Marseille Forum

Sé-vé-ri-té !!!!

Invité · 14 · 2480

garlaban07

  • Invité
C'est un mot qui malheureusement n'existe plus ou presque...et qui devrait etre remis au gout du jour.Je me suis fait cette réflexion l'autre jour en lisant l'article sur " la provence" "la porte d'Aix, le calme est revenu,jusqu'a quand?"
Je pense qu'il ne faut pas faire ce genre de reflexion, le parking devait etre rendu a la société MPM,il a été rendu.
les pelouses sont maintenant nettes,ca doit le rester,d'abord pour l'image de marque de Marseille,et puis,pour l'ordre tout simplement,je parle aussi pour  le marché sauvage,et les vendeurs a la sauvette.
la sévérité devrait etre remise au gout du jour,cela ne ferait de mal a personne..D'ailleurs,la morale est a nouveau a l'ordre du jour dans les écoles ? eh bien,personnellement, je m'en réjouis ! j'ai eu moi meme cette matiere quans j'étais au cours élémentaire, je n'en suis pas mort,bien au contraire ! (d'ailleurs,l'école avant,ca n'avait rien a voir avec maintenant!!! loin s'en faut !!!)
 quelque fois aussi ,j'entends des reflexions de la part de marseillais meme,du genre "la Corse,c'est bien,mais le problème de la corse,c'est qu'il y a les corses" ! ou alors" ah moi,les Italiens,je peux pas les blairer!" Croyez bien que quelquefois,d'entendre ca,la langue me fourche et je répondrais volontiers,mais certainement de travers...,alors je préfère me taire..Avant,on n'entendait jamais ce genre de réflexions ?
Je ne dis pas ca uniquement parce que je suis d'origine corse-Italien,mais ces réponses toutes faites,pondues par un prix nobel certainement,ca me saoule...
Voila,pour en revenir avec la sévérité,elle devrait refaire un peu  surface,comme avant dans les années 60/70 ou on recevait des corrections de la part  de nos parents,de nos maitres, on ne s'en plaignait pas, on craignait les forces de l'ordre, et surtout, on a été autrement heureux..Je bénis ce temps d'ailleurs.
Je vous prie de noter aucun propos raciste de ma part dans ce que j'écris,mais la sévérité que je souhaite voir revenir devrait s'appliquer  a n'importe quel  individu sans distinction de couleur...


marcel

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 367
terriblement vrai,tout ça...le retour à la morale,bravo!ainsi certains jeunes n'auront plus d'excuses quant à leur incivisme,manque de respect,et j'en passe...On leur aura donner la possibilité d'etre des citoyens responsables.Après,ce sera à eux de décider.Racisme,vous avez dit racisme?non,simplement nationalisme...


bakka-ohka

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2169
    • Graphisme 2D/3D
..Il y avait aussi les cours d'instruction civique en cinquième!...c'est devenu ringard parait-il ?....


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Alors là .. je rigole  :mrgreen:

Si on commençait à être sévères par tous ceux qui se foutent de nous à longueur d'année ? Les magouilleurs de haut vol par exemple ? Ceux qui ont reçu un mandat pour défendre les intérêts de tous ? Peut-être alors accepterait-on de bon cœur une morale qui ne serait pas comme la religion une autre manière de nous faire taire, courber l'échine et accepter notre sort.

La morale à deux vitesses ? non merci !  =;



Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Plus que tout à fait d'accord avec Charito : que l'exemple vienne d'en haut !!! C'est bien un minimum pour envisager de suivre !!!


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8759
    • Marseille Forum ;-)
Bande d'inconscients va !  :mrgreen:
Si demain le gouvernement met les vrais moyens pour une réelle sévérité et respect de la loi, il n'a aucune chance de passer en 2012 :smt102

Une analyse intéressante, partisane bien sûr, mais qui a le mérite d'apporter un éclairage sur la dichotomie entre les discours (plus de sécurité) et la réalité (absence de moyens financiers, humains, désorganisation des services publics...).

Sécurité : la Grande Arnaque
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/le-coup-de-sang-de-serge-raffy/20110830.OBS9452/securite-la-grande-arnaque.html


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Un petit résumé de l’article donné en lien par le grand chef, ça vaut le détour !

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/le-coup-de-sang-de-serge-raffy/20110830.OBS9452/securite-la-grande-arnaque.html


La grande caractéristique du sarkosysme c’est de faire du désordre son « oxygène ». Ils n’ont aucun intérêt à ce que la sécurité soit assurée, aucun ! Ce n’est pas une bonne communication à destination des électeurs, au contraire ! De plus, les néo-libéraux n’ont qu’un objectif (et nous en avons souvent parlé ici) réduire les services publics et les remplacer par des services privés pour servir les intérêts financiers de ceux qui financent les campagnes électorales.

En réduisant les moyens accordés au service public on précipite sa défaillance et on prépare le terrain pour les grandes entreprises du privé.

En résumé : dans les discours on fustige l’insécurité, on l’a met en scène (plusieurs minutes de faits divers à la télé) on fait peur aux gens tout en leur faisant croire qu’on s’en occupe, qu’on veut plus de sé-cu-ri-té, par derrière, dans le secret, on prépare l’après service public : pour le parti au pouvoir c’est tout bénéfice !! Et ça marche !!



CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
 :-k Vous voulez dire que on se fout de nous avec ces histoires d'insecurité ? :-k  Ma foi, pourtant, on les voit bien ces choses qui se passent partout en ce moment .... rien que chez nous à Marseille, déjà .... 8-[
Cette insecurité existe bien, non ?
Les arrachages de colliers en or, ça existe ?
Les incivilités de personnes qui ne respectent aucune regle et qui ne craignent personne, ça existe, non ? :-k

Mais tu veux dire Chari, qu'ils ne feront rien pour  que ça aille mieux ? :-k 

Et le coup de preparer le terrain pour lmes entreprises privées, j'ai pas compris ce que ça veut dire concretement ..... #-o


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146

Mais tu veux dire Chari, qu'ils ne feront rien pour  que ça aille mieux ? :-k  

Et le coup de preparer le terrain pour les entreprises privées, j'ai pas compris ce que ça veut dire concrètement ..... #-o

L'insécurité est un thème de campagne électorale qui donne des voix au candidat qui propose d'être ferme, sévère (tolérance zéro, plus (+) de moyens pour la police etc .. ) et donc c'est une insécurité sous contrôle que l'on veut obtenir : par la communication (discours fermes, promesses d'intervention musclée .. ) on fait croire au public qu'on en fait une priorité du programme politique, mais par l'action on ne fait que l'entretenir.

Entretenir l'insécurité présente un autre avantage : au lieu de mettre plus de moyens pour garantir la sécurité on réduit au contraire les dispositifs (humains et matériels) et on dira à l'opinion publique : "vous voyez ? le service public ce n'est pas efficace pour lutter contre l'insécurité, il faut faire appel au privé".

L'opinion publique croit ainsi qu'on a mis plus de moyens et constate l'inefficacité alors qu'en réalité tout est fait pour démolir le service public et faire la place aux entreprises privées.

Le problème de la dette vient à point pour que les gens croient qu'il faut "réduire les dépenses publiques" et pour accepter plus facilement que le privé prenne le relais. Or, le privé n'a jamais démontré sa supériorité dans l'énergie, l'éducation, la santé et la police, au contraire, c'est toujours le consommateur qui en fait les frais.


cestpasunluxe

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2532
  • Viva la révolution...intérieure!
    • la méchante sardine
+1000000% :smt023



Edité le : 05 Septembre 2011 à 19:50:01
Tient, on m'a envoyé une petite histoire qui reprend étrangement ce que tu dis Charito:
Citer
"Ne vendez pas votre âme ...
Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village. Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l’entendre qu’il achèterait cash 100 euros l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait. Les paysans le trouvaient bien peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie. Il revint le lendemain et offrit cette fois 150 € par tête, et là encore une grande partie des habitants lui vendirent leurs bêtes. Les jours suivants, il offrit 300 € et ceux qui ne l’avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants. Constatant qu’il n’en restait plus un seul, il fit savoir qu’il reviendrait les acheter 500 € dans huit jours et il quitta le village.
Le lendemain, il confia à son associé le troupeau qu’il venait d’acheter et l’envoya dans ce même village avec ordre de revendre les bêtes 400 € l’unité. Face à la possibilité de faire un bénéfice de 100 € dès la semaine suivante, tous les villageois rachetèrent leur âne quatre fois le prix qu’ils l’avaient vendu et pour ce faire, tous empruntèrent.
Comme il fallait s’y attendre, les deux hommes d’affaire s’en allèrent prendre des vacances méritées dans un paradis fiscal et tous les villageois se retrouvèrent avec des ânes sans valeur, endettés jusqu’au cou, ruinés.
Les malheureux tentèrent vainement de les revendre pour rembourser leur emprunt. Le cours de l’âne s’effondra. Les animaux furent saisis puis loués à leurs précédents propriétaires par le banquier. Celui-ci pourtant s’en alla pleurer auprès du maire en expliquant que s’il ne rentrait pas dans ses fonds, il serait ruiné lui aussi et devrait exiger le remboursement immédiat de tous les prêts accordés à la commune.
Pour éviter ce désastre, le Maire, au lieu de donner de l’argent aux habitants du village pour qu’ils paient leurs dettes, le donna au banquier, ami intime et premier adjoint, soit dit en passant. Or celui-ci, après avoir rétabli sa trésorerie, ne fit pas pour autant un trait sur les dettes des villageois ni sur celles de la commune et tous se trouvèrent proches du surendettement.
Voyant sa note en passe d’être dégradée et pris à la gorge par les taux d’intérêts, la commune demanda l’aide des communes voisines, mais ces dernières lui répondirent qu’elles ne pouvaient en aucun cas l’aider car elles avaient connu les mêmes infortunes.
Sur les conseils avisés et désintéressés du banquier, toutes décidèrent de réduire leurs dépenses : moins d’argent pour les écoles, pour les programmes sociaux, la voirie, la police municipale... On repoussa l’âge de départ à la retraite, on supprima des postes d’employés communaux, on baissa les salaires et parallèlement on augmenta les impôts. C’était, disait-on, inévitable mais on promit de moraliser ce scandaleux commerce des ânes.
Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que le banquier et les deux escrocs sont frères et vivent ensemble sur une île des Bermudes, achetée à la sueur de leur front. On les appelle les frères Marchés.
Très généreusement, ils ont promis de subventionner la campagne électorale des maires sortants.
Cette histoire n’est toutefois pas finie car on ignore ce que firent les villageois.
Et vous, qu’auriez-vous fait à leur place ?
Que ferez-vous ?"
Pour nous retrouver tous sur la place du village samedi 15 octobre 2011 (journée internationale des indignés) faites déjà passer cette histoire à votre voisin …


« Modifié: 05 septembre 2011 à 19:52:22 par cestpasunluxe »


CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
J'ai bien compris ta demonstration Chari ... =D>  :smt023
ET du coup, je me dis encore plus qu'on est sans cesse manipulé que ce soit par la gauche ou la droite. =;
Et donc, pffffffffffffffffffffffffff ...... :roll:
Bonjour les prochaines elections .... ](*,)


cestpasunluxe

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2532
  • Viva la révolution...intérieure!
    • la méchante sardine
J'ai bien compris ta demonstration Chari ... =D>  :smt023
ET du coup, je me dis encore plus qu'on est sans cesse manipulé que ce soit par la gauche ou la droite. =;
Et donc, pffffffffffffffffffffffffff ...... :roll:
Bonjour les prochaines elections .... ](*,)
Oui Coco, :smt023
enfin ce qu'on appelle la gauche, car entre l'étiquette et le contenu, on se pose la question... ;)


memoterre

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2338
L'insécurité est un thème de campagne électorale qui donne des voix au candidat qui propose d'être ferme, sévère (tolérance zéro, plus (+) de moyens pour la police etc .. ) et donc c'est une insécurité sous contrôle que l'on veut obtenir : par la communication (discours fermes, promesses d'intervention musclée .. ) on fait croire au public qu'on en fait une priorité du programme politique, mais par l'action on ne fait que l'entretenir.

Entretenir l'insécurité présente un autre avantage : au lieu de mettre plus de moyens pour garantir la sécurité on réduit au contraire les dispositifs (humains et matériels) et on dira à l'opinion publique : "vous voyez ? le service public ce n'est pas efficace pour lutter contre l'insécurité, il faut faire appel au privé".

L'opinion publique croit ainsi qu'on a mis plus de moyens et constate l'inefficacité alors qu'en réalité tout est fait pour démolir le service public et faire la place aux entreprises privées.

Le problème de la dette vient à point pour que les gens croient qu'il faut "réduire les dépenses publiques" et pour accepter plus facilement que le privé prenne le relais. Or, le privé n'a jamais démontré sa supériorité dans l'énergie, l'éducation, la santé et la police, au contraire, c'est toujours le consommateur qui en fait les frais.


Merci charito !  :smt023 


 

SMF spam blocked by CleanTalk