Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Actualité locale et blah blah


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Du côté des femmes

1 2 3 4 5 6 Bas de page
Marie - #40 - 25 Avril 2006 à 09:32:01
Collègue qui boulègue
****
Messages: 917





Eh vous savez quoi ? Je viens de vous lire les avis son très partagés et moi eh bien en ce qui me concerne, j'ai trouvé la solution idéale :
Après 11 ans de vie commune, nous nous sommes séparés avec le papa de mon fils. Et J'insiste sur ce terme.
C'est pour cela que je ne dis pas mon mari car il de toute façon c'était pas ma chose, par contre il restera à tout jamais le papa de mon fils.
Et grâce à ce merveilleux KDO de la vie je lui serais toujours reconnaissante et lui devrait toujours le RESPECT et vis et versa.... Ca marche !

Eh bien j'ai gardé son NOM. Et je n'ai aucun problème. Ni administratif, ni existenciel et mon fiston est HEUREUX car on a pas cassé complètement la famille (dans sa tête).
Lui il n'a rien demandé, et quand il est nait il a eu UN PAPA et une MAMAN.
Si les grands cassent tout les enfants continuent d'aimer indifféremment PAPA et MAMAN. Aucun des 2 n'a plus de droit sur l'enfant d'autant que l'on était 2 pour le concevoir.... alors ça doit continuer et nous devons avoir l'intelligence pour nos stroumphs de passer ôutre toutes les conneries (tromperies, partage de taraillettes, famille, amis etc....)
Il n'y a rien de plus dur pour enfant que de lui briser sa famille. Il faut donc savoir réparer nos erreurs avec intelligence et croyez moi la vie après est sans amertume.
Au contraire..... il suffit d'accepter que l'autre soit heureux et de se dire : moi j'ai eu mes belles années, il m'a donné le meilleur de lui même et maintenant on est plus sur la même route c'est tout. Mais on peut encore se parler, se rencontrer. On ne s'est jamais fait de mal en 11 ans, on ne va pas s'en faire maintenant que l'on se quitte ? TROP BETE

On se voit , on se respecte et on s'aime d'une autre façon... Chacun avec nos chemins..... C'est tellement plus facile Wink  eh vous savez quoi ? ON EST HEUREUX !
Born_to_be_Marseillaise - #41 - 25 Avril 2006 à 10:22:58
Invité


c'est très beau ce que tu nous partages Marie  Very Happy

Mais force est de constater que votre cas n'est pas la généralité..entre les pervers qui se servent des enfants, ceux qui refont leur vie et ceux qui restent sur le carreau, etc...malheureusement ça influe sur les comportements..

pourtant tu as entièrement raison, dans l'absolu il faudrait que, si séparation il y a, cela se passe comme toi... Very Happy
nikki - #42 - 25 Avril 2006 à 14:06:10
Invité


marie ca me donne de nouveau espoir en la gente masculine  ce que tu as ecris....
mais comme dit BTBM ne n'est pas une generalité....et c'est ca qui est dommage...
enfin moi je suis fiere que mes enfants veuillent porté MON NOM accoller a celui de leur pere parce que MAMAN  existe aussi
etre parent c'est pas que donné un nom ?c'est aimé ,se donné entierement TOUTE SA VIE(on croit que apres 25ans c'est bon c'est fini . Embarassed ..mais nannnnnn Twisted Evil  Laughing  )
enfin un NOM c'est bien c'est beau mais lorsque l'un des parents ne veut donne que le nom et pas  la suite (l'education et suivi,l'amour,enfin ce qui semble telement evident lorsque on donne la vie...)
enfin je me laisse aller....
marie ca me fias plaisir de voir que pour toi ca a bien marché je susi tres contente  Very Happy  Very Happy  Very Happy
Marie - #43 - 25 Avril 2006 à 14:31:15
Collègue qui boulègue
****
Messages: 917





Pour tout vous dire c'est mon cheval de bataille .... je suis sans arrêt entrain de raisonner les uns et les autres à ce sujet, mais vous avez raison, ce n'est pas si facile et moi je suis très fière de ma situation !
Même cricri d'amour qui vit avec nous depuis un an, n'en revient pas !!!

Il s'est lui aussi intégré dans notre fonctionnement et à un vrai titre de beau-père (jeu, rire, sortie, foot et c'est tout) le reste c'est pour papa et maman. Ma position de femme est extrêmement confortable, tout le monde communique, et s'accepte.

Y compris les grands parents qui du coup continuent à se voir. J'aurai vraiment été malheureuse du contraire.

Pourtant sachez que si on s'est séparé c'est que nous avons eu nos problèmes et croyez-moi pas des moindres... Ce que nous n'avons jamais oublié c'est de faire les choses bien.

Mais je sais que nous faisons malheureusement parti des exceptions et quel dommage !!!

Ce que j'ai appris :

- ne pas juger les actes de l'autre,
- ne surtout pas méler les enfants à quoique se soit,
- se mettre à la place de l'autre et se demander comment on réagirai,
- et surtout surtout se remettre en question tout le temps et apprendre à bien se connaitre sois-même ...
Sans penser : Je n'y suis pour rien.... pourquoi il/elle me fait tout ça ?

Gardez espoir et surtout gardez de l'objectivité même dans ce qui vous touche profondément.
nikki - #44 - 25 Avril 2006 à 14:36:58
Invité


marie tu me redonne encore plus espoir
merci    
Marie - #45 - 25 Avril 2006 à 14:45:25
Collègue qui boulègue
****
Messages: 917





Citation de: "nikki"
marie tu me redonne encore plus espoir
merci    


YES YES !!!! interdiction formelle de perdre espoir !!!! Laughing
Coco - #46 - 20 Mai 2006 à 08:54:09
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Citation
Bien sûr que c'est une fille, voyons :
une étoile (coco) : fille


Bon, je répond dans cette rubrique, parce que je crois que je suis bien dans la bonne : "du côté des femmes"

Oui je suis une fille et c'est ce qui a déterminé le choix de mon Avatar : tout d'abord, je pense qu'il illustre bien aussi le côté tête dans les étoiles... pour la part de rêve que doit conserver l'être humain...
Mais surtout, c'est une étoile, et vous avez vu l'importance du symbole féminin de cette étoile dans le très célèbre livre : le DA VINCI CODE !
Cette étoile, c'est quand même le pentagramme... Et le pentagramme, c'est tout de même la réunion du Masculin et du Féminin, elle représente donc pour moitié, la part féminine de l'univers symbolisé par Vénus !
Mais en plus, il y a une fille dans mon étoile pour accentuer encore le côté féminin... si besoin était !
Cette étoile, c'est en quelque sorte un hymne à la féminité... non ?
 Wink
Donc, Mildiou et les autres modérateurs adorés, je suis dans la bonne rubrique !

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
Traces d Huile - #47 - 20 Mai 2006 à 11:30:04
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 13444


En route pour l'aventure...


WWW

Heu non, le pentagramme c'est la réunion du masculin ^ et du féminin v

En fait t'es un trans... Mr. Green

Concentres moto à Marseille :
http://www.tracesdhuile.net
Yogi_OM - #48 - 20 Mai 2006 à 12:50:42
Invité


Citation de: "Motard2mars"
Heu non, le pentagramme c'est la réunion du masculin ^ et du féminin v

En fait t'es un trans... Mr. Green

arrete le Da Vinci Code toi :p
Marianne21 - #49 - 20 Mai 2006 à 13:12:19
Invité


beuh à ma connaissance, l'etoile dans sa symbolique humaine c'est l'Homme debout (voir les dessins de leonardo da vinci code Laughing !!), au sens humain, hommes et femmes.

"L’Etoile a 5 branches, l’être humain a 5 sens… Un homme peut figurer en son sein (la tête et les 4 membres contenus dans chacune de ses branches). 5 serait donc le nombre du microcosme humain."
D'où aussi que le symbole satanique est l'etoile inversée avec la tete en bas évidemment héhé !
Alors pour moi l'etoile à 5 branches c'est l'humain  Wink autant homme que femme.
Mais en rose avec une fille dedans ben on peut dire que c'est la femme et puis voilà Wink

l'etoile à 6 branche c'est autre chose et en 3D, c'est l'organisation energetique parfaite dans laquelle s'insere l'humain equilibré (voir merkaba).

enfin, expliqué à la louche hein Laughing !!
m'enfin c'est juste parce que je passais par là !
Coco - #50 - 21 Mai 2006 à 21:19:06
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Citation de: "Motard2mars"
Heu non, le pentagramme c'est la réunion du masculin ^ et du féminin v

En fait t'es un trans... Mr. Green


Non, suis pas un trans, moi ! Na ! C'est pas moi le trans...
 Twisted Evil
Et puis, j'ai rien contre la réunion du masculin et du féminin !
Du coup, merci, Cyril, je corrige mon message, ci-dessus, il paraîtra moins bête !
 Wink

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
nikki - #51 - 21 Mai 2006 à 21:23:39
Invité


Citation de: "Coco"
Citation de: "Motard2mars"
Heu non, le pentagramme c'est la réunion du masculin ^ et du féminin v

En fait t'es un trans... Mr. Green


Non, suis pas un trans, moi ! Na ! C'est pas moi le trans...
 Twisted Evil
Et puis, j'ai rien contre la réunion du masculin et du féminin !
 Wink

heyyyyy   Shocked  le/la trans c'est moia hein!!!! bon!
merci  Twisted Evil  Twisted Evil
la mouche là dit que c'est moi na!!


une etoile  ok fille
mais un/une ange
sachant que les anges n'ont pas de sex et sont tous....
donc je suis quoi??? Shocked  Shocked  un/une trans :p:p:p
Coco - #52 - 21 Mai 2006 à 21:46:15
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Citation de: "nikki"

mais un/une ange
sachant que les anges n'ont pas de sex et sont tous....
donc je suis quoi??? Shocked  Shocked  un/une trans :p:p:p


Ben, c'est vrai, Nikki que ta démonstration ne laisse plus aucun doute...
 Wink

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
Coco - #53 - 14 Juin 2006 à 15:45:16
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Avertissement au lecteur : j'ai lu cette jolie histoire sur www.lemonde.fr et je l'ai juste un peu romancée !
Alors, du côté des femmes, les contes de fées continuent !
On y va : vous la connaissez, vous, cette femme, Carmen Colle ?
Et bien, pourtant, son portrait est apparu à la "une" du Wall Street Journal et le Guardian l'a qualifiée dans un article d'Erin Brockovich de la haute couture. Il paraît même que des chaînes britanniques et australiennes veulent réaliser un documentaire sur elle.
Vous voyez donc maintenant de qui je parle, non ?
Et oui, c’est bien de cette ancienne travailleuse sociale, animatrice de quartier, spécialisée dans l'insertion des immigrés, qui est devenue patronne de PME, au début des années 1990, au hasard d'une belle aventure appelée World Tricot. Cette idée lui est venue alors qu’elle cherchait à aider les épouses de ses clients à s’émanciper et à sortir de leur foyer : pourquoi ne pas monter un club de tricot. Qu'elles viennent d'Asie, d'Afrique ou d'Europe de l'Est, toutes ces femmes ont en commun de savoir tenir des aiguilles !
Et World Tricot dans tout çà ?
Ben, c’était il y a peu de temps, une petite entreprise spécialisée dans la confection, avec un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros, pour 20 salariés, presque exclusivement des femmes, pour la moitié d'origines étrangères.
World Tricot est né en 1987, dans un atelier de Lure, en Haute-Saône, sous la forme d'une association pour femmes sans emploi, grâce à un chèque de 20 000 francs de la fondation Emmaüs et un appartement HLM réquisitionné auprès de la mairie. Une poignée de femmes commencent à s'y retrouver autour d'une seule machine à tricoter. Puis arrivent les premiers clients. Régionaux, d'abord, comme ce responsable de centrale d'achat de Belfort qui, au lieu des 100 pulls qu'il avait commandés, se voit livrer des débardeurs, car dans notre jolie histoire, ces femmes ne savaient pas encore coudre les manches.
En effet, l'apprentissage du prêt-à-porter est difficile, mais le potentiel est là.
Qu’à cela ne tienne ! Voilà la patrone qui décide de monter à la capitale. Et comme Bécassine, elle a du cran ! Christian Lacroix sera le premier grand à lui passer commande. Suivront Givenchy, Hermès, Jean-Paul Gaultier, Kenzo, Dior, Lanvin, Yves Saint Laurent, Paco Rabanne... et bien sûr Chanel !
Ha, oui, vous avez noté que j’ai employé le verbe au passé ?
Ben, c'est à bon escient, car rien ne va plus pour Carmen ! Et çà se comprend. Voilà que la dame a osé se fâcher avec son principal client. Elle a assigné Chanel en justice. Mais quelle mouche a bien pu piquer cette vieille dame de 57 ans, mère de cinq enfants et sept fois grand-mère ?
Ben, vous allez juger par vous-même ! En mars 2005, en voyage à Tokyo, Carmen se rend par curiosité dans le nouveau magasin Chanel. Surprise, elle découvre cinq modèles confectionnés à partir d'un maillage en coton de sa création. En effet, neuf mois plus tôt, World Tricot a envoyé à Chanel un échantillon de mailles de crochet représentant ce même jeu de coquilles inversées. Et le studio parisien ne l'avait pas retenu.
De retour en France, n'obtenant aucune explication auprès de la société, elle décide de porter plainte pour contrefaçon et réclame 2,75 millions d'euros de dommages et intérêts.
Mais tout de même, vous imaginez l'affaire ?
Chanel coupable de plagiat ? Ce serait l'histoire de l'arroseur arrosé. Car, l'entreprise, on le sait, mène une lutte acharnée contre la contrefaçon.
Aussitôt, elle réfute l'accusation de World Tricot, évoquant un malentendu sur l'origine de la création : à partir du moment où elle fournit à ses sous-traitants des consignes d'exécution et des matières premières, nul autre qu'elle-même ne peut revendiquer la propriété d'un produit à sa griffe. S'estimant diffamée, Chanel réclame 500 000 euros à la PME pour "atteinte à l'image.
Et voilà : Carmen a engagé un défi colossal. A l'en croire, World Tricot aurait perdu tous ses clients ces derniers mois, dont Chanel bien sûr, mais aussi d'autres enseignes avec lesquelles travaillait la PME. Hasard ou corporatisme ?
Morale de cette histoire ?
Ben, l'expert mandaté par le tribunal de commerce de Paris pour démêler l'affaire ne rendra pas ses conclusions avant décembre. D'ici là, Carmen  aura peut-être mis la clé sous la porte. Voilà une façon comme une autre de boucler la boucle. World Tricot restera dans tous les cas, une histoire de femmes et d'amour.
Vous n’êtes pas obligés d'y croire.
Ce qui compte pour ces femmes, c'est de l'avoir vécue.

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
maïtéchou - #54 - 14 Juin 2006 à 16:26:09
Fada(de) du forum
*******
Messages: 4000


Four solère




Il y a eu une emission à la télé, nous racontant cette belle et douloureuse histoire!

A+  

La lecture, c'est comme les auberges espagnoles, on n'y trouve que ce que l'on y apporte.
Coco - #55 - 10 Août 2006 à 21:35:33
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





La femme et la publicité !
Etrange rapport, non ? aussi bien principale destinataire des publicités (mode fashion victime) que premier rôle, la femme est présente dans toutes les publicités puisqu'il suffit de feuilleter les pages des magazines ou regarder une pub à la télévision pour l'apercevoir, la détailler, voire la déshabiller. Et si cette mise en avant façon star, peut quelquefois être flatteuse, elle reste souvent sexiste ou méprisante (vous avez qu'à voir les pubs de lessive) : on a souvent l'air nunuche, quand même, et c'est pas le pire, la lessive !
Alors, la question que je me pose : en France, existe t-il des réglementations particulières ? Ben, après quelques recherches, en fait, peu de textes régissent expressément les publicités et la femme. Et cela même si aujourd'hui, parlementaires et associations conjuguent leurs talents pour promouvoir les droits de la femme : en témoignent plusieurs actions engagées contre certaines publicités où la femme joue un rôle peu flatteur. Ces actions se rapprochent des conventions internationales, telles que, par exemple, la Convention de New York visant à éliminer toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes : considérer, par exemple, comme discrimination, toute distinction opérée entre des personnes en raison de leur sexe. En droit français, il existe des sanctions pénales qui devraient être strictement appliquées dès lors qu'une telle discrimination est constatée. il est facile d'en déduire que tout message publicitaire en France devrait donc respecter la dignité de la femme, son image devant être utilisée dans des conditions telles qu'elle ne puissent pas heurter la sensibilité du public en général ou certains publics particuliers. Pas plus, l'image de la femme ne devrait être présentée comme une provocation ou comme un objet publicitaire. Enfin, elle ne devrait pas impliquer l'idée d'une infériorité de la femme ou le fait qu'elle soit cantonnée dans un simple rôle de ménagère.
Mais on est encore loin de la perfection : même si les hommes rentrent dans le cercle très fermé des stars de pubs grâce à Dim, non ?
 Wink

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
ermione - #56 - 10 Août 2006 à 21:57:06
Invité


je "cogite " ton intéressant débat  , et je mets un p'chit grain.
Yogi_OM - #57 - 10 Août 2006 à 22:21:55
Invité


Citation de: "Coco"
La femme et la publicité !
Etrange rapport, non ? aussi bien principale destinataire des publicités (mode fashion victime) que premier rôle, la femme est présente dans toutes les publicités puisqu'il suffit de feuilleter les pages des magazines ou regarder une pub à la télévision pour l'apercevoir, la détailler, voire la déshabiller. Et si cette mise en avant façon star, peut quelquefois être flatteuse, elle reste souvent sexiste ou méprisante (vous avez qu'à voir les pubs de lessive) : on a souvent l'air nunuche, quand même, et c'est pas le pire, la lessive !
Alors, la question que je me pose : en France, existe t-il des réglementations particulières ? Ben, après quelques recherches, en fait, peu de textes régissent expressément les publicités et la femme. Et cela même si aujourd'hui, parlementaires et associations conjuguent leurs talents pour promouvoir les droits de la femme : en témoignent plusieurs actions engagées contre certaines publicités où la femme joue un rôle peu flatteur. Ces actions se rapprochent des conventions internationales, telles que, par exemple, la Convention de New York visant à éliminer toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes : considérer, par exemple, comme discrimination, toute distinction opérée entre des personnes en raison de leur sexe. En droit français, il existe des sanctions pénales qui devraient être strictement appliquées dès lors qu'une telle discrimination est constatée. il est facile d'en déduire que tout message publicitaire en France devrait donc respecter la dignité de la femme, son image devant être utilisée dans des conditions telles qu'elle ne puissent pas heurter la sensibilité du public en général ou certains publics particuliers. Pas plus, l'image de la femme ne devrait être présentée comme une provocation ou comme un objet publicitaire. Enfin, elle ne devrait pas impliquer l'idée d'une infériorité de la femme ou le fait qu'elle soit cantonnée dans un simple rôle de ménagère.
Mais on est encore loin de la perfection : même si les hommes rentrent dans le cercle très fermé des stars de pubs grâce à Dim, non ?
 Wink


honnetement va en Iran... en Chine ou autre et tu verras que je prefere 100 fois notre condition de la femme à la leur...
puis pour les pubs de lessive autant ne pas acheter les produits alors... c'est pas bien compliqué !
Coco - #58 - 10 Août 2006 à 22:23:38
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Hihi, bravo Yogi, mais c'est pas parce qu'il y a pire ailleurs, qu'on doit se contenter de peu !
 Wink
Et en effet, t'inquites pas : pour la lessive, j'ai réglé le problème : j'achète BIO, y a pas de photos dessus... je viens de vérifier...

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
Yogi_OM - #59 - 10 Août 2006 à 22:27:55
Invité


Citation de: "Coco"
Hihi, bravo Yogi, mais c'est pas parce qu'il y a pire ailleurs, qu'on doit se contenter de peu !
 Wink


peut etre est ce une reaction de mec mais le "peu" je le trouve deplacé...
esthetiquement un corps de femme est quand même plus beau à voir qu'un corps d'homme... si vouloir montrer ce qui est beau devient "interdit" franchement euh... (sans abus bien sur !)
1 2 3 4 5 6 Haut de page
  •  
Aller à:  

anything