Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Le coin des artistes : photos et créations


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Poèmes choisis

1 2 3 4 ... 10 Bas de page
nothernrose - #20 - 30 Mai 2007 à 01:12:49
Invité


oui mais les chèvre snaines c'est trop mignon , y'a pas grand chose à manger Think     mais c'est mimi
Shadow - #21 - 30 Mai 2007 à 02:33:13
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

Le jour, on vit les yeux fermés

La nuit, on dort les yeux ouverts

On s’en va vers demain sans savoir où aller

On rêve pour oublier où on allait hier

Le jour, on se laisse guider par la clarté

Sait-on si le soleil se lèvera

On se dirige vers les rues agitées

Sait-on si on en sortira

Mais ce qu’on sait

C’est que le jour tue la solitude

Le jour est une demi-réalité

Qui éveille une douce solitude

En ce qu’on est

C’est devenu une habitude

De regarder ces avenues peuplées

Et d’oublier qu’il y règne une pesante quiétude

Le jour, on vit les yeux fermés

La nuit, on dort les yeux ouverts

On s’en va vers demain sans savoir où aller

On rêve pour oublier où on allait hier

La nuit, on se perd dans les songes de la vérité

Sait-on si on s’y retrouvera

On se retrouve totalement esseulés

Sait-on si on le réalisera

Et sait-on

Que la nuit est la vraie source de vie

Sait-on

Qu’elle est la sombre lumière de l’ennui

Sait-on

Que le rêve est la seule conscience

Sait-on

Qu’il est la symphonie du silence

Le jour est une scène théâtrale

Le jour, on est toujours entourés d’autrui

Mais ce n’est qu’illusion totale

Car on est toujours seuls dans la nuit…


Edité le : 30 Mai 2007 à 02:33:13
Je connais par cœur la chanson des pluies et des rivières.
J’ai bu l’or en fusion que le soleil, renflé
Comme un alambic, déverse dans les fleuves.
L’or et l’onde ont donné à ma voix un éclat,
Un lustre, une pureté sans pareils.
Tu m’as sans doute déjà entendue, Voyageur,
Au cours de tes errances, un soir, au bord de l’eau.
Si tel n’est pas le cas, approche, et écoute…

À l’heure où le soleil dépose des feuillets d’or
Sur les eaux vertes, bleues et brunes des étangs,
Assise, rêveuse, sur la mousse perlée des berges,
Je chante, comme Monet peindrait une toile :
Par petites touches vibrantes et lumineuses.
Et le grand orchestre des lacs et des mares,
Le grand orchestre d’eau, de cuivres et de feuillages
Tremble, vibre, s’ébroue, enveloppe mon chant.

Les peupliers palpitent comme de grandes torches ;
La harpe frileuse des saules soupire
Sous les longs doigts du vent, grêles et agiles.
Les feuillages frissonnent ; les ailes se froissent.
Les oiseaux criailleurs se disputent la vedette.
Mille gouttelettes étincelantes et musicales
Martèlent le glockenspiel grelottant des eaux.
Le chœur des joncs et des roseaux doucement oscille,
Tandis que de leur grosse tête pelucheuse
Les massettes-métronomes battent la mesure.
Placides, les nénuphars ondulent et se gondolent,
Tournent, farandolent et s’entrelacent mollement.
Et des nuées de libellules, furtives
Ballerines gainées de moire, en jupons d’ailes,
Frisaient la surface diaprée des eaux tranquilles.

Tout murmure, frémit, vrombit autour de moi.
Et dans la douce rumeur des iris et des joncs,
Je suis comme une perle fine dans son écrin.
Je suis la musique pure, parfaite, qui
Croît, s’élance et s’épand, confiante, sans trembler.
Je suis reine ici, reine ! Je suis l’âme du lac,
La nixe chanteuse qui dort au fond des eaux.
Et ma voix fabuleuse, jamais tu n’oublieras...


Naïade est en quelque sorte ce qui précède Petite Sirène.
Naïade, c’est l’état de grâce, la communion parfaite avec le lyrisme de la Nature et tous les autres Arts (musique, danse et peinture), le lyrisme inné, heureux, simple et facile, la poésie vécue comme une jouissance sans cesse renouvelée…
Tandis que Petite Sirène raconte l’expérience douloureuse du rejet et de la perte de ce lyrisme, le désespoir que provoquent la perte de ce don inné, la perte de la voix et du chant.

Ce premier poème en appelle un deuxième, afin de clore cette espèce de cycle : Le Cycle des Chanteuses. Je n’ai, à l’heure actuelle, aucune idée de ce que sera ce dernier poème !

Edité le : 30 Mai 2007 à 02:33:13
Pas mal comme description, ça me donne cette allure … originale…y'a pas grand chose à manger  Shame on you  Mr. Green



Edité le : 30 Mai 2007 à 02:33:13
Le cœur par ici
L'esprit par là
Viens nous irons sauter à pieds joints
Dans les nuages
Exposer au monde immense
Notre peine de vivre
Hurler à l'infini,
Que la Terre est belle !

Viens par ici nous irons courir
Dans les arcs-en-ciel
Comme des enfants, les cœurs en lambeaux
Amoureux de nos êtres à l'euphorie
Nos bouches assoiffées de baisers
Coiffées de soleil.
Et nos rires éclateront
Nos rêves.

Nous pourrons nous enfuir
Ivres
Partir loin du trop beau
Trouver notre sale magnifique
Notre monde
Hors de notre cœur
Une longue route noire
Qu'il nous faudra suivre.

L'esprit par ici
Le cœur par là
Vient, nous allons mourir.

Beaux dans l'opacité glauque
D'une eau verte
Ou d'une tombe
Choisit mon épitaphe au clair de brume
Et laisse moi ton cœur
Main dans la main
Viens
Allons nous noyer
Comme deux enfants tristes
Au creux des arbres morts nés
Le soleil roi.

Par ici.
Par là.
Nous ailleurs,
Toi et moi.


S’cusez-moi j’ai une crise…. Brick wall

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

yoyo13mars - #22 - 30 Mai 2007 à 13:09:49
Invité


tu es toute pardonnee
Shadow - #23 - 30 Mai 2007 à 13:19:16
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

Vous savez qu’un loup n’a qu’une compagne durant toute sa vie.

Un ancien collègue de travail qui habite en campagne m’a déjà raconté qu’un loup avait pris sa chienne pour compagne d'oh!  et quand elle avait mis bat, le loup était là et tournait autour de la maison…

Jamais le loup n’a quitté sa compagne des yeux   et quand le gars sortait pour s’occuper de son terrain, le loup s’approchait un peu et le regardait Anxious , comme toi Cocoa, il avait l’impression que le loup lui parlait avec ses yeux... Shocked

En tout cas c’est une très belle histoire et sa maison était bien protégée. Wink


Edité le : 30 Mai 2007 à 13:19:16
Mici  Embarassed

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

Marianne21 - #24 - 30 Mai 2007 à 13:47:08
Invité


la symbolique du loup est tres belles aussi (oui bon je sais, moi et mes symboliques Whistle  Mr. Green )... mais en fait j'arrive pas à parler du loup... c etrange tiens.. Rolling Eyes
Shadow - #25 - 30 Mai 2007 à 17:22:12
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

C’est dommage ça Marianne.

J’aimerais bien connaitre le symbolisme du Loup.
Tu viens d’éveiller ma curiosité là. Think

T’es certaine de ne pas pouvoir ? Please...

 Wink

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

Marianne21 - #26 - 30 Mai 2007 à 18:25:58
Invité


si je t'envoie la compil de mes docs sur le sujet si Laughing  Wink
nothernrose - #27 - 30 Mai 2007 à 18:31:32
Invité


Vous savez qu’un loup n’a qu’une compagne durant toute sa vie.

Un ancien collègue de travail qui habite en campagne m’a déjà raconté qu’un loup avait pris sa chienne pour compagne d'oh!  et quand elle avait mis bat, le loup était là et tournait autour de la maison…

Jamais le loup n’a quitté sa compagne des yeux   et quand le gars sortait pour s’occuper de son terrain, le loup s’approchait un peu et le regardait Anxious , comme toi Cocoa, il avait l’impression que le loup lui parlait avec ses yeux... Shocked

En tout cas c’est une très belle histoire et sa maison était bien protégée. Wink


les loups sont des animaux sociaux normal , bon tu me dira en france ca court pas les rues , les seuls qui sont la sont dans des parcs naturels , ont immigrés d'italie et font casse croute un peu facilement avec les brebis. Ca fait tellement longtemps qu'on les a tous exterminés , que les éleveurs ont un peu de mal avec , quant ils les chevronnent pas.

Mais c'est vrai que je ne sais pas ce qu'on les loups de la squadra azura , mais ils semblent qu'ils tuent un peu trop. Je m'explique les loups habituellement prélèvent uniquement pour manger , mais c'est averré que beaucoup de brebis sont tuées et pas mangée  Shocked  d'ou un taux de moralité de brebis super élevé. J'ai toujours pas com^pris pourquoi ! sans parler des accidents de panique . Le mouton faut avouer c'est un peu con si en tête y'a panique et y'en a un qui se jette de la montagne le reste suit ....
Nikon - #28 - 30 Mai 2007 à 19:17:50
Frit Confit du forum
********
Messages: 5782


j'vous aime pô !




c'est signé "shadow" ?
 Smile
Shadow - #29 - 30 Mai 2007 à 22:54:30
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

c'est signé "shadow" ?
 Smile

Shadow ou Sweetlily.

souffrir....sourir......so u venir!!!! Brick wall  (Souvenir) ou (Alors tu vas venir !)

Love or Peace!!!!!!!!!
« Dernière édition: 11 Juillet 2007 à 10:29:15 par Shadow »

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

nothernrose - #30 - 30 Mai 2007 à 22:58:30
Invité


 l'amour est un sentiment qui ne vit que parce qu'il est éphémère et qu'on peut le perdre et rensetir cette souffrance. sans elle on ne pourrait l'apprécier quelque par .

Si il n'était pas si insaisisable on ne l'aimerait pas autant. souffrir dis toi que ca te permet de l'apprécier , et de te rendre compte de la chance que tu aura quant il reviendra devant toi ... le laisse pas partir et saisis le au vol ...

la vie n'est que recommencement
Shadow - #31 - 30 Mai 2007 à 23:04:58
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

Ah ben, c’est comme les ours polaire qui se mangent entre eux Shocked , complètement détraqués   …J’ai lu ça quelque part… Think

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

nothernrose - #32 - 30 Mai 2007 à 23:11:05
Invité


 Laughing  Ben le phoque surgelé par ces temps de dégelement climatique , c'est presque denrée rare ( rupture de stock chez picard ! ) ils font avec les moyens du bord 
Shadow - #33 - 31 Mai 2007 à 00:47:30
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

si je t'envoie la compil de mes docs sur le sujet si Laughing  Wink

O.k   
Si tu veux, j’aimerais bien en MP. Wink

Merci Marianne. Dancing


Edité le : 31 Mai 2007 à 00:47:30
C’est remarquable ça nothernrose …et étonnant Shocked ...de vérité.

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

Aguilex - #34 - 31 Mai 2007 à 00:50:10
Invité


l'amour est un sentiment qui ne vit que parce qu'il est éphémère et qu'on peut le perdre et rensetir cette souffrance. sans elle on ne pourrait l'apprécier quelque par .

Si il n'était pas si insaisisable on ne l'aimerait pas autant. souffrir dis toi que ca te permet de l'apprécier , et de te rendre compte de la chance que tu aura quant il reviendra devant toi ... le laisse pas partir et saisis le au vol ...

la vie n'est que recommencement


 Applause  je crois que je vais le relire souvent ce post... voir meme l'imprimer et le ressortir apres chaque desillusion...
Shadow - #35 - 15 Juin 2007 à 14:02:47
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

Allez paisiblement votre chemin à travers le bruit et la hâte
Et rappelez-vous quelle paix, peut être là, dans le silence.
Autant que possible sans reddition
Soyez en bons termes avec toutes les personnes.
Exprimez votre vérité calmement et clairement ;
Et écoutez les autres,
Même les plus ennuyeux ou les plus ignorants ;
Ils ont aussi leur histoire.

Évitez les personnes à voix haute et agressives ;
Ils sont des vexations à l'esprit.
Si vous vous comparez à d'autres,
Vous pouvez devenir vain et amer ;
Car toujours vous trouverez meilleurs ou pire que vous.
Appréciez vos réalisations aussi bien que vos plans.

Aimez votre travail aussi humble soit-il ;
C’est un fruit véritable dans les fortunes changeantes du temps.
Soyez sage dans l’exercice de vos affaires ;
Car le monde est plein de trompeurs.
Mais que cela ne vous aveugle pas à ce qu'est la vertu ;
Beaucoup de personnes essayent d'obtenir des idéaux élevés ;
Et partout la vie est pleine d’héroïsmes.

Soyez vous-même
En particulier, ne simulez pas l'affection.
N'abordez pas non plus l'amour avec cynisme ;
Parce qu’à la face de toutes les désolations et les désillusions
Il est aussi éternel que l'herbe.

Prenez avec bonté les conseils des années,
Rendrez avec élégance ce qui appartient à la jeunesse.
Consolidez la force de l'esprit pour vous protéger dans le malheur soudain.
Mais ne vous affligez pas avec de sombres imaginions.
Beaucoup de craintes sont soutenues par la fatigue et la solitude.
Au delà d'une discipline saine, 
Soyez doux avec vous-même.

Vous êtes un enfant de l'univers,
Tout comme les arbres et les étoiles ;
Vous avez un droit d'être ici.
Que cela soit ou non clair pour vous,
Aucun doute l’Univers se déroule comme il faudrait.

Par conséquent soyez en paix avec Dieu,
Quel que puisse être votre conception de LUI.
Et quelque soit votre tâche ou vos aspirations,
Dans la confusion bruyante de la vie gardez la paix dans votre esprit.

Avec toute ses feintes, servitudes, et rêves cassés,
C’est toujours un beau monde.
Soyez réjoui.
Tâchez d'être heureux.
 


« Dernière édition: 15 Juin 2007 à 14:08:39 par Shadow »

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

Marianne21 - #36 - 15 Juin 2007 à 14:14:02
Invité


 

je trouve que ce genre de textes est toujours un bon rappel....
du coup je vais mettre un de mes preferes tiens !

Citation
En particulier, ne simulez pas l'affection
ah ça.... combien de choses faisons-nous pour un peu d'amour, d'admiration, de reconnaissance au lieu de faire pour aimer ce qu'on fait...
petitesauvage - #37 - 15 Juin 2007 à 14:16:02
Longo mai !
*****
Messages: 1647





c'est très beau....message d'espoir
Marianne21 - #38 - 15 Juin 2007 à 14:23:27
Invité


L' Invitation...

Je ne suis pas intéressé par ce que tu fais pour vivre.
Je veux savoir ce qui brûle en toi et si tu oses rêver la réalisation de ce que tu portes dans ton coeur.

Je ne suis pas intéressé par ton âge.
Je veux savoir si tu prends le risque de passer pour un fou au nom de l'Amour,
de tes rêves et de l'aventure qu'est ta vie.

Je ne suis pas intéressé à savoir quelles planètes sont carrés avec la lune,
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre tristesse,
si tu as été ouvert aux trahisons de la vie
ou si tu es devenu endurci et fermé par la peur d'une prochaine peine.

Je veux savoir si tu peux t'asseoir avec la douleur,
la mienne ou la tienne sans bouger pour la cacher, l'amoindrir ou l'arrêter.

Je veux savoir si tu peux être dans la joie, la mienne ou la tienne,
si tu peux danser avec ferveur et laisser l'extase te remplir complètement,
jusqu'au bout de tes doigts et de tes orteils, sans nous dire de faire attention,
d'être réaliste et de ne pas oublier les limites de l'être humain.

Je ne suis pas intéressé à savoir si ce que tu me dis est vrai.
Je veux savoir si tu es prêt à décevoir les autres pour rester vrai avec toi-même
et si tu peux supporter d'être accusé de trahison et ne pas trahir ton âme.

Je veux savoir si tu peux être fidèle et donc digne de confiance

Je veux savoir si tu peux voir la beauté même lorsque ce n'est pas tous les jours bien joli,
et si tu peux sentir que la source de ta vie réside en SA présence.

Je veux savoir si tu peux vivre avec les échecs, les miens ou les tiens,
et pourtant continuer à te tenir debout au bord du lac en criant à la pleine lune argenté "OUI".

Je ne suis pas intéressé à savoir ou tu vis et combien tu gagnes.
Je veux savoir si tu peux te réveiller après une nuit de chagrin et de désespoir,
de lassitude et de douleur et de faire ce qui doit être fait pour les enfants.

Je ne suis pas intéressé à savoir qui tu es et comment tu es venu jusqu'ici.
Je veux savoir si tu peux te tenir debout au milieu du feu avec moi et ne pas te dérober.

Je ne suis pas intéressé à savoir ce que tu as appris, où tu l'as appris et qui te l'a appris.
Je veux savoir ce qui te nourris de l'intérieur lorsque tout s'effondre autour de toi.

Je veux savoir si tu peux rester seul avec toi-même,
et si tu jouis vraiment de ta propre compagnie dans les moments de vide.

Le Rêveur d'Oriah
Shadow - #39 - 15 Juin 2007 à 14:35:35
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 144


Retrouver la pureté de l’être authentique.


WWW

Désidérata ; Latin pour "choses désirables", pluriel de desideratum, est une traduction d'un texte anonyme trouvé dans l'Église de St Paul daté de 1692 découvert à Baltimore, Maryland.

C’est un poème en prose s’inspirant de la réalisation du bonheur dans la vie.

"Dans un grain de sable voir un monde.
Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
Faire tenir l'infini dans la paume de la main.
Et l'Éternité dans une heure."
William Blake.

1 2 3 4 ... 10 Haut de page
  •  
Aller à: