Marseille Forum

Alcoolisme

coeur51 · 137 · 38640

coeur51

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1129
Pensez vous qu'il soit possible d'aider quelqu'un à s'en sortir ? Avez vous des anecdotes de ce qui a été le déclic pour ceux qui s'en sont sorti ? D'ailleurs, est-ce possible ?
« Modifié: 14 décembre 2007 à 23:45:39 par coeur51 »


PASC13

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 98
    • TVFADA
Ma mère est alcoolique et prend aussi du Lexomil depuis maintenant 5 ans. Après une cure... elle a recommencé. Avec l'expérience que j'ai eu pendant l'adolescence, personne ne peut faire arreter qqn qui est alcoolique, seule la personne peut avoir l'envie ou tout simplement un declic pour s'en sortir. Mais c'est très dur.
Vider les bouteilles etc... toutes les actions que nous pouvons faire ne servent à rien d'après les médecins...
Enfin c'est un passage douloureu dans ma vie, je ne m'exprimerai pas plus


faga

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8574
  • Soyez heureux !
C'est une expérience que je n'ai pas connue dans mon entourage. Je ne sais pas du tout ce que l'on peut faire  :-(  :oops:


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Hum...
 :-k
Disons que j'ai connu çà dans mon entourage proche, et c'est pas évident !
Malgré toutes les suppliques, la personne n'a pu s'arrêter que quand c'était trop tard : malade et donc presque grabataire... Avec désormais une vie presque de légume pour s'être trop amusé avant...
Dommage ! (si tu savais à quel point !)
 :-(


coeur51

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1129
Hum...
 :-k
Disons que j'ai connu çà dans mon entourage proche, et c'est pas évident !
Malgré toutes les suppliques, la personne n'a pu s'arrêter que quand c'était trop tard : malade et donc presque grabataire... Avec désormais une vie presque de légume pour s'être trop amusé avant...
Dommage ! (si tu savais à quel point !)
 :-(

Malheureusement c'est ce que je pense, donc si je ne peux rien faire je laisse tomber c'est un fléaux qui détruit tout. J'en ai conscience, tu ne sauves pas une personne qui ne le désire pas et qui va t'entrainer dans le tourbillon de sa tourmente.


cocobarnabite

  • Invité
 :-k Mon oncle s'en est sorti ..... Bizarrement il a fallut qu'on lui dise qu'il avait le cancer pour que STOP, il arrête la cigarette completement et radicalement et pour qu'il ne boive plus.
Il boit juste un peu de bière l'été et du bon vin rouge quand il est invité ou qu'il mange un bon repas .....
Il buvait beaucoup avant, était soul du matin au soir puisqu'il attaquait dès le lever ... Il avait pas l'alcool méchant, bien au contraire .... Petite, j'ai des souvenirs de fous rires à en avoir mal au ventre ..... et pourtant je sais qu'il était soul.
J'ai grandi avec ça ....
J'ai compris l'alcoolisme et je sais que c'est une maladie de gens malheureux ... c'est tellement facile de se laisser aller à ça .... je pense foncièrement que les alcooliques ont été faibles à un moment et que l'alcool les a aidé un court moment pour ensuite leur enlever toute capacité de dire STOP.

On va vers l'alcool pour se soulager puis c'est l'alcool qui dirige tout ....
C'est très dur de voir que l'alcool a plus de pouvoir que tout le reste, que la famille, les amours, les amis ....
Car il n'y a que la personne qui boit, qui peut décider d'arreter. Personne ne peut le faire à sa place. Personne ne peut l'aider à prendre cette décision. Il faut savoir que l'idée d'arreter fait peur car cela signifie manque, souffrance, sevrage, peurs, nervosité etc ....
C'est malheureux de penser que y'a que la menace de mort qui peut éventuellement faire bouger les choses .....

Bon après, je pense qu'on peut aider la personne qui a décidé d'arreter .... une fois que c'est décidé oui .... et même, on doit le faire parce que seule, une personne qui boit aura vraiment du mal à arrêter. Faut donc une sacrée dose d'amour, de patience, de courage, de force ....

Un truc bizarre quand même et qui montre combien l'alcool est pernitieux : j'aimais mon oncle quand il avait bu .... c'était l'être le plus drôle, le plus futé, le plus fou .... c'était la joie de vivre incarnée. J'étais petite .... je sais aujourd'hui qu'avant de rire, il avait du bien pleurer et bien boire ...
Depuis, je me porte bien de jeter un mauvais regard sur les gens qui boivent ...
Par contre, quand je vois mes amis ou simplement des gens que j'apprécie, se mettre minables parce qu'ils ont eu un chagrin, ça me met hors de moi.
Je persiste à dire que c'est une faiblesse facile et c'est le début du chemin que l'on trace soi-même à l'alcoolisme ....
Faut pas se laisser aller à ça .... M'en fous si je fais "donneuse de leçons" autant que les concernés qui liront se foutent bien de ce que je viens de dire ! :wink:
Pitain, ça fout pas les glandes de se dire qu'une bouteille est le seul remede à tout ???[-X


coeur51

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1129
:-k Mon oncle s'en est sorti ..... Bizarrement il a fallut qu'on lui dise qu'il avait le cancer pour que STOP, il arrête la cigarette completement et radicalement et pour qu'il ne boive plus.
Il boit juste un peu de bière l'été et du bon vin rouge quand il est invité ou qu'il mange un bon repas .....
Il buvait beaucoup avant, était soul du matin au soir puisqu'il attaquait dès le lever ... Il avait pas l'alcool méchant, bien au contraire .... Petite, j'ai des souvenirs de fous rires à en avoir mal au ventre ..... et pourtant je sais qu'il était soul.
J'ai grandi avec ça ....
J'ai compris l'alcoolisme et je sais que c'est une maladie de gens malheureux ... c'est tellement facile de se laisser aller à ça .... je pense foncièrement que les alcooliques ont été faibles à un moment et que l'alcool les a aidé un court moment pour ensuite leur enlever toute capacité de dire STOP.

On va vers l'alcool pour se soulager puis c'est l'alcool qui dirige tout ....
C'est très dur de voir que l'alcool a plus de pouvoir que tout le reste, que la famille, les amours, les amis ....
Car il n'y a que la personne qui boit, qui peut décider d'arreter. Personne ne peut le faire à sa place. Personne ne peut l'aider à prendre cette décision. Il faut savoir que l'idée d'arreter fait peur car cela signifie manque, souffrance, sevrage, peurs, nervosité etc ....
C'est malheureux de penser que y'a que la menace de mort qui peut éventuellement faire bouger les choses .....

Bon après, je pense qu'on peut aider la personne qui a décidé d'arreter .... une fois que c'est décidé oui .... et même, on doit le faire parce que seule, une personne qui boit aura vraiment du mal à arrêter. Faut donc une sacrée dose d'amour, de patience, de courage, de force ....

Un truc bizarre quand même et qui montre combien l'alcool est pernitieux : j'aimais mon oncle quand il avait bu .... c'était l'être le plus drôle, le plus futé, le plus fou .... c'était la joie de vivre incarnée. J'étais petite .... je sais aujourd'hui qu'avant de rire, il avait du bien pleurer et bien boire ...
Depuis, je me porte bien de jeter un mauvais regard sur les gens qui boivent ...
Par contre, quand je vois mes amis ou simplement des gens que j'apprécie, se mettre minables parce qu'ils ont eu un chagrin, ça me met hors de moi.
Je persiste à dire que c'est une faiblesse facile et c'est le début du chemin que l'on trace soi-même à l'alcoolisme ....
Faut pas se laisser aller à ça .... M'en fous si je fais "donneuse de leçons" autant que les concernés qui liront se foutent bien de ce que je viens de dire ! :wink:
Pitain, ça fout pas les glandes de se dire qu'une bouteille est le seul remede à tout ???[-X

Mais que non tu n'es pas une donneuse de leçon, tu es dans le juste à fond. Je ne connais aucun alcoolique qui n'ai arrêté avant la maladie. Je ne juge pas l'alcoolique car c'est réellement une personne en souffrance et malade. Une personne démunie face aux dures réalités de la vie. C'est la maladie qui détruit tout, le malade (oui c'est une maladie), la famille, l'amour, l'amitié, la vie sociale. Boire devient un réflexe et n'est plus un plaisir ou alors un plaisir destructeur.
D'abord ils n'acceptent pas le mot "alcoolique", c'est tabou pour eux, pourtant il faut bien donner un nom aux choses. Ils ont l'impression qu'ils ne font de mal à personne que ce n'est pas en buvant "un verre" (en général c'est plusieurs mais ils disent "un" ) qu'ils sont alcoolique. D'ailleurs un alcoolique est rarement saoul, il supporte plus que la moyenne et le piège est là : "Je supporte, je ne suis pas ivre donc pas alcoolique". Ils sont dans le dénie total et permanent, se voilent la face et dissimulent !
Je suis comme toi CocoB, je n'aime pas voir mes proches se détruire donc j'ai du mal à fermer ma tronche. Pourtant je ne suis pas contre les plaisirs de la vie, apprécier ce qui est bon n'a jamais tué personne.


Marianne21_bis

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 681
  • Si si je vis toujours ;-)
    • Sol'So créations
il y a plusieurs niveaux d'alcoolisme déjà... mais ça reste de l'alcoolisme  :?
pour en avoir un assez jeune dans mon environnement, et pourtant pas con, je constate que je ne sais pas ce qui peut aider (tous les "bons conseils" sont vains  :-( ) si ce n'est.... retrouver un peu d'estime d'eux-meme !

On n'est pas alcoolique par exces de bonheur hein  :-|
Certains noient leur misère avouée ou non dans l'alcool bon, ok, mais la source c'est un mal de vivre alors la guérison est à la source aussi... enfin peut-etre ! Pour ceux qui n'attendent pas le trop tard fatal qui les fait realiser qu'il faut desaouler avant de crever  :-|  :-|  :-|  :-|  :-|


cocobarnabite

  • Invité
il y a plusieurs niveaux d'alcoolisme déjà... mais ça reste de l'alcoolisme  :?



Oui c'est vrai ....
Boire un verre de vin quotidiennement, c'est de l'alcoolisme mais c'est masqué par la notion de plaisir et ma foi, tant que cela n'isole pas la personne ..... c'est pas non plus ce petit verre de vin qui va mettre en peril sa vie je pense ....
En revanche, quand l'alcool devient plaisir par la quantité ingurgitée, quand l'alcool devient LA solution au mal être et qu'on y voit un secours, c'est là que c'est dangereux ..... pour tout le monde.
D'abord pour celui qui boit qui perd un peu la notion du mal et du bien puisqu'il pense à tort que ce n'est pas si grave que ça de boire .... puis, pour ceux qui l'entourent qui le voit s'isoler et qui sont impuissants et qui perdent le contact.
Finalement oui ..... l'alcool isole. On a beau être à côté, on sert à rien .... c'est l'alcool vers lequel la personne se tourne. Par facilité, par habitude, par "tradition"....
Quand l'alcool a pris toute la place, c'est pas évident de trouver une faille pour dire "Mais moi aussi je peux t'aider et je suis moins dangereuse ..." mais peut-être plus chiante qu'une bouteille qui se tait !!!! C'est sur !!! :mrgreen:


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Pour le vivre au quotidien, non tu ne peux pas aider un alcoolique.

S'il n'admet pas d'avoir un problème, tu tu heurtes à un mur en béton armé. Il faut juste espérer qu'il ne se tue pas à petit feu et toi avec. Car c'est ça le plus douloureux avec l'alcool; que l'autre se bouzille la vie, à la limite, il est majeur et responsable. Mais qu'il te bouzille ta vie, avec des soucis, des angoisses, des tracas, que ça t'empêche de fonder une famille, parce que tu te dis que t'as déjà un parent à charge, et que t'as déjà 32 ans et que lui il n'en a que 64 ans et que donc en thérorie, comme les mauvaises herbes résistent à tout, elle peut te "gâcher" la vie encore pendant 20 ans, soit jusqu'à tes 52 ans !! Et après on te dit que le temps ne passe pas vite.

Excusez moi pour cet avis radical, mais je sais de quoi je parle malheureusment.


Aguilex

  • Invité
Je vais faire court... mais je plussoie très fortement avec le long message de CocoB...


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
Je vais faire court... mais je plussoie très fortement avec le long message de CocoB...


+ 1

J'avais voulu répondre mais je préfère pas. Ce qu'a dit CocoB suffit.


*celine*

  • Invité
Je vais faire court... mais je plussoie très fortement avec le long message de CocoB...


+ 1

J'avais voulu répondre mais je préfère pas. Ce qu'a dit CocoB suffit.

+ cinquante douze mille


Mustruflu de Maskinefaille

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 499
Derrière toutes addictions se cache une souffrance, une félure lié à l'affectif...

Après certains diront, attends moi il m'est arrivé ça ça ça, c'est pas pour autant que... Je pense qu'il n'est jamais bon de comparer les douleurs et souffrances psychiques, et juger est la dernière chose à faire.

Pour avoir bien connu ça, c'est difficile de dire quel peut être le déclic pour s'en sortir... tout le monde dit que ça doit être une prise de conscience de l'intéressé(e), le problème c'est que quand tu es addict comme ça, ce n'est pas forcément une question de recul ou de volonté...

Souvent quand tu bois ou tu te drogues, c'est de l'auto destruction mais en même temps ça t'aide à supporter ta vie, en fait ça t'aide à survivre...

Malheureusement il n'y a pas de recette miracle... pour ma part je pense que tu ne peux pas te sortir d'une addiction sans en trouver les causes, et cela passe vraisemblablement par une thérapie
« Modifié: 20 décembre 2007 à 22:15:29 par cysco »


ludo13005

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1369
  • Travailler mieux pour vivre mieux
Je pense aussi que l'alcoolisme est la conséquence de problèmes plus profonds; l'idéal serait d'agir sur ces problèmes. Le mieux je pense est que la personne puisse parler avec un intervenant extérieur à sa famille et à ses amis pour qu'elle ne se sente pas jugé sur son alcoolisme.

Peut-être essayer de trouver une association, un forum ...

Bon courage  :wink:



« Modifié: 05 janvier 2008 à 22:01:33 par ludo13005 »


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Merci, Fanny13, pour ce témoignage encourageant !
 :smt023


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Merci, Fanny13, pour ce témoignage encourageant !
 :smt023


:smt023 Tout comme Coco je te remercie de partager cette expérience et cette renaissance à la vie


coeur51

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1129
 =D> Bravo Fanny, c'est un message d'espoir, la preuve en est que tout est question de volonté.  :smt023


vinnie

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5293
Oui on peut s'en sortir j'en suis la preuve heureuse et bien vivante, 2 ans en Mars que j'ai dit ASSEZ et la vie est tellement belle sans alcool, tout ce que peuvent vous dire les autres ne sert à rien, c'est nous et nous seuls qui devons prendre la décision, ce n'est pas facile la premiére chose importante accepter que nous sommes malades, et alcooliques une fois ce pas franchi le déclic arrive et avec de la volonté, l'aide d'un docteur la machine est en marche, c'est parfois dfficile mais le résultat en vaut la peine croyez moi.
 :smile:  :smile:

 =D>  =D> pour toi Fanny et ton courage  :wink:
J'ai connu des personnes et l'une d'entre elles est morte. On a rien pu faire pour la faire arreter  :?
Dans mon village, il y a toujours des "piliers de bars" et quelle horreur de les voir dans la rue  :twisted: Y'en a qui est mort il y a 1 an environ. Il etait soul tout le temps et que quand il se deplaçait il s'accrochait au mur qu'on a fini par l'appeler l'Araignée  :? il a fini sa vie par une hemiplégie et est mort aussi  :?
J'ai tellement d'exemple autour de moi que je n'ai jamais pu me souler plus que de raison et je ne bois que tres peu des que ma tete tourne hop j'arrete.


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12128
Merci à tous, j'ai toute fois oublié l'essentiel L'AMOUR, car malgré mes années d'alcoolisme et mes conneries qui en découlaient mon mari a attendu en souffrant beaucoup. Son aide a été primordiale dans mon parcours sur la route de la liberté, merci à lui et à tous mes proches qui n'ont pas cessé de m'aimer, j'ai falli tout perdre et c'est ça le déclic, gacher 43 ans de mariage à cause de cette m***e c'est vraiment con !!!

 :smile:  :smile:

43 ans de mariage Fanny ?? ben dis-donc ! belle longévité ! Tu as raison de souligner l'amour, ça t'a certainement donné la force pour combattre cet ennemi redoutable. Encore bravo Fanny !


 

SMF spam blocked by CleanTalk