Marseille Forum
1er juin 2020 - Pourquoi tout le forum a changé ? Explications

spectacle interrompu par la police

Invité · 9 · 2494

fanette

  • Invité
Voici le message que j'ai reçu d'un copain. Ce message a été envoyé par un des musiciens à ATTAC à REIMS et circule. Edifiant et angoissant

A lire et a envoyer sur son réseau et même aux institutionnels pour les
> informer et qu'ils réagissent aussi.
> Je viens de recevoir çà :
>
> Concert à Grenoble:
>
> (...) je devais donc jouer vendredi dernier (16.03.07) au Brin de Zinc à Chambéry avec le groupe Tikipoon dans le cadre d'un festival reggae. Rien à signaler jusque là, mise à part une petite discussion de comptoir avec le responsable de salle dans l'après-midi, juste avant nos balances, qui me signalait la venue régulière (et notamment la veille) de la police nationale aux soirées organisées par le Brin de Zinc. Une police décrite au passage comme relativement agressive lors de ses visites... 22 h 30 : nous entamons notre concert. 20 mn de set et toujours rien à signaler... Et soudain, alors que nous commençons notre huitième morceau, les lumières s'allument
brusquement, et le responsable de salle monte sur scène, nous annonçant au micro :
"Nous sommes désolés mais la police va devoir procéder à un contrôle généralisé."
Je vous dirai au passage que près de 180 personnes étaient présentes à ce moment là !!! Et, en effet, nous voyons alors rentrer dans la salle trois policiers en uniformes et armés (est-ce avec ce genre de provocations que l'on va calmer le climat d'insécurité dont la France se fait l'écho ?),
et qui procèdent alors bel et bien aux contrôles proprement dit. Evidemment, 180 personnes à interroger, c'est long... 40 minutes s'écoulent durant lesquelles nous patientons tous, nous musiciens et spectateurs, en espérant que le concert puisse reprendre. Et au terme de cette véritable inspection en salle, on aggrave encore les faits en voyant avec stupéfaction les policiers monter sur scène et
venir nous interroger à notre tour !!! Le type de questions posées ? Je vous le cite dans le mille !!!
"Qui êtes vous ? D'où venez vous?
Avez vous signé un contrat pour le concert de ce soir ?
Etes vous en association ? Quelle est votre activité ?
Qui est le président ?
Détenez vous la licence d'entrepreneur ?"
Nous tâchons d'être le plus clair sur la situation en répondant aux différentes questions (amis artistes de tous bords, je ne vous fait pas de dessins, c'est effectivement très facile quand on est en pleine prestation de se préoccuper de ce genre de problématiques. ..) en restant le plus courtois possible.
Suite à quoi le policier prend congé et descend du plateau, tout en n'oubliant pas au passage de relever l'identité, l'adresse du domicile du chanteur du groupe et son numéro de téléphone.
Et le concert reprend, pour finalement arriver à son terme 45 minutes plus tard...
Ma question et ma remarque sont simples :
MAIS A QUI AVONS NOUS AFFAIRE ? A LA POLICE?
AUX RENSEIGNEMENTS GENERAUX ?
A LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DU TRAVAIL ?
Et à quoi rime cette manière de procéder ? IL S'AGIT UNE FOIS ENCORE D'UNE VERITABLE AGRESSION AUX LIBERTES INDIVIDUELLES, A LA PROPRIETE PRIVEE ET PLUS ENCORE D'UN VERITABLE DENI DE L'OBJET ARTISTIQUE !!!
A T-ON ENCORE LE DROIT D'ËTRE ARTISTE EN FRANCE AUJOURD'HUI, ET POUR COMBIEN DE TEMPS ?
J'ai mal pour la culture française, et j'ignore encore le traitement.. .
C'est pourquoi je m'associe à tous ceux qui ont déjà souffert de ces procédures, de ce véritable abus de pouvoir et de cette atteinte à la démocratie, qu'ils soient artistes ou techniciens, pour lancer un appel :
MOBILISONS NOUS !!!
QU'ATTENDONS NOUS POUR REAGIR ? LE RETOUR DES GESTAPO ET DU REGIME DE VICHY ?
CAR LES METHODES SONT LES MÊMES ! ALORS AGISSONS !
>
Mathias Quillard, Grenoble (38)



Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8734
    • Marseille Forum ;-)
Je me méfie toujours lorsqu'il n'y a qu'un son de cloche :-k
Cet avis me parait bien subjectif ; étrange que mis à part ce message de Mathias Quillard, que l'on retrouve sur de nombreux forums d'ailleurs, personne d'autre ou aucun journal local ne fasse mention d'une telle descente de police #-o

Si les faits sont véridiques, c'est vraiment très malsain mais possible après tout, la connerie est universelle. En +, on a pas tous les éléments en main pour être franchement objectif.
Mais je trouve tout aussi malsain cette comparaison avec le régime de Vichy :evil: Je ne pense pas que les personnes présentes ce soir là ont subi le même sort que celles du régime de Vichy... :smt011


fanette

  • Invité
Oups ! Tu m'interpelles là ! Je vais voir sur internet le nom de ce garçon ! Je me renseigne aussi auprès d'un autre copain musicien !  :?:


Voilà ! Je suis allée jeter un coup d'oeil sur internet ! Ben des sites de rock, le nouvel Obs en parlent ! Pour les autres ???


Ce soir j'ai écouté sur France Inter JF Kahn qui parlait des difficultés qu'il avait eu à créer son journal "Marianne". Je n'ai pas beaucoup de sympathie pour cet homme, mais j'avoue qu'il m'a estomaquée. Il a parlé du peu de liberté d'expression des journaux français, des difficultés que vivaient les journaux "indépendants" (pas financières, car ils s'en sortent très bien, comme Le Canard Enchainé, Marianne..."). Les difficultés sont autres. Pas de pubs (Le Canard, lui, n'en veut pas), difficultés pour Marianne a acheter du papier à ses débuts.......

L'année passée aussi un festival de la Musique près de Plan d'Aups, a été interrompu par les policiers, avec fouille des gens, bousculades. C'est seulement maintenant que je fais le rapprochement.

Je pense que c'est une chasse aux artistes non déclarés qui se fait. Il y a des artistes, c'est vrai, qui vivent de leur boulot sans être déclarés, sans payer de charges.
Je ne pense pas non plus qu'ils aient subi le régime de Vichy (ils n'étaient que 3 policiers tout de même !), mais c'est quand même choquant. Qu'ils donnent une convocation à l'organisateur et aux artistes et ceux-ci se présentent au commissariat avec toutes leurs paparasses. Mais se pointer ainsi pendant un spectacle, je trouve cela inadmissible !
« Modifié: 31 mars 2007 à 00:40:27 par fanette »


Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
D'autant plus qu'ils peuvent discuter directement avec l'organisation, et ailleurs que sur scène ! Le régisseur devrait avoir la paperasse nécessaire ! Et les musiciens ne sont pas difficiles à surveiller lorsqu'ils jouent ! Bizarbizar tout ça !


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, je vais juste mettre une note relative dans l'histoire, et pas de polémique, c'est pas une prise à partie, je connais pas le groupe de musique, ni le garçon qui a écrit le message !

Mais je trouve que finalement, perdre 45 minutes pour un contrôle de police dans un concert qui devait être réputé chaud pour nécessiter une telle intervention, ce n'est pas grand chose par rapport à une vie !

Professionnellement, une fois, j'ai eu à travailler sur la surveillance d'une Rave party, et personnellement, j'ai un ami dont le fils a trouvé la mort lors d'un concert à cause d'un disfonctionnement électrique.
Je pense donc que pour certains évènements, les consignes doivent être strictes et les méthodes peut-être un peu musclées, mais il ne faut pas oublier qu'on est pas à l'opéra et que les policiers savent pertinemment que parmi les amateurs de musique certes très sympathiques, peut se cacher un multi-récidiviste qui n'est venu là qu'avec l'intention de provoquer, voire de casser... voire plus si çà tourne mal !

Alors, à chaque fois que vous aurez à faire face à ce genre de comportements de la part des policiers, essayez de garder le calme, car eux, en général, ils savent et cherchent quelque chose et donc sont sur les dents...
Je ne défend pas un homme personnellement, il peut toujours y avoir des brebis galeuses dans une corporation, mais en règle générale, ils essaient de faire leur travail au mieux, et il devient de plus en plus ingrat : prévenir la violence en restant calme et courtois face à des individus qui eux, n'ont pas de loi, c'est un exercice difficile !

PS : quelles que soient les conclusions, n'en voulez pas trop aux policiers, ils ne font qu'executer des ordres du gouvernement, et c'est pas eux qui décident de museler la presse ou de restreindre la liberté d'expression, mais nos ministres.
Rappelez-vous du meilleur exemple, l'Italie de Berlusconi : a la fin, il avait même plus besoin de la police, puisqu'il possédait tous les médias...
« Modifié: 31 mars 2007 à 08:04:55 par Coco »



Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
:smt058  j'aime quand tu parles, Coco !

+ 1 (arrrrrggggggghhh Poupie sors de moiiiiiiiiiii ! ) :smt005


zeus

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 384
  • Ici et Maintenant j'ai des Choses à te Dire

Nikon

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5782
  • j'vous aime pô !
Ah bin si BTBM est d'accord, alors je suis bien obligé d'être en désaccord !!! Désolé !!!  :mrgreen:

J'avoue que j'aimerai en savoir plus ! Comme ça a éé dit, c'est vraiment pas facile de se forger une opinion uniquement à partir d'un coup de gueule !

Mais tout de même ...
... la police (que je n'attaque pas), normalement, ne se préocupe pas des disfonctionnements techniques et autres soucis de cet ordre ! C'est le boulot du régisseur que de rendre sa salle parfaitement conforme aux normes de sécurité et à la com de sécu de vérifier si c'est effectivement le cas avant que ne débute la manif ! Une fois lancée, c'est largement trop tard ! ... c'est également ce régisseur qui négocie tout auprès des artistes (ou de l'organisateur du festival) et autres prestataires ! A priori, il dispose de toutes toutes toutes les infos nécessaires et c'est lui qui aurait du être l'interlocuteur, à l'abris des regards ! Interrompre un concert, surtout sans explications, ce n'est pas rien !
 :smile:


 

SMF spam blocked by CleanTalk