Marseille Forum

D'un fan espagnol d'IAM

CITRUS · 18 · 2914

CITRUS

  • Oh jeune !
    • Messages: 11
Bonjour à tous!  :-) Je viens de découvrir le rap marseillais (eh ouais, il vaut mieux tard que jamais!) et chuis devenu fada des IAM.  =D> Je suis prof de français à Murcia, dans le sud-est de l'Espagne, et j'ai pensé à travailler les paroles de certains tubes d'IAM en classe, plus précisément Offishal et Ça vient de la rue, de leur album Saison 5. Le truc c'est qu'y a des mots en argot que je comprends pas tout à fait, même si je me fais une idée assez juste du sens.  :-k Alors, y a dégun qui veut m'aider dans cette question linguistique?  :smt100 Si oui, je vous passerai après les mots concernés, ok?
Bon, c'est tout pour l'instant, merci d'avance et bon weekend! :smt039


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126
Pas de problème Citrus ! Ici il y a certainement quelqu'un pour te traduire l'argot !  ;)
Si je peux je te donnerais ensuite la meilleure équivalence en espagnol puisque je connais un peu !  :-P


CITRUS

  • Oh jeune !
    • Messages: 11
Merci Charito! on en parle la semaine prochaine! Bon weekend! :D


Rémi

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1323
Si je peux me permettre, les meilleurs album d'IAM sont "Ombre est lumière" et "L'école du micro d'argent".

Dans le premier il y a une alternance de chansons drôles comme le faisait IAM à ses débuts (le fameux "je danse le mia" mais aussi "Attentat" qui parle d'Aix en Provence  :lol: ) et de chansons sérieuses , dans le deuxième il y a des chansons plus sérieuses, dont le monumental "Demain c'est loin" (8 minutes!) qui est une sorte de chronique rap de la ville et de la vie pas toujours rose dans les quartiers.

Version interdite (car on entend la musique de star wars et IAM n'a pas eu les droits d'auteur) de "l'Empire du côté obscur" :  

http://www.youtube.com/watch?v=8MomrnQ_Xz4
« Modifié: 14 novembre 2009 à 18:28:36 par Rémi »


Tlène

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2393
  • sans la musique la vie serait une erreur
C'est vrai que "je danse le mia" c'est un réel incontournable....
Perso j'aime bien la chanson.


Dèdou

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1818
  • C'est nous les gars de la marine...
"Au début des années 80
Je me souviens des soirées
Où l'ambiance était chaude...

...Ray Ban sur la tête
Survêtement Tacchini...

...Via planète Marseille...

...Des Renault 12 sur le parking...

...Pas de pacotille

Chemises ouvertes
Chaînes en or qui brillent..."

 \:D/

C'était tellement vrai...Du vécu... =D> Je me régale à écouter ce morceau...
Planète Marseille...!!! On craint dégun... :-''


CITRUS

  • Oh jeune !
    • Messages: 11
Bonjour à tous, Charito, Tlène... Rémi, merci de m'avoir envoyé cette super-vidéo! Dédou, moi j'aime aussi Je danse le mia! :D

Voilà quelques mots de la chanson Offishal que je ne comprends pas, ceux qui sont en majuscules:

Tassés dans les bateaux, sur un pont CRADO...
Forcés à sourire, quartier de VATOS
mains qui manipulent la DÉCOUPE du MATOS
ballotées entre livres, stylos et BASTOS...
Sauf trique, bâton, CHARTER, MATON...
Quelques casses pieds y KIFFENT la BASTON
Y a plus de familles, que d'ânes sous CACHETONS
de gars sous tension, de casques et PLASTRONS
de gaz et PIN PON de toutes façons...
Trop de noirs dans leurs BLEUS, de rap dans les SUBS...
...grands chirurgiens SBARTEK le scalpel...
Ils se vendent comme des CRACKERS, nous comme des BRAQUEURS...

Dans certains cas il s'agit plutôt du sens concret du mot, dans cette chanson... Dans d'autres, je ne connais pas le mot, directement. :-k

Bon, alors si vous êtes si gentils de m'aider... J'attends vos réponses!
Merci d'avance à tous, je vous laisse maintenant, à bientôt! :smt039


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126

Tassés dans les bateaux, sur un pont CRADO...
Forcés à sourire, quartier de VATOS
mains qui manipulent la DÉCOUPE du MATOS
ballotées entre livres, stylos et BASTOS...
Sauf trique, bâton, CHARTER, MATON...
Quelques casses pieds y KIFFENT la BASTON
Y a plus de familles, que d'ânes sous CACHETONS
de gars sous tension, de casques et PLASTRONS
de gaz et PIN PON de toutes façons...
Trop de noirs dans leurs BLEUS, de rap dans les SUBS...
...grands chirurgiens SBARTEK le scalpel...
Ils se vendent comme des CRACKERS, nous comme des BRAQUEURS...


