Le pic du Garlaban

Le Pic du Garlaban domine la plaine d'Aubagne du haut de ses quelques 700 mètres. Son profil a inspiré autant les écrits de Marcel Pagnol que les peintres. Une promenade physique, mais pas trop mais surtout pleine des souvenirs de nos lectures et des odeurs de notre Provence.

La fameuse croix, enfin

On ne peut évoquer les quartiers « Est » de Marseille sans penser à Marcel Pagnol, natif d'Aubagne mais qui a su si bien évoquer notre belle ville et ses environs, tant dans ses écrits que dans ses films. Lorsque l'on se trouve à Allauch, La Treille, Eoures, Aubagne, on peut admirer une colline au profil si caractéristique qu'on pourrait croire que c'est la tête d'une momie allongée sur le dos..le corps s'étalant vers l'Est, comme le suggérait Pagnol. En partant de La Treille, du parking après le restaurant "la Ferme", on passe d'abord devant le "puits de Raimu", juste derrière le panneau indiquant les circuits pédestres, dont il ne reste qu'une banale et triste reconstitution. Plus loin, on rejoint un chemin de terre, large comme toutes les pistes de feu. On passe devant le "Mas de Massacan" et on grimpe vers le col d'Aubignane, nom du fameux village fantôme et fictif du film "Regain" de Pagnol... tiré de Jean Giono.

Il en reste des ruines à flanc de colline, en haut, sur les barres de Saint Esprit. Dans la vallée qui part à gauche, en contrebas, la société de chasse du village a continué à cultiver des champs dont le produit, non récolté, sert de nourriture à la faune locale, selon le voeu du cinéaste aubagnais. Les restes de la "ferme d'Angèle" sont là, au mitan, pour rappeler un autre film; au fil des années, sans entretien, les ruines se dégradent de plus en plus.

Sur la droite, la silhouette du but de notre promenade nous nargue, plus proche mais toujours si lointaine..

A pieds, on prend le raccourci qui coupe la large piste destinée aux véhicules de patrouille de DSCI (anti incendie). A vélo, on prend la grande route, plus roulante... Les pierres se dérobent sous les chaussures...il faut bien mériter sa récompense!!

A mi pente, il ne faut pas louper le panneau qui indique la "grotte du Plantier" ou "Grotte de Manon"..en fait, un léger retrait de la roche avec un petit surplomb, qui abrite bien de la pluie ( par expérience personnelle).. plus loin, derrière une autre barre rocheuse, la « grotte de passe-temps ».. La vue est magnifique même à cet endroit, sur la ville qui paraît si lointaine, tranquille, silencieuse.. La mer brille de mille feux, un beau point de vue !..mais il faut aller encore plus loin pour arriver au sommet. Encore quelques centaines de mètres, un col; on croit être arrivé mais il faut encore rejoindre un autre col et on arrive, enfin, au pied du rocher lui-même, à quand même 620 mètres au-dessus du niveau de la mer La fin, quoique plus raide est un jeu d'enfant, il suffit de suivre les traces de peinture sur les roches polies par les semelles des milliers de marcheurs.

Le vent souffle mais il est nécessaire pour dégager la vue magnifique que l'on a du pied de la haute croix de pierre. On a enfin notre récompense, à 712 mètres d'altitude. On voit toute la plaine de Gémenos avec sa zone commerciale, la falaise de Cassis au loin, toute la rade de Marseille, avec ses îles, derrière vous, la chaîne de l'étoile.. une table d'orientation vous indiquera tout ce qu'il faut voir, et les distances nous séparant de grandes villes du monde entier..

On peut redescendre par le même chemin, ou alors faire le grand tour par l'Est, en contournant le Pic du Taoumé où se trouve la grotte du « Grosibou »; on passera alors sous la grotte de « Baoume sourne ». Tout l'univers du petit Marcel Pagnol n'aura plus de secrets pour vous !

Vous croiserez alors plusieurs chemins qui vous entraîneront vers Allauch ou La Treille, d'autres lieux à visiter… plus tard…n'oubliez pas la carte (IGN:3245 est - série bleue - aubagne-la ciotat)

Avant de faire cette balade, n'oubliez pas de lire ou relire les livres de Pagnol, de Giono, ça met dans l'ambiance et donne envie de « voir » tous ces lieux dont ils parlent si bien.. dans leurs livres et autres films… Bonne promenade, couvrez-vous et n'oubliez pas de mener à boire, il fait sec là-haut !

GPS (Lat N/Long E) : 43.333700 / 5.551915
La Treille
Bus12 - 12 S Parking/Car ParkGratuit après le restaurant "La ferme"

Texte : patrick / Photos : patrick, bakka-ohka