Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Transports et vie pratique


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Vous saurez tout.. tout... sur ....les champignons

1 2 3 ... 10 Bas de page
bibiou - 11 Septembre 2014 à 18:16:14
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW

Bonsoir,
Je vous informe que je suis à votre disposition sur ce topic pour aider tous les Marseillais,  qui s'intéressent aux champignons de région .. ou au delà.

Posez toutes les questions que vous souhaitez, j'essaierai de vous donner ou de vous obtenir les réponses appropriées. (Leur mode de vie, de reproduction, les différents genres et différentes espèces, connaître et reconnaître des champignons dangereux, les distinguer de leurs faux frères etc. etc...

je vous signale qu'il existe à Marseille la "Sté Mycologique de Provence" dont le siège social et les réunions se tiennent à la FAC st. Charles. On y apprend tout sur les champignons.
Réunions chaque vendredi en haute saison, 2 fois par mois après le 1er janvier, sauf pendant les congés scolaires. les membres peuvent y amener leur cueillette pour détermination
Nous organisons une (ou 2) sortie(s) accompagnée(s) par mois (sauf juillet et Août) sur le terrain avec pique-nique sur place.

La réunion de reprise pour la saison 2014/2015 aura lieu demain soir à la FAC St Charles, j'y ferai un exposé sur les intoxications.

Je suis à la disposition des intéressés pour tout renseignement utile, sur ce topic ou en MP
« Dernière édition: 11 Septembre 2014 à 18:19:22 par bibiou »

Hottuna - #1 - 11 Septembre 2014 à 19:23:42
Fada(de) du forum
*******
Messages: 4886





Bonsoir,
Je vous informe que je suis à votre disposition sur ce topic pour aider tous les Marseillais,  qui s'intéressent aux champignons de région .. ou au delà.


Bonjour, j'aimerais bien parler de mes champignons, mais par pudeur, en MP  Tout rouge
chouchou-val - #2 - 11 Septembre 2014 à 19:36:43
Figure du forum
******
Messages: 2934


et voilou ! merci ma fille :)




  hott t'as la mycose au pied gauche  LOL  LOL  LOL
bibiou - #3 - 11 Septembre 2014 à 19:59:29
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW


Bonjour, j'aimerais bien parler de mes champignons, mais par pudeur, en MP  Tout rouge

Essaie Locéryl 5%

Marielabeille - #4 - 11 Septembre 2014 à 21:14:01
Frit Confit du forum
********
Messages: 5765


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Ha ha ! C'est un expert Bibiou, même ces champignons-là il les connaît 

Mon père allait faire les champignons dans les collines de la Drôme provençale. Je l'ai accompagnée quelques fois, un peu forcée, je n'aimais pas trop ça parce qu'il faisait froid. Maintenant j'aimerais bien savoir quels sont ces champignons qu'il cueillait, je me souviens qu'il y avait de ces fameux "grisets", dont tu dis qu'il y a plusieurs dizaines de variétés, ou aussi des "baveux"   Laughing 
bibiou - #5 - 11 Septembre 2014 à 23:32:30
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW

je me souviens qu'il y avait de ces fameux "grisets", dont tu dis qu'il y a plusieurs dizaines de variétés, ou aussi des "baveux"   Laughing 

En préalable, il faut que je vous explique un truc:
Le vrai grand problème en terme de cueillette de champignons, c'est la CONFUSION.
Elle serait en grande partie évitée si la majorité des gens n'employait pas les noms vernaculaires (noms français ou régionaux surtout) au lieu d'employer le nom officiel d'un champignon qui malheureusement est en latin.

Marielabeille, ton père cueillait des "baveux" ?

Le vrai "baveux" pour ici, c'est hygrophorus latitabundus, appelé autrefois Hygrophorus limacinus, l'hygrophore limace;
Mais il faut savoir que dans d'autres régions on appelle "baveux" un bolet visqueux nommé: Suillus luteus ou bolet jaune appelé ici la nonette voilée.
les 2 sont comestibles mais absolument différents et que l'on trouve dans des écologies très différentes.
Donc les gens emploient des noms différents pour en fait parler d'un même champignon et emploient un nom identique pour parler d'espèces n'ayant rien à voir entre elles. cela ne facilite pas les choses!

L'emploi  du nom latin est la seule manière d'éviter toute confusion dans les appellations.

Marielabeille, je te décrirais demain ou ce WE ce qu'est H. latitabundus dit "baveux" et ensuite on fera un tri des différents "grisets", tu retrouveras peut-être dans ces descriptions ce que ton père ramenait dans son panier.
Bonne soirée.

Miette - #6 - 12 Septembre 2014 à 08:09:16
Frit Confit du forum
********
Messages: 5410



WWW

Merci Bibiou 
je ramassais beaucoup les champignons avec mes parents...je me régalais...et chez nous pas de noms latins non plus, pissaca, sanguins, trompette de la mort, bolet, cèpe, girolles, etc...

il y a quelques années j'ai découvert le "coprin chevelu" excellentissime

Avant c'était la seule façon d'arriver à me faire crapahuter...mais ça c'était avant...aujourd'hui il y a les calancoeurs  Mr. Green

L'Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien
Marielabeille - #7 - 12 Septembre 2014 à 10:21:28
Frit Confit du forum
********
Messages: 5765


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




J'ai une copine qui adore aller cueillir les mousserons dans les Alpes, aussi, elle part des heures dans la montagne  Laughing Moi, ça ne m'a vraiment pas plu, mais je crois que c'est parce qu'on était mal équipés. J'avais de mauvaises chaussures, j'étais mal couverte, j'avais un grand seau trop grand pour moi, la route était longue, du coup c'était vraiment très inconfortable d'aller aux champignons. S'il m'est donné d'aller faire des cueillettes avec mon petit je penserai à tous ces petits "à-côté"  Wink

Bibiou, merci pour tes éléments, je pense avoir retrouvé le baveux de mon père. Ce serait probablement le Suillus luteus. Je me souviens d'un champignon un peu jaune-rouge, il ressemble beaucoup aux photos que je vois avec ce nom latin. En tous cas il n'est pas gris comme le hygrophorus latitabundus.

Les grisets, il les cueillait au même endroit, qui n'est donc pas exactement l'environnement provençal, si j'ai bien compris ? Je me souviens de l'apparence de ces champignons, ils avaient le pied fin, une belle couleur gris souris, mate, un peu plus foncée au milieu du chapeau. Le chapeau était assez fin lui aussi, c'étaient des champignons assez fragiles, ils se cassaient souvent dans le panier.
fmbr - #8 - 12 Septembre 2014 à 10:39:16
Figure du forum
******
Messages: 2556



WWW

Citation
J'ai une copine qui adore aller cueillir les mousserons

Tè en parlant de mousserons, j'ai une question qui me turlupine depuis que je suis minot.

Quand j'étais gamin, je ramassais des mousserons des prés en Lozère dans des champs.
Et dans ces prés, il poussait aussi un champignon qui ressemblait sauf qu'il était plus noir sous le chapeau avec une tige un peu plus fine. On nous disait que ceux là n'étaient pas bons. Mais je n'en ai jamais su le nom, ni s'ils étaient vraiment toxiques. Tu pourrais m'en dire plus ?
bibiou - #9 - 12 Septembre 2014 à 12:20:51
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW


Bibiou, merci pour tes éléments, je pense avoir retrouvé le baveux de mon père. Ce serait probablement le Suillus luteus. Je me souviens d'un champignon un peu jaune-rouge, il ressemble beaucoup aux photos que je vois avec ce nom latin. En tous cas il n'est pas gris comme le hygrophorus latitabundus.


Ok,
L'appellation "baveux" concerne plus souvent l'hygrophore.
L'autre, le suillus de ton papa est souvent recherché mais pas pour ses qualités gustatives, il est assez médiocre et il est préférable de peler la cuticule (la peau du chapeau) + ou - visqueuse, qui est assez laxative;
Il est donc souvent recherché car facile à identifier : c'est quasiment le seul champignon à pores (style bolet) avec un chapeau de cette couleur, qui possède un anneau sur le pied. Et quand il sort il est souvent abondant.

Pour ceux que ça intéresse, concernant les grisets et les risques de confusion je vois environ 15 à 16 espèces suffisamment ressemblantes pour se tromper, j'essaierais dès que j'ai un peu de temps de vous faire un tableau comparatif

Edité le : 12 Septembre 2014 à 12:20:51

Tè en parlant de mousserons, j'ai une question qui me turlupine depuis que je suis minot.

Quand j'étais gamin, je ramassais des mousserons des prés en Lozère dans des champs.
Et dans ces prés, il poussait aussi un champignon qui ressemblait sauf qu'il était plus noir sous le chapeau avec une tige un peu plus fine. On nous disait que ceux là n'étaient pas bons. Mais je n'en ai jamais su le nom, ni s'ils étaient vraiment toxiques. Tu pourrais m'en dire plus ?

Bonjour,

Les mousserons dont tu me parles sont en fait des "Faux mousserons" ou "Mousserons d'automne",
il s'agit de Marasmius oreades appelé plus communément "Marasme des oréades". (encore un qui a plein de costards).
Il pousse très souvent en ronds de sorcières.

Il y a truc très pratique pour le reconnaître,  c'est le seul champignon dont tu peux tordre de pied en lui faisant faire 2 tours sur lui-même sans qu'il se casse, le pied est extrêmement élastique.
De plus il est très "hygrophane", CàD que son chapeau devient très pale en séchant, si tu le trempe dans l'eau il reprend sa couleur d'origine.

Quand aux ressemblants, avec les lames noires et un pied très fin, il s'agit très probablement de "Psathyrelles" dont il existe de nombreuses espèces la plupart toxiques effectivement;
« Dernière édition: 14 Septembre 2014 à 18:33:32 par bibiou »

fmbr - #10 - 12 Septembre 2014 à 13:03:17
Figure du forum
******
Messages: 2556



WWW

 

Super merci bien,

c'est bien ça, en le googolisant les noms, je suis tombé pile poil sur la photo qui me rappelle bien des souvenirs.



et ceux à ne pas ramasser.



Marielabeille - #11 - 12 Septembre 2014 à 14:46:19
Frit Confit du forum
********
Messages: 5765


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




L'autre, le suillus de ton papa est souvent recherché mais pas pour ses qualités gustatives, il est assez médiocre et il est préférable de peler la cuticule (la peau du chapeau) + ou - visqueuse, qui est assez laxative
Voilà qui me fait comprendre pourquoi je n'ai jamais aimé ce champignon  Laughing
Citation
j'essaierais dès que j'ai un peu de temps de vous faire un tableau comparatif
Oh oui, ce serait rigolo que j'arrive à identifier le griset qu'il cueillait, merci 

J'essaierai de retenir le véritable nom du mousseron de ma copine pour le lui ressortir, ça l'amusera  Applause
Hottuna - #12 - 12 Septembre 2014 à 17:30:41
Fada(de) du forum
*******
Messages: 4886





 Applause  Applause

Belle passion Bibiou 
cmn13 - #13 - 12 Septembre 2014 à 20:53:47
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 427





aaahh la torsion du pied qui tord mais ne rompt pas  Dancing

pleins de souvenir de récolte avec mon grand-père ca 

When you wanna shoot.. shoot, don't talk !

même si j'ai un mal fou à mettre en pratique Very Happy
chouchou-val - #14 - 12 Septembre 2014 à 22:40:31
Figure du forum
******
Messages: 2934


et voilou ! merci ma fille :)




  ma dernière récolte dans le sud ouest : un cèpe près  d'un kg, dommage pas de photo, en  mode nature ! près d'une palombière ! une merveille Smile
Tlène - #15 - 12 Septembre 2014 à 23:30:10
Figure du forum
******
Messages: 2393


sans la musique la vie serait une erreur




Moi j'y comprends rien le seul truc que je sais c'est qu'avec un bon bouquin sur les champignons (avec photos) et en se limitant aux champignons à tube, on ne risque pas de mourir intoxiqué.

C'est Maman Tlène qui l'a dit...

Tu nous conseilles quoi comme bouquin Bibiou ?
bibiou - #16 - 13 Septembre 2014 à 10:23:28
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW

Applause  Applause

Belle passion Bibiou 

Bonjour,

Et.. merci Hottuna, tu as trouvé le mot juste. En effet lorsqu'on s'intéresse avec sincérité aux champignons, ça devient vite passionnant.
Je les ai vus un jour, alors je les ai regardés, puis je les ai observés, et ensuite admirés. Je les ai entendus chuchoter dans mon dos alors je les ai écoutés, maintenant ils me parlent, ils me racontent des histoires extraordinaires....
bien sûr je les partagerai avec vous.

serena - #17 - 13 Septembre 2014 à 10:36:22
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 273


Slow attitude




Les seuls que je ramasse dans les Alpes Very Happy  et qui sont délicieux ce sont les sanguins.... facile...quand on les casse  il y a  un liquide oranger rouge. qui coule... .le reste je m'abstiens....trop peur....

A noter je crois : ne pas les mettre dans un sac plastique
bibiou - #18 - 13 Septembre 2014 à 11:58:44
Tranquille collègue
*
Messages: 94



WWW

Moi j'y comprends rien le seul truc que je sais c'est qu'avec un bon bouquin sur les champignons (avec photos) et en se limitant aux champignons à tube, on ne risque pas de mourir intoxiqué.

C'est Maman Tlène qui l'a dit...

Tu nous conseilles quoi comme bouquin Bibiou ?

Bonjour,

Ton propos est extrêmement intéressant !!

Il est vrai, que l'on ne risque pas de mourir avec des champignons à tubes, car il n'en existe pas de mortel. mais il y en a de très dangereux.
Il est vrai aussi qu'un bon bouquin est indispensable
Par contre, essayer d'identifier un champignon, à tubes ou autre, avec les photos, si bonnes soient elles, est la meilleur façon pour se tromper.
D'abord parce qu'il y 1 chance sur 2 voire plus, que le champignon que tu as dans la main ne soit pas dans ton bouquin.
Les ouvrages les plus courants décrivent 400 à 500 espèces, les meilleurs entre 800 et un millier.
Mais il existe en France 30.000 espèces de champignons dits "majeurs" donc sans compter les autres.

Alors tu trouveras forcement une photo qui ressemble à ton champignon et tu seras persuadé que c'est bien lui....peut-être !.... ou peut-être pas !, c'est plus embêtant.
Je connais des tas de personnes qui se ressemblent comme frères et sœurs, mais qui n'ont aucun lien entre elles, comme je connais des jumeaux qui sont totalement physiquement différents et pourtant ils ont le même sang.
Les champignons c'est pareil, on ne peut se fier qu'à la description exacte de leurs caractéristiques officiellement publiées. Parfois, même souvent, il faut recourir au microscope pour identifier avec certitude une espèce.

Alors pour un bon bouquin , surtout pour la région , je conseille :

- " Les champignons de Provence "de Didier Borgarino (que je connais bien) et Christian Hurtado aux éditions Edisud.
Il a été réédité sous un autre titre " Le Guide des Champignons" avec quelques espèces rajoutées, mêmes auteurs, même éditeur. (25€ environ)

- Il y a aussi l'indispensable " Champignons de France et d'Europe occidentale" de Marcel BON, qui vient hélas de nous quitter il y a quelques mois, aux éditions Flammarion (autour de 25€ également). Pas de photo mais d'excellents dessins très réalistes

- et encore " le Guide des Champignons France et Europe" de Guillaume Eyssartier et Pierre Roux, édité chez Belin, volume un peut plus conséquent, 1400 photos (35€)

Vous voila outillés.


Tlène - #19 - 13 Septembre 2014 à 14:50:48
Figure du forum
******
Messages: 2393


sans la musique la vie serait une erreur




Mici Missié !!!
 

Quand je remonte en Auvergne (les bouquins sont restés dans la maison là-bas), je regarde si c'est bien ceux-là que j'ai !
1 2 3 ... 10 Haut de page
  •  
Aller à:  

anything