Marseille Forum

(13) Visiter les ateliers de la poterie Ravel à Aubagne

Coco · 2 · 5843

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
La poterie Ravel ?
On en avait pas encore parlé ?
Et pourtant, il semble que la société aubagnaise fasse la une de l’actualité car on nous annonce dans la presse qu’elle s'apprête à ouvrir une succursale au Koweit !
En tout cas, c’est ce que je viens de lire dans un article de la Provence du 08/12/2008 !

Alors, du coup, je peut pas m’empêcher de vous en faire un petit résumé de cet article et vous parler de la maison Ravel à Aubagne, qui est aujourd'hui encore tout un symbole d'un passé industriel auquel bien des familles aubagnaises ont participé quand même.

Mais il ne faut pas pour autant en parler qu’au passé car c’est dans l’avenir que se situe la société et il faut noter que c’est toujours la famille qui tient les rennes de la société qui a fêté l'an dernier ses 170 ans, avec Marion Ravel à la tête de la société, en collaboration avec sa sœur Julie.

Et chose rare, c’est toujours de l’argile locale qui est utilisée : la maison travaille toujours avec l'argile du cru, extraite d'une carrière propriété de la société, à Saint -Zacharie.

D’ailleurs, bon à savoir pour les amateurs : chaque jeudi, des visites guidées y sont d'ailleurs organisées, dans l’atelier historique de l’avenue des Goums, qui permettent de suivre la fabrication de A à Z.

Dans l'article de la Provence, on nous annonce qu'on y rencontrera Azizi, tourneur chez Ravel depuis 1972 !
"Je peux faire 150 pichets par jour, et le lendemain, une fois que la terre a un peu séché, je fais les anses" nous racontera fièrement le tourneur.
Et petit détail qu’on ignore mais qu’il nous expliquera : la terre blanche est plus adaptée à la fabrication de vaisselle, alors que la terre rouge, elle, est utilisée pour les poteries de jardin.
Et comme je vous ai parlé des visites guidées, il suffit d'entrer dans le cœur historique de l'atelier, encore pavé de tommettes, pour comprendre "l'esprit de la Poterie Ravel" : là, les pots sont encore fabriqués dans des moules de plâtre, dont l'intérieur est recouvert d'argile que l'on tasse à l'aide d'une grosse machine.

Tiens, puisqu’on y est, au fait, il faut noter que c’est justement cette production de poterie de jardin qui a pris le pas sur la vaisselle, dans les années 80, permettant à la société de se positionner sur un marché malgré tout très concurrencé, mais où la qualité et l’originalité des créations Ravel lui ont permis de se faire une belle place.

Il faut savoir que la maison Ravel propose à ses clients plus de 300 références avec chaque année des nouveautés, notamment dans les couleurs, en phase avec l'évolution du marché.
Et justement, pour s’adapter à ces nouveaux marchés, l'entreprise a fait l'acquisition d'un atelier moderne, en 1992, dans la zone des Paluds (celui-là, on le connait, on le voit facilement quand on va dans la zone) : c’est de lui d’ailleurs que sortent les plus grosses pièces qui peuvent faire jusqu'à 1 mètre de diamètre et de hauteur. Un pont roulant permet de sortir les pots de leur moule, une fois la terre séchée. Une machine spécialement commandée à un artisan italien, aide aussi le mouleur à réaliser de très gros pots : par exemple, pour se faire une idée, 80 kg d'argile sont nécessaires, pour créer un pot de 80 cm de haut.

Un autre détail amusant que j’ignorais totalement et que j’irai vérifier ce soir en rentrant à ma maison sur l’unique pot Ravel que je détiens, je viens d’apprendre en lisant l’article que quand les pots sortent des moules, ils sont comme flétris, genre ridés et que c’est un employé qui, à la main, va leur donner leur ligne parfaite, leur texture lisse, avant d'apposer ses initiales, à côté du nom, Ravel, faut donc que je vois quelles initiales j’ai sur mon pot.

Voilà, c’est un beau métier que le travail de potier et qui quand il est fait dans les règles de l’art, donne des résultats étonnant car c’est tout ce que je viens de vous décrire qui a permis à l'entreprise d’être choisie pour décorer les jardins de l'orangeraie du Palais royal de Copenhague, ou la gare TGV d'Avignon, en attendant l'ouverture de la succursale au Koweit dont je vous ai parlé et qui devrait se faire au début de l'année prochaine.

Alors, l'aventure Ravel continue, n’hésitons pas à suivre leurs traces, c’est une idée de balade intéressante que de visiter l'atelier car c’est pas loin et c’est amusant non ?

D’ailleurs à quand une IRL visite des ateliers ? C’est Nikki Jolie qui doit nous organiser çà, c’est son pays, quoi...
 ;)


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12128
La poterie Ravel c'est comme un aimant.. quand on va au lycée Joliot Curie on passe juste devant et on a toujours envie de visiter !

Pour une IRL ce n'est pas une mauvaise idée mais il faut être libre le jeudi si j'ai bien compris.

J'ai deux grands pots qui viennent de chez eux. ils ont bientôt quinze ans !

Il faut savoir que la poterie propose régulièrement "des soldes" pour des articles soit démodés ou bien le plus souvent de qualité "imparfaite". Selon l'usage que l'on veut en faire ça peut être intéressant.

Encore une entreprise marseillaise qui est rentable et dynamique, ça fait plaisir !  :smt023


 

SMF spam blocked by CleanTalk