Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Transports et vie pratique


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Se couvrir d'une non intervention familiale

1 Bas de page
ermione - 26 Septembre 2006 à 12:40:45
Invité


Je me pose une question en tant que voisine de palier d'une personne qui visiblement présente tous les troubles de la maladie d'Alzheimer.

Pertes de mémoire cycliques, on la déjà récupérée 2 fois dans la rue à 7 heures du matin pieds nus, elle sonne chez elle jusqu'à ce que je doive sortir pour lui dire qu'elle vit seule et qu'il faut qu'elle utilise la clef etc etc...(cette nuit, c'était quand même à 5H15 du mat  Confused ).

La concierge et moi avons attrapé sa fille qui vient, certes la voir tous les matins et tous les soirs, mais n'a pas l'air de se rendre compte de la situation. Pour elle TOUT va bien (ça ne l'arrange visiblement pas de voir la réalité en face pour X raisons). La dernière fois, c'est même la mairie qui a appelé sa fille pour la prévenir que le buraliste du quartier avait appellé pour dire que sa maman était venu au 3 fois au magasin en l'espace d'1/2 heure pour acheter à chaque fois 1 réveil.......

Discussions faites entre les autres voisins, nous n'osons pas intervenir de trop car nous avons conscience que la décision de mettre cette personne en maison de retraite doit être difficile pour sa fille.

En revanche, je me pose la question suivante :
si un jour, il lui arrive quelque chose, voire pire, fait sauter l'appart avec le gaz donc impliquant la sécurité d'autres personnes; et qu'il est prouvé que l'accident est du à sa maladie
dans quelle mesure ma position de voisine de palier, témoin de divers troubles est engagée ou non ?
Ne peut-on pas me reprocher de ne pas l'avoir signaler aux personnes compétentes ?
voire pire (car je sais ce dont certaines personnes sont capables) : si je dis que j'en ai parlé à sa fille mais que cette dernière nie !?

 Rolling Eyes  Rolling Eyes
batjeanne - #1 - 26 Septembre 2006 à 13:05:27
Figure du forum
******
Messages: 3042


j'habite au sud mais j'perds pas l'nord ,-)


WWW

oups ! effectivement la situation semble quelque peu alarmante (ref au reveil  Laughing )
plus serieusement il me semble qu'il faudrait que tu t'adresses au CCAS de ta ville dont je fait un bref recapitulatif de ses missions ci-apres et apres je pense que c'est à eux d'agir. En tant que voisine, tu dois effectivement rester attentive sans te substituer à des professionnels de santé qui sont seuls les personnes competentes pour agir et tu peux discuter plus avant avec la fille de la personne concernée pour la mettre au courant et la faire réagir Wink

Le Centre communal d'action sociale (CCAS), autrefois Bureau d'aide sociale, est un service administratif, distinct de la mairie, qui entre autres attributions, intervient en matière d'aide sociale pour ce qui concerne la constitution de dossiers, la recherche éventuelle d'informations complémentaires. Il les transmet aux services compétents du département après avoir émis un avis. Parmi ses différentes attributions, on peut noter la création de services sociaux tels que crèches, dispensaires, services d'aide aux personnes âgées ou handicapées, résidences pour personnes âgées... Un CCAS participe en partenariat avec les institutions publiques et privées aux actions menées dans le domaine du développement social de la population dans la lutte contre l'exclusion et la pauvreté. Il peut également allouer des secours sous forme de prestations en nature ou en espèces. Pour son fonctionnement, le CCAS est administré par un conseil d'administration dont le maire est le président ; il comprend à parts égales des membres élus par le Conseil municipal et des membres nommés par le maire parmi lesquels doivent figurer des personnes qualifiées dans le secteur social :

    * des représentants des associations qui oeuvrent dans le domaine de l'insertion et la lutte contre l'exclusion,
    * un représentant des associations familiales,
    * un représentant des personnes âgées

Contact sur LYON

Centre Communal d'Action Sociale (CCAS)
- Lyon 2ème
- Tél. : 04 78 42 03 52

- Lyon 8ème
- Tél. : 04 78 74 15 50


Centre Rhône d’Information et d’Action Sociale (CRIAS)
Tél. : 04 78 62 98 24 - http://www.crias.asso.fr
 
cocorouet - #2 - 26 Septembre 2006 à 13:06:13
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 626



WWW

déjà une personne qui a alzheimer, la première chose à faire c'est de couper le gaz et remplacer par des appareils électriques
bon après pour sa fille, elle a peut être pas les moyens de la mettre dans une maison de retraite, je sais pas!

batjeanne - #3 - 26 Septembre 2006 à 13:29:26
Figure du forum
******
Messages: 3042


j'habite au sud mais j'perds pas l'nord ,-)


WWW

ah un autre contact qui semble approprié :
Association France Alzheimer
Tél. : 01 42 97 52 41


et aussi Direction Départementale Action Sanitaire Sociale (DDASS du Rhône)
Tél. : 04 72 61 39 11 - www.rhone-alpes.sante.gouv.fr

Association Départementale d’Éducation pour la Santé (ADES) du Rhône
Tél. : 04 72 41 66 01
ermione - #4 - 26 Septembre 2006 à 14:15:05
Invité


Merci Beaucoup Batjeanne.
En fait, je pense que la Mairie a du de son côté insister dans ce sens là, mais sa fille ne veut rien entendre : pour elle tout se passe bien, elle ne veut pas que sa maman ait une aide ménagère ou repas à domicile car que sa maman adore cuisiner, que ça l'occupe etc etc

C'est surtout sur le plan juridique en fait.
Faire signer éventuellement un papier à sa fille comme quoi on la informée de ce qui se passait ?

Parce qu'en fait le soucis est là : sa fille 'ferme les yeux'", refuse les aides; mais nous là dedans ?
On accepte (sourire en coeur; même l'idée qu'un jour le feu puisse se déclarer Wink les faits quotidiens, on surveille etc etc...mais s'il y a accident avec implication de tierces personnes ? Il y aura enquête : ne risque-t-on pas de me reprocher, en tant que voisine de palier témoin de troubles flagrants, de ne pas l'avoir signalé aux "compétences" ?
batjeanne - #5 - 26 Septembre 2006 à 14:32:00
Figure du forum
******
Messages: 3042


j'habite au sud mais j'perds pas l'nord ,-)


WWW

à partir du moment où tu previens les services competents, on ne peut rien te reprocher ... tu n'as qu'à envoyer une lettre avec accusée de reception à la fille et à la CCAS et là t'es tranquille ! quand même je pense, qu'en principe, ils doivent se déplacer pour observer la situation, renseignes-toi bien et insistes à donf quand tu les appelle, allez cou-ra-ge et pas de panique !!
cocorouet - #6 - 26 Septembre 2006 à 21:46:09
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 626



WWW

je vois pas ce qu'on pourrait te reprocher, tu n'es pas docteur, sa fille est au courant, la mairie est au courant
peut être que sa fille comprend bien la situation mais qu'elle ne veut pas l'avouer devant toi parce qu'elle ne sait pas comment faire!

Coco - #7 - 26 Septembre 2006 à 21:54:04
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Ma belle Ermione : Batjeanne a raison, tu peux et tu dois te couvrir en envoyant un courrier simple signalant juste les faits que tu as constatés aux services municipaux, à l'assistante sociale ou au CCAS : à toi de choisir ton interlocuteur de proximité !
Tu en gardes une copie et t'es couverte au cas où !

C'est même eux qui sont demandeurs : chez nous, il y a une pub qui nous demande de se manifester, si on connait une personne agée fragile par rapport à la canicule ou en période de grand froid par exemple, on doit donner ses coordonnées à la mairie par un numéro vert prévu à cet effet !

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
laerpa - #8 - 26 Septembre 2006 à 22:50:36
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 695




est ce que cette personne est sous curatelle ou pas ?

seigneur protege moi de mes amis , mes ennemis je m'en charge . jacques mesrine ...
ermione - #9 - 27 Septembre 2006 à 07:21:40
Invité


Citation de: "laerpa"
est ce que cette personne est sous curatelle ou pas ?


je ne pense pas : je dis ça parce qu'un jour j'ai entendu sa fille (isolation de l'appart catastrophique) lui dire qu'il fallait qu'elle fasse un chèque pour tel organisme.....
Je ne sais même pas si elle est sous traitement non plus.
Il est difficile de communiquer avec elle : depuis 4 jours, elle ne me reconnait plus.
Il est à chaque fois impossible d'engager un échange avec sa fille : les 2 fois où je lui ai demandé à parler : elle était à chaque fois très pressée (rdv chez le dentiste  Shocked ), la dernière fois, il a fallu que je m'énerve un peu et lui dise :  "vous prenez le temps car là tout le monde est inquiet pour votre maman" : je l'ai presque tiré par la manche dans mon appart : elle m'a écouté (du moins, pendant 10 mns sans dire un seul mot, et est partie en disant : "bon, bin merci"  Shocked. J'ai eu l'impression qu'elle attendait qu'une seule chose : que j'arrête de parler. J'ai l'impression qu'elle veut rester en vase clos avec sa maman...

Je vais faire comme tout le monde me l'a conseillée : appeler et écrire au CCAS pour signalement.
Coco - #10 - 27 Septembre 2006 à 08:59:09
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Va voir sur le site de la mairie de Lyon :
http://www.lyon.fr
Dans la rubrique Solidarités, il y a pleins d'infos utiles.

Et aussi sur le site du conseil général :
http://www.rhone.fr
ou
http://www.rhone.fr/noheto/ebn.ebn?pid=12&prub=28&pthm=1

Sinon, un numéro vert pour te faire conseiller par des experts :
ASSOCIATION FRANCAISE
DE PROTECTION ET D'ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES
Numéro vert : O800.020.528

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
ermione - #11 - 27 Septembre 2006 à 09:02:15
Invité


Merci Coco Adorée    :
Je dis ce qu'il en est.
1 Haut de page
  •  
Aller à: