Marseille Forum

Se soigner par les plantes

Coco · 29 · 16440

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Vous connaissez bien sûr la pharmacie/herboristerie du Père Blaise à Marseille : une histoire qui a commencé au début du XIXe siècle, quand Toussaint Blaize découvre l'usage et les bienfaits des plantes, et commence par soigner ses proches et ses voisins. Sa compétence et sa réputation s'étend et il en fait son métier, et s'installe à Marseille où il crée une herboristerie en 1815.
Herboristerie dans laquelle, depuis cette date six générations se sont succédées à la tête de cette entreprise familiale.
C'est maintenant une femme, l'arrière petite fille, Martine Bonnabel-Blaize qui nous fait partager son amour pour les plantes : une tradition familiale...

HERBORISTERIE BLAIZE BONNABEL (Plantes et épices)
4-6, Rue Méolan Quartier de La Canebière, 13001 MARSEILLE
Site internet :
http://www.PERE-BLAIZE.fr

Ils disposent de :
- toutes plantes médicinales
- plantes aromatiques
- plantes exotiques
- épices
- poudres de plantes
- huiles essentielles 100 % pures
- huiles végétales
- produits diététiques
Et il réalisent toutes préparations magistrales en Phytothérapie, Aromathérapie, Homéopathie et Allopathie.


Fizzyrico

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1427
Clair, au virage beaucoup semblent apprécier les plantes, et paraissent en pleine forme  :ptdr:


ermione

  • Invité
Tiens c'est drôle ça comme les bons esprits se rencontrent !  :lol:  :lol:  8)
Je suis justement en train de vous préparer un post (issu toujours de mon magazine Forêt) depuis 2 jours (entre 3 et mille trucs de la journée) sur des cueillettes originales !?. En plus de l'atout sortie ballade, s'ajoutent les vertus médicinales de ces plantes.

Du coup, ça va me booster pour le terminer  :!:   :smt058
Vu que demain il pleut : je le poste demain soir  :lol:
Z'ai intégré des photos et tout et tout  :D

t'es moqueur Fizzy  :twisted:  :wink:


ermione

  • Invité
Voici 8 idées de récoltes comestibles, qui changent des traditionnelles myrtilles, mûres ou noisettes; et qui, en plus, possédent des vertus médicinales.

Eglantier commun

 :arrow: Période de cueillette : de juin à novembre. Les jeunes feuilles et les pétales de fleurs se récoltent en été. Attendre les gelées d’hiver pour les fruits.
 :arrow: Parties cueillies : feuilles, pétales et faux fruit appelé cynorrhodon
 :arrow: Vertus : Les fruits ont un grand pouvoir curatif. Ils combattent l'avitaminose, la fatigue et stimulent les défenses de l'organisme. Ils sont efficaces dans le traitement des refroidissements et des infections grippales. Ils sont aussi diurétiques, stimulent la digestion et hématopoïèse.
Les poils contenus dans le fruit grattent quand ils sont au contact de la peau. Il s'agit tout simplement du bon vieux poil à gratter !
 :arrow: Utilisation : les Cynorrhodons s'utilisent en sirop, confiture, gelée, tisane et même en soupe (en Suède) : il faut les vider  de leur contenu urticant.
Une fois les gelées passées, les fruits deviennent mous, par simple et habile pression (permettant de laisser les poils à l'intérieur), il est alors possible de déguster la pulpe acidulée, très riche en vitamine C (20 fois plus que les agrumes : 0,5 à 1g de vitamine C pour 100g de fruit !).
On confectionne des confitures avec les fruits encore durs (après avoir éliminé les poils et akènes).
Les pétales et les feuilles sont mangés tels quels ou infusés en tisane.
 :arrow: Habitat
Versants, talus, bords des routes, broussailles, lisières de forêts.
Gros rosier sauvage buissonnant avec des tiges couvertes d’aiguillons inégaux, courbés vers le bas. Les feuilles alternes se composent de 5 à 7 folioles denticulées et lisses.
Le faux fruit lisse devient rouge luisant : il contient une multitude d’akènes velus entourés de cils fins et fragiles
Confusions possibles : aucune si l’on vérifie la présence d’épines sur le buisson et l’absence de pilosité sur les feuilles et le fruit.

Le prunellier

 :arrow: Période de cueillette : de mars à mai selon les régions, les fruits mûrs en fin d’été se cueillent après la chute des feuilles et les gelées de novembre
 :arrow: Parties cueillies : fleurs et fruit
 :arrow: Vertus : la tisane de fleurs soulage les crampes d’estomac et réduit la cellulite.
 :arrow: Utilisation : tisane, compote, confiture, vin ou liqueur
Les prunelles séchées au soleil feront des bonbons.
 :arrow: Habitat : bords de chemins, lisières, remblais, anciennes exploitations agricoles
Arbuste touffu de 2 à 4 m.

Le houblon

 :arrow: Période de cueillette : de mai à septembre. Les jeunes pousses se récoltent au printemps, les cônes en automne et les racines en fin d’hiver
 :arrow: Parties cueillies : jeunes pousses, cônes, racines
 :arrow: Vertus : les cônes renferment une huile essentielle volatile a l'origine des propriétés sédatives et hypnotiques du houblon. Il est utilise dans les troubles du sommeil des adultes et des enfants. Il améliore considérablement les états anxieux et régularise l'humeur des personnes dépressives. Le houblon renferme aussi des substances d'action similaire a celle des oestrogènes. A ce titre, il est conseillé chez la femme dans le cas ou un déficit en oestrogènes à été mis en évidence.
 :arrow: Utilisation : on peut placer des cônes séchés dans les oreilles pour calmer les insomniaques, ou les infuser pour soulager des cystites ?
Les jeunes pousses se cuisinent comme des asperges, ou étuvées avec des feuilles d’oseille
 :arrow: Habitat : murs, broussailles, haies, taillis, poteaux de culture
Pousses velues et volubiles qui s’agrippent et s’enroulent à un support dans le sens des aiguilles d’une montre. La tige de cette liane est carrée.
Les feuilles ressemblent à des feuilles de vigne, mais leur surface est rugueuse et glanduleuse.
Des fleurs mâles pendent à l’aisselle des feuilles, et des fleurs femelles se cachent dans des cônes.

Le néflier d’Allemagne

 :arrow: Période de cueillette : de novembre à janvier lorsque les fruits sont blets.
 :arrow: Parties cueillies : fruit (nèfle)
 :arrow: Vertus : soigner les dérangements intestinaux (dysenterie) mais aussi d'apaiser la nervosité ou les douleurs.
 :arrow: Utilisation : se consomment nature au sucre en compote, en confiture, ou grillées comme des châtaignes. Préparation aussi de boisson alcoolisée.
 :arrow: Habitat : sols calcaires, chauds et secs, coteaux, bords de chemins et de fossés.
Petit arbre ou buisson touffu selon les terrains.
En mai –juin, de grandes fleurs s’épanouissent. Leurs 5 pétales sont blancs à rosés , 30 à 40 étamines ont une extrémités plus rouge, forme de toupie.

Le merisier

 :arrow: Période de cueillette : juin et juillet
 :arrow: Parties cueillies : fruit (merise)
 :arrow: Vertus : les queues de merise en infusions sont réputées diurétiques
 :arrow: Utilisation : se mangent nature, en conserve, en pâtisserie, en confiture, en sorbet, en alcool ou en liqueur, en tisane.
 :arrow: Habitat : sols herbeux et frais : bocages, buissons ; lisières, forêts
Peut atteindre 20 m.
Les fruits juteux, rouges ou noirs, renferment un noyau lisse
Confusion possible : le cerisier à grappes mais une forte odeur désagréable se dégage des feuilles froissées.

L’ail des ours

 :arrow: Période de cueillette : toute l’année. On cueille les feuilles et les tiges parfumées avant ou pendant la floraison, du tout début du printemps à début juin. Les bulbes sont déterrés après la floraison, en fin d’été ou en automne
 :arrow: Parties cueillies : feuilles, tiges, bulbes
 :arrow: Vertus : haute teneur en vitamine C et de ses propriétés amaigrissantes. Il est conseillé de manger le bulbe cru pour préserver la vitamine C. L'essence est utilisée comme rubéfiant en cas de rhumatismes et comme désinfectant de l'atmosphère
 :arrow: Utilisation : feuilles et bulbes se dégustent frais. on peut les avaler crus, avec modération, en salade ou en tartine beurrée, et cuits, à la poêle, en soupe ou au four.
 :arrow: Habitat : taillis, forêts de feuillus, prairies et talus ombragés, parcs
Forme de larges tapis épais et très odorants.
Confusion possible, de loin, avec le muguet des bois, mais qui, lui, ne sent pas l’ail

La Benoîte commune

 :arrow: Période de cueillette : d’avril à octobre. On déterre les racines au printemps ou après la floraison ; on prélève les jeunes feuilles au moment de la floraison, de mai à octobre.
 :arrow: Parties cueillies : feuilles, racines
 :arrow: Vertus : en infusion, la racine fait baisser la fièvre et réduit les inflammations
 :arrow: Utilisation : les jeunes feuilles amères, se consomment fraîches, hachées, en salade ou en soupe. La racine, réduite en poudre, remplace le clou de girofle dans les ragoûts ou les bouillons, et parfume les bières, les vins ou liqueurs.
 :arrow: Habitat : coin un peu ombragés
Herbacé vivace de 30 à 70 cm de haut

Le sureau noir

 :arrow: Période de cueillette : de mai à novembre. Les fleurs peuvent se récolter de mai à juin, les fruits d’août à septembre, et les feuilles du printemps à l’automne.
 :arrow: Parties cueillies : fleurs, fruits, feuilles, bourgeons
 :arrow: Vertus : lotions pour la peau et les yeux ; contre les maux de gorge, le rhume des foins, soulagement des symptômes de la grippe.
Les feuilles s’appliquent sur les contusions.
 :arrow: Utilisation : les fleurs parfument des sirops, du vinaigre, des boissons alcooliques, des lotions ; Elles se consomment en infusion ou en beignets.
Les fruits pour les marmelades, confitures ou gelées.
Les bourgeons à plonger dans le bocal à cornichon.
 :arrow: Habitat : terrains ensoleillés, humide et azotés : décombres, clairières, taillis, haies, jardins abandonnés.
Petit arbre buissonnant de moins de 10m.
Le tronc et les rameaux renferment une moelle blanche.
Les fleurs groupées en parasol présentent 5 pétales ovales blanc crêe et 5 étamines blanches à bout jaune clair. Elles dégagent un parfum de miel.
Les grappes de fruits sont noires et pendent à maturité
Confusion possible avec le sureau à grappe et fleurs coniques, des fruits rouges à maturité. Dans le doute,  ne touchez pas aux sureaux de moins de 2 m de haut.[


patrick

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4349
  • Roy d'Espagne
    • Site sur le Roy d'Espagne

ermione

  • Invité
T'as vu Coco  :lol:  :lol:  : on a réussi à le faire sortir de sa "tannière" le cigalon  :lol:  :lol:  :smt038
Normal, on parle d'herbes et de plantes, et la cigale stridule... :lol:
Bon...bin, on sait tous ce qui nous reste à faire  :lol:
Pour ma part, je rajoute le site suivant
http://www.plantes-comestibles.com/plantes-comestibles.php?PAGE=fiche.php?ID=eglantier
Maintenant....à mon tour d'aller siester ;-)


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Hihi, alors doublement bravo, Ermione : pour ton précédent post très instructif et pour la déshibernation d'Adorable Patounet...

Au fait, j'ai déjà essayé de faire de la confiture d'Eglantier, mais j'ai pas aimé !!!

Par contre, si je connais l'ail des ours en tant que plante, j'ignorais ses vertus...
Je me laisserai peut-être tenter par un essai lorsque j'en verrai à cueillir !
(T'as bien fait de mettre les photos, parce que je comparerai par prudence...)


ermione

  • Invité
Citation de: "Coco"

(T'as bien fait de mettre les photos, parce que je comparerai par prudence...)


oui oui : à vérifier même en gros plan sur le net : je voudrais pas être responsable d'intoxication  :?
 :smt058

D'ailleurs, les photos donnent envie de confectionner un herbier  :lol:


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Tiens, on l'a fait, çà : un erbier ! Avec Ninidegun, et elle en est très fière...
On y colle tout et n'importe quoi et après on joue à identifier les plantes, feuilles et même fruits, cet été, on y a ajouté le framboisier !!! Et çà a fait des taches rouges...


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Citation de: "ermione"
Voici 8 idées de récoltes comestibles, qui changent des traditionnelles myrtilles, mûres ou noisettes; et qui, en plus, possédent des vertus médicinales.

