Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Marseille hier


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Les dynasties Marseillaises qui ont fait l’histoire de notre Cité !

1 ... 3 4 5 Bas de page
Belphegor - #80 - 06 Mai 2014 à 23:33:53
Invité


    
Miette - #81 - 07 Mai 2014 à 12:52:31
Frit Confit du forum
********
Messages: 5585



WWW

Fabricant de sucre pour blonde 
ouais...plutôt pour main de patiiiiii  Mr. Green

L'Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien
Rafofmars - #82 - 04 Novembre 2016 à 03:42:46
Oh jeune !
*
Messages: 1




Des savonniers ? Mais on en trouve en pagaille en effet, y a qu'à chercher !!!  Wink Au début du 20ème siècle, la ville de Marseille compte 90 savonneries et surement autant de familles qui se seront enrichies de cette industrie qui produit alors 180 000 tonnes de savon tout de même.

Tiens, Chris3, je vais suivre ton idée et commencer par un petit historique du savon.
Déjà, il parait que le savon aurait été inventé il y a 4 500 ans par les sumériens sous la forme d'une pâte savonneuse à base de graisse et de carbonate de potassium mais il était alors utilisé comme remède contre les maladies de la peau et non pour la toilette quotidienne.
On sait aussi que ce produit était connu dès l’antiquité et employé par les Egyptiens pour laver leur linge et par les Germains et les Gaulois pour éclaircir et colorer leurs cheveux. La pâte savonneuse à base de cendres et de suif, en provenance de Gaule et de Germanie, est ensuite adoptée par les femmes Romaines. Mais il faut attendre le IIème siècle après J.C. pour que les Romains utilisent ce produit pour se laver.
Et le savon d'Alep à base d'huile d'olive et de laurier est le plus ancien savon encore utilisé de nos jours puisqu’il a été inventé en Syrie il y a environ 3000 ans.

Ensuite, et bien, c’est sous l’influence des Arabes que l'industrie du savon s’étendit sur les côtes méditerranéennes en Espagne, en Italie et surtout à Marseille à partir du 7ème siècle. A noter qu'à l'époque, le port de Marseille était le principal centre de transit du savon et des matières premières et parfums servant à le fabriquer.

Et dès le 9ème siècle, de nombreuses savonneries s'implantent dans la cité phocéenne et se lancent dans la fabrication de savons doux à base d'huile d'olive : le fameux Savon de marseille est né !

Les premières manufactures de Savon se sont implantées à Marseille à partir du 12ème siècle. Crescas Davin est au 14e siècle le premier savonnier officiel de la ville. En 1593, Georges Prunemoyr, dépassant le stade artisanal, fonde la première fabrique marseillaise. Voici le premier nom de ce qui donnera une multitude de dynasties.

En 1786, quarante-huit savonneries produisent à Marseille 76 000 tonnes, emploient 600 ouvriers et au plus fort de la saison de fabrication, 1 500 forçats prêtés par l’arsenal des galères.
48 savonneries ?  Shocked Cà fait donc 48 noms de famille à trouver !!!  Angel

Allez, zou, j'en donne quelques uns pour aider au développement du sujet ! Angel
- On dit que c'est Auguste Roulet savonnier depuis 1807 qui aurait été le premier à passer de la soude végétale à la soude dite artificielleavec l'utilisation d'acide sulfurique, m'en demandez pas plus, je ne suis pas chimiste, tout ce que je sais c'est que çà s'appelle le procédé Leblanc. Anxious
- A la fin du 19ème siècle, c'est Honoré Arnavon qui est au sommet de la hiérarchie avec ses usines de la rue Sainte. Considérée comme la plus importante savonnerie de Marseille, l'usine est visitée en 1860 par l'Empereur Napoléon III qui profite de l'occasion pour remettre à son propriétaire les insignes de chevalier de la Légion d'honneur.
- Et on croise aussi un certain Charles Roux, autre grand nom de la savonnerie et qui rien d'autre que l'arrière grand-père d'Edmonde Charles-Roux. C'est lui qui lancera le "savon blanc de ménage en pains" connu sous la marque "La cornue". Et oui !!!

Enfin, un dernier détail, la formule de l’authentique Savon de Marseille, contenant 72 % d’acide gras, a été fixée par François Merklen en 1906.  



Je relance un.poste vieux de 6 ans, mais.c est dans le thème. Wink Est ce que vous pourriez indiquez vos sources, ou donner plus d informations sur le sujet des savonneries. Avez.vous.plus d informations sur.la.famille.Arnavon?
Miette - #83 - 04 Novembre 2016 à 07:33:33
Frit Confit du forum
********
Messages: 5585



WWW

Bonjour Coco ne vient plus sur le forum mais comme c'est une amie, je peux lui en parler, sous réserve que vous m'en disiez plus.
Qui êtes vous? (je n'ai pas besoin de votre pièce d'identité, mais la coutume est (enfin fut surtout) de se présenter un tantinet) pourquoi vous intéressez vous au sujet, etc.  Very Happy  Very Happy

L'Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien
jojodu13 - #84 - 06 Novembre 2016 à 09:01:17
Oh jeune !
*
Messages: 1




Bonjour,
La question est un peu ancienne mais il s'agit de Monsieur Paul Ricard bien sur.
J'ai bossé quelques mois dans les bureaux du siège à Marseille et je peux assurer que l'esprit de bien être des employés ce n'est pas une galéjade, ça existe toujours...

