Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Associations


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Diaporama Photos de l'Association Naturiste Phocéenne

1 2 Bas de page
Miette - #20 - 10 Septembre 2012 à 20:38:04
Frit Confit du forum
********
Messages: 5591



WWW

c'est pas de voir des minots à poil qui me gêne...c'est le regard de certains  Embarassed  Embarassed j'avoue que maintenant, malheureusement (ça a toujours existé, on le sait bien) je réfléchirai à deux fois avant de mettre une photo à poil même d'un bébé alors qu'avant c'était THE photo.

donc je le répète c'est pas les enfants qui me choquent hein..et donc du coup, le rapport avec Jesus'Camp je le vois pas trop...même si j'ai pas du tout le même regard sur les enfants de ce documentaire car même si c'est très américain avec les défauts qu'on peur leur prêter, je préfère voir des enfants "combattre" par la prière et l'amour qu'avec une mitraillette comme on peut le voir.

bref je reviens au sujet...

la nudité assumée...ouais..c'est bien...avant j'étais jeune et mince et tout et tout...ben là jamais de la vie je l'aurais fait...aujourd'hui que je suis moins timide, jamais de la vie je le ferai  Mr. Green et surtout pas en rando
 

L'Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien
Grenouille - #21 - 10 Septembre 2012 à 20:48:58
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Nikon, je n'ai pas dit d'interdire le sujet. Chacun a la liberté de s'exprimer sur tel ou tel sujet mais on n'a pas le droit de "forcer" les autres en mettant des photos ou des vidéos.

Ma liberté c'est de pouvoir accéder à un sujet auquel je n'adhère pas sans qu'on me force à voir ce à quoi je n'adhère pas.

J'ai trouvé le topic au départ intéressant, la recherche tout ça, mais, à mes yeux, ça ne nécessitait pas la vidéo ni les autres images. A la limite la carte d'adhésion ouais.... pour qu'on réalise que c'est pas Mai 68 qui est à l'origine de ce mouvement ok.... Mais Basta !

Ma liberté commence là où s'arrête celle de l'autre. Tu me diras que l'inverse est également vrai  Mr. Green mais autant je respecte le sujet traité autant on ne me respecte pas en m'OBLIGEANT à regarder. Si je veux voir des culs nuls, c'est MON choix, c'est pas à l'autre de m'exposer.

Si je vais sur une plage naturiste, je respecterai en me mettant à poil, car je n'ai pas à m'imposer à eux accoutrée de mon maillot de bain... L'inverse est vrai aussi, on ne voit pas de naturistes sur les plages occupées par les non naturistes. J'ai des amis naturistes qui ne m'imposent JAMAIS leur mode de vie, ni leurs photos...

Cela devrait donc être vrai ici aussi.
Charito - #22 - 10 Septembre 2012 à 21:08:38
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 12055





Non Bruno ne se pointe pas .  Anxious

Mais si le débat doit se faire, j'aimerais bien avoir une réponse à ma question précédente :

quel plaisir y-a-t-il à randonner comme on le voit sur le diaporama ?

Quel plaisir y-a-t-il à prendre la mer sur un voilier comme on le voit aussi ?

Le naturisme est-il un plaisir ou une recherche ? Et dans ce cas une recherche de quoi ? Qu'est-ce qui vous motive  ?
bruno saurez - #23 - 11 Septembre 2012 à 01:27:07
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW

Je rentre du boulot, demain j'organise une sortie, je vais me coucher mais promis je repondrais a vos questions et..... sans photos lol
P
Mais pas avant mercredi.

Bruno
Nikon - #24 - 11 Septembre 2012 à 21:39:11
Frit Confit du forum
********
Messages: 5782


j'vous aime pô !




Miette, ...
...bin concernant les gamins, je ne pense pas qu'il faille penser dans ce sens ! Tu imagines si certains reprenaient ce raisonnement et disaient à leur femme "mais je t'aime ma chérie, j'ai parfaitement confiance en toi ! c'est pour le regard des autres pervers que je te demande de mettre ta burka !"  Mr. Green ... Mais bon, il est vrai aussi que le gamin n'est pas encore armé et qu'il est nécessaire de le protéger davantage !

Sinon, si je parle de religion, c'est pour le parallèle avec un sujet qui semble politiquement correct, mais qui pourtant me gène à moi ! Un exemple opposé pour souligner l'absurdité de la censure du naturisme ! (et quant aux gamins de Jesus's Camp, ça mériterait aussi un fil et un débat sur les effets de la religion sur les enfants ! et euh nan, c'est pas l'amour qui est préconisé pour leur "combat" !  Wink

Grenouille...
Tu connais l'histoire de la mamie qui déboule au commissariat pour se plaindre de ses voisins exhibitionnistes ? Les flics se rendent à son domicile pour constater, mais ne voient rien ! "Mais pas de la salle à manger, ni de ma chambre, messieurs, ...venez, faut monter en haut de l'échelle qui est dans la cuisine !". ...bref, qui qui t'a contraint à regarder la vidéo ?  Mr. Green
Ici, y'a pas duperie ! On est censé parler clairement de naturisme, un sujet qui n'est pas moins intéressant que d'autres et où les propos sont, jusque là, nettement moins graveleux que dans d'autres fils. Y apercevoir des parties du corps que l'on est moins habitués à voir, ça n'a rien d'étonnant, rien de choquant (pour ceux qui regarderaient la vidéo).
C'est marrant comme ceux qui veulent imposer aux autres des limites conformes à leurs propres valeurs parlent toujours de leur liberté et de leur droit à ne pas subir les valeurs des autres.  Mr. Green

Voir des corps nus, ça me choque quand c'est utilisé pour le racolage publicitaire par exemple ! Je peux aussi trouver ça incongru dans certains contextes (rame de métro, bistrot, une crête de calanques  Mr. Green etc ...). Au pire, ça peut me tirer un "oulaaa, qu'est-ce que je vais lui répondre au ptit kon ?" si je suis avec un gamin qui m'dit "elle a pas d'agent pour s'acheter des vêtements la madame ?" ... Mais je ne comprends pas ce que ces images peuvent avoir de choquant ? C'est pas un mot anodin !  Wink
bruno saurez - #25 - 11 Septembre 2012 à 23:09:13
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW

Non Bruno ne se pointe pas .  Anxious

Mais si le débat doit se faire, j'aimerais bien avoir une réponse à ma question précédente :

quel plaisir y-a-t-il à randonner comme on le voit sur le diaporama ?

Quel plaisir y-a-t-il à prendre la mer sur un voilier comme on le voit aussi ?

Le naturisme est-il un plaisir ou une recherche ? Et dans ce cas une recherche de quoi ? Qu'est-ce qui vous motive  ?

Ok, je réponds aux questions.

Tout d'abord, aucune de vos questions ne sont incongrues, elles sont légitimes pour des non pratiquants.

Pour la randonue, tous les naturistes ne pratiquent pas cette forme de marche pour le moins atypique. Il y a même des naturistes qui sont contres. Des naturistes farouchement opposants à faire du naturisme en dehors des structures, y en a, aussi bien sur une plage sauvage et déserte que sur les sentiers. Il faut qu'ils soient enfermés entre 4 murs comme des pestiférés.
Je rajoute que certains débats, comme la randonue, sur le sujet est parfois encore plus difficile qu'avec des "textiles" (textiles = non naturistes).
Si le naturisme regroupe entre 600 000 (chiffre officiel) et 800 000 (estimations) Français, la randonue représente pas plus que 4000 pratiquants maxi (chiffre estimé à partir du nombre d'inscrits sur les forums accès sur le sujet et autres listes de discussions).

Pour l'intérêt de marcher nu. C'est en fait un plaisir (j'aime pas le mot "intérêt" pour ma pratique). Le plaisir de sentir l'air frais, chaud, humide, le soleil, la pluie fine, le vent, sur l'ensemble du corps. Rien pour "couper le corps en deux", rien entre ma peau et les éléments naturels.

Nager nu est agréable ? On l'a tous fait au moins une fois, marcher nu, c'est pareil !

Deux choses gâchent ce plaisir : la peur des rencontres qui se passent mal (elles sont rares, deux insultes en 10 ans) et le sac à dos. Pour les rencontres, au plus, on s'éloigne des départ, au plus les rencontres ont une chance de bien se passer car on rencontre de vrais amoureux de la nature qui comprennent la démarche. Ils voient bien qu'on est pas sur ce sentier isolé pour choquer. Au mieux, on se couvre, si on les voit à l'avance.
En Espagne (les Encantats), ou la nudité non sexuelle est autorisée PARTOUT marcher nu dans les Pyrénées a été un réel plaisir. Plus d'angoisse à rencontrer quelqu'un de mal lunés, inutile de se rhabiller, on est allé nu jusqu'aux portes du gîtes en étant nu, c'était génial ! La liberté totale ! Et c'était très bien accepté, même par les touristes.

Pour le sac à dos, c'est plus dur. On fait avec et dés qu'on peut on le laisse dans un coin pour le récupérer plus tard sur un retour. Dans les calanques, y a pas trop d'endroits ou on peut faire ça (le cap Morgiou par exemple). Mais je préfère marcher torse nu sous mon sac à dos plutôt que d'avoir un tee-shirt mouillé toute la journée, j'ai souvent eu la crève avec un tee-shirt trempé !

Avec les nouveaux sac à dos qui ont une surface irritante censée aérer la peau, je coud une serviette dessus (les serviettes éponges) c'est très agréable à porter.

Pour le voilier, c'est comme la rando. Le kayak, c'est pareil.
En fait, la question que je me pose est "quel est l'intérêt de porter un vêtement ?" (là, le mot "intérêt" pour un bien matériel me gêne moins MDR !). Est ce que j'ai besoin de ce maillot ? de ce short ? à part pour me cacher ? mais de qui ? de quoi ?
Du soleil ? je met de la crème solaire et parfois, je met un paréo sur mes épaules et le tour est joué. Je cherche à redonner aux vêtements leur utilité initial : j'ai froid, je me rhabille et basta. Si j'en ai pas besoin, ils me gênent. Je suis mal dans ma peau, surtout si j'ai chaud. Ca devient maladif, une fixation ? possible, j'assume mais c'est une drogue bien douce.

Le plaisir de séduire par les habits ? en rando, je m'en contrefous ! mdr ! Dans d'autres moments aussi, je vous avoue....

Pour moi, être nu, c'est être vrai, tel que je suis. Etre libre, sans artifice, sans fioriture. Sans rien qui cache une partie de mon corps sur lesquels tous les maux de la planète semble se porter....pourquoi ? Nous ne sommes pas fait pareil ?

La dernière question est intéressante : "le naturisme est-il un plaisir ou une recherche ? Et dans ce cas une recherche de quoi ? Qu'est-ce qui vous motive  ? "
C'est les deux, à mon sens, l'un entraine l'autre. La recherche du bien être, du bonheur, de se retrouver, d'être en harmonie avec soi et les éléments, de s'accepter aussi comme on est physiquement.
Une des images les plus belles que j'ai eu est cette mémé très âgée dans un centre naturiste. Elle avait des cannes pour se tenir, elle était voutée, mais elle était belle et je n'arrivais pas à détacher mon regard sur son physique car je me disais "cette femme accepte son corps, accepte son apparence, son âge et ça la rend belle".

Ce qui me motive, ce n'est pas de bronzer sans marque, les vrais naturistes s'en foutent (ou ils en rigolent), c'est surtout de me sentir détaché des valeurs d'une société basée sur l'apparence, les "on dit", le jugement des autres. Mais il y aussi une vrai recherche de liberté . Pour moi, le naturisme (attention, je vais loin dans la réflexion MDR) est une preuve qu'un pays va bien (pas au niveau économique mais au niveau du respect des libertés individuelles et de la tolérance). Vous remarquerez que le naturisme est interdit dans les pays ou règnent la dictature, l'oppression militaire ou religieuse, comme la Chine, le Maghreb, l'Arabie Saoudite. A contrario, le naturisme existe dans tous les pays (seule exception le Japon et l'Ecosse) ou la démocratie est souveraine. Si dans d'autres pays, aucune structure d'accueil n'existe, il n'est pas pour autant interdit comme le pays de Galles, l'Irlande ou la Mongolie.
Défendre les valeurs du naturisme tels que la liberté, la tolérance, le respect, c'est pour moi défendre un pays d'un certaine obscurantisme (l’extrême droite ou la main mise des religions - toutes - sur les hommes et les gouvernements).

C'est en ce sens que je dis que le naturisme est un art de vivre, presqu'un projet de vie, en tout cas, une philosophie qui remet beaucoup les choses en question. Ces éléments qui semblent être convenues et inamovibles comme la pudeur, les lois, la moralité et qui pourtant changent d'un siècle à l'autre....

En espérant avoir répondu au mieux à vos questions.

Amicalement,
Bruno







Edité le : 11 Septembre 2012 à 23:09:13
J'ai lu aussi dans vos réactions qu'être nu avec des chaussures est assez "bizarre".

Ben oui peut être mais dans les centres naturistes, on est aussi avec des chaussures, au mieux des sandales ou des tongs, ça dépend du centre......Peu permettent de marcher pieds nus (mais il y en a).

Le naturisme c'est VIVRE NU, on va dans un centre uniquement pour aller se mettre nu à la plage et se baigner nu. Certains le font et rendent mal à l'aise les autres qui sont à l'intérieur du centre et vivent nus, tant que le temps le permet......Ces gens qui vont dans les centres naturistes, juste pour bronzer leurs fesses à la plage, ne sont pas des naturistes mais des nudistes.

Les nudistes se mettent nus juste pour bronzer, ou pour l'agréable sensation de nager nu, ils ne vivent pas nus en commun comme les naturistes.
Etre nu sur une plage 4heures par jour ce n'est pas vivre nu, c'est juste passez un moment sympa.....et retrouver ses vêtements.

Amicalement,
Bruno
Grenouille - #26 - 11 Septembre 2012 à 23:26:06
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Miette, ...
...bin concernant les gamins, je ne pense pas qu'il faille penser dans ce sens ! Tu imagines si certains reprenaient ce raisonnement et disaient à leur femme "mais je t'aime ma chérie, j'ai parfaitement confiance en toi ! c'est pour le regard des autres pervers que je te demande de mettre ta burka !"  Mr. Green ... Mais bon, il est vrai aussi que le gamin n'est pas encore armé et qu'il est nécessaire de le protéger davantage !

Sinon, si je parle de religion, c'est pour le parallèle avec un sujet qui semble politiquement correct, mais qui pourtant me gène à moi ! Un exemple opposé pour souligner l'absurdité de la censure du naturisme ! (et quant aux gamins de Jesus's Camp, ça mériterait aussi un fil et un débat sur les effets de la religion sur les enfants ! et euh nan, c'est pas l'amour qui est préconisé pour leur "combat" !  Wink

Grenouille...
Tu connais l'histoire de la mamie qui déboule au commissariat pour se plaindre de ses voisins exhibitionnistes ? Les flics se rendent à son domicile pour constater, mais ne voient rien ! "Mais pas de la salle à manger, ni de ma chambre, messieurs, ...venez, faut monter en haut de l'échelle qui est dans la cuisine !". ...bref, qui qui t'a contraint à regarder la vidéo ?  Mr. Green
Ici, y'a pas duperie ! On est censé parler clairement de naturisme, un sujet qui n'est pas moins intéressant que d'autres et où les propos sont, jusque là, nettement moins graveleux que dans d'autres fils. Y apercevoir des parties du corps que l'on est moins habitués à voir, ça n'a rien d'étonnant, rien de choquant (pour ceux qui regarderaient la vidéo).
C'est marrant comme ceux qui veulent imposer aux autres des limites conformes à leurs propres valeurs parlent toujours de leur liberté et de leur droit à ne pas subir les valeurs des autres.  Mr. Green

Voir des corps nus, ça me choque quand c'est utilisé pour le racolage publicitaire par exemple ! Je peux aussi trouver ça incongru dans certains contextes (rame de métro, bistrot, une crête de calanques  Mr. Green etc ...). Au pire, ça peut me tirer un "oulaaa, qu'est-ce que je vais lui répondre au ptit kon ?" si je suis avec un gamin qui m'dit "elle a pas d'agent pour s'acheter des vêtements la madame ?" ... Mais je ne comprends pas ce que ces images peuvent avoir de choquant ? C'est pas un mot anodin !  Wink

justement Nikon je n'ai pas rebondi sur la vidéo car je ne l'ai pas regardée  Mr. Green
J'ai rebondi, comme une bonne grenouille, sur les images Wink
maitena - #27 - 12 Septembre 2012 à 09:02:08
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 253


maison en Provence




Merci pour avoir pris le temps de répondre à nos interrogations.

Je reviens sur le enfants, car ma nièce qui a aujourd'hui 32ans avait des parents naturistes (depuis toujours).  Avant l'été de ses 15 ans elle a dit STOP je ne vous suis plus, qu'elle a détesté cette période ,15 age ou elle a pu refusé de continuer cette pratique qui était traumatisante pour elle ( un suivi de plusieurs années a été nécessaire). Les parents n'ont pas compris (c'est sain, plus près de la nature , le plaisir de sentir le soleil, le vent etc...qu'ils disaient).

Quand elle a pu nous en parler , elle nous disait "je pensais que cette façon de faire était meilleure pour moi car mes parents étaient convaincu de cela, les années les plus difficiles ont été la préadolescence".
Aujourd'hui elle a 2 jolies petites filles et bien loin du naturisme.

Je me demandais comment travaillez-vous l'approche de cette pratique avec vos enfants. Le faire depuis leur naissance ne suffit pas toujours pour adhérer quand le corps grandit et change.

Parfois l'idéologie des parents entrainent les enfants à vivre des situations compliquées pour eux non?

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
bruno saurez - #28 - 12 Septembre 2012 à 10:37:46
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW



Parfois l'idéologie des parents entrainent les enfants à vivre des situations compliquées pour eux non?


Oui, tu as raison. Notre idéologie ne doit pas idéaliser le sujet, surtout vis à vis de nos enfants.

Nous parlons souvent des enfants dans nos discussions sur les forums.

Trois points très importants sont à respecter :
- Ne pas amener nos enfants sur des lieux naturistes mal fréquentés ou il y a des débordements, ne pas les amener au cap d'Agde par exemple. Ca semble évident.
- Discuter avec eux et les écouter. Ne pas les obliger à être nu s'ils ne le veulent pas. Ne pas les obliger à aller dans un centre naturiste s'ils ne le veulent plus. Il faut respecter leur choix. Le naturisme doit être une liberté de choix pas une contrainte.
- Pratiquer la nudité en commun et pas uniquement dans le cercle familial car les enfants prennent comme modèle les parents et se comparent à eux. Les parents qui pratiquent le nudisme uniquement chez eux ou sur des plages isolées risquent d'aboutir au même traumatisme que tes amis. Il faut qu'ils puissent côtoyer d'autres enfants nus afin de se "comparer" (c'est psychologique, c'est pas une comparaison proprement physique) à d'autres enfants de leur âge. D'ou l'utilité d'une association dans ce cas de figure.

Amicalement,
Bruno



Edité le : 12 Septembre 2012 à 10:37:46


Je suis d'accord avec toi sur certains points ! Je peux comprendre le bien-être que certains trouvent à être nus, mais dans un certain contexte ! Marcher arnaché sans vêtement, je doute que ce soit la tenue la plus confortable pour profiter de la randonnée ! Y aurait-il de l'intégrisme chez les naturistes aussi ?  Mr. Green



Tu sembles rigoler mais la question n'est pas idiote car oui, il y a des intégristes chez les naturistes. Après le mot ne me plait pas mais il est aussi employé maladroitement par quelques naturistes, certains disent Ayatollah du naturisme...vous avouerez qu'il y a comme une contradiction....

Je vais vous faire une comparaison que je suis le seul à employer : le naturisme c'est un peu comme la musique métal (MDR !).
Le naturisme suscite des préjugés (tous des baiseurs, des impudiques, des hommes seuls...). Le métal aussi (c'est du bruit, ils ne chantent pas, ça n'a pas aucun succès commercial).
Le naturisme est mal connu, le métal aussi.
Le naturisme est interdit dans les pays ou règnent la dictature ou des oppressions religieuses, le métal aussi (musique de Satan.....).
Personne ne sait que le naturisme comporte plusieurs courant de pensées. Pour le métal, peu de personnes savent qu'il y a plusieurs style de métal (le Doom, le speed métal, le death, le prog métal, le néo-métal, le black métal, le Heavy métal, le hard rock....).

Il y a donc plusieurs courants de pensées chez les naturistes.
Comme les végétariens par exemple. Ils militent contre la consommation d'alcool et de tabac. A ma connaissance, deux centres existent encore ou la consommation de viande, d'alcool et de tabac sont interdits (Die neue zeit sur Thielle en Suisse et "el Fonoll" vers Madrid).

Les naturistes avec un engagements écologistes sont aussi souvent pointés du doigts comme étant des intégristes. Ceux qui militent pour la décroissance aussi. Vous me direz qu'il est inutile d'être naturiste pour ça, c'est vrai mais je connais beaucoup de gens qui se sont engagés dans ces voies après être devenu naturistes. Ils essaient, à leur façon, de mettre en application l'art de vivre qu'ils ont découvert dans la vie de tous les jours.

Et puis, il y a ceux qui veulent vivre nu le plus possible, dans toutes les activités et partout. Certains les appellent les "nudiens" (nudité au quotidien, ça fait référence aux Indiens qui vivaient en liberté avant que la civilisation sont venus les envahir, perso, je suis pas très fan de cette expression).
Vous avez peut être vu un Belge, Jérome, ou un Basque, Irwinn, à la télé qui sont nus en pleine ville (Bruxelles pour le Belge et l'Espagne pour Irwinn). Je comprends leur point de vue mais pour moi la nudité c'est en pleine nature, pas en ville. Mais j'aimerai quand même pas être obligé de faire 120kms A/R pour pouvoir enlever mon maillot sur une plage officielle. Il y a des gens en France qui n'ont aucune structure naturiste à moins de 450kms A/R et qui du coup ne font du naturisme qu'une fois dans l'année, pour moi, c'est pas normal de priver quelqu'un de cette liberté.

J'aimerai donc qu'on puisse en France accepter le naturisme comme en Espagne, c'est à dire sur toutes les plages avec une mixité textiles/naturistes. Il y aura toujours des plages sauvages pour naturistes qui n'aiment pas avoir des gens en maillot à côté d'eux.
Cette mixité permet de freiner les dérives, les libertins se sentirait vite gênés sur une plage fréquentée par tous.
C'est ce qui se passe en Espagne. Pourquoi vouloir isoler les naturistes comme des pestiférés ? ça me rappelle le combat des femmes pour les seins nus à la plage ou certains disaient "sur une plage isolée d'accord mais pas sur les plages des villes, y a des enfants quand même !" (et on voyait la bave du vieux Monsieur qui disait ça ......mdr).

Bien sûr, cette mixité, tous les naturistes n'y sont pas pour. Mais c'est une solution. Pourquoi les textiles ont le droit de venir sur nos plages, au risque qu'il n'y ait plus aucun naturiste comme cela s'est déroulé à En Vau, et pas l'inverse ? La tolérance ne fonctionne que dans un sens ?

Amicalement,
Bruno

« Dernière édition: 12 Septembre 2012 à 10:39:44 par bruno saurez »
Charito - #29 - 12 Septembre 2012 à 10:59:57
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 12055





Excellent Bruno ! 

Merci pour avoir répondu en détail.  Wink

J'étais loin d'imaginer qu'il y avait des sensibilités différentes dans le naturisme mais j'aurai du m'en douter tellement les hommes sont rebelles aux étiquettes.

Je te suis complètement lorsque tu dis qu'un pays qui accepte le naturisme est un pays où on respecte les libertés fondamentales même si malheureusement ce respect n'est pas si complet qu'on le souhaiterait. C'est vrai qu'il y a un aspect subversif dans le naturisme qui dérange ceux qui ne veulent qu'on s'écarte des dogmes.

Quand à l'Espagne elle revient de loin : entre ce qui se passait sous Franco et ce qui est advenu ensuite c'est carrément un grand bon ! Tant mieux.

Je n'avais pas pensé non plus au problème du traumatisme possible exercé involontairement sur les enfants par des parents adeptes du naturisme, c'est un sujet délicat.
De toute manière l'éducation est toujours un sujet difficile qui demande de la réflexion. Le comportement des parents n'est jamais anodin.

En tous cas c'est un débat qui méritait ces développements 
hector - #30 - 12 Septembre 2012 à 12:05:13
Frit Confit du forum
********
Messages: 7099






Je n'avais pas pensé non plus au problème du traumatisme possible exercé involontairement sur les enfants par des parents adeptes du naturisme, c'est un sujet délicat.
De toute manière l'éducation est toujours un sujet difficile qui demande de la réflexion. Le comportement des parents n'est jamais anodin.

En tous cas c'est un débat qui méritait ces développements 
Pour ma part....bien que n'ayant pas lu tout le fil....n'étant point adepte du naturisme

j'ai vu l'évolution de mes 2 'tiotes jumelles  qui vont avoir 12 ans le mois prochain.....car je les garde pratiquement tous les étés chez moi à Marseille....et bien sûr....notre principale activité est "la plage" ...donc rapport au corps et à la nature

Elles étaient insouciantes par nature....prenaient ensemble de longs bains dans ma baignoire......se promenaient à oilpé dans mon appart' ....inconscientes des désirs qu'elles pourraient faire naître chez quelques adultes pas nécessairement  pervers....vu leur juvénilité ......

Eh bien......quoique cela me dérangeait un petit  peu à l'époque, car c'était à la limite provoquant ....avec l'âge.....tout est rentré dans l'ordre.....maintenant qu' elles ont une poitrine naissante

Sont devenues pudiques......sans être pudibondes.....
certainement le poids de mon éducation....mais je pense honnêtement que c'est mieux ainsi 

Le monde est un endroit dangereux, il faut de la chance pour en sortir vivant....


  " Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
bruno saurez - #31 - 12 Septembre 2012 à 12:27:02
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW


Eh bien......quoique cela me dérangeait un petit  peu à l'époque, car c'était à la limite provoquant ....avec l'âge.....tout est rentré dans l'ordre.....maintenant qu' elles ont une poitrine naissante

Sont devenues pudiques......sans être pudibondes.....
certainement le poids de mon éducation....mais je pense honnêtement que c'est mieux ainsi  


Si cela ne se déroule pas dans une famille naturiste, je pense aussi que c'est mieux ainsi.
Leur réaction pudique n'est pas nécessairement le fruit de leur éducation, c'est un changement classique, voir normal
, chez pratiquement tous les jeunes. Il se produit aussi dans les familles naturistes, un peu moins chez les familles qui pratiquent le naturisme en commun à l'année.
Les enfants ont souvent des réactions étonnantes. L'autre jour, on passe une journée piscine chez un adhérent avec un couple avec deux enfants. Pour la petite de 6 ans, la nudité n'est pas un problème, pour la grande de 11 ans par contre, c'est maillot obligatoire depuis un an. Donc, on s'attendait à ce que la grande fasse comme d'habitude et que la petite s'en moque. Ce fut l'inverse.......esprit de contradiction ?.....Va comprendre.... Shocked  On a fait aucune remarque, mais entre nous, on a bien rigolé.

Amicalement,
Bruno
Crinoline - #32 - 12 Septembre 2012 à 12:38:51
Frit Confit du forum
********
Messages: 7471






Quant aux complexes, on en a probablement tous ! Mais là, on est sans doute dans un argument pro-naturisme ! Les cacher ne les efface pas ! Ceux qui les assument et qui ne les camouflent plus, ne sont-ils pas plus sereins vis à vis de leur corps, et du regard des autres ...et donc plus sereins tout court ?

heu ...
oui, enfin ...
tant qu'à voir du nu, hein  Mr. Green du joli nu.
parce que je ne sais pas s'ils seront "plus sereins vis à vis du regard des autres", parce qu'ils n'auront pas de moyen de comparaison avec mon corps à moi, enveloppé sous des couches de tissus (à poil, ce corps superbe? jamais de la vie).

Et tout en le disant, je me dis que j'aurais mieux fait de me taire.    
tant pis.

"Dimmi quanti tu mi tèni e micca quanti tu mi vèni."

(dis-moi le degré de ton affection et non celui de notre parenté)
bruno saurez - #33 - 12 Septembre 2012 à 13:14:43
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW



J'étais loin d'imaginer qu'il y avait des sensibilités différentes dans le naturisme mais j'aurai du m'en douter tellement les hommes sont rebelles aux étiquettes.


Je rebondis sur cette remarque de Charito.

De tout temps, le naturisme a comporté plusieurs courants de pensées. Déjà en 1933, dans son livre "le naturisme et la vie" le Dr Marseillais Joseph Poucel disait "il y a autant de naturismes que de naturistes".

Il y avait le naturisme médical ou naturisme Hippocratique. Car à l'origine, le naturisme était une médecine (l'hydrothérapie, l'aérothérapie, les bains de mer, la naturothérapie). Et certains médecins naturistes avaient horreur de la pratique de la nudité à la plage, comme le Dr Carton. A ma connaissance, il y avait deux instituts médicaux naturistes en France, celui des frères Durville à Paris et celui de Marseille avec Poucel. De là découlait le courant végétariens naturistes avec notamment des associations comme "le trait d'union". Poucel était opposé à ce courant de pensées et préconisait de manger de tout de façon équilibré.
Il y avait le naturisme "Rousseauiste" du retour à la nature, une philosophie utopiste que Poucel décrivait comme étant "le faux naturisme" car trop loin de la réalité.
Il y avait le philosophe, l'idéologue naturiste, une sorte de courants naturistes formés par des intellectuels, toujours dans les bouquins, jamais sur le terrain...
Puis le Gymnaste qu’on appelait aussi Culturiste, celui qui rêvait par le biais de ces nouvelles activités de plein air d’améliorer son physique. Influencé par la libre culture Allemande des années 20 et par le lieutenant de la marine George Hebert qui entrainait ses troupes en totale nudité.

Et les nudistes n'avaient pas la même connotation qu'aujourd'hui. C'était les naturistes d'aujourd'hui, ceux qui pratiquaient la nudité le plus souvent possible au grand air. Le Dr Poucel disait que c'était "le naturisme moderne".

Amicalement,
Bruno

maitena - #34 - 12 Septembre 2012 à 13:31:57
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 253


maison en Provence




Dans ce genre de pratique qui n'est pas "la norme" , je pense qu'il faut vraiment être vigilant avec les enfants. Les enfants sont dans le désir de l'adulte, faire plaisir, etc...

Il est facile de se rassurer. La parole de l'enfant n'est pas toujours son envie. Il est difficile de "DIRE" à ses parents le contraire de leur envie, malheureusement le temps passé à faire comme "SI" peut abîmer l'enfant si cette pratique ne lui convient pas.

En ce qui concerne le partage des plages, ça ne va pas plaire , mais je n'en ai pas envie comme la majorité (je pense de textile , qui est bien supérieure aux naturiste que je respecte)faut-il me forcer?  Je pense aussi que beaucoup de naturistes n'ont pas envie de partager leurs plages.

Je me souviens avec mes cousins de Théoule sur mer nous prenions le pointu pour aller toujours dans la m^me crique depuis des années, 1 jour nous sommes arrivés, un groupe de naturistes était là, en nous voyant arrivé ils nous on demandé de partir car nous étions textile, mon cousin un peu énervé car natif du coin , leur a dit 4 mots gentils Mr. Green  Mr. Green Nous avons préféré partir pour éviter le conflit. Depuis cette crique est fréquenté que par des naturistes (tu connais peut-être?) Enfin pas si cool que ça certains naturistes, comme certains textiles! Wink

Respectons nous . Ne me demandez pas de partager la plage avec des personnes nues si je ne l'ai pas choisi. Vous vous l'avez choisi . J'aime mon petit bout de tissu, il est léger, il sèche vite.

Je pense qu'en France on accepte le naturisme, c'est une pratique  très particulière , il me semble important qu'il y est des règles.  Comme les fous de vitesse qui vont avoir des milliers d'arguments pour rouler vite (voiture puissantes , adaptées , concentration etc...) , les familles de victimes de la route et plein d'autres vont approuver elles les limitations de vitesse et autre code de la route.

POur pouvoir vivre ensemble au mieux certaines règles ou cadre pour certain sont bienvenues non? (C'est Nikon et Charito qui vont bondir, mais tant pis Wink )

Pour l'Espagne ! Il est vrai elle revient de loin et tant mieux je suis d'accord. Quand j'y retourne (souvent) il me semble que parfois ça va trop loin, trop vite.  Wink

   j'ai hésité à poster, voilà c'est fait!


En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
bruno saurez - #35 - 12 Septembre 2012 à 14:19:35
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW

Ce n'est pas parce qu'une majorité pense quelque chose qu'ils ont forcément raison (on l'a bien vu avec l'élection de Sarkozy .....MDR, je déconne hein ?       )

Je rapproche souvent les droits des naturistes avec les droits des homosexuels.
La majorité des Français sont opposés à l'adoption des enfants par les homos. Je pense que c'est une discrimination fait envers une minorité. Pourquoi dire que le couple hétéros est la seule base saine ? Je connais des couples homos, ils ne boivent pas, ne sont pas violents, sont équilibrés, sont pas des libertins, pourquoi leur refuser de se marier et d'adopter ?
Je pense que les enfants ont encore une fois bon dos...c'est une excuse pour refuser quelque chose qui nous gêne. Pourtant tous les homos ne désirent pas adopter, c'est une minorité, comme les naturistes qui pratiquent la randonue, c'est une minorité.

Je vous avoue que voir deux hommes se roulaient des pelles ne m'enthousiasme pas beaucoup, ça me gène même. Mais je reconnais qu'ils ont le droit de le faire et qu'ils n'ont pas à se cacher parce que ça bouscule mon éducation et mes valeurs.

Dans les années 70, les gens étaient gênés par l'apparence des punks, ils disaient "ils devraient se cacher, ils ressemblent à rien et ces crêtes choquent les enfants". Après, c'est devenu commun et plus personne n'y faisait attention.

En fait, les homos, comme les naturistes interpellent parce que ce sont des gens qu'on croise peu. On voit peu d'homos se tenir la main ou s'embrasser.
Toutes les choses qu'on voit rarement surprennent et interpellent, comme les tenues gothiques ou mangas. Si ça devient commun, c'est banal et on y prête plus attention.

En Allemagne, on peut se mettre nu dans un jardin public en pleine ville, est ce que la France a une mentalité aussi différente que les Espagnols ou les Allemands ?

En Hollande, le maillot de bain est autorisé (pas obligatoire) dans un seul sauna sur tout le pays. Dans les autres spa, la nudité est OBLIGATOIRE, ce n'est pas du naturisme, c'est la tenue qui correspond au lieu pour raison d'hygiène. Les femmes gênées gardent une serviette autour de la taille. En France, les saunas qui permettent la nudité mixte sont libertins......  Shocked  Confused  Crying or Very sad  Evil or Very Mad

Amicalement,
Bruno
« Dernière édition: 12 Septembre 2012 à 14:46:05 par bruno saurez »
maitena - #36 - 12 Septembre 2012 à 14:45:55
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 253


maison en Provence




Les extrêmes sont des minorités faut-il pour autant y adhérer? Je rigole  

Tu écris bien! J'ai aussi des amis homo, ma belle soeur naturiste etc... Cela ne me choque pas. Etre invité à un repas mode naturiste par exemple : je refuse, ce n'est pas ma place,je ne serai pas à l'aise, je n'ai pas envie et pis c'est tout, on reste amie . Etre invité chez des amis homos, cela me gêne en rien , je suis invité point, j'y vais avec plaisir sans me poser cette question homo ou pas. Manger à poil par contre je ne peux pas, et voir les autres à poil m^me si on""" m'autorise""" le textile, non merci. Mr. Green Je suis ce que je suis.

Je ne suis pas du genre fermée, ce qui me connaisse ici le savent, mais là c'est trop me demander. lol
!!
En ce qui concerne les modes vestimentaire , je ne peux pas comparer cela à notre sujet , c'est souvent une recherche "d'identité, appartenance" ça passe la plupart du temps à l'age adulte. Je trouve m^me ça marrant (surtout les mangas , j'avoue, ils m'éclatent). Jeune j'étais du genre rebelle blouson noir, tu me vois aujourd'hui !!      Plus rien à voir.

Qui sait dans 20ans on vivra tous à poil et je trouverai mon texte ringard . Le monde change si vite.  

Déjà que le sable colle de partout à la plage , je n'ose imaginer complètement nue au soleil!! 



En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
bruno saurez - #37 - 12 Septembre 2012 à 14:55:55
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 203



WWW

Quand j'invite des amis textiles à venir chez moi, je reste habillé. J'essaie de ne pas parler de naturisme mais c'est pas facile....surtout quand c'est eux qui m'en parle.
Quand il fait vraiment chaud, j'ai du mal à prendre ça autrement qu'un sacerdoce .......même si je suis content de les voir.

A propos de repas, on m'a proposé l'émission "un diner presque parfait", j'ai refusé. L'idée était d'être nu et de recevoir des invités habillés.....débile, déjà que j'aime pas la télé réalité.

Si je vais à la plage avec eux, ils le savent, je serai nu. Je ne peux plus faire autrement MDR ! Idem quand j'organise une rando avec des amis textiles. Ils sont prévenus.
En 12 ans, j'ai fait une exception en 2004 avec la belle famille de Martinique ou on a fait une sortie plage textile. Comme c'était exceptionnel et que lieu était beau, je l'ai finalement beaucoup mieux vécu que ce que je pensais. Mais avec le sable très fin de la plage, il était rigolo de voir les gens essayaient d'enlever le sable à l'intérieur de leur maillot quand ils étaient dans l'eau.  Laughing  

Amicalement,
Bruno
« Dernière édition: 12 Septembre 2012 à 15:02:25 par bruno saurez »
Charito - #38 - 12 Septembre 2012 à 16:09:42
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 12055






En fait, les homos, comme les naturistes interpellent parce que ce sont des gens qu'on croise peu. On voit peu d'homos se tenir la main ou s'embrasser.

Toutes les choses qu'on voit rarement surprennent et interpellent, comme les tenues gothiques ou mangas. Si ça devient commun, c'est banal et on y prête plus attention.


Issue d'une famille espagnole très stricte, j'étais facilement choquée lorsque j'étais jeune. Une fois "échappée" de mon milieu d'origine, j'ai réalisé que la différence exerçait sur moi un attrait particulier, comme une tendresse pour ces hommes et ces femmes qui osent être eux-mêmes malgré l'adversité.

J'avoue que je suis facilement charmée quand je sens la sincérité de la personne qui assume sa différence.

C'est déjà difficile de vivre quand on est "dans la norme" alors quand on s'en écarte, quelle challenge !


1 2 Haut de page
  •  
Aller à: