Marseille Forum

Quichotte et les invincibles

Coco · 2 · 2099

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Bon, ben, je suis désolée de pas vous en avoir parlé avant, finalement, je suis allée le voir ce spectacle hier soir au théatre des Salins à Martigues, et maintenant, c'est trop tard pour vous, parce que je crois qu'ils jouaient qu'un soir !

Mea culpa !

Parce que c'était vraiment extraordinaire.

Alors déjà, ce n'est pas un spectacle engagé, non ! C'est un spectacle qui engage, engager au sens inviter.
Inviter à se laisser porter par les mots d’Erri de Luca prononcés par la fabuleuse voix de Gianmaria Testa et accompagnés par l’espiègle clarinette de Gabriele Mirabassi (il est vraiment stupéfiant de talent).
C'est plus qu'une rencontre, et en français avec ce bel accent italien qui envoute, c'est un partage. Bref, trois grands artistes italiens qui nous racontent une histoire dont on boit les mots comme eux boivent un verre de vin autour d'une table pour ajouter à la poésie toute la convivialité d'une réunion entre amis.
Ici, les mots sont donc du partage mais aussi une arme, ils nous donnent à écouter de la poésie, de la chaleur humaine mais nous poussent à sortir de son état de spectateur, à s'engager !
Les artistes discutent (comme dit plus haut) autour d'une bouteille de vin comme si on assistait à une discussion dans une cuisine, et on a qu'une envie, c'est de se lever et de les rejoindre, et le pire, c'est qu'on ne sait plus si c'est pour boire le verre de l'amitié ou partager le combat des invincibles...

Bref, si vous avez l'occasion de le voir à nouveau à l'affiche, finalement, n'hésitez pas !
Et si je le vois passer je ne manquerai pas de vous le dire cette fois car Gil*** pour raison de carénage n'a pas pu m'accompagner et va le regretter, il guettera si çà repasse !

Je vais vous mettre ci-dessous les mots du livret en introduction et qu'ils ont prononcé et pour lequels j'ai rajouté quelques commentaires personnels parce que çà explique le spectacle pour savoir ce dont il s'agissait, mais dans tous les cas, je ne peux que le recommander !


Citer
Quichotte et les invincibles, c'est une suite de textes, poèmes et chansons, et c'est un hommage au rêveurs qui ne se rendent jamais, à ceux qui s'engagent, à ceux qui ne sont jamais des spectateurs passifs de se qui arrive mais qui se sentent toujours appelés en cause.

Un hommage à ceux qui se relèvent toujours après une chute, qui sont toujours prêts à reprendre leurs batailles et leurs rêves et qui justement, pour çà, sont invincibles.

Notre société exalte les gagnants, mais les gagnants ne sont pas invincibles, ils cachent une extême fragilité car ils sont incapables d'accepter les défaites.

En revanche, les migrateurs (on peut lire les migrants ou les immigrants mais Erri di Luca préfère utiliser le therme migrateurs) sont invincibles, eux qui traversent le monde à pied pour nous rejoindre et qui ne se laissent arrêter par aucune clôture de prison, par aucune expulsion, parce que ceux qui vont à pied, simplement à pied, ne peuvent pas être arrêtés (Il y a d'ailleurs dans le spectacle un poème, ode aux pieds qui est d'une extraordinaire finesse).

Invincibles sont les expulsés, les prisonniers politiques, les amoureux, les suicidés, les résistants bien sûr qu'on a pu en leur temps accuser de lacheté... les exilés, les poêtes aussi...

Ce n'est pas celui qui gagne toujours qui est invincible, mais celui qui jamais ne se laisse mettre en déroute par les chutes, qui jamais ne renonce à se battre encore.

Quichotte, c'est le dernier des chevaliers érrants, arrivé à contre-temps quand l'époque de la chevalerie était terminée depuis longtemps, et c'est le camarade, le compagnons de tous ces vaincus invincibles qui jamais ne baisseront les bras.
Quichotte, c'est celui qui a ouvert la route et marqué la trace de tous ceux qui ne se rendront jamais, dussent-ils se battre contre tous les moulins à vent, ils ne baisseront jamais les bras, dussent-ils tomber, ils se relèveront, dussent-ils ne pas se relever, un frère prendra la place...
Dussent-ils perdre toujours et encore, c'est leur plus grande force : Quichotte a ouvert la voie !
« Modifié: 09 mars 2008 à 09:37:17 par Coco »


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
je ne suis pas certaine que le spectacle me plairait, en revanche, Coco, c'est un délice que de te lire le raconter  :smt023


 

SMF spam blocked by CleanTalk