Edité le : 06 Novembre 2016 à 09:01:17
Re bonjour,
dans la question :
Elle était où l'usine de monsieur Jean Rodolphe Wetter qui employait jusqu'à 700 ouvriers ?
un lien a été donné par Charito
 http://sites.univ-provence.fr/wmip/mip_lettre/e_letters_pdf/MIP_Provence_lettre_4.pdf
mais ce lien ne fonctionne plus et je souhaiterais le lire.
Peut-être quelqu'un de ce forum pourra me renseigner ?
Un grand merci par avance pour toute réponse.
Marielabeille - #85 - 07 Novembre 2016 à 15:22:50
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Ah c'est malheureux l'association semble ne plus avoir de site web. Celui qui est fléché sous ce lien serait "en maintenance" :
http://www.culture-science-paca.org/mip-provence.html
Mais il y a une adresse email, peut-être qu'elle répond ? Tu peux demander à recevoir la lettre 4, peut-être qu'on pourra te l'envoyer ? Sur internet, je vois les lettres n°6 et 9 qui ont été mises à disposition sur d'autres sites que celui de l'association, mais pas le n°4.
jipé_du_34 - #86 - 07 Novembre 2016 à 19:02:37
Longo mai !
*****
Messages: 1983


Make Love not War




Sur internet, je vois les lettres n°6 et 9 qui ont été mises à disposition sur d'autres sites que celui de l'association, mais pas le n°4.
Fais voir le lien où tu vois ces 6 et 9, ou tu peux même tenter le truc, des fois ça fonctionne : supposons qu'un site stocke dans un dossier des documents avec des noms tels que lettre4.pdf,  lettre5.pdf, lettre6.pdf etc., mais ne propose sur le site qu'un lien vers la lettre6 seulement, genre un_joli_site.com/documents/lettre6.pdf.
Hé bien tu suis ce lien puis dans la barre de ton navigateur tu remplaces le 6 par le 4 et tu appuies sur <ENTREE> et tu verras bien : des fois ça le fait !
De toute façon tu ne casseras rien : ou bien le ficher existe et le serveur te l'apportera sur un plateau, ou bien ça sera une bête erreur 404...
Qui ne tente rien n'a rien.

Marielabeille - #87 - 07 Novembre 2016 à 21:42:32
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




C'était une bonne idée mais malheureusement, ça ne marche pas  Je vous livre les liens au cas où vous arriveriez à leur faire "cracher" quelque chose, ou si jamais sur les lettres en question il y avait les coordonnées de quelqu'un qui pourrait retrouver le numéro 4 Wink

http://www.cablesm.fr/MIP_Provence_lettre_9.pdf

http://emig.free.fr/GENEALOGIE/Fig-Masson_Bouisson/Moustier-Vitalis/MM/mip_p_6.pdf
jipé_du_34 - #88 - 08 Novembre 2016 à 09:17:38
Longo mai !
*****
Messages: 1983


Make Love not War




C'était une bonne idée mais malheureusement, ça ne marche pas  Je vous livre les liens au cas où vous arriveriez à leur faire "cracher" quelque chose
Rien du tout.
Bah, on aura tenté. Reste plus au posteur qu'à se tourner vers MIP...

Coco - #89 - 30 Avril 2017 à 21:59:41
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Des savonniers ? Mais on en trouve en pagaille en effet, y a qu'à chercher !!!  Wink Au début du 20ème siècle, la ville de Marseille compte 90 savonneries et surement autant de familles qui se seront enrichies de cette industrie qui produit alors 180 000 tonnes de savon tout de même.

Tiens, Chris3, je vais suivre ton idée et commencer par un petit historique du savon.
Déjà, il parait que le savon aurait été inventé il y a 4 500 ans par les sumériens sous la forme d'une pâte savonneuse à base de graisse et de carbonate de potassium mais il était alors utilisé comme remède contre les maladies de la peau et non pour la toilette quotidienne.
On sait aussi que ce produit était connu dès l’antiquité et employé par les Egyptiens pour laver leur linge et par les Germains et les Gaulois pour éclaircir et colorer leurs cheveux. La pâte savonneuse à base de cendres et de suif, en provenance de Gaule et de Germanie, est ensuite adoptée par les femmes Romaines. Mais il faut attendre le IIème siècle après J.C. pour que les Romains utilisent ce produit pour se laver.
Et le savon d'Alep à base d'huile d'olive et de laurier est le plus ancien savon encore utilisé de nos jours puisqu’il a été inventé en Syrie il y a environ 3000 ans.

Ensuite, et bien, c’est sous l’influence des Arabes que l'industrie du savon s’étendit sur les côtes méditerranéennes en Espagne, en Italie et surtout à Marseille à partir du 7ème siècle. A noter qu'à l'époque, le port de Marseille était le principal centre de transit du savon et des matières premières et parfums servant à le fabriquer.

Et dès le 9ème siècle, de nombreuses savonneries s'implantent dans la cité phocéenne et se lancent dans la fabrication de savons doux à base d'huile d'olive : le fameux Savon de marseille est né !

Les premières manufactures de Savon se sont implantées à Marseille à partir du 12ème siècle. Crescas Davin est au 14e siècle le premier savonnier officiel de la ville. En 1593, Georges Prunemoyr, dépassant le stade artisanal, fonde la première fabrique marseillaise. Voici le premier nom de ce qui donnera une multitude de dynasties.

En 1786, quarante-huit savonneries produisent à Marseille 76 000 tonnes, emploient 600 ouvriers et au plus fort de la saison de fabrication, 1 500 forçats prêtés par l’arsenal des galères.
48 savonneries ?  Shocked Cà fait donc 48 noms de famille à trouver !!!  Angel

Allez, zou, j'en donne quelques uns pour aider au développement du sujet ! Angel
- On dit que c'est Auguste Roulet savonnier depuis 1807 qui aurait été le premier à passer de la soude végétale à la soude dite artificielleavec l'utilisation d'acide sulfurique, m'en demandez pas plus, je ne suis pas chimiste, tout ce que je sais c'est que çà s'appelle le procédé Leblanc. Anxious
- A la fin du 19ème siècle, c'est Honoré Arnavon qui est au sommet de la hiérarchie avec ses usines de la rue Sainte. Considérée comme la plus importante savonnerie de Marseille, l'usine est visitée en 1860 par l'Empereur Napoléon III qui profite de l'occasion pour remettre à son propriétaire les insignes de chevalier de la Légion d'honneur.
- Et on croise aussi un certain Charles Roux, autre grand nom de la savonnerie et qui rien d'autre que l'arrière grand-père d'Edmonde Charles-Roux. C'est lui qui lancera le "savon blanc de ménage en pains" connu sous la marque "La cornue". Et oui !!!

Enfin, un dernier détail, la formule de l’authentique Savon de Marseille, contenant 72 % d’acide gras, a été fixée par François Merklen en 1906.  



Je relance un.poste vieux de 6 ans, mais.c est dans le thème. Wink Est ce que vous pourriez indiquez vos sources, ou donner plus d informations sur le sujet des savonneries. Avez.vous.plus d informations sur.la.famille.Arnavon?

Mes sources ? Mais je les cite dès le début de la rubrique : un livre que j'avais acheté sur "les dynasties marseillaises" ! A l'époque de ce post, j'avais dû y puiser mon inspiration !

http://www.editions-perrin.fr/livre/les-dynasties-marseillaises/9782262023225

Et d'ailleurs, à être passée par ce topic, on peut compléter sur les savons, j'ai trouvé un site intéressant.

Ca parle d'une Abeille mais c'est pas Marie de MF, me semble t-il?

Commençons par le début : en 1730, un jeune entrepreneur dénommé Jean-Baptiste Court fonde à Marseille une savonnerie qui va rapidement devenir l’une des plus reconnues du pays, jusqu'à intéresser le Roi en personne !  Dancing  

Et pour parfaire cette rubrique sur les dynasties marseillaises, se succéderont à la tête de la fabrique du jeune Court plusieurs membres des familles Court et Payen. Chaque génération enrichira l’histoire de la savonnerie L’Abeille qui était au 19 boulevard de la corderie.

La famille Court de Payen s'associera à partir de 1918 à la famille Falque. Et c'est à cette date que la savonnerie déménage aux Aygalades sur une partie de l’immense propriété de la famille Falque. La savonnerie restera active jusqu’en 1998 sur le sitequi est devenu maintenant "la Cité des Arts de la Rue" !


http://www.labeille1730.com/histoire-savonnerie-labeille-famille-court-payen.htm

Mais l'histoire n'est pas finie et "l’Abeille" ressuscite en 2015 sous le nom de Nouvelle Savonnerie L’Abeille et de sa marque l’Abeille 1730, malheureusement son siège social est à présent parisien.

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
jipé_du_34 - #90 - 01 Mai 2017 à 00:17:14
Longo mai !
*****
Messages: 1983


Make Love not War




Chaque génération enrichira l’histoire de la savonnerie L’Abeille qui était au 19 boulevard de la corderie.
Shame on you
Au 10, et avec une majuscule à Corderie, comme l'atteste cette image récupérée sur leur site :


Coco - #91 - 01 Mai 2017 à 08:55:27
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Bravo, Jipé, bien trouvé !

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
1 ... 3 4 5 Haut de page
  •  
Aller à: