Marseille Forum

Les 100 ans du lycée Périer

cocorouet · 23 · 6928

cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
En ce moment, c'est le centenaire du lycée Périer, il y a eu déjà pas mal de manifestations et la cérémonie des cent ans aura lieu ce samedi (le 6 juin) à 10h30
Ca sera l'occasion de revoir peut-être d'anciens camarades et profs et de revoir les locaux (le château, la pinède etc). Tous les anciens élèves sont invités
Perso j'y suis allée de 1971 à 1978 et j'en garde un très bon souvenir
j'en profite pour vous signaler le livre de Monsieur Delpy (le prof d'histoire géo) sur le lycée "Le lycée Périer de l'après-guerre à nos jours" qui est génial!


sourire

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4997

Merci Cocodemonquartier pour cette info et le bouquin............je vais voir s'il y a un site.........et sur copains d'avant ;)

Super :smt039


cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
oui oups! il y a un site! là j'ai pas le lien mais tu tapes lycée périer sur google, c'est le site du lycée
et pour le bouquin j'ai mis le lien sur mon blog
entre parenthèse, il parle du bombardement du lycée le 27 mai, c'est le même jour que le bombardement du Rouet


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Merci pour l'info, CocoRouet !  :smt023

Intéressant de se dire que ce lycée marseillais a déjà cent ans !!!

Je suis allée voir sur leur site, ils ont un cycle de conférences intéressant, et une photo avant/après amusante !!!


http://www.lyc-perier.ac-aix-marseille.fr/spip/


sourire

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4997


Merci Coco pour le lien...........sur leur site.........
 :smt023

 :oops: oh la la.........nostalgie quand tu nous tiens.............

Cocorouet.....je lis ton site aussi............que de souvenirs il fait remonter..........

"les portes du pénitencier.................... :smt005 sur le site de Périer.........s'ils retrouvent le film.....
et les Vidal-Naquet...........quelle  grande famille marseillaise  :smt023

souvenir des "portes du paradis :smt007 "


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
ah merci j'étais aussi Périer 79/82
mr Delpy était mon prof
un fada de 1ere
il passait entre les rangs et d'un coup tapait comme un ane sur un bureau au hasard, putaing la crise cardiaque  :smt005
ensuite le fonds de la classe avait un mur tout plein de trou, il dictait, marchait jusqu'au bout et donnait un grand coup de poing dans le mur avec sa grosse bague
idem l'armoire il défoncait les portes à coup de poing pour rien comme ça pour le plaisir... :smt102
le concierge réparait lui ,il recassait
un jour jsui rentré avant dans la classe j'ai dit au pion j'avais oublié un sac j'ai eu la clé, j'ai cloué une grosse planche épaisse en dedans porte armoire, ensuite il a cru que c'était toujours du contreplaqué fin , il a frappé comme un chimbron et s'est éclaté la main, le rire  :smt005

j'avais aussi une prof de sciences nat (yavait un pavillon spécial en haut d'une colline) un jour elle est venu elle avait mis la perruque de traviolle, on aurait véritablement cru qu'elle avait posé un poulpe sur sa tronche ! ca a été l'attraction dans tout le lycée ce jour là  :smt005

des fadolis tous ces profs de Périer, 3 bonnes années de rigolade mais le BAC quand même !


moi j'aimerais simplement qu'ils nous permettent d'explorer les tunnels qui partaient de derrière le gymnase
sinon j'ai gagné 2 fois le tournoi de foot de Périer, et j'y ait connu ma femme en terminale  :smt023  :smt007  :smt007
« Modifié: 02 juin 2009 à 14:05:12 par stokofish »


cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
Citer
idem l'armoire il défoncait les portes à coup de poing pour rien comme ça pour le plaisir... 
il en parle dans son bouquin :mrgreen:
mais moi je ne l'ai jamais vu donner un coup de poing nulle part! bè oui, nous on était des petites filles et petits garçons modèles, on ne le faisait jamais énerver :mrgreen:


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
nous non plus ! on avait tellement la trouille  :shock:
il était comme cela c'est tout !
ah j'oubliais j'avais aussi un prof d'histoire génial qui m'a fait adorer cette matière: il mimait en classe les combats, se roulait à terre, faisait le mort, restait allongé 5 minutes, un fada quoi, un type de plus de 60 ans
en plus quand il voulait le silence il croisait les bras, attendait et remuait les oreilles, un cirque !


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
J'étais à Périer également et pendant 7 ans.

Contrairement aux autres intervenants je n'en garde pas un bon souvenir.

La plupart des élèves étaient beaucoup trop bourgeois pour moi !

La seule solution pour ceux des quartiers populaires s'il voulaient "exister"  étaient de bien jouer au foot or j'étais franchement bon en gym, mais sans aimer ce sport roi chez nous---
« Modifié: 01 juin 2009 à 21:25:58 par chris3 »


cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
Citer
Contrairement aux autres intervenants je n'en garde pas un bon souvenir.

La plupart des élèves étaient beaucoup trop bourgeois pour moi !
c'est vrai que ce n'était pas du tout le milieu social auquel j'étais habituée :mrgreen: mais quand même on ne me faisait pas ressentir la différence, en général les gens étaient assez simples, bon il y avait aussi des snobs mais dans l'ensemble ça allait, je m'y suis fait quelques bonnes copines. Déjà y avait pas ces histoires de marques et tout ça, on était tous mal habillés! :mrgreen:
Dans l'ensemble j'ai l'impression d'avoir passé 7 ans dans une sorte de cocon, et j'ai l'impression que ça ne sera pas le cas pour mes filles, ça me désole!
ah oui stocko la prof dont tu parles, c'était pas une blonde avec des bas résilles et une chevelure qui montait très haut?


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Citer
Contrairement aux autres intervenants je n'en garde pas un bon souvenir.

La plupart des élèves étaient beaucoup trop bourgeois pour moi !
c'est vrai que ce n'était pas du tout le milieu social auquel j'étais habituée :mrgreen: mais quand même on ne me faisait pas ressentir la différence, en général les gens étaient assez simples, bon il y avait aussi des snobs mais dans l'ensemble ça allait, je m'y suis fait quelques bonnes copines. Déjà y avait pas ces histoires de marques et tout ça, on était tous mal habillés! :mrgreen:
Dans l'ensemble j'ai l'impression d'avoir passé 7 ans dans une sorte de cocon, et j'ai l'impression que ça ne sera pas le cas pour mes filles, ça me désole!
ah oui stocko la prof dont tu parles, c'était pas une blonde avec des bas résilles et une chevelure qui montait très haut?

Disons que j'étais à Périer dans les années 60 et début 70, donc avant les autres intervenants et les différences de "frics" étaient peut-être plus marquées que par la suite.

Jusqu'en troisième, il restait encore pas mal de monde de Mazargues, du Rouet etc, mais à partir de la seconde la plupart ce sont fait virer et je me suis retrouvé isolé dans des classes de fils à papa dont je garde un  mauvais souvenir. :evil:
En plus certains se prétendaient maoïstes ou relevant d'autres races de gauchistes alors qu'ils n'avaient aucune idée de ce qu'étaient  des fins de mois difficiles.


Autrement, les profs étaient consciencieux et le matériel de physique --- remarquable par rapport aux autres établissement (je suis prof de physique justement)





cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
Citer
Disons que j'étais à Périer dans les années 60 et début 70, donc avant les autres intervenants et les différences de "frics" étaient peut-être plus marquées que par la suite.

Jusqu'en troisième, il restait encore pas mal de monde de Mazargues, du Rouet etc, mais à partir de la seconde la plupart ce sont fait virer et je me suis retrouvé isolé dans des classes de fils à papa dont je garde un  mauvais souvenir. 

Tu as raison, en 6ème on était quelques uns du Rouet ou des ADN, mais en terminale beaucoup moins (et sûrement encore pire pour toi si tu était en C)
Dans le livre de M. Delpy, il parle de mai 68 au lycée (que tu as donc vécu), ça avait l'air d'être assez chaud
Il parle aussi de ce jeune qui avait poignardé un prof et s'était jeté du 2ème étage, c'était peut être quand tu y étais? moi j'en ai entendu parler, d'autant que mes parents connaissaient le père de ce jeune


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Citer
Disons que j'étais à Périer dans les années 60 et début 70, donc avant les autres intervenants et les différences de "frics" étaient peut-être plus marquées que par la suite.

Jusqu'en troisième, il restait encore pas mal de monde de Mazargues, du Rouet etc, mais à partir de la seconde la plupart ce sont fait virer et je me suis retrouvé isolé dans des classes de fils à papa dont je garde un  mauvais souvenir.  

Tu as raison, en 6ème on était quelques uns du Rouet ou des ADN, mais en terminale beaucoup moins (et sûrement encore pire pour toi si tu était en C)
Dans le livre de M. Delpy, il parle de mai 68 au lycée (que tu as donc vécu), ça avait l'air d'être assez chaud
Il parle aussi de ce jeune qui avait poignardé un prof et s'était jeté du 2ème étage, c'était peut être quand tu y étais? moi j'en ai entendu parler, d'autant que mes parents connaissaient le père de ce jeune


Exact, j'étais bien en C et j'étais au lycée pour les 2 évènements que vous mentionnez.

Ma terminale C était essentiellement formée d'élèves des quartiers aisés plus 2 ou 3 bons joueurs de foot (ce qui leur permettait d'être "respectés".

Le prof poignardé par un élève qui a eu un coup de folie était un prof d'allemand extrèmement sévère.
J'ai eu ce prof, mais il ne serait peut-être pas très content que je donne son nom.

Pour mai 68, j'étais quand même trop jeune pour suivre les évènements de façon active. Nous avions fait grêve surtout pour éviter la compo de math ---

Au lycée, avec le recul, je comprends mieux ce qu'il se passait pendant les AG. Lutte pour prendre la direction des affaires entre les maoïstes, des gauchistes divers et des jeunesses communistes.

Les deux premières catégories étaient, à mon avis, surtout formées par des fils à papa qui se permettaient de donner de leçons de "justice sociale" (enfin à leur sauce) à des gens issus de quartiers populaires. Je ne serais pas très tendre avec eux.

Au lycée, mai 68 a marqué une rupture. La discipline était très stricte avant ces évènements (il était impensable de sortir du lycée entre deux cours ou même de ne pas aller en permanence en cas d'absence de prof)

Je n'ai jamais eu M. Delpy en cours , mais on le remarquait dans les couloirs  à sa façon royale de fendre la foule d'élèves pour avancer !

Pour le prof  original dont parle Stoko, il y avait un prof d'histoire et géo parfaitement capable de s'allonger par terre pendant un cours, mais il était plus jeune que ce qu'évoque Stoko.
« Modifié: 02 juin 2009 à 13:46:33 par chris3 »


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
J'étais à Périer également et pendant 7 ans.

Contrairement aux autres intervenants je n'en garde pas un bon souvenir.

La plupart des élèves étaient beaucoup trop bourgeois pour moi !

La seule solution pour ceux des quartiers populaires s'il voulaient "exister"  étaient de bien jouer au foot or j'étais franchement bon en gym, mais sans aimer ce sport roi chez nous---


tout à fait cela, moi je venais de la ...cayolle !
certainement une erreur de dossier  :smt102 j'étais le seul du collège roy d'espagne ) être envoyé là bas, j'ai jamais su pourquoi.
et pourtant c'était plus tard que ce que toi semble-il, puisque début des années 80, mais yavait la mode Chappy, Chabran et autres faconnables à cette époque, et si tu ne l'étais pas, et bien, plus qu'à bien jouer au foot ! (ou être apprécié des filles... :mrgreen: )
moi j'étais pas vraiment Faconnable, les cheveux blonds et frisés jusqu'au ras des fesses ! et oui  :smt005
pour le prof d'histoire il était donc assez agé à mon souvenir en 1982, plus de 60 ans, c'était un fou de sport il faisait la vassalopet (plus grande course de ski) toutes les années. Peut être 1 an après je l'ai vu et branché dans le bus, mais il ne m'a pas reconnu, le pôvre sa fille qui était là m'a confirmé une attaque récente...une peine  :cry: je ne me souviens plus de son nom, en "i" il me semble...
la prof de chimie sce nat dont je parle était aussi assez agée, elle avait une coiffure haute en "choucroute" on supposait une perruque, et donc un jour, qui sait ? un coup de mistral, zou ! retournée de traviolle et le poulpe !
le prof d'allemand aussi un fada peut être le même mais je ne me souviens pas du nom vu que je n'ai pas parlé un seul mot d'allemand de l'année...j'étais là comme une statue c'est tout...nous on ragardait par les fenètres les immubles juste en face, les ménagères de plus de 40 ans qui sortaient nues de leur douche ou venaient étendre leur linge sur le balcon à moitié nues  :smt023
et donc le prof D....y, 1m40 de haut , 1m60 de large, petite barbichette, et toujours son blazer de capitaine avec l'écusson qui va bien,  des bras comme des massues, il avançait tout droit dans les couloirs, si t'étais devant tu t'écartais pas, il te roulait dessus  :smt082
une autre de ses spécialités: il avait le don pour savoir qui n'avait pas appris sa leçon.
Tous les débuts de cours il prenait sa liste d'élèves, descendait d'en haut en bas, ralentissait et chacun soufflait ou blanchissait suivant la hauteur de la liste. Puis il commençait à regarder dans un rang, fixer un élève que l' on voyait rappetisser jusque sous son casier  :smt088 , et puis "untel" il désignait un autre élève carrément à l'opposé de la classe . :smt088  :smt005

enfin tout ça c'est comme l'armée, on en chie et ensuite on se souviens que des bons moments







sourire

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4997



Une classe de seconde de joyeux futur révolutionnaire..........en 68 :smt005  :smt082
le monde change............

pour répondre à Chris, oui les differences sociales existaient, mais moins qu'à Cluny.........souvenir.........souvenir..........(où j'étais inscrite de la 11ème à la troisième..........)et je garde quelques souvenirs des pimbêches qui me faisait sentir que je n'étais pas de leur milieu :-) ça forge le caractère..........

mais le lycée, cela signifiait pour beaucoup une forme de liberté, et j'ai adoré......
Il est jeune Stoko....mais rencontrer sa future femme en Terminale, ça c'est vraiment mignon,joli souvenir.

Quand aux profs, chris as-tu connu? "J'espère que l'ensemble des mauvaises volontés de cette classe est un ensemble nul" ou n'assimilez pas un vecteur à son module.........il ne faut pas confondre Mlle A avec 1m60......"
Ils avaient de la classe les profs à cette époque :smt023


[Fichier joint supprimé par l'administrateur]


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !



Une classe de seconde de joyeux futur révolutionnaire..........en 68 :smt005  :smt082
le monde change............

pour répondre à Chris, oui les differences sociales existaient, mais moins qu'à Cluny.........souvenir.........souvenir..........(où j'étais inscrite de la 11ème à la troisième..........)et je garde quelques souvenirs des pimbêches qui me faisait sentir que je n'étais pas de leur milieu :-) ça forge le caractère..........

mais le lycée, cela signifiait pour beaucoup une forme de liberté, et j'ai adoré......
Il est jeune Stoko....mais rencontrer sa future femme en Terminale, ça c'est vraiment mignon,joli souvenir.

Quand aux profs, chris as-tu connu? "J'espère que l'ensemble des mauvaises volontés de cette classe est un ensemble nul" ou n'assimilez pas un vecteur à son module.........il ne faut pas confondre Mlle A avec 1m60......"
Ils avaient de la classe les profs à cette époque :smt023


Pour le prof de math : L'histoire d'un vecteur et de son module (on dit norme actuellement) m'a déjà été rapportée. Cela ne risquerait pas de faire rire mes propres élèves de seconde vu que la majorité est loin de maitriser le programme de CM2.

Les profs de math que j'ai eus :
- Leforestier ;
- Giraud  (avait été choqué en Algérie et ne faisait pas vraiment cours ;

 - Madame Alègre (trop sévère) ;
- Madame Desmoulin ;
- Monsieur Desmoulin (extrèmement sévère))


cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com
Stocko, la prof de sciences nat, c'est madame Serré!
personne n'a eu madame maslov?



chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Stocko, la prof de sciences nat, c'est madame Serré!
personne n'a eu madame maslov?



Madame Serré = fille du directeur de l'école du Rouet des années 50.


cocorouet

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 626
    • http://le-rouet.blogspot.com

stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !

 

SMF spam blocked by CleanTalk