Accueil > City guide > Belsunce, Noailles, Porte d'Aix > Rue Longue des Capucins

Rue Longue des Capucins *

Cette rue étroite et longue (qui porte bien son nom) unit le nouveau quartier de la gare Saint Charles, du boulevard Charles Nédélec à la rue d'Aubagne en traversant la rue Bernard Dubois et la Canebière.

Elle ne fut d'abord ouverte que dans sa partie sud (de la Canebière ) entre le couvent des Capucins et des Feuillants. Elle s'appelait alors rue Neuve des Capucins et forme aujourd'hui le ventre de Marseille. Toutes les ménagères y viennent se ravitailler et à certaines heures la circulation y est impossible.

Dans l'axe de cette rue, au-delà de l'ancienne rue Noailles (Canebière) s'ouvrait la rue Saint Claude, qui s'étendait jusqu'aux remparts, près de la porte Bernard Dubois et c'est par la suite que l'ensemble de ces deux rues formèrent la rue "Longue des Capucins ".

On admire au n°6 la maison natale du peintre Adolphe Monticelli (1824-1886).

Et au n°38, dans l'angle arrondi au deuxième étage, une maison du 18ème siècle percée d'une charmante fenêtre, c'est l'Hôtel de Jean Joseph, doyen du collège des médecins, au milieu du 18ème siècle. C'est le type caractéristique du petit hôtel bourgeois élégant et cossu de l'époque. La façade sobre et ornée, au rez de chaussée de quatre pilastres en pierres taillées et en léger ressaut, la porte d'entrée qui est surmontée d'un élégant mascaron à tête de femme et d'une frise en rocaille de forme bombée, est dominée par un beau balcon en ferronnerie. Cet hôtel construit entre 1660 et 1668 fut acquis en 1739 par Jean-Joseph Michel qui le transforma dans le goût du siècle et y fit édifier une façade Louis XV.

GPS (Lat N/Long E) : 43.297183 / 5.379310
13001 Marseille


Texte : Coco / Photos :