Marseille Forum

Into the wild

Tomtom · 83 · 12519

Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Nous avons vu ce film hier soir et on en ressort avec pas mal de question. :-k

Pour ceux qui l'ont vu, qu'est ce que vous en retenez ? Qu'est ce que ça évoque pour vous ?

C'est tiré du livre "Voyage au bout de la solitude", écrit par Jon Krakauer.

Toutes les infos là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Into_the_Wild

Et au passag, la bof est chouette  ;)


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
Pas évident qu'il faille en retenir quelque chose ! Non pas que ce soit un mauvais film (j'avais énormément apprécié), mais je veux dire que ça n'est pas à prendre comme une leçon de vie, ni comme un exemple à suivre ou à ne pas suivre ! C'est à regarder comme le témoignage (il me semble qu'à la base, c'est une histoire vraie, écrite d'après un journal intime ?) d'un gars qui vit ses valeurs sans concession et quoi que ça lui coute ? ;)


geronimo

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 487
  • même pas peur...!
    • passion yzf
moi j'ai vu quelqu'un qui s'est battu pour vivre ses rêves...
maintenant j'ai trouvé le film un peu long, malgrès de super paysages.
;)


Mustruflu de Maskinefaille

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 499
ma quête de la pleine conscience de mon Moi, détaché des barrières mentales érigées par mon héritage social, culturel, familial etc.. ainsi que la connexion de ce Moi avec le grand ensemble (la terre, l'univers..) dont je fais parti est une quête très enrichissante, parfois douloureuse parfois exaltante, cependant je ne suis pas aussi extrême que le personnage du film car comme il le dit lui même, voilà peut être ce que je retiens de tout cela "...le bonheur n'existe vraiment que s'il est partagé"


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
ma quête de la pleine conscience de mon Moi, détaché des barrières mentales érigées par mon héritage social, culturel, familial etc.. ainsi que la connexion de ce Moi avec le grand ensemble (la terre, l'univers..) dont je fais parti est une quête très enrichissante, parfois douloureuse parfois exaltante, cependant je ne suis pas aussi extrême que le personnage du film car comme il le dit lui même, voilà peut être ce que je retiens de tout cela "...le bonheur n'existe vraiment que s'il est partagé"
J'aime bien tes posts parce que c'est une nuée de sujets en soit à chaque fois !  ;)

Du coup, je me demande si ce personnage pouvait atteindre le bonheur autrement que par le genre de chemin qu'il poursuit dans ce fil ? ... et je me demande aussi comment aurait-il pu partager ce bonheur ?
C'est un bonheur qui ne peut être que celui d'un solitaire ! Un bonheur qui ne peut s'accompagner d'aucune conséssion et qui semble impossible à partager. C'est si profondément personnel et passionné que ça ne peut correspondre qu'à lui ! A la fois un rêve et un cauchemar d'ailleurs !
 ;)


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Je rentre de rando, seule, et je me dis, tien tiens, comme c'est interessant quelqu'un d'autre que moi, que nous  :lol: a été interpellé par ce film.....

Mais en fait c'est Doudou qui a lu dans mes pensées et qui ne m'a rien dit !

Parce que moi, ce film, il m'a tout chamboulée !

Ma soeur et son Lolo ils sont fans. Ils possèdent le livre, la BO le DVD. Moi je me disais  :smt102 je verrai bien quand ça passera à la télé.
Et donc hier c'était la cas.
J'en ai rêvé une partie de la nuit, les questions fusent et tout ça me laissent un goût un peu amer aussi dans la bouche, comme le film de Clint Eastwood "un monde parfait".

Avant que je m'explique plus, qui qu'à vu le film aussi pour polémiquer avec moi, nous ? :mrgreen:


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne

Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Y a-t-il des bisounours en Alasaka ? :P

Ah oui oui  :smt045  :smt045
Un peu avant la fin du film, le personnage principal croise (bien malgré lui  :smt102 ) un bisounours d'environ....400 kg à vue de nez et qui fait le même bruit qu'un Tyson en train de machouiller l'oreille d'Holyfield !!!  :mrgreen:  :mrgreen:

Plus sérieusement, d'accord avec Nikon, Géronimo et Cysco...mais finalement, +1 avec Nikon-le-dernier-message :
Du coup, je me demande si ce personnage pouvait atteindre le bonheur autrement que par le genre de chemin qu'il poursuit dans ce fil ? ... et je me demande aussi comment aurait-il pu partager ce bonheur ?
C'est un bonheur qui ne peut être que celui d'un solitaire ! Un bonheur qui ne peut s'accompagner d'aucune conséssion et qui semble impossible à partager. C'est si profondément personnel et passionné que ça ne peut correspondre qu'à lui ! A la fois un rêve et un cauchemar d'ailleurs !


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité

Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
connait pas  :smt102

Merci  :mrgreen:









(ben quoi ?? c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa g...le  :smt005  :smt005 )


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
connait pas  :smt102

Merci  :mrgreen:









(ben quoi ?? c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa g...le  :smt005  :smt005 )
bah, j'me suis dit, sinon on va dire que y a que ses copains qui zy répondent


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Le besoin de partage est-il une marque de confiance ou une marque de faiblesse ?
























Je reviens dans une heure, je relève les copies  :mrgreen:


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Le besoin de partage est-il une marque de confiance ou une marque de faiblesse ?



Je reviens dans une heure, je relève les copies  :mrgreen:

Ni l'un ni l'autre pour moi.
Et je n'emploierai pas non plus le mot "besoin", plus l'envie, parce que je suis "généreuse" naturellement.

Mais pourquoi tu poses cette question philo dans ce topic ? Qu'est ce qui fait que tu as besoin de la poser ?  :-k Je crois que j'ai raté des épisodes.....


(...) Du coup, je me demande si ce personnage pouvait atteindre le bonheur autrement que par le genre de chemin qu'il poursuit dans ce fil ? ... et je me demande aussi comment aurait-il pu partager ce bonheur ?
C'est un bonheur qui ne peut être que celui d'un solitaire ! Un bonheur qui ne peut s'accompagner d'aucune conséssion et qui semble impossible à partager. C'est si profondément personnel et passionné que ça ne peut correspondre qu'à lui ! A la fois un rêve et un cauchemar d'ailleurs !
 ;)

Quel chemin dans quel fil ?
Toi Nikon, tu penses que sa mort est volontaire, un suicide ?  :smt100
Je comprends plus le sens de la discussion.... :smt100


CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
Bon faut que je vois ce film pour dire ce que j'en pense .... :smt045
ça a l'air chouette ! ;)
Un truc pour reflechir encore ?! :mrgreen:
Là je peux pas en parler mais vous dites des trucs qui m'interpellent au delà du film .... ;)


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Je crois que TdH faisait référence à ça, la dernière citation du film :

je ne suis pas aussi extrême que le personnage du film car comme il le dit lui même, voilà peut être ce que je retiens de tout cela "...le bonheur n'existe vraiment que s'il est partagé"

Et Nikon parlait du film et non du fil, je crois.
Quand au chemin, c'est celui empruntait par le personnage principal durant les 2 années que retrace le film. :smt102


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
Oui, il manquait le "m" ! Je voulais écrire "film" et non "fil" ! Et j'avais ajouté "genre de chemin" pour ne pas simplement dire "chemin qu'il a suivi" comme s'il n'y en avait qu'un et qu'on me bassine à nouveau avec des histoires de destin tracé !  ;)

Sinon, sa mort (pour ceux qui ne l'on pas encore vu ! :mrgreen: ), je ne crois pas du tout que ce soit un suicide ! Rien ne m'a fait penser à ça le moindre instant. Il arrive au bout de quelque chose, peut-être, mais qui est au bout d'un chemin qu'il a parcourru avec la rage de vivre ! Même ses derniers instants, il boue de sa fatale erreur (je l'ai vu y'a bien un ou deux ans !).


CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
C'est quoi l'histoire ? Un mec qui vit sa vie à fond mais seul, c'est ça ?? Sans concessions ? Libre de tout ? :-k


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
En gros, un gars qui décide de laisser tomber son petit confort et le petit avenir tout tracé que lui ont préparé ses parents et la fac ! Il part sur la route et découvre ! Des gens, des paysages, sa vision de la vie ! Au final, il poussera jusqu'à se lancer seul dans une nature avec qui il veut totalement fusionner ! C'est raconté de manière simple et vivante ! Les images sont également très belles ! A voir ! ;)


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
C'est quoi l'histoire ? Un mec qui vit sa vie à fond mais seul, c'est ça ?? Sans concessions ? Libre de tout ? :-k

C'est NOTAMMENT ça !  :mrgreen:
Hé ho, on va pas tout te raconter non plus  [-X

Oui, il manquait le "m" ! Je voulais écrire "film" et non "fil" ! Et j'avais ajouté "genre de chemin" pour ne pas simplement dire "chemin qu'il a suivi" comme s'il n'y en avait qu'un et qu'on me bassine à nouveau avec des histoires de destin tracé !  ;)

Sinon, sa mort (pour ceux qui ne l'on pas encore vu ! :mrgreen: ), je ne crois pas du tout que ce soit un suicide ! Rien ne m'a fait penser à ça le moindre instant. Il arrive au bout de quelque chose, peut-être, mais qui est au bout d'un chemin qu'il a parcourru avec la rage de vivre ! Même ses derniers instants, il boue de sa fatale erreur (je l'ai vu y'a bien un ou deux ans !).

Tout à fait d'accord. Même si il a été très imprudent et mal organisé, on ne peut sûrement pas parler de suicide, car jamais il ne manifeste la moindre volonté de mourrir.
Et de plus, avant sa fin tragique, il tente de mettre fin à son aventure, pour rentrer chez lui (ses parents). S'il ne le fait pas, c'est uniquement parce que la nature l'en empéche. :smt102


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
C'est quoi l'histoire ? Un mec qui vit sa vie à fond mais seul, c'est ça ?? Sans concessions ? Libre de tout ? :-k

C'est NOTAMMENT ça !  :mrgreen:
Hé ho, on va pas tout te raconter non plus  [-X

Oui, il manquait le "m" ! Je voulais écrire "film" et non "fil" ! Et j'avais ajouté "genre de chemin" pour ne pas simplement dire "chemin qu'il a suivi" comme s'il n'y en avait qu'un et qu'on me bassine à nouveau avec des histoires de destin tracé !  ;)

Sinon, sa mort (pour ceux qui ne l'on pas encore vu ! :mrgreen: ), je ne crois pas du tout que ce soit un suicide ! Rien ne m'a fait penser à ça le moindre instant. Il arrive au bout de quelque chose, peut-être, mais qui est au bout d'un chemin qu'il a parcourru avec la rage de vivre ! Même ses derniers instants, il boue de sa fatale erreur (je l'ai vu y'a bien un ou deux ans !).

Tout à fait d'accord. Même si il a été très imprudent et mal organisé, on ne peut sûrement pas parler de suicide, car jamais il ne manifeste la moindre volonté de mourrir.
Et de plus, avant sa fin tragique, il tente de mettre fin à son aventure, pour rentrer chez lui (ses parents). S'il ne le fait pas, c'est uniquement parce que la nature l'en empéche. :smt102


Cocob : clique sur le lien que Tom a donné au début ou sur http://www.intothewild.fr

Bon ok pour dire que c'est pas un suicide.

Mais c'est l'idée profonde du film alors, hormis ce que Cysco a déjà dit : le bonheur n'est réel que s'il est partagé.

A mes yeux,  :cache: , ce pti jeune, est quand même trèèèèès égoïste. Qu'il ait la haine contre son père et ses parents, ok, il fait sa crise d'ado avec du retard. Mais sa soeur par exemple, il la laisse tomber, alors qu'elle a souffert comme lui un peu des actes et choix de leurs parents, non ? :smt102

Et puis, hasard ou destin, mais 2 rencontres qu'il fait sur son chemin, le couple de hippies et le monsieur âgé, c'était des signes quand même.... Ces rencontres avaient un sens, pourquoi il continue sa route et ne s'arrête pas avant ? Même si Tom dit à juste titre, qu'il tente de rentrer chez lui, mais que la rivière en crue l'en empêche.
Mais même là, pourquoi n'a t-il pas continué à longer la rivière, au cas où, pour trouver un passage pour la franchir coûte que coûte ?
Pourquoi rebrousse t-il chemin si vite ? Alors que c'est un aventurieux dans l'âme ?
D'autant que dans la vraie histoire cf. --> http://fr.wikipedia.org/wiki/Christopher_McCandless  je cite un extrait pour appuyer mon idée (en gras):

Controverses
Loin du point de vue idéaliste et romantique de beaucoup de lecteurs de Krakauer, certains habitants de l’Alaska portent un jugement très sévère sur cette aventure. Ainsi, un garde forestier du Parc national de Denali, Peter Christian, souligne que McCandless était très insuffisamment préparé et ne possédait même pas une carte de la région ; il estime qu’il s’agit d’un véritable « suicide ». Le jeune homme ne savait pas qu’il existait un bac manuel en fonction sur la rivière, à quelques centaines de mètres de la piste Stampede, ainsi que quatre abris contenant vivres et couvertures dans un rayon d'une dizaine de kilomètres (bien que trois au moins aient été vandalisés durant l'été, les rendant inutilisables).
Judith Kleinfeld, dans un article publié dans le Anchorage Daily News, rapporte que « beaucoup d’habitants de l’Alaska ont réagi avec colère devant cette stupidité. Il faut être un idiot complet, disent-ils, pour mourir de faim en été à 30 km seulement de la route du parc ». Curieusement, jusqu'à la sortie du documentaire Call of the Wild en 2007, personne n'avait jamais mentionné le fait que McCandless disposait bien d'une carte routière, qui fut d'ailleurs remise par les autorités à ses parents en septembre 1992, avec d'autres objets lui appartenant.
Jon Krakauer souligne finalement que Chris McCandless était parfaitement conscient des risques qu'il prenait, et que ces risques, comme son équipement minimal, étaient même souhaités. Il recherchait la difficulté, mais il s'est finalement heurté à son manque de préparation. Une carte topographique de la région l'aurait probablement sauvé, mais ne correspondait pas à l'aventure idéaliste qu'il voulait vivre.


Bref, le film est trop romancé à mon goût, quel interet ....

Et puis je ne comprends pas ce jeune. J'ai l'impression que cette aventure au bout de soi-même, vers des limites (qui auraient peut-être pu être plus loin s'il s'étaient mieux préparer) c'est comme une expérience de "drogué". Et que son esprit et trop faible finalement face aux évènements ...

Et puis pourquoi ne le voit on pas plus pêcher ??? Se nourrir via la rivière ? Ce doit-être plus facile quand même de tenter de prendre du poisson que de dépecer un élan ???? Non ?

Et je reviens aux 2 rencontres avec le couple de hippie et le monsieur âgé.
Qu'il en veuille à ses parents, qu'il soit "trop jeune" mentalement pour leurs pardonner leurs erreurs, c'est compréhensible. Mais avec ces 2 autres rencontres, il aurait pu se choisir des adultes "référents" plus en adéquation avec ses idées ... Ils se sont attachés à lui, ils voulaient sont bien, pourquoi il ne saisit pas ces 2è chance ?
C'est ça ce que je comprends mal..... Ou que carrément, j'arrive pas à concevoir ?


Dernière hypothèse pour moi : sa mort serait un coup de malchance, mais avec le passage que j'ai cité plus haut (l'extrait de wikipédia), ça colle pas. :shock:


Et du coup ça m'énerve, ça me rend brouillon, je comprends pas le sens, voir même le sens caché du film  :smt088  :smt088
 



 

SMF spam blocked by CleanTalk