Eglantier commun

 :arrow: Période de cueillette : de juin à novembre. Les jeunes feuilles et les pétales de fleurs se récoltent en été. Attendre les gelées d’hiver pour les fruits.
 :arrow: Parties cueillies : feuilles, pétales et faux fruit appelé cynorrhodon
 :arrow: Vertus : Les fruits ont un grand pouvoir curatif. Ils combattent l'avitaminose, la fatigue et stimulent les défenses de l'organisme. Ils sont efficaces dans le traitement des refroidissements et des infections grippales. Ils sont aussi diurétiques, stimulent la digestion et hématopoïèse.
Les poils contenus dans le fruit grattent quand ils sont au contact de la peau. Il s'agit tout simplement du bon vieux poil à gratter !
 :arrow: Utilisation : les Cynorrhodons s'utilisent en sirop, confiture, gelée, tisane et même en soupe (en Suède) : il faut les vider  de leur contenu urticant.
Une fois les gelées passées, les fruits deviennent mous, par simple et habile pression (permettant de laisser les poils à l'intérieur), il est alors possible de déguster la pulpe acidulée, très riche en vitamine C (20 fois plus que les agrumes : 0,5 à 1g de vitamine C pour 100g de fruit !).
On confectionne des confitures avec les fruits encore durs (après avoir éliminé les poils et akènes).
Les pétales et les feuilles sont mangés tels quels ou infusés en tisane.
 :arrow: Habitat
Versants, talus, bords des routes, broussailles, lisières de forêts.
Gros rosier sauvage buissonnant avec des tiges couvertes d’aiguillons inégaux, courbés vers le bas. Les feuilles alternes se composent de 5 à 7 folioles denticulées et lisses.
Le faux fruit lisse devient rouge luisant : il contient une multitude d’akènes velus entourés de cils fins et fragiles
Confusions possibles : aucune si l’on vérifie la présence d’épines sur le buisson et l’absence de pilosité sur les feuilles et le fruit.


Ici on appelle ça le "gratte-cul" et on en trouve beaucoup dans les Alpes de Haute Provence


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Avis aux amateurs : un salon du bien-être et des médecines douces aura lieu à Toulon du 24 au 26 novembre, au  Zénith Oméga !
renseigenements sur :
www.salonbienetre.fr


chota

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 182
Dommage que vous n'ayez pas continué, c'est intéressant. Quelqu'un maîtrise les huiles essentielles, je commence à m'y intéresser, ça me plaît bien, infusion, diffusion, bain, massage et 100% naturel.
« Modifié: 20 février 2007 à 20:12:50 par chota »


baseth

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1277
Moi j'ai un gros gros gros rhume...Du coup me fait des infusions d'ecalyptus, sauge, lait et miel (c'est infect...)...J'ai pris la "recette" dans un bouquin : mes remèdes de grand-mère...Mais bon ça marche couci couça...

Si vous avez d'autres propositions... :?


vanillabluz

  • Invité
tiens je cherche un médecin chinois sur marseille si vous avez des adresses !


nouche

  • Invité
tiens je cherche un médecin chinois sur marseille si vous avez des adresses !

y'en a un qui va s'installer sur Salon.  pour le moment il n'a pas encore son diplome .......


patrick

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4349
  • Roy d'Espagne
    • Site sur le Roy d'Espagne
tiens je cherche un médecin chinois sur marseille si vous avez des adresses !

y'en a un qui va s'installer sur Salon.  pour le moment il n'a pas encore son diplome .......

De médecin ou de chinois le diplôme ???


nouche

  • Invité
ah ! cette cigale alors!
médecine chinoise..........monsieur :wink:


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Quelqu'un maîtrise les huiles essentielles, je commence à m'y intéresser, ça me plaît bien, infusion, diffusion, bain, massage et 100% naturel.

Tiens, c'est une bonne idée, çà : vais voir ce que je trouve : suis allée en acheter lundi et m'ont donné une petite  revue qui va avec !

Alors, en fait, j'ai pris huile essentielle Verveine : j'ai un poële à bois sur lequel on met une casserole d'eau, j'y ajoute deux gouttes d'huile et çà embaume toute la maison et il parait que la Verveine, c'est apaisant !
Je ne m'en sers que comme çà : jamais en massage ou en bain mais  uniquement en parfum et assainissant d'atmosphère, car pour bien les utiliser, il faut bien les maitriser !

Déjà, c'est quoi ?
D'une, les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras comme les huiles végétales obtenues avec des pressoirs telles que l'huile de tournesol ou d'amande douce. En fait, c'est de la sécrétion naturelle élaborée par le végétal et contenue dans les cellules de la plante, qu'est fabriquée l'huile essentielle par la distillation de la plante en alambic. D'où la forte concentration !

Après, il faut pas en abuser et les utiliser à bon escient et en connaissance de cause !
Car si les huiles essentielles ont un pouvoir thérapeutique certain, utilisées en surdosage ou à mauvais escient, elles peuvent mener à des effets indésirables importants. Le risque des effets émotionnels ou physiques graves existe car elles sont très concentrées et peuvent entraîner une intoxication en surdosage.
Par exemple, très important, les nourrissons, les femmes enceintes et les épileptiques doivent s'abstenir d'utiliser ce genre de thérapie.
 
Enfin, les principales fonctions !
- le meilleur exemple : l'huile essentielle de thym détruit le colibacille "Escherichia coli", c'est une bactérie qui vit normalement dans l'intestin mais qui peut à l'extérieur contaminer l'environnement et est susceptible de provoquer des gastro-entérites, infections urinaires...
- L'eucalyptus agit contre les inflammations musculaires et articulaires.
- L'aneth fait partie des huiles très douces et c'est un stimulant et un antispasmodique digestif.
- Le basilic, c'est un peu la même chose : c'est un puissant anti-spasmodique conseillé pour l'apaisement des troubles gastriques et intestinaux. Il facilite la digestion, si souvent cause de l'insomnie. A ce titre, l'huile essentielle de basilic peut être considéré comme une des plantes déstressantes.
- La bergamote (ne tolère pas d'huile grasse) agit sur les dermatoses, eczéma, prurit et plaies, et peut être conseillée pour l'Acnée.
- La citronnelle (usage externe, en onction ou massage) agit sur les inflammations, due par exemple à une piqûre, ou pour soulager des douleurs rhumatismales.
Et ses vertus de répulsif à l'encontre des insectes sont légendaires.
- La verveine, elle, est connue pour ses indéniables capacités calmantes, sédatives et anti-inflammatoires.
- La lavande, c'est un anticonvulsif, antidépresseur, ses principales vertus sont l'apaisement et la cicatrisation.

Bon, voilà, y aurait beaucoup à dire et il faut beaucoup se documenter avant de jouer aux apprentis sorciers...
Et toujours demander conseil à son vendeur, sur les vertus et le mode d'utilisation et à ce  titre, vaut mieux les acheter dans des magasins spécialisés et pas en supermarché !

Je  mets un ou deux liens  que j'ai parcouru !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_essentielle
http://www.distilleriedutricastin.fr
http://www.aromalves.com
« Modifié: 21 février 2007 à 09:09:33 par Coco »


fanette

  • Invité
tiens je cherche un médecin chinois sur marseille si vous avez des adresses !

C'est pour ton homme Vanillabluz ? Qu'a-t-il ? La gigite ? Ton avatar me fait trop rire ! :smt005

Bon ! au sujet des huiles essentielles ! Il faut faire très, très attention ! Pourquoi ? Eh bien, sachez qu'il y a plusieurs thyms par exemple ! Certains sont bons en massage uniquement, d'autres à boire ! Donc, si vous prenez n'importe quel thym, vous pouvez avoir des problèmes ! Le mieux, est d'acheter vos huiles essentielles chez le Père Blaise comme le conseillent Chota et Coco ou dans les magasins bio. Il y a aussi des livres (dans les magasins bio) de 4 à 20 euros vous donnant des conseils très judicieux et vous expliquant sur les huiles essentielles, les mélanges que l'on peut faire, l'utilisation (absorption, massage, inhalation...), la quantité à respecter etc...etc..

Avec les huiles essentielles on peut aussi se faire belle en payant moins cher qu'avec des crèmes achetées toutes faites, on ne nuit pas aux animaux (puisque les huiles essentielles ne sont pas testés sur eux)

Bref que des avantages pour vous, pour les animaux et pour la nature....

Chota : Chez le père blaise il y a un bouquin "santé et bien-être par les huiles essentielles" de Martine Bonnabel (la patronne du père blaise). Si certains veulent une recette pour ceci ou cela, en attendant d'acheter le livre ( :-'' ), dites-le moi, si elle est dans le livre, je vous la communiquerais volontiers.

Moi j'ai un gros gros gros rhume...Du coup me fait des infusions d'ecalyptus, sauge, lait et miel (c'est infect...)...J'ai pris la "recette" dans un bouquin : mes remèdes de grand-mère...Mais bon ça marche couci couça...

Si vous avez d'autres propositions... :?

Baseth,  tu devrais (si tu en as) prendre aussi du thym et du romarin (mais surtout le thym)


chota

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 182
Merci pour toutes ces infos, j'ai acheté déjà 2 livres que j'ai bien lu et je me fais des fiches et toutes les huiles que j'achète je les prends en pharmacie. Dans quelques jours je vous dirai où j'en suis où si je me suis transformée en grenouille  :smt118


 

SMF spam blocked by CleanTalk