Marseille Forum

( etranger - Espagne ) Pays basque côté espagnol

Coco · 23 · 8845

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Départ un samedi à l'aube (en tout cas pour nous), puisqu'on on prend la route à 8h10 !
Quelques 775 kms et 10 heures de route plus loin, nous voilà en Euskadi (terre basque côté espagnol), en pleine campagne, dans une cidrerie entre Itziar et Deba, dans la province du Gipuzkoa !
Le nom de ce lieu magique : Txindurri Iturri (sagardotegia = cidrerie) !
Ouf, c'est du basque et c'est déjà tout un voyage en plein inconnu...


Dans tous les cas, on découvre un agroturismo en pleine nature :







Puis, dans la grande salle de réception, les fameux tonneaux pleins de cidre, chacun peut contenir 3000 litres mais seuls deux étaient pleins, car ce n'est pas une grande exploitation, détail intéressant, le repas du soir se fera accompagné de cidre à volonté, faut juste aller se servir soi-même au petit robinet qui est sur le tonneau :





Voilà, déjà, pour le début !
Le lieu est perdu, loin de tout, magnifique, c'est déjà de bon augure, on va se régaler !
Reste plus qu'à se faire comprendre, on parle pas un mot d'espagnol, encore moins de basque naturellement, reste l'anglais, mais seul le fils de la maison le maitrise, on doit se débrouiller avec lui, et en son absence, se mettre rapidement à maitriser quelques mots élémentaires de courtoisie pour pouvoir au moins remercier notre hôtesse, le premier soir, on restera donc les yeux plongés dans le dictionnaire espagnol et au repas, on ne saura jamais à l'avance ce qu'on mange car il nous est impossible de comprendre ce qu'ils disent nous servir, on ne sera pas pour autant déçu, la qualité est au rendez-vous !


Bref, devant un tel accueil, on est très enthousiaste, et dès le lendemain, on attaque le programme !

1er jour, ce sera Hernani, c'était le but de notre voyage dès le départ et pour lui qu'on se déplaçait si loin : le musée de Chillida Leku !

Accomplissement du rêve de cet artiste, Eduardo Chillida s'est créé un espace à la mesure de son oeuvre en achetant cette vieille ferme en ruine, en la restaurant pour y exposer aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur ses sculptures gigantesques.
L'artiste est mort en 2002 mais sa famille continue à faire vivre le musée, et pour ceux qui aiment Chillida, l'endroit est unique !










Voilà une bonne chose de faite, sous la pluie, on a passé 3 heures dans le parc, à étudier et à rêver devant chaque sculpture, on en a plein les yeux, la tête et les pattes mais on est heureux d'avoir vu çà !
Et si on a pas attrapé la grippe, on poursuivra dès le lendemain le voyage...
Mais dans tous les cas, on s'est régalé, on avait bien sûr jamais vu grandeur nature et toutes ensembles autant d'oeuvres de Chillida, on est impressionné et on va en garder un souvenir imperrissable...


2ème jour, on est pas du tout enrhumé malgré l'humidité ambiante, on peut continuer, ce sera donc la côte basque entre Donostia et Bilbo et tous ses singuliers villages, certains presque déserts, d'autres où se côtoient petits pêcheurs et gros chalutiers, d'autres encore plus industriels !

Mutriku :









Ondarroa :







PS : Ici, en Euskadi, on peut difficilement parler des tags, et les inscriptions sur les murs que vous pouvez voir sur certaines photos, elles parlent et racontent une histoire...  mais ce n'était pas la nôtre, on a juste pris des clichés...
 :cache:

Lekeitio :







Elantxobe aussi, plus sauvage car perdu au bout d'une petite route qui mène nulle part ailleurs qu'au village :





Et puis, juste un peu à l'intérieur des terres, Berriatua et les jeux de force typiquement basques :

Le mur à gauche pour la pelote :



La pierre qui peut peser de 1500 kilos pour la première, à 3000 kilos pour la deuxième, et que les autochtones devaient déplacer à l'époque en s'aidant de boeufs puis à la traction des premières voitures, j'ignore si la coutume perdure, c'était un jeu mais aussi un défi, à qui irait le plus loin sur les graduations faites sur le chemin calladé qu'on voit sur la deuxième photo !





