Marseille Forum

La filière bois en PACA

Coco · 6 · 2496

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, on va attaquer ce lundi par une petite revue de presse si vous le voulez bien !!!

Et comme on est en période de crise et que nos horizons sont déjà bien bouchés, il est inutile que j’en rajoute sur le sujet, on en débat bien par ailleurs dans d’autres rubriques.

Alors, là, dans cette grisaille, je voudrais donner une note gaie à mes propos, sur un beau sujet qui me tient à cœur et qui semble avoir le vent en poupe.

En effet, je voudrais vous parler de la filière bois qui d’après un article lu dans la Provence du 09/11/2009 est en cours de restructuration.

En effet, les départements des Alpes de Haute-Provence et du Vaucluse se sont conjointement engagés pour un projet qui peut procurer des emplois et une indépendance énergétique plus importante, ce qui n’est pas rien.

En effet, nos forêts, si elles sont bien entretenues, sont souvent sous-exploitées, la cause étant le manque de débouchés et de clients. Ainsi, les spécialistes estiment la ressource à 135 000 tonnes par an alors que la consommation n'est, pour l'heure, que de l'ordre de 80 000 tonnes. La ressource forestière, c'est-à-dire le bois utilisable pour l'énergie ou l'industrie, serait ainsi largement disponible et ne demande qu’à être mise en valeur.

Bon, il est évident que nous ne sommes pas une région de tradition de valorisation du bois, mais il est toujours possible de se diversifier et d’innover si les débouchés sont là !

C’est ce qu’explique Jérôme Dubois, président du Pays Haute-Provence et maire de Volx qui précise qu’un consensus politique donnera de l’élan au dossier et permettra d’aplanir les quelques difficultés administratives découlant entre autre du choix de l'implantation d'une plate-forme de transformation du bois, afin de valoriser ce produit local, une ressource que nous avons en abondance, et qu’il serait donc souhaitable d’exploiter.
Et comme il est important pour la région que cette plate-forme soit approvisionnée localement, cela induit de construire des partenariats avec des entreprises privées locales.

Voilà, mais il y a toujours un petit bémol, ce projet dont les études ont commencé il y a un an et demi, n’est pas pour autant bouclé, reste à savoir s’il y aura une ou plusieurs plate-formes, à quel endroit la ou les situer et pour quels produits à traiter genre des bûches, des plaquettes ou encore des granulés, et surtout quel montage juridique et financier pour la structure pilote ?
Toutes ces questions sont encore en suspens.

Alors, quels délais pour ce projet, me direz-vous ?

Nos élus locaux nous les annoncent courts, car se présentent des opportunités de financement par l'État, dans le cadre du Pole d'excellence rurale, de là, les choix devraient être réalisés pour le printemps 2010 et être opérationnels en 2011.

C'est donc une affaire à suivre...


fortuna

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2004
  • bon il arrive quand le beau temps?????

daz

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 31

Merci pour l'info  =D>

Je ne savais pas...

Bonne semaine a TOI  :smt023


Crinoline

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7472
Très intéressant.
Mais, la plupart des forêts de notre région ne sont elles pas publiques et soumises ?
De plus, une telle décision ne va t'elle pas encore à l'encontre des écologistes, pour qui, souvent, l'exploitation des forêts signifie danger pour l'environnement ?

Rappelons, à cette occasion, que  la superficie des forêts françaises est supérieure à 14 millions d'hectares; elle couvre  26% du territoire métropolitain et a retrouvé la place qu'elle occupait au Moyen Age.


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Il peut y avoir une exploitation écologique dans les forêts, si on replante quand on coupe, et si on respecte les essences naturelles à la région entre autres choses !


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Il peut y avoir une exploitation écologique dans les forêts, si on replante quand on coupe, et si on respecte les essences naturelles à la région entre autres choses !

C'est le problème.

Je fais partie d'une association de replantation et c'est triste de constater que dés fois des entreprises de débroussaillage font n'importe quoi.

Le record est le cas de la commune de Vauvenargue qui a coupé des hêtres entrain de se réimplanter et des arbres rares (chênes Zen) par ignorance.  (Les lettres à la mairie sont sans effet)

Il faut donc rester vigilant sur l'exploitation des forêts comme il faut l'être sur l'histoire des éoliennes et de l'installation de centrales solaires.
« Modifié: 17 novembre 2009 à 07:07:43 par chris3 »


 

SMF spam blocked by CleanTalk