Marseille Forum

La drogue douce

madison · 99 · 21474

madison

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 129
  • mon chéri et moi
    • blog que j'ai créé pour mon chéri danseur hip hop
Bonjour, bon je me lance,

Est ce que quelqu'un pourrait me conseiller ou me raconter son histoire s'il est arrivé à s'en sortir.

Je vous explique, mon mari aime fumer du truc qui fait rire, au début c'était un de temps en temps, puis 1 tous les jours et au bout de 4 ans , on en est arrivé à 5 ou 6 par jour, dès le matin, avant même de déjeuner.
Je ne sais pas comment l'aider car le fait de pester, crier etc.... ce n'est pas le bon moyen. Le soucis c'est que les effets que j'appellerais secondaires sont très présents (déprime, envi de ne rien faire, tristesse etc...)....et moi je ne sais plus comment m'en sortir, de plus celà a de plus en plus de répercussion sur notre couple.

Alors voilà, je sais que vous aimez bien échanger dans ce forum, alors j'aimerais vous lire pour des conseils ou des avis.
A plus

« Modifié: 07 mars 2008 à 13:22:28 par madison »


Belphegor

  • Invité
il faut essayer de l'inviter a s'ouvrir sur autre chose ( activités, voyage...)


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
C'est comme avec l'alcool : Faire la fête de temps en temps, c'est pas grave, mais si ça commence tous les jours dès le matin, il y a un gros problème ! Faut qu'il arrête s'il ne veut pas finir clodo  :shock:
« Modifié: 07 mars 2008 à 13:43:27 par Eric »


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
C'est un cercle vicieux ... Quand tu fumes 5 pétards par jour c'est que déjà tu es déprimé ... Et les 5 pétards viennent soulager en apparence mais ils renforcent la déprime.

Lis le sujet sur l'alcoolisme, notamment les propos de Tom... Je pense que tu y trouveras des réponses. C'est la même problématique.

Je ne pense pas (mais ce n'est qu'un avis) qu'on fume 5 pétards par jour quand tout va bien. La solution n'est peut-être donc pas de traiter la conséquence de la déprime (les pétards) mais plutôt l'origine ... Et ça, c'est difficile ... (mais pas impossible).

D'autant que vivre avec quelqu'un qui a cette addiction, et donc cette déprime, ne te renvoie pas une image positive de toi-même. Tu dois donc l'aider alors que toi-même tu es victime de son état, tout au moins tu en souffres...  :?

Ma foi, j'imagine que je ne te fais pas beaucoup avancer ...
« Modifié: 07 mars 2008 à 13:51:10 par Juliette »


madison

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 129
  • mon chéri et moi
    • blog que j'ai créé pour mon chéri danseur hip hop
Oui c'est ce que je pense, mais surtout, je crois qu'il va peut être me perdre dans l'histoire, et j'ai beau l'alerter sur ce sujet, il ne m'écoute pas et dit que ça lui fait du bien, qu'il s'évade, que ça lui permet de ne pas voir la réalité de la vie et sa dureté (moi, je suis bien obligé de la voir cette réalité, et tout n'est pas si dur que ça)....je ne sais plus quoi faire, je le regarde faire ses j.....ts et je pleure intérieurement de tristesse.


batjeanne

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 3042
  • j'habite au sud mais j'perds pas l'nord ,-)
    • http://superwiki.marsnet.org
hello

bé d'abord tout plein de courage et comme tu le dis crier n'est pas la solution
mais c'est vraiment triste de voir son conjoint tomber dans la déprime le désœuvrement et le gaspillage d'argent ! j'imagine que votre vie de couple en patie forcement

deja il faut imperativement commencer à donner des elements de motivation à ton compagnon pour qu'il est envie d'arreter car s'il ne veut pas arreter tu ne vas pas forcement l'obliger à s'arreter
je suis sure que tu sauras trouver de bons argments qui ne vont pas dansle sens de la negation mais qui s'oriente vers un mieux vivre pour vous

ensuite un numero :
service Ecoute Cannabis  : 0811 91 20 20, cout d’une communication locale depuis un poste fixe, 7 jours sur 7, de 8h à 20h

un guide telechargeable  : http://www.drogues.gouv.fr/article145.html

et quelques autres liens en rapport : http://superwiki.marsnet.org/weblog/index.php?2005/06/20/28-information-cannabis-et-paradie-spot-du-gouvernement

voilou !


ermione

  • Invité
c'est l'effet de la boucle négative induite par toute dépendance  :?
Tu es mal donc tu compenses par des produits qui, au départ, étouffent le mal, mais les effets secondaires du produit prennent ensuite le dessus, etc etc.....

Seule la prise de conscience de cette boucle est le 1er pas vers une sortie de secours.....
et ça, malgré parfois l'aide de l'entourage, c'est trés difficile voire plus long que la "guérison" elle-même....
Le danger est effectivement l'épuisement à son tour de l'entourage, et la mise en place d'une autre boucle négative......
L'Arbre qui cache la Forêt.... :?  :-(

Courage Madison  :? mais n'hésite pas effectivement à parler sans tabou


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
la seule solution que je connaisse, c'est la grâce de Dieu.....

Courage Madison  :D


Belphegor

  • Invité
.... la prise de conscience individuelle serait une plus juste reponse ...


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
Pour mettre tout le monde d'accord, disons la prise de conscience individuelle par Dieu !  :lol:


faga

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8574
  • Soyez heureux !
la seule solution que je connaisse, c'est la grâce de Dieu.....

Certe !!!!!!!  :-k
Mais il y a peut-être des trucs un peu plus concrets.....  :wink:
Style : essayer de lui changer les idées pour lui faire oublier la dureté de la vie : des propositions de sortie/balades, des câlins, de longues soirées enlacés dans le canapé en matant un film rigolo loué au vidéo-club du coin, faire des projets d'avenir, imaginer les bons moment à venir....et heu.... participer aux IRL de MF  :mrgreen:


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
...ce qui est difficile quand on habite à Paris ! Reste plus que la prière  :cache:


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Le cannabis amplifie l'état d'esprit. Si tu es joyeux, pas de souci donc. Si tu es mal au départ, ce qui semble le cas de ton mari Madison, ça renforce la déprime.

La prière....ça devrait marcher aussi bien que le vaudou, le macramé ou l'urinage dans un violon 8-[
La prise de conscience individuelle...c'est l'idéal, mais tellement difficile à mettre en oeuvre. Parce que comme pour l'alcoolisme, la consommation vient en réponse à un problème et le soulage ou l'estompe, au moins momentanément. Donc celui qui est accro aura du mal à se décider tout seul qu'il doit arrêter.

Je serai plutôt de l'avis de Faga : essayer de lui changer les idées au maximum, avec des activités qui "vident la tête" de ses problèmes perso. Ca peut être du sport, mais aussi des actions caritatives (ben oui, souvent face aux problèmes des autres, les siens paraissent bien légers). Et si ça fonctionne, profiter de ces moments sans canna et sans mal être pour discuter avec lui sur sa conso de drogue, les répercutions sur lui et sur votre couple (on en revient à la prise de conscience, mais assistée :wink: ).

En tout cas, du courage Madison.

Et puis il reste toujours l'alcool :jesuisdehors:


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Je suis complètement athée mais je vous trouve dur avec BTBM sur ce coup là...
Le salut, beaucoup l'ont trouvé dans la prière...

Je suis d'accord, "essayer de lui changer les idées au maximum, avec des activités qui "vident la tête" de ses problèmes perso. Ca peut être du sport, mais aussi des actions caritatives". Je pense en revanche que la foi peut aussi être une solution qui "vide la tête". D'ailleurs beaucoup d'oeuvres caritatives sont mises en place par des gens de foi.

Pour ma part, sur l'alcool, comme déjà dit ailleurs, c'est la moto qui m'a appris à dire stop. On joue suffisamment sa vie chaque jour sur le bitume pour en plus prendre le risque de rouler bourré. L'adrénaline c'est devenu ma drogue à moi... Je sais pas si c'est mieux. Il me semble que oui....


cocobarnabite

  • Invité

D'autant que vivre avec quelqu'un qui a cette addiction, et donc cette déprime, ne te renvoie pas une image positive de toi-même. Tu dois donc l'aider alors que toi-même tu es victime de son état, tout au moins tu en souffres...  :?


 =D>  =D>  =D>  =D>  :smt023


Sinon, ben, ma foi, j'aurais tendance à faire une même réponse que pour l'alcool .... :-k
Lis le sujet sur l'alcoolisme, tu auras pas mal d'avis sur ces addictions  .....
Et la fumette, c'est un peu pareil que l'alccol ...


Belphegor

  • Invité
Le cannabis amplifie l'état d'esprit. Si tu es joyeux, pas de souci donc. Si tu es mal au départ, ce qui semble le cas de ton mari Madison, ça renforce la déprime.

La prière....ça devrait marcher aussi bien que le vaudou, le macramé ou l'urinage dans un violon 8-[
La prise de conscience individuelle...c'est l'idéal, mais tellement difficile à mettre en oeuvre. Parce que comme pour l'alcoolisme, la consommation vient en réponse à un problème et le soulage ou l'estompe, au moins momentanément. Donc celui qui est accro aura du mal à se décider tout seul qu'il doit arrêter.

Je serai plutôt de l'avis de Faga : essayer de lui changer les idées au maximum, avec des activités qui "vident la tête" de ses problèmes perso. Ca peut être du sport, mais aussi des actions caritatives (ben oui, souvent face aux problèmes des autres, les siens paraissent bien légers). Et si ça fonctionne, profiter de ces moments sans canna et sans mal être pour discuter avec lui sur sa conso de drogue, les répercutions sur lui et sur votre couple (on en revient à la prise de conscience, mais assistée :wink: ).

En tout cas, du courage Madison.

Et puis il reste toujours l'alcool :jesuisdehors:

idem + 1


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
Je suis d'accord, "essayer de lui changer les idées au maximum, avec des activités qui "vident la tête" de ses problèmes perso. Ca peut être du sport, mais aussi des actions caritatives". Je pense en revanche que la foi peut aussi être une solution qui "vide la tête". D'ailleurs beaucoup d'oeuvres caritatives sont mises en place par des gens de foi.

Pour ma part, sur l'alcool, comme déjà dit ailleurs, c'est la moto qui m'a appris à dire stop. On joue suffisamment sa vie chaque jour sur le bitume pour en plus prendre le risque de rouler bourré. L'adrénaline c'est devenu ma drogue à moi... Je sais pas si c'est mieux. Il me semble que oui....

"Vider la tête", c'est une autre forme de fuite. La seule solution valable, c'est de s'attaquer enfin aux problèmes perso. De plus, quand on est bourré ou éclaté en permanence, on est ni en état de rouler, de bosser ni faire quoi que ce soit, quasiment impotent...
« Modifié: 07 mars 2008 à 17:24:18 par Eric »


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Oui c'est une façon de fuir...
Mais c'est surtout une façon de relativiser ses problèmes. De voir les choses sous un nouvel angle.
On est pas obligés de résoudre tous ses problèmes pour ne plus en souffrir... Enfin je pense pas...


Souvent dans mon métier je suis confronté à un problème (un bug un peu complexe par exemple). Comment le résoudre ? Plutôt que de m'acharner dessus, pour moi la solution passe très souvent par m'aérer l'esprit avec autre chose (lire MF par exemple). Voire rentrer chez moi. Mon esprit cogite mieux en mode multitâche voire parfois en dormant. Souvent le matin je me lève j'ai la solution au problème de la veille (non ça n'est pas sexuel  :tirelangue: )...

Loin de moi l'idée de vouloir réduire une dépression à un bug informatique, mais je pense que, oui, trouver un moyen de voir sa vie sous un autre angle (par la moto, la solidarité, la prière, le sport, hurler en haut d'une falaise...) peut parfois permettre de sortir de cette satanée spirale...


cocobarnabite

  • Invité

Loin de moi l'idée de vouloir réduire une dépression à un bug informatique, mais je pense que, oui, trouver un moyen de voir sa vie sous un autre angle (par la moto, la solidarité, la prière, le sport, hurler en haut d'une falaise...) peut parfois permettre de sortir de cette satanée spirale...

Pitain mais même ça, faut le vouloir fort pour pouvoir le faire .....


Belphegor

  • Invité
on ne pas forcer les gens a sortir de leur leur spirale, comme on Ne doit pas les forcer à faire quelque chose  :wink:


 

SMF spam blocked by CleanTalk