Marseille Forum

Une petite séance de courts métrages au pluriel ??

Invité · 1 · 1903

vanillablue

  • Invité
Je m'étale vous m'excuserez , en ce moment ça devient une fâcheuse habitude ...  :?  :oops:  :cache: Mais j'ai comme une débordante envie de partager en ce moment plein de choses merveilleuses ou bancales , comme une gosse  :smt121 ... :cache:  :oops:

Dans la série je vous saoules   :cache:  :oops: , quelques courts métrages coup de coeur , parce qu'ils me touchent simplement , ou me rappellent des réalités bien plus noires ...

Un seul lien nous sommes tous pluriels et sis semblables  à la fois. Avec nos réalités , nos vies , nos combats ...

Je vous invite à partager aussi vos courts métrages si vous en avez , vous ne me feriez pas de plus beau cadeau  :smt045  :smt007



Ma découverte du jour :

1 scrip 5 vision , 5 réalisateurs . Festival du cinéma indépendant de buenos aires. C'est en fait le teaser du festival ! J'adore !  :smt023


http://www.dailymotion.com/video/x1uxmq_my-left-eye_politics

Edité le : 09 Mars 2009 à 23:56:25
Celui là est mignon comme tout ;)

Court métrage réalisé par Adaobi Obiegbosi de l'atelier Young Talents (Ethiopie, Nigéria, Afrique du sud) en Février 2009.

Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais une traduction trés libre :

La seule phrase du gars qui lit son journal à l'envers :

- Qu'es ce qu'il fait c'est abruti

et la conclusion :

- On essaye souvent d'impressionner les autres , mais on oublie souvent que la seule personne qu'on doit impressionner c'est nous  ;)


http://www.dailymotion.com/video/x8fyli_lidiot_shortfilms

Edité le : 09 Mars 2009 à 23:59:58
Je me passerais de commentaires sur celui ci :  :smt011

http://www.dailymotion.com/video/x4vvez_i-promise-africa_news

Edité le : 10 Mars 2009 à 00:28:23
Alors celui-ci est un vieux court métrage kabyle  des années 80 :smt005  :smt082

Pour vous résumer , si à paris ce sont les aveyronnais qui tiennent tous les bars. Pour ce qui est des maghrébins , c'est une spécialité kabyle. Dans les stéréotypes algériens , et tunisiens tous les kabyles seraient des alcooliques et les femmes des danseuses de cabaret  :smt005  :smt082

En dehors des stéréotypes. Le film retrace la vie des immigrés logés dans les hôtels qui ont laissé la famille au pays , et qui en terme d'économie se logaient dans des hôtels ou des sonacotras , en chambre de célibataires ou communes ... Des hôtels comme ça il y en a plein Noailles. A travailler 40 ans en france , beaucoup des vieillards que vous croisez dans les rues , sont des gens qui ne sont jamais rentrés au pays , à force d'économiser sous sur sous pour envoyer de l'argent à une famille qu'il ont peu eu le temps de connaitre. Révant toute leur vie d'un retour au pays . 40 ans plus tard ils se retrouvent étranger à leur propre pays et à leur famille.

Ce sont ce qu'on appelle les chibanis " les vieux " , beaucoup sont encore logés dans des conditions insalubres , étrangers à leur pays d'origine , seuls et vivant sur leur maigre retraite ...

Petite pensée à eux , pleine de tendresse , l'alcool en moins pour la pluspart tout de même mais le PMU , les dominos et le poker toujours  :mrgreen:  8-) . Voilà un visage de l'immigration , ceux qui ont vécu sans famille tous le long et rare sont ceux qui sont rentrés au pays ... et pourtant on construit la france ...

http://www.dailymotion.com/video/x1wly7_da-mokranecourt-metrage-kabylede-ar_shortfilms



Edité le : 10 Mars 2009 à 00:55:55
Toujours dans les courts du maghreb , celui-ci n'est pas d'une réalisation transcendante , mais il me touche énormément ...

Lorsque vous partez en vacances dans un pays du Maghreb ou du moyen orient  n'oubliez jamais que les gens vivent sans liberté d'expression  :-# , que mètres aprés mètres , les gens sont épiés dans leurs attitudes ou leurs conversations. C'est une atmosphère étouffante. Surtout quant vous n'êtes rien , un miséreux comme c'est le cas ici .

En tant que touristes vous ne voyez certainement pas que chaque mètre est balisé , la population surveillée et tenue par une espèce de chape de plomb , les privant du moindre droit d'expression. Etouffant  :?

La tunisie est le pays le plus lisse qui soit , vous ne verrez pas de femmes voilées de moins de 70 ans. On voulait même a une époque contrôler l'entrée des mosquées , par carte , histoire d'être sûr de contrôler les mouvements de population, la dictature ayant peur de la contagion des évènements en algérie et de la déstabilisation de l'état ...

Les guides officiels vous chanteront que tous les enfants vont à l'école contrairement aux autres pays ... Qu'il n'y a pas de mendicité ... Voilà la vie des petits revendeurs à la sauvette, qui sont souvent des enfants pourtant, et qui vivent dans des conditions misérables ...

Loin de l'image lisse de la tunisie , qui ressemble plus à Amity ville qu'autre chose , pays ne vivant presque que sur le tourisme. On normalise à l'occidentale , mais lorsque vous irez la bas , que tout vous semblera charmant , n'oubliez jamais que c'est une dictature, que les gens sont muselés dans le moindre de leur droits , et que la moindre dérive est sévèrement punie. La Tunisie sous ses airs de petits pays du magrheb lisse pour plaire au touristes ...


http://www.dailymotion.com/video/x2lc8o_tunisie-court-metragela-saveur-du-s_shortfilms

Edité le : 10 Mars 2009 à 01:15:07
Celui-ci est Marocain. J'hésitais à le poster, parce qu'il est intégralement en arabe  :smt102 Je m'en excuse  8-[

Regardez et je vous traduis :

http://www.dailymotion.com/video/x6msmn_court-metrage-jawab-ziane-hamid-mar_people

La mère , reçois une lettre qu'elle ne sait pas lire elle même , elle attrape un collégien pour savoir de qui vient la lettre , il lui lit seulement le nom de l'expéditeur: son fils immigré en france.

Folle de joie et folle d'espoir , elle croise tous les gens en leur disant que son fils à trouvé du travail , alors qu'elle n'a pas lu la lettre . Elle croise une jeune fille en lui disant : Mon fils a trouvé du travail , tu aurais du l'épouser , ce sur quoi la fille répond : Même avec , je l'aurais pas fais !  :smt082

Et la mère crapahute dans le quartier en annonçant la nouvelle ...

Pour aller voir son autre fils , vendeur de cigarettes à l'unité pour qu'il lui lise la lettre. Elle lui dit tu pourra la lire si tu me jettes cet argent haram ( sale : même la consommation de cigarettes est mal vue en pays musulman ). Parce que ton frère lui fait de l'argent propre  :roll:  Le frère s'exécute et jette tout par terre.

Au final , la lettre annonce juste que le frère immigré n'a toujours pas de travail ... La mère s'en va dépitée.

Le frère ramasse donc ces cigarettes ( l'argent sale ) puisqu'il en est ainsi , se disant que si l'argent de ces cigarettes est si sale que ça il aurait pu s'en faire du vraiment malhonnète puisque c'est comme ça ...

Et voilà que la voiture d'un parrain du coin s'arrête ... Le reste vous comprendrez tout seul ...


« Modifié: 10 mars 2009 à 01:36:14 par vanillablue »


 

SMF spam blocked by CleanTalk