Le 3ème jour, ce sera Eibar... Sous la pluie et juste pour le Armaginzaren museoa, pas d'intérêt photographique pour vous...
 ;)

Le 4ème jour, ce sera Bilbo et le Guggenheim bien sûr, et Portugalete, juste à côté de Bilbao, pour son singulier pont suspendu, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, et encore Getxo, mais aussi le casco viejo de Bilbo (la vieille ville de Bilbao, superbe mais là, pas de photos, vu qu'on a trop trainé entre le guggenheim et les villages autour de Bilbao, on y est arrivé de nuit !) :









Le 5ème jour, ce sera Gernika-Lumo en basque (ou Guernica y Luno en espagnol) qui est une ville de la province de Biscaye chargée d'histoire basque.
Sans vouloir vous faire un cours d'histoire car je n'en ai pas la compétence, je nous renvoie tout de même sur quelques faits dont notre ami google vous parlera ensuite si vous le voulez, bien mieux que moi ! Donc, Gernika-Lumo, c'est en quelque sorte la capitale spirituelle du Pays basque, car cette ville était le lieu où se réunissaient les assemblées législatives de Biscaye et surtout où les rois espagnols prêtaient serment, lors de leur accession au pouvoir, et juraient d'observer les fors ou fueros (anciennes chartes garantissant les libertés d'une ville ou d'un État) et de conserver et protéger les lois et les droits en vigueur dans les provinces basques.
C'est dans la Casa de Juntas dont je vous mettrai quelques photos, qu'avaient lieu et que se tiennent toujours actuellement ces réunions, chaque commune envoyaient un représentant débattre des problèmes communs du Domaine.
Ces assemblées se tenaient donc dans un palais construit à côté de "l'arbre de Gernika", arbre plus que centenaire et à chaque fois renouvelé où on trouve sept sièges qui représentent les sept provinces historiques et qui est l'ancêtre de ses assemblées.
Aussi bien l'arbre que la Casa de Juntas sont les symboles de l'histoire du peuple basque, de son passé, de sa liberté et de son indépendance, de l'illustration du savoir se gérer, d'être libre.
C'est peut-être tous ces symboles, toute cette histoire qui a fait qu'ils se sont opposés fermement au fascisme.
Ils l'ont payé très cher ! Le 26 avril 1937, la petite ville de Gernika, symbole des libertés basques, est détruite par l'aviation allemande au service de Franco.
C'est la première fois dans l'histoire militaire qu'une agglomération civile est entièrement rasée sous un déluge de bombes au phosphore.
On dénombre 1654 morts et 889 blessés (sur une population de 7000 habitants, çà compte !).
L'indignation est immense, bien sûr mais çà ne change rien à l'histoire !
Bouleversé par ce meurtre de masse, le peintre espagnol Pablo Picasso réalise dans les semaines qui suivent la célèbre toile considérée comme son chef-d'oeuvre et l'un des sommets de la peinture du 20ème siècle et dont on trouve une reproduction à Gernika, et on y a trouvé aussi une sculpture de Chillida dénommée hautement symbolique "gure aitaren etxea" soit "la maison de nos pères" :













Ouf, beaucoup trop d'histoire à digérer, de la douleur aussi, retour à la cidrerie par la côte pour un peu se noyer dans les beaux paysages et assimiler tout çà !

Ea, c'est le nom du village le plus court que je connaisse :
Et toujours ces paysages, une ria (une rivière qui traverse le village et se jette dans l'océan)







Et le 6ème et dernier jour, ce sera Donostia (San Sebastian), on retourne encore sur les traces de Chillida avec les peignes du vent :
J'ai pris 52 photos de ces sculptures, sous toutes les coutures, mais je vous épargnerai, j'en mettrai qu'une mais grand format !
 :smt005



Voilà, il est difficile d'en dire plus, c'est un pays qui se vit mais ne se raconte pas, on ressent, on observe, on comprend même parfois au delà des mots parce que le basque, je crois que çà s'apprend pas, çà ressemble à rien de connu comme langue...
 ;)

