Marseille Forum

Le dernier Guédiguian - L'armée du crime

Invité · 41 · 8766

Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
J'en arrive..



j'ai été bouleversée


j'ai été sur le point de vomir non pas des images qui sont plus softs que dans certains films...non...vomir à cause de cette haine que j'ai pris en pleine figure..ce n'est pas le 1er film sur l'occupation mais celui là m'a prise aux tripes.

Quand j'ai visité Yad Vashem en Israël, la guide nous expliquait qu'au plus fort de l'occupation, il n'y avait pas eu plus de 7 000 soldats allemands....beaucoup de choses ont été faites par la police française et les délations.  :-(  :-( Ce film, romancé, certes, chronologiquement imparfait, reflète très bien cela.

Le film traite plus de la chasse aux communistes et "métèques" de toutes origines que de la chasse aux seuls juifs...poignant..bouleversant..


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
la lettre de Missak Manouchian à sa femme

 Ma chère Mélinée

 
Ma Chère Mélinée,
ma petite orpheline bien-aimée,
Dans quelques heures, je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m'arrive comme un accident dans ma vie, je n'y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais.

Que puis-je t'écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps.

Je m'étais engagé dans l'Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain. Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement. Au moment de mourir, je proclame que je n'ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu'il méritera comme châtiment et comme récompense.

Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous... J'ai un regret profond de ne t'avoir pas rendue heureuse, j'aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre, sans faute, et d'avoir un enfant pour mon bonheur, et pour accomplir ma dernière volonté, marie-toi avec quelqu'un qui puisse te rendre heureuse. Tous mes biens et toutes mes affaires je les lègue à toi à ta sœur et à mes neveux. Après la guerre tu pourras faire valoir ton droit de pension de guerre en tant que ma femme, car je meurs en soldat régulier de l'armée française de la libération.

Avec l'aide des amis qui voudront bien m'honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits qui valent d'être lus. Tu apporteras mes souvenirs si possible à mes parents en Arménie. Je mourrai avec mes 23 camarades tout à l'heure avec le courage et la sérénité d'un homme qui a la conscience bien tranquille, car personnellement, je n'ai fait de mal à personne et si je l'ai fait, je l'ai fait sans haine. Aujourd'hui, il y a du soleil. C'est en regardant le soleil et la belle nature que j'ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme et mes bien chers amis. Je pardonne à tous ceux qui m'ont fait du mal ou qui ont voulu me faire du mal sauf à celui qui nous a trahis pour racheter sa peau et ceux qui nous ont vendus.

Je t'embrasse bien fort ainsi que ta sœur et tous les amis qui me connaissent de loin ou de près, je vous serre tous sur mon cœur. Adieu. Ton ami, ton camarade, ton mari.

 

Manouchian Michel.


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Merci pour le retour, Btbm... :smt023

Je suis très tentée pour voir le film car j'adore Guédiguian et que je suis sure que c'est un beau film !

Et en même temps, j'hésite... Je me doute que çà va être dur... On en a tellement lu déjà... C'est sûr que sans la complicité des populations, les nazis ne seraient jamais parvenus à leurs fins, ils ont joués sur les instincts les plus mauvais de l'humain, ils ont été fins psychologues, on sait aujourd'hui où çà nous a mené, on sait aussi qu'on est pas à l'abri et que tout peut recommencer ! Je crois que c'est juste cela qui m'effraie, pas les images que je pourrais voir, juste me dire que çà a existé et que c'est nous, les hommes qu'on l'a fait !!!


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Merci pour le retour, Btbm... :smt023

Je suis très tentée pour voir le film car j'adore Guédiguian et que je suis sure que c'est un beau film !

Et en même temps, j'hésite... Je me doute que çà va être dur... On en a tellement lu déjà... C'est sûr que sans la complicité des populations, les nazis ne seraient jamais parvenus à leurs fins, ils ont joués sur les instincts les plus mauvais de l'humain, ils ont été fins psychologues, on sait aujourd'hui où çà nous a mené, on sait aussi qu'on est pas à l'abri et que tout peut recommencer ! Je crois que c'est juste cela qui m'effraie, pas les images que je pourrais voir, juste me dire que çà a existé et que c'est nous, les hommes qu'on l'a fait !!!

je t'encourage à aller le voir  ;)


fanette

  • Invité

Ben oui, il y a des cinéastes qui font des films tellement "chocs" qu'il est dur de les suivre !
C'est peut-être pour ça que je vais voir un film sur deux de Guédiguian !
N'est-ce pas lui dont l'intégrité a été mise en doute par la droite, après guerre ??  :-k
Pendant longtemps "on" l'a "soupçonné" d'avoir trahi ses amis !!
Ravie que Guediguian donne son avis sur la vie de cet homme !
On se fait une séance ??



Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
N'est-ce pas lui dont l'intégrité a été mise en doute par la droite, après guerre ??  :-k
Pendant longtemps "on" l'a "soupçonné" d'avoir trahi ses amis !!

De qui tu parles, Fanette ? De Missak Manouchian ?  :-k
Remarques, cela ne m'étonnerait pas que la droite ait mis en doute son intégrité, ils n'ont pas les "mêmes valeurs", je crois bien !!! 8-[

Bon, en attendant, douce Born a éveillé ma curiosité et j'ai fait un peu des recherches sur le net.
Cà m'interpelle cette horrible période, je venais hier de reprendre le fameux livre sur Saint Exupéry de Luc Vanrell, et justement je réflechissais déjà à la description de cette période donnée dedans par le célèbre aviateur...
Et voilà que je lis dans un article du monde :


Citer
La figure de Manouchian est là pour servir le projet politique et éthique de Guédiguian : un homme capable de tuer tout en continuant à vivre et à aimer sa compagne Mélinée.


C'est assez obsédant pour moi, je me demande comment réagir face aux atrocités vécues pendant la guerre de 40, seule la violence répondant à la violence, a pu nous rendre notre liberté, le prix a été élevé, mais il fallait surement en passer par là, c'est dur en tant qu'observateur de se dire : mais qu'aurais-je fait ? Aurais-je eu le courage de choisir le bon camps ? Aurais-je pu tuer ? Ou au moins d'aider à tuer, sachant que ces crimes revendiquaient une liberté future ?
A ce sujet, j'ai trouvé sur le net la phrase d'une résistance :
"Je ne me suis pas battue, mais j'ai souvent risqué ma vie..."
On peut risquer sa vie pour ses idées sans aller au combat, mais encore en faut-il du courage...
Bref, vous le voyez, c'est une période terrible qui me pose beaucoup d'interrogations...

Je crois bien que j'irai voir le film puisque tu m'y incites, Born, je suis pas sure d'en revenir avec des pensées positives, mais j'irai !!!
« Modifié: 25 septembre 2009 à 09:01:32 par Coco »


fanette

  • Invité


Je commence à avoir des doutes ! Voilà l'affaire : Dans les années 70, la droite avait violemment accusé un Arménien communiste d'avoir, en réalité, collaboré avec les S.S. ! Cela a duré très longtemps !
Les Communistes français l'avaient farouchement défendu et on, voilà quelques années seulement, réussi à prouver son innocence !!

Du côté de Saint-Loup, il y a un rond-point qui porte son nom !! Mais ça me semble être un nom beaucoup plus compliqué !!
J'ai cherché sur via michelin ! En vain ! Si quelqu'un a un plan plus récent que le mien !!  :cache:




Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon sang, c'est pire que le quiz ton énigme,  :smt005 pas assez d'indices pour que je t'aide à trouver !!! :smt102


Rémi

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1323
C'est un beau film. La brochette d'acteurs est très belle.
Ce n'est pas tire-larmes, ce n'est pas du grand spectacle. On voit bien le parcours d'un homme qui de poète va devenir guerrier.
Et aussi la collaboration zélée de la police et des milices françaises qui font "ce qu'Himmler n'aurait espéré".
Il y a des scènes dures mais pas de voyeurisme abusif sur la violence, juste le nécéssaire pour bien savoir de quoi l'on parle.




Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126
C'est très louable de revenir sur un passé douloureux où les hommes ont souffert et il faut le faire surtout quand on en a le talent comme Guédiguian.

Malheureusement, actuellement, il y a des hommes, des femmes et des enfants qui souffrent exactement de la même manière ( alors que nous sommes en 2010 bientôt) avec la complicité de tous les autres États. Nous acceptons en silence que le malheur continue. Bien sûr ce ne sont pas les mêmes hommes ni les mêmes pays mais qu'importe ?

À quoi ça sert de s'émouvoir sur une situation du passé si on refait exactement la même chose aujourd'hui ? J'ai vraiment beaucoup de mal avec ça.  ](*,)


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
C'est délicat de te répondre, Charito, faudrait un sujet à part entière, là, sur le fil du film de Guédiguian, çà le fera pas, c'est pas le sujet, mais c'est vrai qu'il est difficile de ne pas réagir à la souffrance d'une part entière de la population, en même temps, c'est pas facile de réagir, tout est là, le coeur du problème, mais c'est un bien trop vaste débat pour ce fil !  :smt102


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
C'est délicat de te répondre, Charito, faudrait un sujet à part entière, là, sur le fil du film de Guédiguian, çà le fera pas, c'est pas le sujet, mais c'est vrai qu'il est difficile de ne pas réagir à la souffrance d'une part entière de la population, en même temps, c'est pas facile de réagir, tout est là, le coeur du problème, mais c'est un bien trop vaste débat pour ce fil !  :smt102
+1, j'avais commencé une réponse dans ce sens quand j'ai posté, j'étais déconnectée..du coup j'ai laissé tombé et t'ai laissé le boulot Coco  :mrgreen:


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126
C'est délicat de te répondre, Charito, faudrait un sujet à part entière, là, sur le fil du film de Guédiguian, çà le fera pas, c'est pas le sujet, mais c'est vrai qu'il est difficile de ne pas réagir à la souffrance d'une part entière de la population, en même temps, c'est pas facile de réagir, tout est là, le coeur du problème, mais c'est un bien trop vaste débat pour ce fil !  :smt102

Complètement d'accord Coco !  ;)

Restons-en au film "l'armée du crime" pour ce topic. Pardon d'avoir débordé Btbm, j'ai eu du mal à me retenir je l'admets !  ;)


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
C'est un des atouts de MF la spontanéité et le débordement !  :smt023


fanette

  • Invité


J'allais abonder dans le sens de Charito et donner une opinion ! Je m'abstiendrai donc !
Ceci dit, Charito, l'histoire que j'évoque ne te rappelle rien ? Te souviens-tu du nom de ce résistant Arménien qui avait été malmené par la droite Marseillaise surtout ??

J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé et ça me tracasse !!


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12126

Ceci dit, Charito, l'histoire que j'évoque ne te rappelle rien ? Te souviens-tu du nom de ce résistant Arménien qui avait été malmené par la droite Marseillaise surtout ??

J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé et ça me tracasse !!

Je viens de chercher aussi et je n'ai pas trouvé non plus Fanette !  :smt102  Des ronds points à St Loup je n'en vois pas beaucoup en plus ... :-k


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, je rentre de la séance à l'instant !!!

Malgré tout ce que je pourrai dire par la suite, je suis heureuse d'avoir vu ce film, je suis contente que ce soit le post de douce Born qui m'ait poussé à y aller, même si je connaissais déjà l'histoire et même si je savais que çà serait dur à en vomir comme l'a dit Btbm dans son premier post !!!

Alors, ici, je ne m'étendrai pas, ce qui s'est passé, ben, malheureusement, çà s'est passé, et on était plus en guerre, on a collaboré au delà de toutes les espérances des nazis, c'est regrettable, pas effaçable... On a eu des "terroristes" qui se sont opposés en posant des bombes et en risquant leur vie, aujourd'hui, ce sont des héros, et on les appelle résistants... Une page s'est tournée, et encore une fois, quel camps saurais-je choisir ?

Bref, toute reflexion est très personnelle, c'est un film qu'il faut avoir vu, si on se sent concerné, je n'ai qu'un seul conseil, à ceux qui veulent en savoir plus, d'aller voir le film, aucune crainte, on en sort pas déçu, les acteurs sont excellents, l'intrigue est bien menée et on apprend énormément, et purement subjectif, comme c'est du Guédiguian, la dimension humaine dans les moindres rapports du quotidien est encore une fois admirablement mise en valeur !!!
« Modifié: 02 octobre 2009 à 08:13:30 par Coco »


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Je suis contente de t'avoir donné l'envie d'aller le voir :D

Oui, c'est en te lisant que j'ai eu envie d'y aller !!!
Bien sûr que çà me démangeait le dernier Guédigian, tu parles, j'en avais entendu parler, mais c'est une phrase de toi qui m'a décidé !

Celle-là !!!


j'ai été sur le point de vomir non pas des images qui sont plus softs que dans certains films...non...vomir à cause de cette haine que j'ai pris en pleine figure..ce n'est pas le 1er film sur l'occupation mais celui là m'a prise aux tripes.

poignant..bouleversant..

Ho, pas que cette phrase soit surprenante, tu décris tout l'art de Guédiguian à faire passer les messages, avec des images assez softs au final, mais des sentiments que tu ressens au fond de tes tripes, toujours le ton juste de Guédiguian, car envers et contre tout, moi, je reste fidèle à ce réalisateur !!!

Ceci dit, maintenant, la séquence émotion commence, donc si j'y suis allée, c'était bien pour partager avec toi cette émotion, car rien n'est à sens unique, j'ouvre un tas de rubriques où tu joues toujours le jeu, çà m'a été facile sur celui-là d'inverser les rôles et de te suivre !!! O:)

Hier soir, j'étais fatiguée de ma journée et un brin retournée de ma soirée, j'ai préféré ne pas m'étendre sur le sujet, mais bon, une nuit (pas forcément très calme au demeurant) devrait m'avoir permis d'assimiler et justement, c'est maintenant qu'on va partager !!!

Douce Born, tu dis toi-même que tu as eu envie de vomir et que le film t'a pris aux tripes...
J'ai ressenti exactement la même chose en sortant !!!
Et pourtant, des films, des livres, des reportages divers et variés sur les horreurs de la guerre de 40, sur l'occupation en France, on en a vécu des centaines...
Je pense que ce ressenti vient de l'art du réalisateur pour mon cas.
Le savoir transmettre, je dirai !
En effet, les images de Guédiguian sur ce film sont égales à elles-mêmes depuis toujours, une façon de retenir les détails qui rendent l'émotion, une façon de décrire l'humain qui fait qu'on comprend même le pire, çà veut pas dire qu'on l'admette, çà veut dire qu'avec lui, çà coule tout seul et qu'on a saisi le pourquoi du comment, parce que c'est simple, c'est filmé de telle manière que les héros nous parlent et qu'on se dit : bon sang, çà peut arriver à n'importe qui, c'est juste la vie qu'il filme, avec ses haines mais aussi avec ses amours, ses moments d'amitié, ses partages autour d'un verre ou d'un repas, une fraternité (même si ce mot a beaucoup été galvaudé) qu'on ressent au fond de nos entrailles, qui nous parle d'eux et de nous, pas du rocambolesque ou de la fiction !
Il sait faire passer toutes les haines et toutes les sagesses, d'une manière si prosaïque, c'est presque la vie de tous les jours, et on se reconnait dans les situations !!!

Voilà, ceci dit (encore une fois), j'incite toutes les personnes responsables à aller voir le film, bon sang, il n'est pas facile, çà, c'est sûr, mais c'est un pan d'Histoire qu'on ne doit pas oublier !!!
Charito dans la même rubrique se demandait si cela pouvait servir au présent de louer ce passé ?
Mais justement, en condamnant ces horreurs, en glorifiant les résistants du passé, on sème une graine pour tous les résistants d'aujourd'hui !!!
Comme je lui ai répondu, on peut difficilement hors d'une association ouverte dans ce but, condamner des faits qui se passent aujourd'hui, un exemple ?
Prendre ouvertement partie pour les terroristes corses ou basques à ce jour (et çà vaut pour les sans-papiers du monde entier, pour tous les africains qu'on prend pour cible, voire pour des iraniens ou des pakistanais, ou encore des tchetchenes ou des tibétains, bref, tous ceux qui luttent armés en ce beau monde, chacun devrait bien trouver une cause qui le sensibilise, ma liste est loin d'être exaustive), et sur un forum public de surcroit où tout le monde peut nous lire y compris les services de renseignement du gouvernement, serait au mieux de la bétise, au pire du suicide...
En revanche, retranscrire un message de ceux qui ont été considérés comme terroristes en leur temps, mais que l'Histoire a transformé en héros, çà permet à mon sens de faire passer un message, LE message !!!

D'ailleurs, voilà ce qu'en dit Rue89 de ce film, ce sont leurs mots que je cite, et voilà peut-être aussi un peu le but du film, à vous de voir !


Citer
Guédiguian se garde bien d'établir toute comparaison entre la France des années d'Occupation et celle d'aujourd'hui, mais, en radiographiant le passé, il interroge également le présent. Qu'est-ce que l'appartenance nationale ? Comment vit-on sa condition d'étranger ? La France, patrie des droits de l'homme, « terre d'accueil », qu'est-ce que ça veut dire ?


Sources :
http://www.rue89.com/la-bande-du-cine/2009/09/16/larmee-du-crime-guediguian-fait-de-la-resistance

Car, dans ce film, on regarde notre histoire, on la prend en pleine face, et franchement, hormis l'amitié et le partage qu'on retient pour positif, on en ressort avec le sentiment que demain, tout peut recommencer et que la haine est tapie dans un coin, qu'elle ne demande que peu de choses pour s'embraser à nouveau, que l'humanité ne tient qu'à quelques fils, et que les poètes ont du mal à se transformer en criminel...

Nos héros ont tous leurs propres chemins personnels faits de petits amours, de grande amitié, de peur et de souffrance, mais ils ont tous un idéal commun : notre liberté et la lutte contre toutes les inégalités !!!

Bon sang, imaginez juste un instant ce que cela veut dire de devoir clouer une étoile sur sa veste !!!
Et posez-vous juste une question : qu'ont dû ressentir tous les immigrés (arméniens qui fuyaient les turcs et espagnols qui fuyaient Franco) quand ils ont vu que l'histoire recommençait sur leur terre d'accueil ?
Punaise, ils se raccrochaient à une chose : ils avaient leurs papiers en règle, c'est eux qu'on a raflé en premier, ils étaient si facile à trouver, si confiants, ils se sont rendus aux convocations de la Préfecture comme des moutons à l'abattoir et encore, avec la confiance et le sourire des innocents et ils ont été arrêté par une police bleu-blanc-rouge qui faisait du zèle, les Nazis n'en demandaient pas tant !
D'ailleurs, on peut louer l'admirable Darroussin qui joue son rôle à merveille !!!

Voilà, je vous jette tout en vrac, mais le mieux pour en savoir plus sur l'armée du crime, c'est bien encore d'aller voir le film !!!

Moi, ici, j'ai juste partagé entre amis !!! 8-[
« Modifié: 02 octobre 2009 à 07:34:16 par Coco »


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
oh mon Dieu Coco, je suis aussi bouleversée de te lire que d'avoir vu le film...tu es une vraie artiste, un auteur à part entière et tu sais intéresser les gens à tout ce que tu fais, tout ce que tu touches.

 :prosterne:  :prosterne:


 

SMF spam blocked by CleanTalk