Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

Festivals et fêtes de quartiers


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Journées de la non-violence éducative, Cité des associations, 29 et 30 avril

1 2 Bas de page
Marielabeille - 21 Avril 2016 à 16:52:32
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




http://social.marseille.fr/actualites/13e-edition-des-journees-de-la-non-violence-educative-les-29-et-30-avril

Citation
Initié en 2003, par la Maison de l’enfant, association créée par Catherine Dumonteil-Kremer et soutenue par la Ville de Marseille, cet événement s’adresse aux parents qui s’interrogent sur la relation à leurs enfants et plus particulièrement sur leurs pratiques éducatives.
Entre l'autoritarisme et laxisme, entre le tout-permissif et la fessée,  une autre voie existe : celle de la parentalité positive.
Pensée comme un temps de rencontre et de partage autour du thème "Pour une éducation sans fessée, ni punition/ menace/ chantage", cette journée a pour vocation de permettre à chacun de trouver des solutions adaptées à ses besoins et ceux des enfants.
A travers conférences, tables rondes et ateliers, le public pourra s’informer et expérimenter les bienfaits de la parentalité positive et bienveillante, basée sur la confiance, l'écoute, l'empathie, le dialogue et la compréhension.
La bienveillance n'est pas synonyme de laxisme. Elle n'exlut pas l'autorité et la fermeté qui permettent à l'enfant de trouver ses limites, en posant un cadre structurant et indispensable à sa construction, tout en lui donnant confiance en lui. Être parent est un défi que nous sommes nombreux à relever à chaque génération, avec le souci constant de voir nos enfants s'épanouir et devenir des adultes libres, autonomes et responsables.

Entièrement gratuite, cette manifestation se déroule vendredi 29 et samedi 30 avril, à la Cité des Associations (93 la Canebière - 1er)

Le programme : http://social.marseille.fr/sites/default/files/contenu/social/PDF/jounrees-non-violence-educative_2016.pdf
fmbr - #1 - 21 Avril 2016 à 17:36:37
Figure du forum
******
Messages: 2739



WWW

Tu devrais le faire suivre à Joey Starr   Mr. Green  Mr. Green
bateson - #2 - 21 Avril 2016 à 18:31:44
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365




Une bonne féssée bien méritée.
Grenouille - #3 - 21 Avril 2016 à 19:13:44
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


http://social.marseille.fr/actualites/13e-edition-des-journees-de-la-non-violence-educative-les-29-et-30-avril

Citation
Initié en 2003, par la Maison de l’enfant, association créée par Catherine Dumonteil-Kremer et soutenue par la Ville de Marseille, cet événement s’adresse aux parents qui s’interrogent sur la relation à leurs enfants et plus particulièrement sur leurs pratiques éducatives.
Entre l'autoritarisme et laxisme, entre le tout-permissif et la fessée,  une autre voie existe : celle de la parentalité positive.
Pensée comme un temps de rencontre et de partage autour du thème "Pour une éducation sans fessée, ni punition/ menace/ chantage", cette journée a pour vocation de permettre à chacun de trouver des solutions adaptées à ses besoins et ceux des enfants.
A travers conférences, tables rondes et ateliers, le public pourra s’informer et expérimenter les bienfaits de la parentalité positive et bienveillante, basée sur la confiance, l'écoute, l'empathie, le dialogue et la compréhension.
La bienveillance n'est pas synonyme de laxisme. Elle n'exlut pas l'autorité et la fermeté qui permettent à l'enfant de trouver ses limites, en posant un cadre structurant et indispensable à sa construction, tout en lui donnant confiance en lui. Être parent est un défi que nous sommes nombreux à relever à chaque génération, avec le souci constant de voir nos enfants s'épanouir et devenir des adultes libres, autonomes et responsables.

Entièrement gratuite, cette manifestation se déroule vendredi 29 et samedi 30 avril, à la Cité des Associations (93 la Canebière - 1er)

Le programme : http://social.marseille.fr/sites/default/files/contenu/social/PDF/jounrees-non-violence-educative_2016.pdf

Tu sors que des bons trucs toi !
Je vais aller jeter un oeil je crois !
Merci !
Marielabeille - #4 - 21 Avril 2016 à 20:58:02
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Citation
Tu sors que des bons trucs toi !
De plus en plus !  Cool  Et tu sais pourquoi ? Parce que Mildiou m'a dit que c'était utile de copicoller des idées sorties dans le forum. Du coup, de rebond en rebond, j'attrape de plus en plus de sources intéressantes sur les sorties à Marseille  Dancing Vive Marseille forum !

Moi aussi je pense que j'irai samedi, pour essayer d'entendre deux trois trucs  Wink
bateson - #5 - 21 Avril 2016 à 22:21:23
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365




Bof... On voit aujourd'hui le désastre de la génération Dolto, des enfants rois auxquels il ne faut rien dire, sous peine d'etre taxé de barbares... des jeunes adultes aujourd'hui sans repères ni éducation, qui manquent d'ailleurs d'un bon service militaire pour leur donner un cap, mais c'est un autre sujet.
J'ai en mémoire quelques bonnes féssées bien méritées que j'ai reçues, je m'en souviens encore, mon père quand il rentrait du boulot, il fallait pas avoir ramené de mauvaises notes encore moins un avertissement, car alors on recevait, faut dire qu'on était 3 frères et soeurs. Et notre père on l'aimait beaucoup et il nous aimait aussi énormément, on savait qu'il ne fallait pas broncher au collège. On avait des repères et des limites. En ce temps là ca cognait fort avec ceinturon, on le craignait, on grimpait en haut d'un arbre pour ne pas se faire attraper, et alors on en recevait 2  Mr. Green

Je crois que j'en ai donné 3 a mon fils, dont un retour de gifles magistral le jour ou la police m'a appelé car il avait volé au virgin mégastore de la rue st fé, avec une bande d'amis que je ne voulais pas qu'il fréquente.
Il s'est pris une volée en plein magasin, il avait pourtant 15 ans et faisait déjà une tete de plus que moi, il s'en souvient encore et on en rigole aujourd'hui, et ces amis ne mouftaient pas car j'aurais pu leur en mettre une a eux aussi, j'ai tapé si fort que j'ai eu mal a la main, mais cela avait été très spontané, l'officier de police m'avait ensuite félicité. Il n'a jamais recommencé et je l'avais forcé a rédiger une lettre d'excuses au magasin et a payer les 25 euros du larcin sur son argent de poche.

Alors toutes ces simagrées, ce blabla dégoulinant sur l'éducation positive, vous avez compris ce que je fais avec.


« Dernière édition: 21 Avril 2016 à 22:23:28 par bateson »
Grenouille - #6 - 21 Avril 2016 à 22:39:37
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Je ne me souviens pas qu'on t'aie demande ton avis..... LOL  LOL  LOL

Dolto m'insupporte. Il y a des courants différents qui ne font pas l'apogée de la force des faibles.

Edité le : 21 Avril 2016 à 22:39:37
Citation
Tu sors que des bons trucs toi !
De plus en plus !  Cool  Et tu sais pourquoi ? Parce que Mildiou m'a dit que c'était utile de copicoller des idées sorties dans le forum. Du coup, de rebond en rebond, j'attrape de plus en plus de sources intéressantes sur les sorties à Marseille  Dancing Vive Marseille forum !

Moi aussi je pense que j'irai samedi, pour essayer d'entendre deux trois trucs  Wink

On y va ensemble madame ?
bateson - #7 - 21 Avril 2016 à 23:01:12
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365




On est sur un forum, il faut s'attendre a avoir des réponses des utilisateurs chaque fois qu'on poste un message   
Grenouille - #8 - 21 Avril 2016 à 23:10:23
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Oui, enfin, tu es un des rares a ramener ta science sur TOUS les post  LOL  LOL  LOL  LOL
Enfin... Surtout des que tu peux faire du négatif.
chouchou-val - #9 - 21 Avril 2016 à 23:16:00
Figure du forum
******
Messages: 3009


et voilou ! merci ma fille :)




  moi qui travaille en milieu scolaire j'en aurais beaucoup à dire mais je préfère me taire ! je dirais simplement  que je constate un gros manque d'éducation de la part des parents, qui comptent sur l'éducation nationale pour assurer leur boulot ! ce matin encore je me suis faite tapée par un petit de 4 ans ! si ma fille avait fait cela je ne serais pas restée muette ! mais bon simple constat ! je n'ai jamais tapée, brimée ma fille mais des petites punitions qui la chagrinait, voilà tout !! et je n'ai pas eu de soucis !
Grenouille - #10 - 21 Avril 2016 à 23:19:41
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Voila.... Surement qu'on a eleve cette petite dans la violence, c'est devenu normal pour elle.

Quand on communique avec son enfant il est inutile de taper. C'est ce dont parlent ces réunions.

Ils ne prônent pas la.permissivite, ils prônent la communication non violente.

😉
chouchou-val - #11 - 21 Avril 2016 à 23:38:13
Figure du forum
******
Messages: 3009


et voilou ! merci ma fille :)




  pas forcément dans la violence ! mais beaucoup trop de caprices que certains parents n'arrivent pas a gérer , c'est cela qui m'insupporte tous les matins à 7h30 dès la garderie ! je précise j'adore les enfants et je fais ce métier depuis 17 ans  mais que de constats  ! certains enfants sont plus matures que leurs parents  LOL  LOL  LOL je dis ça je dis rien   
Grenouille - #12 - 22 Avril 2016 à 11:24:37
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


Oui, certains sont dépassés et souvent ils croient que c'est par les fessées et les gifles qu'on y arrive.

Ces ateliers sont la pour aider ceux qui sont dépassés a éduquer sans violence, sans fessée ni gifles. Et pour ceux qui ne sont pas violents, à continuer sur leur chemin.

Nous, parents, eduquons de futurs adultes. Si on est violent, on fabrique de futurs violents.
Marielabeille - #13 - 22 Avril 2016 à 21:22:39
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Bateson, il ne faut pas confondre éducation bienveillante ou non-violente avec laxisme.

Je suis moi aussi adepte de l'éducation bienveillante et du renforcement positif. Dolto, je n'ai jamais lu, mais j'avais entendu dire qu'avant sa mort elle avait tenté de préciser sa pensée qui commençait à être interprétée à tort et à travers, pour justement éviter qu'on en fasse un étendard du laxisme.

Moi, mes maîtres à penser, ce sont plutôt Isabelle Filiozat et Thomas Gordon, mais surtout Filiozat, sa manière de décrire la façon de penser de l'enfant est si précise et exacte, que ce qu'elle propose est systématiquement efficace.

Jusqu'à présent ça n'a pas fait de mon petit un sauvageon, on verra ce qu'il en sera quand il parlera  Mr. Green Nounou en est contente en tous cas, des quatre petits gars qu'elle garde le mien est apparemment le plus sympa.

L'éducation à la ceinture, par contre, je vois déjà ce que ça fait comme ravages. Le fils de ma meilleure amie, un peu moins de trois ans, est élevé à la rouste par son abruti de père. C'est un petit tapeur, dès qu'il a un conflit avec un autre enfant, dont mon fils, il va chercher à taper. Pour récupérer un jouet, il tape. Pour exprimer sa frustration, il tape. D'ailleurs, il ne s'essaye toujours pas à parler, et avec le temps je commence à faire le lien avec son comportement de son père : quand on n'a pas de place pour s'exprimer, que le moindre mouvement est motif à "remise en place", on a tendance à ne pas moufter, logique...

Quand je vais les voir, je suis obligée de surveiller le petit tapeur comme le lait sur le feu, il n'arrête pas de s'en prendre gratuitement à mon fils. Petit à petit ça s'améliore, mais c'est pas gagné.

Comme quoi, il y a des excès de tous les côtés.
« Dernière édition: 22 Avril 2016 à 21:24:46 par Marielabeille »
Grenouille - #14 - 22 Avril 2016 à 23:47:11
Frit Confit du forum
********
Messages: 5203

L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard


CelineEstaque celine13016 celine13016


 Shocked
Pauvre Titou  Confused  Confused
bateson - #15 - 24 Avril 2016 à 10:23:20
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365




Que de blablas et de conclusions hatives, pour rien... Votre lecture n'est pas du tout la mienne ; un gosse en bas age qui se permet de donner des coups a un adulte, même dans le cadre d'un jeu, c'est un gosse qui pour moi manque au contraitre cruellement de limites. Rien ne dit qu'il imite un adulte.
En tous cas dans mon entourage, je rencontre aussi ce genre d'enfants, qui s'amuse a tirer les cheveux, a te donner des coups, à t'utiliser comme tremplin, le tout devant le regard béat des parents qui croient avoir pondu la 8eme merveille du monde alors qu'ils ont un enfant qui en plus d'etre moche, est mal élevé...
La dernière fois, invité a un repas, le sketch de l'enfant roi a commencé.. Ne supportant pas que je ne lui prête aucune attention, l'enfant roi me monte sur les genoux pour sauter à pied joint au sol, recommence, etc... Au passage, bonjour l'incivilité pour les voisins du dessous, mais les parents estiment que ce sont des voisins enquiquineurs... Ensuite, il se mettait devant la tv, puis me foncait dessus avec les poings fermés.. Une fois, deux fois, trois fois.. Et les parents qui le regardent admirablement sans jamais rien dire, ou alors en rigolant. Je commençais a bouillir donc j'ai fini par lui dire de se calmer un peu, mais il a voulu continuer a chercher la limite en regrimpant sur moi, donc je l'ai attrapé par l'épaule et secoué en criant "C'EST FINI OUI " Ca a suffit a le calmer sur le champ et on ne l'a plus entendu !
Les parents ont surement moyennement apprécié d'ailleurs cela a jeté un froid glacial sur le reste du repas mais zut. Et tous les amis avec qui nous dinions m'ont bien fait comprendre qu'ils étaient entièrement d'accord avec moi.
Marielabeille - #16 - 24 Avril 2016 à 10:34:23
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Tu verrais comment le père de "mon" tapeur se comporte, tu ne dirais pas ça. Le petit gars n'a même pas le droit de s'allonger sur les jeux du parc parce que ça risquerait d'abîmer son blouson. S'il renverse un aliment sur la table c'est tout de suite la cata. Je dirais au contraire que cet enfant souffre d'un excès de limites. Il est comme enfermé dans une cage avec très peu de capacité de mouvement et d'expression.

Je suis d'accord que certains gosses se conduisent comme des sauvageons parce qu'ils n'ont appris aucune norme sociale, mais mal se conduire, ce n'est pas forcément le fruit d'un laxisme.
bateson - #17 - 24 Avril 2016 à 16:09:44
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365




Beh forcément, tu prends l'exemple caricatural d'un malade mental qui tabasse son enfant pour rien.. Je persiste a penser que les jeunes d'aujourd'hui manquent d'autorité et de repères, et que certaines fessées bien méritées peuvent faire beaucoup de bien. En tous cas je ne regrette absolument pas les quelques unes distribuées a mon gamin et je suis heureux de voir qu'aujourd'hui il me remercie.
Marielabeille - #18 - 24 Avril 2016 à 16:24:05
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




un gosse en bas age qui se permet de donner des coups a un adulte, même dans le cadre d'un jeu, c'est un gosse qui pour moi manque au contraire cruellement de limites. Rien ne dit qu'il imite un adulte.
Je reste persuadée qu'un enfant qui tape "gratuitement" s'inspire de ce qu'il voit ou vit.

Je le vois très bien chez mon fils dont la personnalité est toute débutante et qui réagit donc comme un miroir : il ne fait que renvoyer ce qu'on lui envoie, jusqu'à présent, presque sans rien changer.

J'ai bien vu la semaine dernière comment il était après avoir passé la soirée chez Nounou, où il a joué à la bagarre, sans doute avec le mari de Nounou. Il a voulu jouer à la bagarre avec moi et avec une voisine, et il a fallu que je le recadre pour éviter ça. Ou alors, après avoir été confronté au petit tapeur, mon fils se met pendant quelques heures/jours à taper et à crier de frustration comme l'autre garçon.

Alors je ne dis pas que la non-violence est un absolu, surtout que moi je n'y arrive pas, il y a des fois où le petit gars me fait sortir de mes gonds et je crie, et je l'ai même déjà tapé. Mais je crois qu'il y a du bon dans ces principes. Surtout, dans le fait d'essayer de comprendre l'immaturité du cerveau de l'enfant, pour comprendre les réactions du petit et donc mieux réagir, de façon plus efficace. Plus généralement, si on essaie d'observer l'enfant, de deviner ses intentions, de lui expliquer pourquoi il ne faut pas faire ceci ou cela, c'est pas mal. Éviter de recopier bêtement ce que font les autres, aussi, c'est mieux, parce que si j'avais suivi tous les "conseils" que j'ai reçus, euh...  Shocked

Tiens, un petit exemple de succès de l'éducation non-violente à la Filiozat : hier en fin de journée mon garçon était claqué, d'autant que je lui ai fait sauter la sieste. Il était surexcité, a commencé à s'échapper, à courir n'importe comment, à tripoter des objets interdits. Au lieu de lui crier dessus, de lui coller une fessée et de quitter le lieu où nous étions censés nous amuser ensemble, je me suis dit que j'allais essayer la technique que propose Filiozat pour quand un petit est débordé par ses sensations : il s'agit de le contenir physiquement. Ça marche un peu comme un gros gâté, on regroupe jambes et bras du petit, on serre tout bien fort contre soi, on berce, on parle doucement, et on attend qu'il se calme un peu. Ça, sa tétine et son doudou, il est resté calme une bonne heure de plus, même pendant que nous étions assis "sans rien faire" à regarder ensemble une performance. J'étais presque sûre que j'aurais à quitter la salle, hé bé non, il a tenu le coup. Et tout le monde était content : lui qui a pu continuer un peu la fête, moi qui ai pu assister à ma performance, nous qui nous sommes évités une crise, les voisins qui étaient tranquilles... Merci petit Doudou, merci Filiozat !
« Dernière édition: 24 Avril 2016 à 16:32:51 par Marielabeille »
bateson - #19 - 24 Avril 2016 à 23:19:17
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 365





J'ai bien vu la semaine dernière comment il était après avoir passé la soirée chez Nounou, où il a joué à la bagarre, sans doute avec le mari de Nounou. Il a voulu jouer à la bagarre avec moi et avec une voisine, et il a fallu que je le recadre pour éviter ça. Ou alors, après avoir été confronté au petit tapeur, mon fils se met pendant quelques heures/jours à taper et à crier de frustration comme l'autre garçon.


On a tous joué a ce genre de jeux. Je ne vois pas le rapport entre les jeux d'enfants et la relation éducative. Un enfant sait tres bien différencier le jeu avec des "pairs" et la relation qu'il a avec des adultes, surtout quand ce sont ses parents.
1 2 Haut de page
  •  
Aller à: