Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Livres, revues, sites internet sur Marseille


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Question sur « Marseille 1942 – 1944 Le regard de l’occupant », éd. Temmem

1 ... 29 30 31 Bas de page
Renato - #600 - 09 Février 2019 à 15:46:04
Tranquille collègue
*
Messages: 23




Je n'ai pas connu ces Vieux Quartiers. Je suis né après leur destruction.
Oui les Pierres plates, mon père nous en parlait, il allait s'y baigner, c'était la "plage" pour eux.
A. Terris avait eu le temps de photographier les rues qui allaient disparaître pour le percement de la rue Impériale.
Là les conditions n'étaient pas les mêmes, c'est le moins qu'on puisse dire.
Donc pas de photographes pour immortaliser les rues qui allaient disparaître. Ils avaient autre chose à faire, malheureusement  !
Oui on peut vivre sans, mais ce serait mieux de vivre avec  Laughing  !
thilucmic - #601 - 10 Février 2019 à 09:45:53
Oh jeune !
*
Messages: 5




Bonjour à tous

Je suis encore nouveau sur ce forum, mais je pourrais apporter quelques documents utiles…
J'ai en effet scanné pour ma documentation personnelle (pas de diffusion publique  Wink ) quelques livres (empruntés à l'Alcazar) sur l'histoire de Marseille. Quelques couvertures ci-dessous. Si quelqu'un cherche une information particulière, m'envoyer un message par le forum.
Attention, je n'incite pas au piratage : ce sont des documents que je garde pour ma propre information et parce que souvent ils sont difficiles à trouver dans le commerce, même d'occasion (ou alors hors de prix !)…

Thierry














Renato - #602 - 10 Février 2019 à 15:58:48
Tranquille collègue
*
Messages: 23




Bonjour
Merci pour votre message. Si dans un de ces livres vous trouvez une photo de la rue Négrel et/ou une de la rue de la Roquette, alors je suis preneur ! Je ne pense pas, mais sait-on jamais ? Un miracle ...  Laughing
Renato - #603 - 17 Février 2019 à 13:44:49
Tranquille collègue
*
Messages: 23




 
J'étais hier au théâtre du Lacydon où j'ai revu toujours avec la même émotion le documentaire de Michel Ficetola sur la petite Naples marseillaise. J'ai récupéré ce flyer, si ça intéresse quelqu'un ?



Bon dimanche
jipé_du_34 - #604 - 17 Février 2019 à 14:13:46
Longo mai !
*****
Messages: 1968


Make Love not War




Ah dommage, je crois que mes origines sont plutôt d'au-dessus de la Toscane, carrément de l'autre côté, mais c'était plus facile pour passer en Corse, de là  

fanny13 - #605 - 17 Février 2019 à 15:56:52
Empégué(e) du forum
*********
Messages: 8800


Le seul le vrai !!!





J'étais hier au théâtre du Lacydon où j'ai revu toujours avec la même émotion le documentaire de Michel Ficetola sur la petite Naples marseillaise. J'ai récupéré ce flyer, si ça intéresse quelqu'un ?



Bon dimanche


Ce sont bien tous des noms des gens du quartier, il y a encore l'esprit d'avant convivial, les gens se parlent sans se connaitre, ici j'ai retrouvé les quartiers de mon enfance et je ne le quitterais pour rien au monde !

C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier les autres !!!

Boris Vian
laplaine - #606 - 22 Février 2019 à 17:04:39
Figure du forum
******
Messages: 3201


me to est le chouf et ses galons !!!




pour la famille Esposito, de la belle de Mai, mon beau père ,  avant les esposito , c'était les enfants abandonnés , à qui on donné ce nom

à suivre LOL
Renato - #607 - 23 Février 2019 à 23:22:58
Tranquille collègue
*
Messages: 23




pour la famille Esposito, de la belle de Mai, mon beau père ,  avant les esposito , c'était les enfants abandonnés , à qui on donné ce nom

C'est bien ça, c'est ce que dit Wikipedia :
Le patronyme a pour origine la région de Naples où il signifie « enfant trouvé » (esposto signifie littéralement « enfant exposé »).

Esposito est aujourd'hui le nom de famille le plus diffusé dans la province de Naples (il est le premier patronyme porté dans les villes de Naples, Portici, Castellammare di Stabia, San Giorgio a Cremano et Somma Vesuviana).
Il est également le 4e patronyme le plus porté d'Italie après Rossi, Russo et Ferrari.

Esposito, désignant un enfant trouvé (enfant exposé sur la "ruota degli esposti", en français le tour d'un couvent).



Dèdou - #608 - 24 Février 2019 à 10:06:17
Longo mai !
*****
Messages: 1802


C'est nous les gars de la marine...




Un pote qui s'appelle Roux me disait que ça venait de Rossi...

Je viens du Sud, et par tous les chemins j'y reviens...
chris4 - #609 - 25 Février 2019 à 09:45:08
Collègue qui boulègue
****
Messages: 1172




Un pote qui s'appelle Roux me disait que ça venait de Rossi...

D'après le site Filae :


- Roux est un nom de famille très répandu surtout dans le midi. Il désigne une personne aux cheveux roux .

-  Rossi est un nom de famille très répandu en Corse et en Italie où il  représente une forme de roux, sobriquet qui s'est appliqué à une personne aux cheveux roux .

Donc les deux noms n'ont pas la même origine géographique, mais la même signification comme Blanc et Weiss (en  allemand).  
« Dernière édition: 25 Février 2019 à 09:52:35 par chris4 »
Dèdou - #610 - 25 Février 2019 à 10:03:42
Longo mai !
*****
Messages: 1802


C'est nous les gars de la marine...




Oui mais ce pote a de la famille en Italie et des Rooooossi...  Mr. Green

Je viens du Sud, et par tous les chemins j'y reviens...
chris4 - #611 - 25 Février 2019 à 15:42:40
Collègue qui boulègue
****
Messages: 1172




Oui mais ce pote a de la famille en Italie et des Rooooossi...  Mr. Green

Alors son nom d'origine , Rossi, a sans doute été traduit en français. 

laplaine - #612 - 26 Février 2019 à 11:33:19
Figure du forum
******
Messages: 3201


me to est le chouf et ses galons !!!




pour la famille Esposito, de la belle de Mai, mon beau père ,  avant les esposito , c'était les enfants abandonnés , à qui on donné ce nom

C'est bien ça, c'est ce que dit Wikipedia :
Le patronyme a pour origine la région de Naples où il signifie « enfant trouvé » (esposto signifie littéralement « enfant exposé »).

Esposito est aujourd'hui le nom de famille le plus diffusé dans la province de Naples (il est le premier patronyme porté dans les villes de Naples, Portici, Castellammare di Stabia, San Giorgio a Cremano et Somma Vesuviana).
Il est également le 4e patronyme le plus porté d'Italie après Rossi, Russo et Ferrari.

Esposito, désignant un enfant trouvé (enfant exposé sur la "ruota degli esposti", en français le tour d'un couvent).





merci Rénato,

en France c'est souvent Antoine , que l'on nomé les enfants abandonnés
Renato - #613 - 26 Février 2019 à 23:14:18
Tranquille collègue
*
Messages: 23




Citation
en France c'est souvent Antoine , que l'on nomé les enfants abandonnés

Je ne savais pas. Curieux j'ai demandé à internet et j'ai trouvé ceci :

https://www.geneanet.org/forum/viewtopic.php?t=501914

On donnait souvent des prénoms, des noms de Saints.
Saint Antoine est invoqué pour retrouver les objets perdus. Perdu / trouvé ! Y aurait-il une relation ?  Laughing
« Dernière édition: 27 Février 2019 à 08:51:15 par Mildiou »
laplaine - #614 - 27 Février 2019 à 12:11:48
Figure du forum
******
Messages: 3201


me to est le chouf et ses galons !!!




oui exactement c'est à cause du saint Dancing
1 ... 29 30 31 Haut de page
  •  
Aller à:  

anything