Mazargues **

Au bout de l'avenue Michelet, en ligne droite de l'imposante fontaine de Castellane, se dresse magestueusement l'Obélisque de Mazargues érigé en 1811 par l'architecte Robert Michel Penchaud. C'est le symbole de cet agréable et typique quartier qui mérite d'être visité.

Tout d'abord, pour la petite histoire, c'est à Mazargues, que notre illustre Maire, Jean-Claude GAUDIN est né, le 8 Octobre 1939. Mais, il semblerait que ce ne soit pas l'essentiel du charme de ce quartier.

Car comme le décrivait déjà fort joliment Madame de Grignan en 1703, dans une lettre enjouée à son amie Madame de Coulanges : On n'y voit que des personnes qui meurent à cent ans; on ne connaît point les maladies; le bon air et les bonnes eaux y font régner non seulement la santé, mais la beauté. Dans le canton vous ne voyez que de jolis visages, que des hommes bien faits, et les vieux comme les jeunes ont les plus belles dents du monde. S'il y a un peuple qui arrive à l'idée du peuple heureux représenté dans "Télémaque", c'est celui de Mazargues.

Alors, après avoir lu une telle description, comment résister à l'envie de découvrir les lieux ? Tout d'abord, c'est un joli quartier résidentiel, à deux pas du massif de Marseilleveyre et des calanques, assez excentré du centre ville pour ne pas y subir les désagréments de la circulation et de la surpopulation mais néanmoins très accessible grâce au réseau des transports publics. C'est aussi un de ces nombreux villages qui a su conserver ses vieilles maisons enchevêtrées les unes dans les autres, ses minuscules et tortueuses rues et ses nombreux petits commerces.

Et au bout de l'avenue de Mazargues, si vous entrez dans l'église, vous pourrez contempler l'orgue magnifique construit en 1850 par le facteur d'orgues Daublaine et Callinet et agrandi en 1920 par Soubeyran. Mais surtout, si vous avez le temps de flâner quelques minutes dans les ruelles de ce quartier aujourd'hui si propret et si chic, des « petits vieux » qui continuent à prendre le frais devant leur porte, vous raconteront la vie du village populaire et entouré de fermes d'autrefois… un vie dure et douce à la fois…

Enfin, l'été, pour trouver un peu de fraicheur, tout près de ce quartier très pittoresque, vous pourrez flâner dans les allées des parcs Bortoli ou Borelly et même prendre un bain de mer, les plages étant très proches. Alors, n'hésitez pas à faire une jolie ballade… Et peut-être même à y habiter… Si les prix de l'immobilier vous le permettent encore !

GPS (Lat N/Long E) : 43.249141 / 5.401819
Marseille


Texte : Coco / Photos :