Marseille Forum

définition : ratamar

lesmarseillais · 13 · 28732

lesmarseillais

  • Oh jeune !
    • Messages: 4
Bonjour et merci de m'accepter dans le forum.
Je vais allé immédiatement me présenter.

En attendant pourriez vous me donner 2 définitions.
"Ratamar" et "a qué où l'empègue" je me rappelle que mon grand père disait cette expression mais je ne me rappelle pas le sens.

Merci à vous
Amitiés
denis2marseille


fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8880
  • Le seul le vrai !!!
a qué où l'empègue on peut traduire par: et bien ça alors, mais ratamar jamais entendu, tu es sur du mot ?


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Pour moi, "ratamar", c'est "rétamer", soit fatiguer, abimer, casser.
Et "a qué où l'empègue", c'est "aqueu empegue", c'est "quel empoté".



sotapanna

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 161
pioché sur un autre forum (je n'avais jamais entendu le terme jusqu'ici) :

"en fait le ratamar est un bon à rien, un feignant, un maladroit"


fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8880
  • Le seul le vrai !!!
aqueu empegue, on le dit aussi en voyant quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis longtemps, dans le sens de surprise, du moins chez moi on l'employait souvent ainsi. Mais ratamar  :smt102


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
Pour moi, "ratamar", c'est "rétamer", soit fatiguer, abimer, casser.
Et "a qué où l'empègue", c'est "aqueu empegue", c'est "quel empoté".



Je ne connais pas l'interjection ratamar, mais j'ai eu la même idée que Coco car " se retamar" correspond au verbe français "se faire mal" et retamar à"abimer"

Exemple entendu de la bouche d'un cacou qui venait de se payer un rocher, au mauvais endroit, en nageant :

"Oou put--, je me suis rétamé le vi-r."


lesmarseillais

  • Oh jeune !
    • Messages: 4
pour moi un ratamar c'est une broque ! un fénéant ou un type qui cherche des gambis (embrouilles)
Bref un ratamar c'est un bon à rien.
Je voulais en etre sùr
merci à vous toutes et tous


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
pour moi aussi idem ratamar, c'est se moquer de quelqu'un, cela prends désormais une connotation générale, comme plein de mots marseillais: oh fifre, cabinet, oumbiastre, cabestron...sans un sens très précis lié à l'origine du terme.
mais je ne pense pas qu'il y ait dans ratamar un rapport avec rétamer
mais plutot avec "avoir le ratamago" qui veut dire perdre la tête, faire le fada
oh ratamar est adressé à un minot, fifrelin, qui a la bougeotte, se faufile partout, peut être aussi par assimilation au mot "rat"

et "aquèou l'empègue" idem définition Coco,
ca veut dire aussi "on est coincés" on est empégués, coincés par quelque chose. mais là on dirait aquèou sian empègue ou maï empègue (comme disait pépé)
s'il ya dans ton expression le "l'" apostrophe, c'est bien que c'est dit en se moquant de quelqu'un ou le désignant.
Aquèou, c'est aussi "il est là" (l'empégue)
attention ne pas confondre avec l'empégué avec un é à la fin, ca veut dire le collé voire l'ivrogne.
essaye de te souvenir les situations dans lesquelles c'est prononcé et tu verra les nuances
dans tous les cas pègue c'est colle, péguer coller, empéguer encollé voire effectivement on peut aller jusqu'à empoté , mou car collé.


lesmarseillais

  • Oh jeune !
    • Messages: 4
trouvé ailleurs sur le net :
AQUELO EMPEGO !

Dans le quartier des Crottes,  bucolique et champêtre des années 40 (... 1840 ) les lavandières venaient laver leur linge dans l'eau claire du ruisseau des Caravelles et l'entourage n'étant que prés verdoyants, elles étendaient leur linge sur l'herbe au soleil.

Un jour, les premières installations de "l'usine du gaz" commencèrent à s'élever et les lavandières constatèrent que ces grosses chaudières en tôle chauffées au soleil pourraient leur servir d'estandou, ce qu'elles firent et celà dura jusqu'au jour où un de ces gazogène fut recouvert d'une épaisse couche de goudron.

Il arriva ce qui devait arriver !

Lorsque la lavandière vint reprendre son linge celui ci resta empégué à la carcasse métallique . Maï...qu'es aco ? ( devenu kézako, pfff !... qu'est ce que c'est ?)  puis la bigleuse regardant de plus près, s'exclama Oh Aquelo empego !

Les lavandières ne se faisant aucun cadeau entre elles, la myope fut moquée et l'expression resta gravée dans la mémoire collective pour être ensuite utilisée chaque fois que nécessaire, Oh entention ! aquelo empego ! te dira une jolie Marseillaise alors que tu allais t'asseoir sur un banc public fraichement repeint


daz

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 31
je ne connaissais pas ! Merci pour l'explication !
 :smt023


Hottuna

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5046
pioché sur un autre forum (je n'avais jamais entendu le terme jusqu'ici) :

"en fait le ratamar est un bon à rien, un feignant, un maladroit"

Pour nous, c'est même pire : une bordille...


chanchan

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2299

Camille13

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 505

 

SMF spam blocked by CleanTalk