Marseille Forum

Va, vis et deviens

Traces d Huile · 4 · 1741

Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne


Film français, 2005.
Réalisateur : Radu Mihaileanu
Avec : Avec Yaël Abecassis, Roschdy Zem, Moshe Agazai...
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109342.html

Synopsis : En 1984, des milliers d'Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l'initiative d'Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.
Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.


Une fable absolument magnifique... Un peu longue, mais terriblement poignante... Ce film m'a foutu une claque, une vraie... Le message de paix et d'humanité donné par ce film fait un bien fou en des temps où l'espoir devient de plus en plus mince, sans déverser non plus dans la bisounourserie... A voir absolument ! Et à voir impérativement en VO (sic) : dans le film on y parle éthiopien, hébreu, français, anglais, n'avoir que les voix françaises vous ferait passer à côté du caractère universel du scénario. Fabuleux !


fanette

  • Invité


 :oops:  Désolée, mais je suis un peu surprise par le résumé !

J'avais vu, voilà 4 ou 5 ans, un documentaire réalisé par des journalistes Israëliens qui témoignaient du racisme à l'encontre des Noirs d'Ethiopie. Le mur de Lamentation interdit aux gens de couleurs, certaines écoles, certains emplois interdits aussi. Et "parquage" de tous ces gens dans des cités horribles qui rappellent de sinistre mémoire les camps : barraquements en fer alignés à perte de vue !

Et chose incroyable, on voyait aussi un jeune Ethiopien d'une dizaine d'années qui disait être orphelin, venu seul en Israël et qui avait été pris en charge par une association dans ce barraquement.

Il n'était malheureusement pas le seul.

Je suppose que le film s'est inspiré de ces gamins venus seuls (leurs parents restant au pays) en Israël !





Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Je suppose que le film s'est inspiré de ces gamins venus seuls (leurs parents restant au pays) en Israël !
C'est tout à fait ça.
Et le film n'est tendre avec aucune communauté. Pas de jugements, on y voit toute les aspects de l'être humain : la méchanceté, le racisme, la peur, mais aussi l'amour envers et contre tout, le secret qui fait mal et qu'on ne peut partager, la vie quoi...


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
j'ai vu ça il y a longtemps ! j'avais énormément adoré ! même si la dernière scène est un tantinet mélomélo (du moins celle qui me semble être la dernière scène dans mes souvenirs)


 

SMF spam blocked by CleanTalk