Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Mail d'activation perdu ?

MP2013, partagez vos coups de coeur


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Capitale européenne de la culture : Marseille 2013

1 ... 14 15 16 17 18 Bas de page
Belphegor - #300 - 02 Août 2012 à 11:12:48
Invité


Manifeste  pour une initiative culturelle à l’occasion de Marseille 2013

De quelle culture  Marseille sera-t-elle la capitale européenne ?

L'évènement Marseille Capitale européenne de la culture couronne l’opération immobilière Euroméditerranée de nettoyage social et ethnique du centre ville et sa promotion comme métropole économique et touristique rivalisant avec Gènes et Barcelone. Dans notre monde désabusé, les évènements médiatiques (coupe du monde, Jeux Olympiques, Expositions…) masquent la perte du sens de l’existence commune et alimentent la compétition entre les grandes métropoles, « l’image » étant devenue une fin en soi. Et l’image à la mode, c’est d’être « culturelle et créative » !                                                                                                                                    Si la culture est chargée de redonner une âme esthétique  à des opérations urbaines qui fonctionnalisent, rentabilisent  aseptisent, déshumanisent les villes européennes, l’évènement « Marseille Capitale européenne de la Culture » lui, en plus, s’inscrit dans « la stratégie du choc » et justifie l’injustifiable, l’urgence et la brutalité des expulsions, des destructions, l’immense chantier permanent qu’est devenu la ville. Arrachés du centre bouillonnant et populaire d’aujourd’hui, les Marseillais réels y reviendront en touristes de leur propre ville, telle est l’ambition affichée par la Municipalité. Alors elle va leur offrir du divertissement de qualité, de l’artiste de renommé, de l’émotion garantie.                                                                                                                                            Nous avons conscience que Marseille a besoin de lieux symboliques et de temps forts  où trouver une culture artistique ambitieuse, qui nous tire vers le haut. Mais nous craignons que l’évènement MP13 en même temps qu’il mobilise de grands moyens sur des lieux et des évènements prestigieux, n’assèche tout le reste, tout ce qui nous construit au quotidien.       Nous, simples citoyens assommés par « la crise » et les chantiers de rénovation, nous voulons que la culture que l’on célèbre soit aussi une invention collective qui restaure le désir et la créativité de chacun dans sa vie quotidienne, une culture qui se conjugue avec l’exercice permanent de la démocratie et qui nous aide à surmonter la crise de civilisation en inventant un nouvel art de vivre ensemble.
Ce manifeste ne vise pas à  dénigrer le « in » (même si…) ni à promouvoir le « off » le « out » ou l’ « alter » (si sympathiques soient ils). Il vise à faire sortir de l’ombre, mettre en relief et  encourager ces micro-actions qui partout naissent, tâtonnent et risquent de s’épuiser faute de reconnaissance. Mais surtout, notre intention est de révéler le sens qui habite ce fourmillement actuel. Il y a la une cohérence à construire, qui s’inscrit dans une résistance générale à la marchandisation de la vie quotidienne et dans une volonté de reconstruire du bien commun.  Dans cet immense chantier, nous proposons trois prioriorités  - conforter les  acteurs culturels particulièrement malmenés par les années Sarkosy et « l’économie casino »           -                      - faire par soi même et ensemble en dépassant le consommateur auquel on veut nous condamner par la pratique « amateur » au sens de passionné.                                                                                                                                                                                         -                      - reconquérir les espaces publics, rues, places, jardins, parcs qui sont vidés et aseptisés par l’obsession utilitariste et sécuritaire et en voie de relookage paysagé.
Conforter les  acteurs culturels
Les abeilles ne se contentent pas de faire du miel : elles pollinisent. L’agriculture paysanne produit des légumes, des fruits, du lait etc.. Mais aussi, elle stabilise les sols, entretient les chemins et les bosquets, maintien une présence humaine dans des lieux en voie de désertification.
La pollinisation des acteurs culturels (pas les producteurs et les vedettes qui vivent en Californie ou qui prennent la nationalité suisse mais les milliers d’autres, les petits laborieux qui travaillent sans arrêt par passion et sont payés « par intermittence ») c’est leur extraordinaire capacité à mettre de la lumière dans les endroits obscurs.
 Quand les entreprises « high-tech » choisissent les lieux qui cumulent tous les privilèges, ajoutant de la valeur là où elle déborde déjà (Ouest parisien, Aix et ses environs, Sophia Antipolis etc.) les lieux culturels investissent les friches industrielles, les artistes et techniciens du spectacle se logent dans les quartiers populaires. Leur dynamisme et leur tolérance à l’altérité leur permet de trouver de l’intérêt à la mixité sociale et ethnique et même de côtoyer la folie, la misère et l’anomie sociale sans rejet notable. Ils sont facteurs de revitalisation et de  ces zones urbaines à l’abandon.
Mais surtout, les centaines de « petits lieux », bar, restos, cafés, ateliers, théâtres, salles de spectacle   sont des espaces de convivialité qui invitent les solitudes que sont devenues nos vies à se rencontrer, se réchauffer, espérer.                                        Ils jouent un rôle méconnu mais immense dans la prévention de la dépression, des addictions et du suicide.                                                                                                                                                                                                    Ils ne sont pas reconnu dans ce travail de santé publique et de valorisation du quotidien mais au contraire traqués, accusés de nuisance. 
                                                                                                                                                                                                                                      Il nous faut trouver de nouveaux moyens, diversifiés, d’assurer une production culturelle de qualité et un financement pérenne de l’ensemble du secteur culturel. C’est une des ambitions majeures que nous devons fixer à cette année 2013 après une décennie de dénigrement et de précarisation qui laisse ce secteur sinistré.   Il nous faut pérenniser, solidifier ces activités et ceux qui veulent s’y investir pleinement, leur permettre une moindre dépendance aux subventions des politiques, de leurs caprices, de leur clientélisme, nous voudrions expérimenter des formes nouvelles de financement citoyens, des sortes d’AMAP de la culture.
Promouvoir le « faire par soi même »
Les signataires de ce Manifeste s’engagent à faire de Marseille et des villes alentour durant l’année 2013 un laboratoire de ce que Bernard Stiegler nomme une économie de la contribution (il s’ appuie sur l’expérience réussie des logiciels libres ,par exemple Wikipédia) qui valorise la créativité des « amateurs » c'est-à-dire des créatifs passionnés et leur association  avec les professionnels de la culture .
Nous voulons promouvoir l’idée de reprendre l’initiative dans notre vie quotidienne en remplaçant la consommation de biens et de services par « faire  soi même ».                                                                                                                                               Nous voulons recenser, systématiser et valoriser tout ce qui s’invente aujourd’hui et qui pourrait préfigurer des solutions pour demain. Dans de multiples lieux on pratique le chant, la danse, le théâtre, on apprend à faire des films, on redécouvre le jardinage, on fabrique, on recycle, on restaure. Bref au lieu de contempler, sidéré, l’excellence médiatisée des stars de la culture en se pénétrant du sentiment de son  indignité, on s’élève, on se grandit en faisant de la culture par soi même avec les autres.                                                                                                                                                                                                               « Les autres » ce sont les associations et les lieux qui structurent et pérennisent les appuis techniques et relationnels  sans lesquels notre bonne volonté partirait en fumée dans l’éphémère et l’inconstance qu’est devenue notre vie.                                                                                                                                                                          Mais c’est aussi ceux qui savent, les professionnels. S’ils ne sont pas là, pour nous apprendre à faire, à faire bien, à faire beau, nous risquons le découragement devant la médiocrité du résultat de nos efforts. Surtout à une époque qui exige du résultat performant, immédiat et sans effort.                                                                                                                                                         Il y a une alchimie à initier et à faire connaitre à tous pour  que des efforts individuels se transforment en projets collectifs durables produisant des résultats de qualité.
Tout le monde n’a pas envie de se transformer en artiste mais tout le monde a envie de reprendre de l’initiative sur sa vie et pour cela, il a besoin de ressources collectives autour de lui.
Reconquérir l’espace public.
Nous voulons récupérer l’espace public exproprié par un urbanisme aseptisé, les rues, les places (en particulier la plus symbolique, la Porte d’Aix), les plages, le port pour en faire des espaces de convivialité, de rencontre, d’échange, de palabres, de spectacles et de fêtes (ce qui se fait trois jours par an au Panier et se faisait avant à la Plaine nous proposons de le multiplier par dix, dans des quartiers différents et sur toute l’année).
Nous n’acceptons plus qu’on supprime les bancs publics sous prétexte que des SDF pourraient s’y installer, qu’on ferme des jardins publics sous prétexte que des toxicos viennent s’y piquer et des alcoolos y boire. Comment font les autres villes, Paris par exemple ? Elles mettent des gardiens de square ; ça sécurise et ça crée de l’emploi.
Si la Municipalité ou les riverains d’un espace public contestent l’appropriation du lieu par un groupe ou pour un usage spécifique, cela  doit donner lieu à un débat démocratique sur le partage et l’usage de l’espace public. Et non se résoudre hypocritement par l’installation d’un parking, la disparition d’un jardin ou des bancs publics ou autoritairement en envoyant les CRS.
 Réinventer l’art de vivre ensemble n’est pas chose facile et passe par l’expérimentation  permanente du dialogue, du débat, des constats de désaccords et de l’adoption de compromis jamais vraiment satisfaisants. C’est la démocratie en acte, la démocratie  directe, au quotidien.
Pour les mois qui viennent la priorité doit être donnée à une mobilisation pour que l’Ilot des Feuillant, en plein centre ville, sur la Canebière, ne soit pas bradé au privé comme la Mairie s’apprête à le faire mais reste un espace public et que son usage soit librement  débattu par les citoyens.  Pour en savoir plus : http://www.pensonslematin.org/
Coco - #301 - 03 Août 2012 à 06:50:04
Forumeu(r)/(se) aïolisé
**********
Messages: 29744





Très intéressant ! A suivre de près !

S'inventer une cause à sa mesure et la défendre hautement... quitte à en mourir mais gaiement !!! (Jean RASPAIL)
darcussia - #302 - 05 Août 2012 à 23:54:07
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 517





En effet  Merci beaucoup, de très bonnes idées, une vraie volonté de rendre la ville meilleure  Applause
sweetsmoke - #303 - 08 Août 2012 à 15:12:16
Oh jeune !
*
Messages: 3




Ca va faire un bail que la canebière et le vieux port sont des espaces publics, résultats :
une canebière à rougir de honte remplie de clodos, d'arracheurs de bijoux, dont les jolis bars ou jadis les belles du Sud s'affichaient aux terrasses sont devenus des snacks kebabs bistrots minable ou plus personnes ne s'attardent à part quelques marcheuses et leur clients principaux, de vieux maghrébin fauchés.

Il suffit de se souvenir de la place aux huiles avant (immonde parking à étage) et aujourd'hui, endroit cosy ou l'on peut s'attarder sans surveiller son sac à main toute les dix secondes.

L'espace public, c'est bien quand les personnes se comportent en citoyens, pas en porcs inciviques et incultes à grande gueules comme les sont beaucoup de marseillais.
Belphegor - #304 - 08 Août 2012 à 15:58:13
Invité


il ya de plus en plus de gens insupportables, dans notre société, de part leurs actes, mais aussi par leurs propos, y compris sur ce forum public! Lapin, faut mettre un détecteur à l'entrée ..  Ces gens là ne disent plus bonjour, ces gens là qui pleurent d'un temps disparu, que rien ne pourra faire revenir, avec des propos stigmatisants, qui sont devenus légions!

L'espace public, c'est cela, un espace de respect, où l'on se dit bonjour, ou l'Autre n'est pas (qu')un maghrébin, mais juste un individu comme chacun, qu'il mange un kebab ou boive du vin,.

Bref un espace , où chacun se comporte en citoyens, pas en insultant avec des ignognies, et des sous entendus racistes, des gens qui dorment dehors où dans un caravane. et où chacun se respecte même s'il est pas marseillais!!Même si rien n'est évident  Brick wall  Brick wall  Brick wall  Brick wall

allez Bye !

et sinon Marseille 2013?   
« Dernière édition: 08 Août 2012 à 20:08:58 par Littlebuddah »
hector - #305 - 08 Août 2012 à 18:00:49
Frit Confit du forum
********
Messages: 7084





Ahhhhh....petit bouddah ...ça fait bien plaisir qu'il y ait  des gens comme toi sur ce forum public    Applause  Applause

=> sinon, vu que la plage de l'escale Borely était encore fermée vu la pollution due à l'orage d'il y a qques jours  Embarassed

- z'avons repris avec mes 'tiotes jumelles et mon clébard la navette maritime pour aller en centre ville ....et...cette fois....fûmes point arrosés comme hier où il y avait un tantinet de houle  surfer 

=> un avant goût de Marseille 2013     

Le monde est un endroit dangereux, il faut de la chance pour en sortir vivant....


  " Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Marielabeille - #306 - 08 Août 2012 à 20:21:42
Frit Confit du forum
********
Messages: 5824


Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part




Pas de commentaires sur la faune (quelle que soit sa couleur) de la Canebière. Mais quand j'ai découvert la ville, ça a été un choc pour moi. L'avenue "emblématique" de Marseille, cette artère sale et bruyante, bourrée de bagnoles jusqu'à la gueule, bordée soit de commerces de chaîne, soit de snacks miteux ? Je comprends le côté "nostalgique" de l'intervention de sweetsmoke.

D'ailleurs je me demande ce qui s'est passé pour que la Canebière devienne un espace quasiment abandonné. On sent une volonté récente de reprise en mains de cet espace de la part des autorités publiques (depuis les travaux du tram) mais on sent aussi que pendant plusieurs années (dizaines d'années ?), la Canebière a été un no man's land politique ! Dans la deuxième ville de France, ça paraît incroyable.
Belphegor - #307 - 08 Août 2012 à 20:54:38
Invité


Ahhhhh....petit bouddah ...ça fait bien plaisir qu'il y ait  des gens comme toi sur ce forum public    Applause  Applause

=> sinon, vu que la plage de l'escale Borely était encore fermée vu la pollution due à l'orage d'il y a qques jours  Embarassed

- z'avons repris avec mes 'tiotes jumelles et mon clébard la navette maritime pour aller en centre ville ....et...cette fois....fûmes point arrosés comme hier où il y avait un tantinet de houle  surfer 

=> un avant goût de Marseille 2013     

Mefi Hectoc, même ceux ( ou celles) qui te disent bonjour, c'est parfois pas dans de bonnes intentions... Wink

Edité le : 08 Août 2012 à 20:54:38
Pas de commentaires sur la faune (quelle que soit sa couleur) de la Canebière. Mais quand j'ai découvert la ville, ça a été un choc pour moi. L'avenue "emblématique" de Marseille, cette artère sale et bruyante, bourrée de bagnoles jusqu'à la gueule, bordée soit de commerces de chaîne, soit de snacks miteux ? Je comprends le côté "nostalgique" de l'intervention de sweetsmoke.

D'ailleurs je me demande ce qui s'est passé pour que la Canebière devienne un espace quasiment abandonné. On sent une volonté récente de reprise en mains de cet espace de la part des autorités publiques (depuis les travaux du tram) mais on sent aussi que pendant plusieurs années (dizaines d'années ?), la Canebière a été un no man's land politique ! Dans la deuxième ville de France, ça paraît incroyable.

ha formulé comme  cela, je decode mieux!! je pense que comme dans tout ce que fait le maire , il faut aller vite pour rénover ( mauvaise réputation de la ville oblige) et élections tous les 6 ans! donc on vend, on modernise (encore que) ...on met des pavés, on construit un BUS ... une nouvelle gare , sans peut être laisser le temps à de nouveaux habitants de venir s'installer ... faute d'emploi et aussi de budget .... disons qu'à Marseille on a mis la charrue avant les boeufs ...on coule (croule?)  la vile dans le béton, ça fait plaisir aux copains!!!  Wink

Marseille 2013 sera peut être une réussite (je l’espère) pour repeupler la ville... mais après si ça ne fonctionne pas ..quand restera t'il ? Des souvenirs et des impôts ...
« Dernière édition: 08 Août 2012 à 23:46:53 par Littlebuddah »
darcussia - #308 - 09 Août 2012 à 21:30:03
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 517





il ya de plus en plus de gens insupportables, dans notre société, de part leurs actes, mais aussi par leurs propos, y compris sur ce forum public! Lapin, faut mettre un détecteur à l'entrée ..  Ces gens là ne disent plus bonjour, ces gens là qui pleurent d'un temps disparu, que rien ne pourra faire revenir, avec des propos stigmatisants, qui sont devenus légions!

L'espace public, c'est cela, un espace de respect, où l'on se dit bonjour, ou l'Autre n'est pas (qu')un maghrébin, mais juste un individu comme chacun, qu'il mange un kebab ou boive du vin,.

Bref un espace , où chacun se comporte en citoyens, pas en insultant avec des ignognies, et des sous entendus racistes, des gens qui dorment dehors où dans un caravane. et où chacun se respecte même s'il est pas marseillais!!Même si rien n'est évident  Brick wall  Brick wall  Brick wall  Brick wall


allez Bye !

et sinon Marseille 2013?   


+1 Applause
mikabaille - #309 - 09 Septembre 2012 à 11:54:09
Tranquille collègue
*
Messages: 33










Belphegor - #310 - 09 Septembre 2012 à 14:55:34
Invité


quésaco?
maitena - #311 - 09 Septembre 2012 à 15:02:38
Chourm(o)/(ette)
**
Messages: 253


maison en Provence




OUi c'est quoi?  Think

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
Boss - #312 - 09 Septembre 2012 à 15:17:31
Tranquille collègue
*
Messages: 34





C'est une V.O. et pas de sous titres  Whistle
mikabaille - #313 - 09 Septembre 2012 à 18:21:55
Tranquille collègue
*
Messages: 33




Ah oui Pardon c'est le FRAC PACA,
Fonds Régional d’Art Contemporain

Situé à la Joliette, ouverture prévu pour 2013
Lolo13 - #314 - 30 Septembre 2012 à 19:14:25
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 412


❤ Marseille ❤




Je trouve cela très etrange que les grandes chaînes TV et radio, ne parlent pas de cet évènement majeur pour toute une région... Shocked

Vous pensez qu'ils oublient, qu'ils s'en foutent ou qu'ils ne vont pas tarder à en parler ? Think

C'était mon retour parmis vous... Mr. Green

« La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »
fanny13 - #315 - 30 Septembre 2012 à 19:25:00
Empégué(e) du forum
*********
Messages: 8800


Le seul le vrai !!!




Où tu étais passé, puni car tu as mal travaillé en classe?   

C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier les autres !!!

Boris Vian
Lolo13 - #316 - 30 Septembre 2012 à 19:35:08
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 412


❤ Marseille ❤




Où tu étais passé, puni car tu as mal travaillé en classe?   
   

Non, tout simplement trop occupé à cause de mes études et j'ai peu de temps à consacrer à MF, car j'ai aussi plusieurs forums dans lesquels je participe... Wink
Vous pouvez me traiter de traître ! Laughing

En tout cas, j'espere que je resterai (encore) actif parmis vous, car l'évènement qui me tient le plus à coeur (MP2013) approche à très grands pas ! Very Happy

« La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »
darcussia - #317 - 03 Octobre 2012 à 23:55:47
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 517





Et l'expo Camus (scandaleusement déprogrammée) qui doit finalement peut-être éventuellement se faire vous y croyez-vous ?
Lolo13 - #318 - 18 Novembre 2012 à 11:54:13
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 412


❤ Marseille ❤




Et l'expo Camus (scandaleusement déprogrammée) qui doit finalement peut-être éventuellement se faire vous y croyez-vous ?
Oui ! Sur le Journal de la Provence spécial "MP2013" ils ont confirmé que l'exposition aura bel et bien lieu à Aix-en-Provence... Wink

En tout cas, l'évènement majeur pour le département sera bel et bien lancé pour le week-end du 12 et 13 Janvier 2013 !
Voir ici et sur le site officiel de Marseille Provence 2013 : www.mp2013.fr

Soyez au rendez-vous, c'est unique !

« La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »
darcussia - #319 - 20 Novembre 2012 à 09:00:53
Marius/Fanny du Forum
***
Messages: 517





Quoi qu'on en pense il se passe qq chose, alors profitons-en ! 
En espérant que le Mistral ne nous jouera pas encore un mauvais tour, vu que par ici, les décideurs et organisateurs ne savent pas qu'il existe    Exclamation
Rappelez-vous de ce pauvre Protis en 99, pour le 26e centenaire  Exclamation
1 ... 14 15 16 17 18 Haut de page
  •  
Aller à:  

anything