Marseille Forum

4 jours de travail hebdomadaire : pour réduire le chômage ... Réponse :

PAROLIER · 27 · 5740

PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
REPONSE D'UN CHEF D'ENTREPRISE :

AU PIERROT LUNAIRE QUI PRECONISE LES 4 JOURS DE TRAVAIL HEBDOMADAIRE, 
POUR REDUIRE LE CHOMAGE...
 
     Je suis Chef d'Entreprise et entendre de telles inepties est grave,très grave pour l'Emploi.

     1)   C'est absolument et radicalement le contraire qu'il faut faire.


     2)  Un Chef d'Entreprise a vraiment besoin d'un personnel qualifié.

     or nous devons constater que dans la pratique,c'est une lourde illusion de penser et de croire
     que le Patron peut embaucher le plus grand nombre : au détriment de la qualité professionnelle.

     
     3)  Le désir et le souhait actuel d'un Chef d'Entreprise ce serait de revenir aux années 196O.

        En ces années,le salarié,en toute et pleine liberté,pouvait Entrer et Sortir librement
        d'une Entreprise et ce selon le bon vouloir du salarié et selon les besoins professionnels
        de son Employeur.

 Ces mouvements continuels et permanents avaient ,en eux-mêmes,la capacité de créer des Emplois.



badblocks

  • Oh jeune !
    • Messages: 11
    • Bad blocks .ORG
Pour avoir les idées plus claires sur ces histoires de semaine de 4/3/2 jours, j'aimerais savoir combien "rapporte" une journée "chômée" ? Parce que de nos jours, les gens qui ne vont pas travailler ne se reposent pas forcement en restant cloitrés chez eux pour autant. Shopping, sport, TV, internet, tourisme etc ça fait du business tout ça.


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Très très vaste sujet Parolier.
Je suis beaucoup moins catégorique que toi. Et il me semble que le "travailler plus pour gagner plus" ou le passage aux 35 heures, 2 "philosophies" que l'on teste depuis quelques temps, n'ont pas clairement fait leurs preuves.

Bien sûr, si l'on apprécie la situation que du seul et unique point de vue du chef d'entreprise, il est évident que la solution est vite trouvée : la main d'oeuvre doit être en adéquation permanente avec le niveau d'activité.

Si l'on se place au niveau macro économique, le coût du chômage rentre en compte. Le diminuer, même partiellement, en ayant recours à une diminution du temps de travail moyen, entraine de nombreuses conséquences.
Quand on parle de durée du travail, il est impossible d'occulter ses conséquences. La grande difficulté, c'est bien sûr de mettre des chiffres derrière tout ça (combien coûte un chômeur? combien coûte un travailleur à temps partiel ?)
Et si c'était aussi clair et évident que certains le pensent, je crois qu'un large consensus s'imposerai facilement.

On en est très loin. Et pour cause.


PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
Très très vaste sujet Parolier.
Je suis beaucoup moins catégorique que toi. Et il me semble que le "travailler plus pour gagner plus" ou le passage aux 35 heures, 2 "philosophies" que l'on teste depuis quelques temps, n'ont pas clairement fait leurs preuves.

Bien sûr, si l'on apprécie la situation que du seul et unique point de vue du chef d'entreprise, il est évident que la solution est vite trouvée : la main d'oeuvre doit être en adéquation permanente avec le niveau d'activité.

Si l'on se place au niveau macro économique, le coût du chômage rentre en compte. Le diminuer, même partiellement, en ayant recours à une diminution du temps de travail moyen, entraine de nombreuses conséquences.
Quand on parle de durée du travail, il est impossible d'occulter ses conséquences. La grande difficulté, c'est bien sûr de mettre des chiffres derrière tout ça (combien coûte un chômeur? combien coûte un travailleur à temps partiel ?)
Et si c'était aussi clair et évident que certains le pensent, je crois qu'un large consensus s'imposerai facilement.

On en est très loin. Et pour cause.


L'histoire humaine nous enseigne,que ce ne sont,en fait, que les peuples qui travaillent : qui sont vraiment en mesure de créer de la richesse...le reste ce n'est que des palabres d'adolescents,qui refont le monde,en buvant un coca...



PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
définition de "peuple" ?

C'est un ensemble d'hommes et de femmes vivant en société, habitant un territoire défini et ayant en commun un certain nombre de coutumes et d'institutions.


Crinoline

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7472
Ensemble d'hommes et de femmes vivant en société, habitant un territoire défini et ayant en commun un certain nombre de coutumes et d'institutions...
dans ce sens là, donc ?

parce qu'alors, lorsque tu dis :



L'histoire humaine nous enseigne,que ce ne sont,en fait, que les peuples qui travaillent : qui sont vraiment en mesure de créer de la richesse...le reste ce n'est que des palabres d'adolescents,qui refont le monde,en buvant un coca...

je ne saisis pas du tout ce que tu veux dire; étant donné que tous les êtres humains composent les peuples - tous sans exception - produisent les richesses....je ne vois pas où peut se situer le débat, même pour refaire le monde.



PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
Ensemble d'hommes et de femmes vivant en société, habitant un territoire défini et ayant en commun un certain nombre de coutumes et d'institutions...
dans ce sens là, donc ?

parce qu'alors, lorsque tu dis :



L'histoire humaine nous enseigne,que ce ne sont,en fait, que les peuples qui travaillent : qui sont vraiment en mesure de créer de la richesse...le reste ce n'est que des palabres d'adolescents,qui refont le monde,en buvant un coca...

je ne saisis pas du tout ce que tu veux dire; étant donné que tous les êtres humains composent les peuples - tous sans exception - produisent les richesses....je ne vois pas où peut se situer le débat, même pour refaire le monde.

_________________________________________________________________________________________

Ces quelques mots ne sont que des répliques, à une suite de divers commentaires                  (parfois un peu hors-sujet). Il faut  bien lire le thème : qui est en début de page.        



« Modifié: 25 juillet 2009 à 22:20:02 par PAROLIER »


Crinoline

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7472
Mais je l'ai lu.
et je ne comprends toujours pas ta progression de l'un à l'autre.
je ne te trouve pas clair dans tes propos...si tu préfères.

je vais donc prendre mes gouttes....


PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
Mais je l'ai lu.
et je ne comprends toujours pas ta progression de l'un à l'autre.
je ne te trouve pas clair dans tes propos...si tu préfères.

je vais donc prendre mes gouttes....


La progression (si on peut appeler cela ainsi...) s'est faites (malgré les digressions des forumeurs)       au fil des divers commentaires et de mes répliques.

Le thème et le coeur de mon exposé : c'est qu'un peuple doit travailler pour créer des richesses.


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Le thème et le coeur de mon exposé : c'est qu'un peuple doit travailler pour créer des richesses.

C'est Parolier qui parle ou c'est Lapalisse ? :mrgreen:  :mrgreen:

Pourtant quand je relis le titre de ce topic, il me semble que la question soulevée est beaucoup beaucoup plus complexe  :-k



rabelaisien

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 34
Pendant plusieurs années, mon ex et moi avons participé au mouvement 4X8, pour la semaine de 4 jours et pour faire cotiser les robots http://www.google.fr/search?hl=fr&q=mitchell+travail+4x8&btnG=Rechercher&meta=


Rémi

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1323
>Réponse au titre

Ca s'appelle la réduction et le partage du temps de travail, et n'en déplaise à Sarkozy, Parisot et consorts, c'est la seule solution viable à long terme et on y viendra... de gré ou de force.


PAROLIER

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 77
  • VUE DE PROFIL : J’aime la poésie et les poètes
>Réponse au titre

Ca s'appelle la réduction et le partage du temps de travail, et n'en déplaise à Sarkozy, Parisot et consorts, c'est la seule solution viable à long terme et on y viendra... de gré ou de force.


Peut-être de force...contre l'avis et les conseils des Chefs d'Entreprises ... :roll:  :-k  #-o


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
>Réponse au titre

Ca s'appelle la réduction et le partage du temps de travail, et n'en déplaise à Sarkozy, Parisot et consorts, c'est la seule solution viable à long terme et on y viendra... de gré ou de force.


Peut-être de force...contre l'avis et les conseils des Chefs d'Entreprises ... :roll:  :-k  #-o

Demander l'avis des chefs d'entreprises sur la durée idéale du temps de travail, c'est demander à un condamné à mort son avis sur la peine de mort.  :smt005  :smt005


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Ben, je plussoie sur le message de Tomtom : demander l'avis des chefs d'entreprise sur le bien-être des salariés est superbement inutile et un contre-sens en plus.  :roll:

De là, la suite de mon propos avis sera purement personnelle et n'engagera que moi, je ne voudrais pas envoyer Tomtom sur l'échafaud du capitalisme, même si c'est pour me tenir compagnie ; il vaut mieux qu'il reste ici-bas pour terminer la lourde tâche des combattants mécréants, anarchistes et anti-libéraux (t'as du pain sur la planche, gentil marin) !!!  :mrgreen:

Je m'explique : grâce à la crise, j'espère que bon nombre de salariés auront enfin compris que les grands patrons, ils ne recherchent que leurs intérêts et leurs profits et non le bonheur du peuple.
Encaissement de l'argent grâcieusement offert par l'Etat pour se renflouer, puis demande au petit personnel d'être compréhensif et d'accepter une baisse sur salaire ou prime, dans le même temps, distribution des parachutes dorés, et enfin, le pompom sur la cerise du gateau du marin, délocalisation à outrance et tu veux qu'avec cela, leurs avis comptent à mes yeux, pfffttt... autant solliciter le diable en personne !!! :twisted:


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Pour compléter Coco, j'espère aussi que les petits patrons vont cesser de s'identifier aux très grands quand on leur parle de lutte des classes et qu'ils se mettent à cracher sur la gueule des syndicats alors qu'ils n'en verront jamais de leur vie...


Crinoline

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7472

Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Ah oui, je voulais aussi rappeler que (malgré l'idée que l'on essaie de nous ancrer insidieusement dans la tête), ce n'est pas la réduction du temps de travail qui crée du chômage. [-X

Il y a plein emploi quand il y a autant d'offres et de demandes (excepté le chômage incompressible).
Quand il y a moins d'offres d'emploi que de demandes, le chômage apparait.
Pas besoin d'être très fort en maths pour comprendre qu'en aucun cas l'allongement du temps de travail de ceux qui en ont un, ne va bénéficier à ceux qui n'en ont pas.  :smt102


hector

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7177
Ah oui, je voulais aussi rappeler que (malgré l'idée que l'on essaie de nous ancrer insidieusement dans la tête), ce n'est pas la réduction du temps de travail qui crée du chômage. [-X

Il y a plein emploi quand il y a autant d'offres et de demandes (excepté le chômage incompressible).
Quand il y a moins d'offres d'emploi que de demandes, le chômage apparait.
Pas besoin d'être très fort en maths pour comprendre qu'en aucun cas l'allongement du temps de travail de ceux qui en ont un, ne va bénéficier à ceux qui n'en ont pas.  :smt102

oui mais en dehors de toute polémique sur les agissements des "patrons voyous", si, je dis bien si, l'augmentation du temps de travail de tous ceux qui en ont un se traduisait par une augmentation concommitante de leurs revenus, eh bien ceci générerait une nouvelle demande qui entrainerait la création d'emplois supplémentaires pour la satisfaire...Plus effet boule de neige par la diminution des prèlèvements obligatoires liés à la réduction du nb de chômeurs à indemniser.

Car le partage du temps de travail, il faut qu'il soit contrebalancé au moins par le même gain de productivité pour qu'il n'y ait pas appauvrissement des travailleurs, obligeant les pouvoirs publics à creuser les déficit pour maintenir cette sacrosainte consommation

Tout cela, je le répète, si nous avions un patronat et des politiques attentifs au bien commun :-''  :-''


 

SMF spam blocked by CleanTalk