Marseille Forum

(13) Le domaine de la Font-de-Mai à Aubagne

Coco · 3 · 5879

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Voilà, j’en ai trouvé une autre de promenade  :mrgreen: et pas loin en plus, c’est chez Nikki ! :-''

Et oui, vous connaissez le domaine de la Font-de-Mai à Aubagne ?
Ben, moi, j’avoue qu’avant de lire l’article sur ce sujet dans la Provence du 01/07/09, je n’en avais jamais entendu parler et pourtant, çà a l’air tentant !

Je vais vous expliquer…
C’est une belle histoire, où pour une fois, il n’y a pas de promoteurs cachés dans les fourrés.
En 1999, la communauté d’agglomération Garlaban/Huveaune/Ste-Baume achète à une certaine Madame Giraud-Fornaséro le domaine de la Font-de-Mai situé sur l’ancienne route qui serpente au pied du Garlaban entre Aubagne et les quartiers Est de Marseille, et que possède sa famille depuis le 19ème siècle.
Pour 450 000 euros, GHB obtient une ancienne ferme de 1 000 mètres carrés et 98 hectares de sous-bois, de garrigue et de champs : au 19ème siècle, le domaine comptait 14 hectares de terres cultivées, dont 12 de vignes, puis sont venus plus tard les oliviers…
La communauté de commune décide alors de créer un espace naturel préservé dédié à la culture et aux loisirs, où l’on peux venir se promener et découvrir les techniques ancestrales de l’agriculture provençale traditionnelle.
En effet, le domaine a conservé toutes les traces et les témoins de l’évolution des fermes provençales avec un corps de ferme et des dépendances qui illustrent encore la réalité de la vie paysanne traditionnelle du début du siècle dernier.
La bastide est particulièrement intéressante à voir : agrandie au fil des siècles, elle contient deux fours à pains dont un vraisemblablement partagé par les habitants de ce coin de campagne, des cochonniers, des pigeonniers, des caves creusées dans le roc, des pressoirs à huile, deux aires de battage...
Et on appréciera tout autant la balade autour du domaine, avec un sentier qui longe une petite carrière, et où on admire des ruches de pierre... Un sentier d’interprétation raconte l’histoire des paysages, des cultures céréalières fruitières et potagères, de la vigne et de l’olivier, de la géologie, la production de miel, la carrière, les plantes de la garrigue, l’élevage du ver à soie, la gestion de l’eau … Pour finir la promenade, un belvédère offre une belle vue sur la vallée de l’Huveaune.

L’itinéraire choisi par GHB se décline en quatre étapes qui présentent, chacune, les caractéristiques principales de l’agriculture traditionnelle provençale :
1) L’économie de l’eau :
Dans les collines de "Manon des sources", la gestion de l’eau est une nécessité, pour contrer la chaleur et la sécheresse de l’été, pour que les terres ne soient pas emportées par les pluies torrentielles de l’automne, d’où la construction d’un ingénieux dispositif, qui associe puits, citernes, réseau gravitaire de canaux et de rigoles, restanques, drains...
2) La garrigue du naturaliste :
Cet espace permet de découvrir toutes les espèces retrouvées sur la propriété, et d’en imaginer les usages : sauge, thym, romarin aux vertus aromatiques et médicinales, kermès et alaterne pour la fabrication de teintures, asperges et champignons pour le repas, pistachier lentisque pour des dentifrices, des alcools, des parfums, des substances cosmétiques.
3) L’élevage du ver à soie :
Introduit en France au milieu du 16ème siècle, le mûrier de Chine a inondé la Provence. Dans les fermes, on aménageait des magnaneries, des pièces obscures où l’on plaçait les cocons du ver à soie jusqu’à leur éclosion. A défaut, on utilisait une chambre à coucher dont les occupants allaient dormir ailleurs durant quelque temps.
4) Le potager bio :
Afin de préserver le patrimoine végétal de la région, l’équipe de la Font-de-Mai entretient un potager biologique et cultive des variétés anciennes, une quarantaine aux noms parfois imprononçables. La production est vendue sur les marchés des villes et des villages de la vallée de l’Huveaune, ainsi que par le réseau des Amap.
Les techniques employées à la Font-de-Mai ont pour vocation d’être popularisées auprès des agriculteurs, afin d’encourager la biodiversité.

Voilà, maintenant que la balade nous est présentée, ne reste plus qu’à établir l’itinéraire.
Pour s'y rendre, la communauté souhaite visiblement que nous utilisions les transports en commun :
- Aller à Aubagne et se garer à proximité du pôle d'échange ou au parking du 8 mai. Emprunter le bus numéro 10 vers La Treille et descendre à l'arrêt Font-de-Mai (départ toutes les heures à partir de 7 heures, du lundi au samedi). Le dimanche, des départs en bus sont organisés depuis la Maison du Tourisme d'Aubagne.
Renseignements : 04 42 03 24 25 et www.bus-agglo.fr

A noter également que l’office de Tourisme nous propose une visite guidée du site d’une durée de 2 heures tous les samedis après midi à 14h30 du 1er mars au 31 octobre.
Tarif : 8€ par personne (enfant de moins de 12 ans : 6€)


Sources et plus d’infos sur :
http://www.gb-provence.com/Font%20de%20Mai.htm
ou
http://www.agglo-paysdaubagne.com/fileadmin/ressources/internet/multimedia/PDF/tourisme/Visite-font-de-mai__2_.pdf



Flamby

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5237
Très beau sujet Coco ! Ca me fait un peu penser à un Ecomusée, j'ai visité celui d'Ungersheim et c'était absolument génial ! La balade me tenterait bien...  \:D/


daz

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 31

 

SMF spam blocked by CleanTalk