En tout cas, je vous conseille le voyage, c'est vraiment un pays extraordinaire !
Le plus surprenant, à mes yeux, ce sont ces rias, ces rivières qui se jettent dans la mer et subissent donc le phénomène de la marée et dont les paysages du coup sont différents selon les heures auxquelles on passe !
Et puis, cette côte à nous couper le souffle : toute ciselée, toute découpée, avec des falaises qui se jettent dans la mer et des rochers qui pointent un peu partout le long des côtes, et qui peut par certains endroits être complêtement sauvage, pfffttt... çà doit pas être simple à naviguer !
D'ailleurs, çà m'a donné par moment froid dans le dos quand je pense aux navigateurs d'autrefois qui se sont lancés dans des aventures extraordinaires... On a d'ailleurs vu à Getarria la tombe et le monument érigé pour El Cano, rescapé et retour du tour du monde de Magellan !


Tiens, Getarria, au fait, ce sera les dernières photos :





Ce qui est curieux, c'est que toute cette force sauvage côtoie des zones très peuplées avec des ports de commerce et de pêche encore très vivants et actifs, avec parfois des usines en pleine ville, ce qu'on ne voit pas en France d'ailleurs...

Bref, je sais pas comment expliquer le caractère de ce pays, mais je crois que j'utiliserai des mots forts pour décrire leur attachement à leur identité, la puissance et la beauté des paysages, la force qu'on sent ici partout dans la terre, dans la mer, dans les hommes, c'est un pays tout en force et pourtant avec des courbes toutes douces, re-bref, je vous l'ai dit, çà se décrit pas, çà se visite en ami, pas en touriste !
« Modifié: 04 octobre 2008 à 20:36:43 par Coco »


nouche

  • Invité

Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
c beau coco :smt007  :smt007
tu as du te regaler :smt023
merci pour les photos \:D/  \:D/


batjeanne

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 3042
  • j'habite au sud mais j'perds pas l'nord ,-)
    • http://superwiki.marsnet.org
ahhhhh le pays basque  :smt007 que c'est joli comme c'est charmant, qu'on y mange bien et qu'on s'y sent bien  :smt023 merci pour ton carnet de route coco ça peut que nous donner de bonnes idees  :-P


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Le pays basque dans son entier (français et espagnol) :  :smt007  :smt007

Et merci Coco pour les photos d'Ondarroa et Lekeitio, j'y ai de très bons souvenirs d'escales, malheureusement trop lointains à mon goût. Il faut vivre les fêtes de village qui s'y tiennent début septembre, c'est exceptionnel.
L'ambiance, les gens, les paysages, tout y est magnifique. (faut juste éviter de parler de politique, c'est tout  :mrgreen: )


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité

ermione

  • Invité
excellent ton mini reportage  :smt023  merci  :lol:
Pour y avoir vecu cote francais, je ne peux que suivre l'engouement de Batjeanne  ;)
coco est un veritable belier, une passionnee quoi ;-), pour notre plus grand plaisir  :lol:


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
En effet, le pays basque, côté français, nous y sommes allés plusieurs fois, et je confirme, c'est aussi merveilleux... Non seulement, les paysages sont magnifiques, que ce soit côté mer, ou que ce soit côté montagne, pour moi, c'est vraiment idillyque. Mais ce qui me surprend toujours, c'est le caractère entier et fort des habitants, tout en ayant une certaine chaleur que je ne sais pas expliquer mais que je ressens très fort !

Mais là, en Euskadi, pour nous, c'était différent, enfin, en ce qui me concerne, du moins, car Gil***, lui, connaissait pour y avoir navigué comme Tomtom, mais moi, c'est la première fois que je m'aventurai aussi loin en Euskadi, je n'avais jusque là pas dépassé Donostia (San Sebastian) et encore, en y passant sans y rester autant de jours...
Ma seule apréhension, c'était la langue, mais finalement, on s'est débrouillé à peu près...
Et je confirme qu'aussi bien l'ambiance, que les gens et les paysages, tout y est vraiment magnifique et on s'y sent bien !
L'histoire, on la vit dans chaque paysage, dans chaque inscription, dans les fermes comme dans les villes, et elle raconte beaucoup de choses qu'ici on a oublié !
C'est finalement pas la peine de parler politique car à mon humble avis, c'est un peuple et un pays qui s'exprime, on peut pas tout comprendre, je crois, parce qu'on le vit pas de l'intérieur...

Bref, je me suis vraiment régalée, je pense que çà se voit...
A tel point que j'ai du mal à reprendre pied dans la réalité...
« Modifié: 07 avril 2008 à 14:29:29 par Coco »


maïtéchou

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4000
  • Four solère
MERCI COCO!!!!!! =D>  =D>  =D> Mes yeux sont plein de larmes, tu en parle si bien!! =D>  :smt007  :smt007
Vivement cet été pour que je puisse y retourner , reprendre mon souffle, retrouver mes racines, avec les années qui passent j'ai besoin de me plonger dans l'histoire de mon pays, avec des ^personnes si franches et bien ancrées dans leur terre.

Je connais si bien ces endroits ! Tu as raison , difficile de décrire, il faut le vivre, se laisser emporter par ce souffle si particulier! On emporte avec nous cette force Basque tout en discretion.

Je ferai un tour cet été au musée de Chillida leku!

J'ai adoré ton petit reportage photos! :smt007


ermione

  • Invité
Bref, je me suis vraiment régalée, je pense que çà se voit...
A tel point que j'ai du mal à reprendre pied dans la réalité...[/color]

c'est effectivement une athmosphere tres particuliere.......tant au niveau des paysages que de la mentalite : que ce soit du cote francais ou espagnol, l'Histoire est tres chargee; a telle point, que dans la ville de Bayonne par exemple, un simple pont peut marquer la difference selon que tu habites de son cote gauche ou droit (je parle ici du pont qui relie le Petit Bayonne au Grand Bayonne, je connais plus son nom) :mrgreen:

Quant aux paysages...... :smt007
Meme le vent du Pays Basque ne s'oublie pas ......


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Maïtechou, j'osais pas te citer tant que tu ne l'avais pas fait toi-même, mais j'ai beaucoup pensé à toi pendant le séjour, et franchement, c'est sincère de ma part et tu le sais, je te le dis ainsi, mais les gens que nous avons croisé, si pleins de gentillesse, si francs comme tu le dis toi-même, et emplis d'honnête conviction dans leur croyance, dans l'attachement à leurs racines et surtout à leur liberté, ils m'ont tous rappelé notre Chou à nous que tu es, ils te ressemblent et tu ressembles à ton pays, et j'étais presque grâce à toi comme en terre connue... Et j'ai moi-même eu beaucoup d'émotion...
 :oops:

Et au fait, je te ferai passer par Jo dans quelques temps quand je l'aurai moi-même lu, le livre du musée pour que tu te familiarises avec les oeuvres de Chillida avant d'y aller car cet artiste, il est de Donostia, et il est comme les gens décrits ci-dessus avec beaucoup de rêves et de grandeur, et ces sculptures, elles nous parlent mieux quand on connait le message qu'il a voulu faire passer !
Un seul exemple : les peignes du vent (c'est mon avatar du moment), je te résume !
Il y a 30 ans, Eduardo Chillida a réalisé son projet le plus fou en hommage à sa ville natale, les 3 pièces d'acier gigantesques arrimées au rocher et cernées par la mer, à l'une des extrémités de la baie de San Sebastian.
Mais en fait, il y a 23 sculptures appelées également peignes du vent et disséminées dans le monde.
Et ceux de la baie de Donostia, ils ont un message, c'est la reconnaissance du sculpteur à sa ville natale et l'expression de son amour pour son pays : si près de l'océan, et dans cette terre dont l'histoire est peuplée de pêcheurs et de marins et où on peut remonter jusqu'à l'aventure de Magellan, et où la mer et le vent ont toute leur importance, le vent, il est en même temps un danger mais aussi un soutien, il permet les bonnes pêches et les grandes aventures, ils faut donc être aimable avec lui, l'aimer comme tout basque sait le faire, et là, justement, ces fameux peignes gigantesques, ils peignent le vent, ils le brossent, ils le carressent, pour exprimer l'amour du peuple d'Euskadi pour son vent... C'est beau, non ?
Regardes, c'est pourtant vrai, car Fifi le dit :

Citer
Meme le vent du Pays Basque ne s'oublie pas ......

