Marseille Forum

L’aquaculture à Port-de-Bouc ?

Coco · 1 · 3178

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, aujourd’hui, parmi tous les sujets d’actualité, j’ai décidé de parler mer, pêche, loup et daurade et je m’en vais vous raconter l’histoire de quelques pêcheurs de Port de Bouc… 8-[

Tirés d’un article paru dans Les Echos du 27/05/09, voici le fait du jour : l’élevage du loup et la daurade en Provence !!!

Alors, déjà, on plante le décor, c’est l’aventure de Marée Phocéenne, une société implantée sur la façade méditerranéenne et à Boulogne-sur-Mer, mareyeur de métier, mais qui s’est diversifiée dans l’aquaculture depuis 2003 en rachetant les fermes aquacoles d’Aquavar, à Saint-Raphaël et à Théoule, qui produisent chaque année 400 à 500 tonnes de loups Label Rouge et de daurades, soit près de 40% de la production annuelle aquacole de la région Paca.

Mais ces achats ont pesé plus lourd que prévu dans les comptes de l’entreprise, qui a également souffert d’une tentative de diversification désastreuse dans la vente en ligne. :smt102

D’abord installée sur le Marché d’intérêt national de Saumaty, à Marseille, elle a quitté le site pour finalement s’installer, début 2008, dans les locaux de Copémart à Port-de-Bouc.

Entre 2005 et 2007, son chiffre d’affaires avait dangereusement baissé de 30 à 21millions d’euros, pour un effectif de 41 personnes.

L’aventure ne s’est pas trop bien terminée, la société Marée Phocéenne a été placée en redressement judiciaire depuis juin 2008.

Mais vous commencez à me connaître maintenant, moi, j’aime pas trop les histoires qui finissent mal et je n’aurait même pas abordé le sujet s’il n’y avait pas une suite… O:)

Un nouveau chapitre s’ouvre : ce sont des pêcheurs de Port-de-Bouc qui ont décidé de reprendre la société car ils veulent tenter de concilier pêche et aquaculture pour préserver leur activité. Enfin, pour être exacte, c’est en fait la coopérative Copémart et trois pêcheurs de Port-de-Bouc.
Et qui est Copémart, me direz-vous ?
Une multinationale ?
Point du tout… Pas de Pinault, pas de Lagardère, pas de Decaux sous le chapeau… :-''
En fait, créée en 1990, la coopérative regroupe 9 pêcheurs, qui apportent 2 000 à 3 000 tonnes de sardines et d’anchois par an, dispose d’une unité de traitement des poissons et réalise un chiffre d’affaires annuel de 3 à 5 millions.

Pour en revenir à nos fermes aquacoles, selon le directeur général de Copémart, Didier de Vandeul, cette production aquacole est un élément décisif dans le projet de reprise, car elle permettra d’assurer une régularité des apports et de conforter du même coup l’activité de Port-de-Bouc.

La reprise de Marée Phocéenne passe par la création d’une nouvelle société qui va s’appeler Phocéenne Aqua Ressources, et elle sera détenue à 90%par les trois pêcheurs et à 10% par Copémart, qui est l’élément moteur du projet.

Malheureusement, seuls 23 salariés sur 31 seront gardés avec la fermeture de l’activité de mareyage de Boulogne.

L’objectif de Phocéenne Aqua Ressources est de développer l’aquaculture, mais elle devra d’abord résoudre le problème de la ferme de Saint-Raphaël, qui n’a pour l’instant pas obtenu le renouvellement de sa concession après 2011. Si cette concession n’était donc pas pérenne, à terme, la société naissante imagine volontiers de coupler pêche et aquaculture sur Port-de-Bouc même, en gardant par exemple en bassin des poissons pêchés en trop grand nombre pendant la saison, pour les écouler ensuite progressivement sur les marchés.

Voili, voilou, pour conclure, je dirai donc que l’élevage de poisson en Provence, çà nous changera un peu de la perche du Nil ou du panga du Vietnam,  :mrgreen: au moins c’est local, et on peut vérifier sur place ce qu’ils mangent les petits poissons…

A suivre donc, si le cœur vous en dit ! :smt039


 

SMF spam blocked by CleanTalk