Marseille Forum

Antares, découvreur de neutrinos cosmiques ?

Coco · 4 · 2373

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, commençons par le commencement !
Avez-vous déjà entendu parler de la villa Pacha ?
Ben, pour la petite histoire, comme son nom l’indique, elle fut érigée au XIXème siècle et appartenait à Michel Pacha qui fut un des grands responsables du développement de la ville de la Seyne sur Mer. La maison ne fait pas moins de 3 800 m² et elle abrite aujourd'hui un musée et des salles qui servent à des conférences et des expositions.
Mais au fait, pourquoi vous ai-je parlé de cela si ce n'est qu'elle fait partie de notre patrimoine architectural ?

Ah oui, parce qu’elle fait l’actualité des revues scientifiques bien sûr !
Et ce n’est pourtant pas pour son admirable vue sur la mer, mais parce qu’elle offre à ses occupants l’un des plus beaux horizons des avancées de la science. Et oui, la villa Pacha a désormais vue directe sur l’univers. Car, depuis quelques semaines, d'une, les chercheurs ont les yeux rivés sur les écrans d’ordinateurs installés au premier étage de la villa et de deux, de son sous-sol part un câble sous-marin de 40 kilomètres qui la relie à Antares, l’un des deux télescopes à neutrinos cosmiques du monde.

Une petite présentation d’Antares, l’Européen, découvreur de neutrinos cosmiques ?
Ben, c’est un beau télescope qui s’est isolé du brouhaha terrestre à 2 400 mètres sous l’eau, au large de l’île de Porquerolles. Il n'en existe que deux dans le monde : l’autre, c'est l’Ice Cube américain, qui, lui, se cache dans les glaces du pôle Nord.

Mais au fait, qu’est ce que c’est que les neutrinos cosmiques ?
Bon, déjà, à la base,  le neutrinos, c’est une particule élémentaire du modèle standard de la physique des particules. Tout d’abord, historiquement, les astronomes ont d’abord regardé le ciel pour y découvrir des neutrinos dans le spectre de la lumière visible. Ensuite, au XIXème siècle, on les a observés dans les fréquences infrarouges et au XXème siècle, on a ouvert la boite de pandore avec les fréquences radio, les rayons X et les rayons gamma. Puis comme la science ne cesse d’évoluer, les chercheurs ont aussi observé les neutrinos émis par le soleil.
Mais avec Avec Antares, il s’agit donc d’apprivoiser des neutrinos de très haute énergie : les neutrinos cosmiques !
Car si elles sont quasiment insaisissables, ces particules fascinent les astrophysiciens, tout simplement parce qu'elles sont émises par des sources peu connues comme les trous noirs, les pulsars, les supernovae, les cœurs de galaxie. Et contrairement à d’autres témoins de ces phénomènes comme la lumière visible, les neutrinos sont neutres électriquement et peu pesants, tout en étant très énergétiques. C’est ainsi qu’ils survivent aux grands champs magnétiques de l’univers ou qu’ils traversent facilement la Terre.
Mais ces particules ont les défauts de leurs qualités pour les physiciens : elles sont quasiment insaisissables. Tiens, à titre de comparaison, les détecteurs de rayons gamma repèrent 25% des ondes qui les traversent, alors que pour les neutrinos, le rendement est d’un sur un million.
En fait, seuls les très rares chocs avec des atomes de la matière sont observables et encore indirectement car l’accident produit alors une autre particule, le muon, dont on peut repérer la charge électrique grâce à l’effet Tcherenkov. Bon, là, çà devient compliqué, mais en fait, quand le muon parvient dans une eau noire et suffisamment pure comme celle des abysses, il dégage une lumière bleue (qu’on voit par ailleurs dans les piscines des centrales nucléaires).

Drôle d'expérience menée  dans nos eaux, non ?
Mais les chercheurs n’espèrent pas voir des neutrinos cosmiques avant l’installation complète du télescope, dans un an et comme la rareté du phénomène impose statistiquement de surveiller le plus grand volume d’eau possible, les Européens préparent déjà une version plus musclée d’Antares qui couvrirait 1 km3 de volume et déjà, on parle de trois nouveaux sites en Méditerranée : les côtes provençales, la Sicile ou la Grèce. Les chasseurs de neutrinos aiment décidément le sud !
Et il y aura donc des suites au  feuilleton...

Voili, voilou, vous savez tout sur Antares et pourquoi il baigne si profond.

(sources :  résumé un peu romancé d'un article  super intéressant paru  dans Les Echos du 7 mars 2007)
« Modifié: 19 mars 2007 à 16:09:30 par Coco »


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne

Marseye

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1968
  • Marseye grrr by Nikon
    • MARSEYE
Dis Coco tu nous racontes encore une histoire? :-)

Tres interressant! J' en avais deja entendu parlé mais j'avais rien compris... Merci d'avoir un peu romancé.
Ce jour là on m'avait aussi beaucoup parlé de nanotechnologie...passionnant!


maïtéchou

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4000
  • Four solère
Merci pour ce cour de physique Coco!!  :lol:  Ben viiiiiiiiiij'ai réussi à tout lire!! :smt005  C'était si bien raconté!! :wink:

A+ :smt026  :smt026


 

SMF spam blocked by CleanTalk