Bref, pour ceux qui veulent en savoir plus, voici ci-dessous, un article qui en parle bien de ce sculpteur :
http://www.humanite.fr/2001-09-01_Cultures_-Chillida-sculpteur-d-air

PS pour Tomtom : elle est trop grande, cette mer, elle va trop loin, il y a de trop longues vagues qui s'écoulent et semblent vouloir nous emporter, elle bouge sans arrêt, çà doit être le phénomène des marées, mais je crois pas que j'aurais aimé y naviguer car çà m'a vraiment beaucoup impressionnée toute cette immensité...
Mais, une dernière photo de l'océan pour la route et le rêve encore ?
 ;)





« Modifié: 04 octobre 2008 à 20:41:42 par Coco »


vanillablue

  • Invité



Oh une petite tempète dans la mer des caraibes et rhoooooo le spot de surf que ca faittttttttttt


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Ma belle Vani, t'aurais vu les vagues, le dimanche, t'aurais aimé, j'ai pensé à toi, çà débordait même sur le quai de Donostia et je me suis faite mouillée...
Ha, vivi, parce que j'ai oublié de vous dire que le dimanche, il y avait tempête, et qu'après Hernani, on est allé à Donostia prendre en photo les peignes du vent, des photos magnifiques d'ailleurs, avec en fond des vagues énormes, mais le soir, quand j'ai voulu les télécharger sur le portable, j'ai dû faire une mauvaise manipulation, et elles ont disparues... Ha !!! J'ai maudit ce soir là ma blonditude platine du cerveau !!!
 ](*,)
C'est pour çà qu'on y est retourné le vendredi en faire d'autres, c'est pas les mêmes, elles sont moins jolies, mais je pouvais pas repartir sans en avoir...


maïtéchou

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4000
  • Four solère

Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Bon c'est vraiment trop beau  :smt007  :smt007 et en plus, tu racontes super bien  :smt023  =D>


nouche

  • Invité
Bon c'est vraiment trop beau  :smt007  :smt007 et en plus, tu racontes super bien  :smt023  =D>

c'est vrai que tu es vraiment douée  =D>


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
bravo coco  =D>  =D>
continue tes reportages que ce soit en vacances ou à marseille, on se régale

il va te falloir un sacré disque dur pour  conserver tout cela !

et bien j'espère qu'après ces vacances d'autres feront profiter de leurs séjours (tu me dira comment faire pour domicilier photos sur un site, et je te promet des superbes vues de figatellu, lonzu et autres coppas....)


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Merci à toutes et tous !
Et puisque vous semblez vous régaler, je vous fais donc partager une dernière aventure et après je tournerai la page basque non sans mal d'ailleurs...

Alors, je vous l'ai dit, les rades des villes et villages basques pour la plupart sont très encaissées entre des montagnes en falaise qui se jettent dans l'océan, c'est ce qui fait d'ailleurs toute la beauté et la grandeur des paysages !
Mais, pour beaucoup d'entre elles, malgré l'étroitesse de l'accès à leur port, on voit tout de même souvent, en plus de l'activité de la pêche, une activité de commerce et d'industrie qui attire d'assez gros cargos.

Et là est la surprise : vu la passe, on se demande bien s'ils arrivent à entrer et sortir !

Et bien, j'ai suivi l'aventure de près pour être certaine de mes dires...

Et çà passe ou çà casse ?

A vous de voir sur les photos ci-dessous.


A Pasaia donibane :

La passe n'est pas large :


Et bien, pourtant, ce gros cargo, avec son remorqueur, il tente le passage :


Dernière ligne droite, il y est ! passera ? passera pas ?


Ben, çà semble bon, non ?


Youpiiiii !!! Il est passé sans rien casser, et c'était pas si évident car il a été guidé par deux remorqueurs tout de même !
Voilà, il entame maintenant son grand voyage en plein océan, et le voilà parti pour de nouvelles aventures...
 =D>
« Modifié: 04 octobre 2008 à 20:47:58 par Coco »


Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
ouha :shock: impressionnant, on pense pas que de si gros bateaux peuvent passer par ce si petit passage



ermione

  • Invité
Ne navigue pas n'importe qui sur l'ocean  ;)
Photos hallucinantes  :lol:

Et Coco  :smt115 , pour mieux digerer le retour, se dire peut-etre que c'est un bel endroit pour une retraite  :lol:  ;)
« Modifié: 08 avril 2008 à 21:18:32 par Fifi brin d acier »


 

SMF spam blocked by CleanTalk