CRADO = sale
VATOS = en mexicain un vato c'est un "mec" je suppose que ça a le même sens ici
DECOUPE du MATOS =  le matos c'est le matériel (les machines)
BASTOS = Balles d'une arme à feu
CHARTER = un avion de petite taille, utilisé souvent pour le rapatriement d'étrangers sans-papiers
MATON = gardien de prison
KIFFENT = aiment
KIFFENT la BASTON= aiment la bagarre
CACHETONS = cachets de médicaments
PLASTRONS = protections que portent les policiers sur le torse
les BLEUS = joueurs de l'équipe de France
SBARTEK ? SUBS ?
CRACKERS = vendeurs de crack (drogue)
BRAQUEURS = voleurs à mains armés

Je pense que d'autres viendront confirmer ou  infirmer tout ça !  ;)



Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Avant que Charito ne me double comme une fusée :mrgreen:   :mrgreen: , j'avais écris ça :



Bon, le théme global de la chanson porte sur " l'intégration des populations immigrés dans la société française ". Et plus spécifiquement sur les problèmes d'intégration, le racisme ambiant, etc...

Tassés dans les bateaux, sur un pont CRADO...
crado signifie "très sale"...il parle des conditions dans lesquelles certains immigrés arrivent en France.

Forcés à sourire, quartier de VATOS
euhhhh....c'est pas de l'espagnol ça "vatos" ?
Moi je connais pas en tout cas...  :smt102

mains qui manipulent la DÉCOUPE du MATOS
le matos, c'est pour le cannabis. Il parle de ceux qui coupent les blocs de cannabis pour en faire des petites portions à vendre. Des moyens et petits dealers donc.

ballotées entre livres, stylos et BASTOS...
bastos, ce sont les balles des armes à feu. Il parle des choix de vie d'une certaine jeunesse : "les livres et les stylos" donc l'école, les études...Ou "le matos et les bastos", l'argent facile et la belle vie (en apparence) que peuvent procurer le trafic de drogues...

Sauf trique, bâton, CHARTER, MATON...
Charter ça fait référence aux avions qui emménent les personnes qu'on renvoit dans leur pays. Exemple : en ce moment en France, on renvoie beaucoup d'étranger clandestin (sans papier officiels) par des avions vers leur pays d'origine.
Maton, c'est le gardien de prison.
Tout ça pour parler de la répression de la police et de la justice.

Quelques casses pieds y KIFFENT la BASTON
ca veut dire "ils aiment la bagarre" !

Y a plus de familles, que d'ânes sous CACHETONS
ça veut dire "sous cachets". Donc "sous médicaments" ou autre drogues plus ou moins légales.
Et quand on prend trop de ces produits, on ne peut plus réfléchir normalement, on devient un âne !

de gars sous tension, de casques et PLASTRONS
Il parle des plastrons des CRS : les policiers qui sont casqués et portent des protections, des boucliers, etc... quand il y a des manifestations par exemple. Mais aussi pour les interventions "chaudes".
Le plastron, c'est la protection pour le torse.

de gaz et PIN PON de toutes façons...
c'est le bruit de la siréne des pompiers !!
Quand les CRS interviennent, c'est que la situation est explosive. Les gaz, se sont ceux des bombes lacrymogènes utilisés par la police pour disperser les foules. Et dans ces cas là, il y a souvent des blessés, donc  :arrow: pin pon les pompiers !!

Trop de noirs dans leurs BLEUS, de rap dans les SUBS...
trop de noirs dans leurs bleus. Ca fait référence aux paroles d'un homme politique français, qui avait dit qu'il y avait trop de noirs dans l'équipe de France de football (qu'on appelle "Les Bleus").


...grands chirurgiens SBARTEK le scalpel...
euhhh...je parle pas l'arable.  :smt102 Mais je crois qu'on dit ça quand il se passe quelque chose de bien. Un peu comme "congratulations" en anglais... Mais je ne suis pas sûr du tout !

Ils se vendent comme des CRACKERS, nous comme des BRAQUEURS...

Là, il parle des difficultés à trouver du travail pour certains en France. Et dans ce domaine, les jeunes d'origine immigré sont très mal placés.
"ils se vendent comme des crackers" : ça veut dire que les français d'origine trouvent du travail facilement, par rapport aux autres, qui "se vendent comme des "braqueurs" (= comme des "voleurs") donc qui restent au chomage.


Je ne suis pas sûr de tout, d'autres pourront peut être corriger  8-[

Bon courage pour ton cours de français avec IAM : c'est une idée sympa  :smt023


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126

Avant que Charito ne me double comme une fusée :mrgreen:   :mrgreen: , j'avais écris ça :


 :smt005  :smt005  Pardon Tomtom  =;  Mais c'est bien plus complet comme tu l'as fait  ;)

Il va être content Citrus !  :-P

Oui pour Vatos, normalement c'est un terme mexicain qui traduit le "man" anglais.

Et le rap dans les SUBS ? ?  Normalement sub c'est pour sous-titrage mais je vois pas trop ce que ça vient faire là ..  :-k

Et pour Sbartek je pense aussi que c'est l'équivalent d'un "mazeltov", "bravo", "félicitations" .. mais pareil .. ça vient faire quoi ?
« Modifié: 19 novembre 2009 à 17:19:48 par Charito »


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Oh pinaise Tom, tu m'épates, je savais pas que tu parlais le IAM  :mrgreen:


Rémi

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1323
Les subs ce sont les "suburbs" soit les banlieues en anglais.

Pour le "pinpon" je pense qu'il parle des sirènes de la police, mais de toute façon ça ne change pas vraiment le sens.

Et j'ai un doute sur les "crackers", l'explication de Tomtom est pas mal mais je ne sais pas si c'est ça.
« Modifié: 19 novembre 2009 à 20:41:29 par Rémi »


Tlène

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2393
  • sans la musique la vie serait une erreur
Les subs ce sont les "suburbs" soit les banlieues en anglais.

Pour le "pinpon" je pense qu'il parle des sirènes de la police, mais de toute façon ça ne change pas vraiment le sens.

Et j'ai un doute sur les "crackers", l'explication de Tomtom est pas mal mais je ne sais pas si c'est ça.

Crackers ça ne serait pas les revendeurs de crack ?


CITRUS

  • Oh jeune !
    • Messages: 11
Bon, bon, je dois vous dire un grand "MERCI", Charito, Tomtom, Rémi, Tlène...ça c'est de l'aide!!!  =D> Super content de pouvoir utiliser tout ça pour ma classe! Tomtom, chapeau, t'es vraiment un professionnel de l'argot!  :smt023 Charito, toi t'est deuxième à bord...mais pas moins important... =D>
La semaine prochaine c'est le tour de Ça viens de la rue, si vous n'avez pas d'inconvénient... :-)
Bon, je vous laisse pour le moment, passez un super bon weekend et...encore MERCI!  :smt039


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Les subs ce sont les "suburbs" soit les banlieues en anglais.

Pour le "pinpon" je pense qu'il parle des sirènes de la police, mais de toute façon ça ne change pas vraiment le sens.

Et j'ai un doute sur les "crackers", l'explication de Tomtom est pas mal mais je ne sais pas si c'est ça.

Crackers ça ne serait pas les revendeurs de crack ?

J'ai pensé aussi aux suburbs, mais je sais pas. Faudrait appeler Akhenaton pour lui demander  :mrgreen:

Pour moi un cracker, c'est un consommateur de crack.
Ce que je vois pour le sens de cette phrase :
"ils se vendent comme des crackers", ça peut vouloir dire qu'ils se vendent très facilement. Comme les crackers qui sont très faciles à repérer par leur comportement. Ils n'arrivent pas à dissimuler leur comportement aux yeux de tous et particuliérement de la police. Donc ils se "vendent" facilement, ils se démasquent facilement.

Bon, j'appelle IAM pour leur demander....

Mince, j'ai perdu leur n°... :mrgreen:


vanillablue

  • Invité
un vatos c'est un gang , genre millefa ...

Erreur c'est BSAHTEK ! pas sbartek , à la tienne , félicitations


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité

Pour moi un cracker, c'est un consommateur de crack.
Ce que je vois pour le sens de cette phrase :
"ils se vendent comme des crackers",
moi j'aurai pensé ils se vendent comme des biscuits apéritifs  :mrgreen:


titidegun

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 10597
  • Nostalgique !

Pour moi un cracker, c'est un consommateur de crack.
Ce que je vois pour le sens de cette phrase :
"ils se vendent comme des crackers",
moi j'aurai pensé ils se vendent comme des biscuits apéritifs  :mrgreen:

+1 :smt102


 

SMF spam blocked by CleanTalk