Marseille Forum

Avignon : Simone Martini au Petit palais !!!

Coco · 2 · 4626

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
C'est l'anniversaire des 700 ans de l'arrivée des papes à Avignon !

Alors, c’est l’occasion d’honorer l'héritage artistique de Simone Martini, l'un des plus grands peintres italiens de l'époque, qui arrive à Avignon dans le sillage de la papauté et dont l’œuvre influencera ses contemporains et irriguera la peinture européenne un siècle durant.
Simone Martini est déjà reconnu comme l'un des plus grands peintres italiens lorsqu'il accepte de s'installer à Avignon en 1336, sous le pontificat de Benoît XII.
Il vient à l'invitation du cardinal Jacopo Stefaneschi. Pour lui, il peindra les fresques du portail de Notre-Dame des Doms, qui sont aujourd'hui présentées au palais.
Ce qu'il faut bien noter, c'est que Simone Martini délaisse une situation extrêmement enviable à Sienne, et s'il accepte de s'installer à Avignon, c'est que la ville est alors en plein foisonnement culturel et qu’elle est véritablement attractive pour les artistes.
A Avignon, Simone Martini va développer encore certains traits caractéristiques de son style : le sens de la narration, l'expression réaliste des sujets et le sens du portrait.
Il influencera beaucoup de ses contemporains et marquera fortement la période gothique internationale.

Ben, voilà, vous l’aurez donc compris, l'installation des papes sur les bords du Rhône au 14ème siècle provoque un bouleversement non seulement politique mais aussi artistique et c’est tout simplement le but des 39 oeuvres qui composent l'exposition intitulée « Avignon-Sienne, l'héritage artistique de Simone Martini » que de nous montrer la place qu'occupe alors Avignon au cœur de l'Occident chrétien.

Elle se parcourt en cinq sections et débute par un petit chef d’œuvre : la présentation côte à côte de deux peintures de Martini traitant du même sujet : la Vierge à l'Enfant.
C’est une première puisque, même à la Pinacothèque de Sienne d’où elles proviennent et qui prête 25 de ses oeuvres sur panneaux de bois parmi les tableaux présentés, ces deux toiles sont présentées dans deux salles différentes.
A noter tout de même que le premier panneau de la « Vierge à l'enfant », dont un détail est d’ailleurs reproduit sur l'affiche de l'exposition est remarquable. Hormis la touche personnelle de l’artiste, on voit déjà apparaître l'influence de la peinture byzantine. L'enfant Jésus, si vous avez l’occasion de l’admirer par exemple, est très innovant pour la fin du Moyen Age, conforme d'un point de vue anatomique, il est de plus très vivant dans la manière dont il se tourne et dans son expression… C’est les prémices pour les artistes d’une autre façon de faire parler son talent, un changement dans l’histoire de l’Art.
Et avoir la chance de voir cette peinture à côté d'une deuxième Vierge à l'Enfant de Martini toujours, mais plus tardive, permet de se rendre compte comment sa peinture et le style évolue.

Donc, à voir, encore une fois si le cœur vous en dit, au Petit Palais d’Avignon, depuis le 20 juin et jusqu'au 31 octobre, tous les jours sauf le mardi.
Tarif unique : 5€.
Renseignement au 04 90 86 44 58.


Sources : Résumé d’un article paru le 19/06/2009 dans « La Provence » et intitulé "La splendeur du gothique siennois s'expose au Petit palais"



 

SMF spam blocked by CleanTalk