Marseille Forum

Dangers sur l'utilisation des téléphones portables

Coco · 44 · 12601

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Attendus depuis quelques années, les premiers résultats de la grande enquête internationale Interphone ont été publiés début décembre.
Et selon les dernières études épidémiologiques, il semble y avoir une augmentation du risque de cancer du cerveau chez les utilisateurs intensifs, assure Martine Hours, présidente du conseil scientifique de la fondation de recherche «santé et radiofréquences.
D’ailleurs, la fondation française a fait passer un communiqué pour déconseiller aux parents l’achat de portables aux enfants pour Noël.
Et comme l’hypothèse d’un risque ne peut pas être complètement exclue, une approche de précaution est justifiée : à ce titre, le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports invite-t-il les familles et les parents à la prudence et il rappelle qu’il est conseillé un usage modéré du téléphone mobile, notamment aux enfants.

Pour info, l’étude complète Interphone n’a pas encore été publiée, elle le sera en 2008, mais presque tous les pays ont publié leurs résultats nationaux et ils sont préoccupants, la zone du cerveau touchée par les tumeurs et le côté de la tête utilisé pour téléphoner s’avère plutôt inquiétante : Les chiffres montrent un excès de tumeur du côté du téléphone.
On note aussi un excès dans les zones rurales, là où les téléphones doivent émettre avec le plus de puissance pour trouver les antennes relais.

Toutefois, contrairement aux associations qui militent pour des normes strictes, les scientifiques sont pourtant encore loin de réclamer des législations.
Ils veulent d’abord vérifier la pertinence de l’étude sur deux paramètres :
1) Les jeunes par exemple qui participent toujours moins à ces travaux sont certainement de plus gros consommateurs, leur absence biaisent  alors les résultats.
2) L’autre biais d’information viendrait de la pertinence des réponses des patients, les malades ont par exemple tendance à grossir leur exposition, ce qui surestime le risque et reste donc à vérifier avant de se prononcer définitivement.

Mais la principale inquiétude des chercheurs concerne l’exposition des enfants, plus sensibles aux ondes car leur crâne est plus mince et offre donc moins de protection. Le volume relatif de leur cerveau est aussi plus important que chez l’adulte.
Or le nombre d’enfants de moins de 10 ans équipés de téléphone portable est en hausse.
Et à cause du manque de recul et de compréhension des phénomènes physiques et biologiques en jeu, les chercheurs sont incapables de dicter des recommandations précises.

La grande interrogation c’est de déterminer si c’est la durée d’exposition ou la dose qui compte, mais il semblerait que les travaux de géno-toxicité ont pour l’instant montré
que les ondes n’influenceraient pas le génome des cellules, d’où l’hypothèse des chercheurs d’Interphone que les ondes seules ne sont pas actives mais qu’elles agissent de concert avec d’autres pollutions, chimiques surtout. C’est pourquoi la prochaine phase d’Interphone se concentrera sur les populations doublement exposées comme les employés de l’industrie.

En conclusion, en l’absence de preuves plus précises de la nocivité du téléphone, les experts continuent de recommander la prudence.


Résumé d’un article parus dans Les Echos du 07/01/08



Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/appel-de-cancerologues-a-la-prudence-dans-l-utilisation-des/920/0/253283



Une vingtaine de scientifiques, essentiellement des cancérologues, ont lancé un appel à la prudence dans l'utilisation des téléphones portables en l'absence de conclusions scientifiques définitives sur leur éventuelle dangerosité pour la santé.

Les signataires du texte, publié dans le Journal du Dimanche, dressent une liste de mesures de précaution simples qui peuvent être prises dans l'attente de données plus complètes.

Selon le ministère de la Santé, aucune preuve scientifique ne permet aujourd'hui de démontrer que l'utilisation des téléphones mobiles présente "un risque notable" pour la santé, que ce soit pour les adultes ou les enfants.

Cependant, plusieurs études récentes, qui doivent encore être approfondies, mettent en évidence la possibilité d'un risque "faible" d'effet sanitaire lié à une utilisation intense et de longue durée (plus de dix ans) d'un mobile.

Une étude internationale de grande ampleur, menée dans 13 pays sous l'égide de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est actuellement en cours.

Si de nombreuses études sont menées à travers le monde, la question de leur financement et de l'indépendance des experts qui ont en la charge suscite régulièrement de vives polémiques.

Pour les scientifiques à l'origine de cet appel, parmi lesquels figurent, outre des médecins français, un Italien, un Néerlandais et un Américain, le mode d'utilisation des portables doit s'articuler autour de dix règles.

Ne pas autoriser les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d'urgence, maintenir le téléphone à plus d'un mètre du corps lors des communications en utilisant le mode haut-parleur ou un kit mains libres ou une oreillette, éviter le plus possible de porter un téléphone mobile sur soi, même en veille.

Le texte suggère aussi de communiquer plutôt par SMS et d'éviter d'utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides en voiture ou en train.

"Nous sommes aujourd'hui dans la même situation qu'il y a cinquante ans pour l'amiante et le tabac. Soit on ne fait rien, et on accepte un risque, soit on admet qu'il y a un faisceau d'arguments scientifiques inquiétants", explique Thierry Bouillet, cancérologue à l'hôpital Avicenne de Bobigny et signataire de l'appel.

Pour le professeur de psychiatrie David Servan-Schreiber, à l'origine de ce texte, il faut "absolument" prendre des précautions du fait de l'absence de recul suffisant dans le temps.

"Même sans preuve définitive, il faut expliquer aux gens que l'usage des portables n'est sans doute pas anodin", explique dans le JDD l'auteur de plusieurs best-seller sur la santé.

Depuis plusieurs années, nombre d'experts à travers le monde mettent en garde contre un usage immodéré par les enfants: leur système nerveux, en cours de développement, pourrait être plus sensible aux rayonnements.

Début janvier, deux associations de défense de l'environnement, Agir pour l'environnement et Priartem, avaient réclamé au ministère de la Santé l'interdiction à la vente d'un téléphone portable destiné spécifiquement aux enfants.

Le ministère n'avait pas donné suite à cette demande. Dimanche, à la suite de l'appel des scientifiques, les deux associations ont renouvelé leur demande pour une "campagne officielle", similaire à celle sur les dangers du tabac.




Crinoline

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7472
Oui, inquiétant.

et c'est vrai qu'en l'absence de recul sur la chose, on ne peut pas savoir.




gaerlyn

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1970
  • Ne rêves pas ta vie, vis tes rêves :p
    • euh... gaerlyn

Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8737
    • Marseille Forum ;-)

faga

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8574
  • Soyez heureux !
Dans le doute, le mieux est d'essayer d'utiliser le plus possible le kit oreillette filaire  :-s


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12131
Ce que je retiens là-dedans c'est que ceux qui utilisent leur portable doivent s'éloigner d'un mètre pour éviter aux autres une "contamination passive" et surtout .. pas de portable pour un enfant de moins de 12 ans !  :-$



sin prisa

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 703
  • Un pas devant l'autre ...

Le Cancre

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1468
  • Comprend que les bêtes pas les hommes
On pourra pas dire que l'on a pas été prévenu :-''
Tout a fait...mais très peu entendu les lobbies on réussi a faire taire ces faits pendant suffisament de temps pour que le marché soit mature...



Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
On pourra pas dire que l'on a pas été prévenu :-''
Tout a fait...mais très peu entendu les lobbies on réussi a faire taire ces faits pendant suffisament de temps pour que le marché soit mature...



 =D>  =D>  =D>

Ce qui m'énerve c'est que l'inquiétude quant aux conséquences du portable trop utilisé étaient envisagées depuis le début. Et de fait au début (j'ai eu mon portable en septembre 99 contrainte et forcée) je l'éteignais tout le temps, je faisais attention. Mais comme les fameux "experts" dont on nous abreuve dans les media se disaient très rassurants, et qu'on n'avait rien prouvé etc ... ben j'ai commencé à prendre de mauvaises habitudes ...  :?


cricri2

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2191
on essaie oupas????

info ou INTOX????????????????????????




value="http://www.youtube.com/v/kAd0aWxs7kQ&hl=en"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/kAd0aWxs7kQ&hl=en" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="344"></embed></object>

Edité le : 20 Juin 2008 à 11:48:11
et y'a pas que chez nous................

<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/Vonzh0QTFEI&hl=en"





??????????????????????????????????? :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :-''  :-''  :-''


Zen

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 18
    • Radio 13 - Le Meilleur des Années 80 et 90
Pinèze ça fait peur et bonjour les Neurones....
On a pas fini d'avoir des barjos dans quelques années en plus des cancers!!!!
Notre avenir va être sympa...... ](*,) 


Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
c pas tant le notre, c celui qu'on laisse a nos enfants :-(
surtout que nos bidous ont leur donne le tel portable pour quand ils parlent a la famille par exemple :smt102


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8737
    • Marseille Forum ;-)
Deja posté dans un autre fil, c'est un hoax...  :smt045
Une pub pour je sais plus quoi d'ailleurs :-k

Cela n'empeche pas le téléphone portable d'être dangereux :smt102
« Modifié: 21 juin 2008 à 23:29:30 par Mildiou »


*celine*

  • Invité
Deja posté dans un autre fil, c'est un hoax...  :smt045
Une pub pour je sais plus quoi d'ailleurs :-k

Cela n'empeche pas le téléphone portable d'être dangereux :smt102

Une pub pour des pop-corns peut être ?  :mrgreen:


nicoolaz750

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 866
  • je penche donc je suis
on ne connais pas vraiment les risques donc penchez vous sur la question avant de changer de télephone portable.

ci-dessous la liste tres complète classé par marque et par indice de das

http://www.guerir.fr/magazine/telephones-portables/liste-des-das-des-principaux-telephones-portables/

ci-dessous quelques infos :

"L'indice de débit d'absorption spécifique ou DAS (aussi connu sous sa dénomination anglaise SAR pour Specific Absorption Rate) est un indice qui mesure le niveau de radiofréquences émis par le portable vers l'usager lorsqu'il fonctionne à pleine puissance, dans les pires conditions d'utilisation. Son unité est le watt par kilogramme (W/kg, SI m2s − 3). L'absorption de champs électromagnétiques produit une élévation de température des tissus (effet thermique).

En France, suite à la parution du décret du 8 octobre 2003, les mobiles destinés à être utilisés en France doivent présenter un indice DAS inférieur à 2 W/kg sur 10 g de tissu humain au niveau du tronc et de la tête. L'indice donné par les constructeurs correspond, en général, à celui au niveau de la tête.

Aux États-Unis, la FCC exige que les téléphones vendus aient un niveau DAS inférieur à 1.6 watts par kilogramme (W/kg) pour un ensemble de 1 gramme de tissu. Dans l'Union européenne, la limite de DAS est de 2 W/kg, moyennée sur dix grammes de tissu.

Les résidents étasuniens et canadiens sont donc mieux protégés que les résidents européens.

Pour l'entièreté de l'exposition du corps humain il existe une limite de 0,08 Watt/kg moyennée sur l'ensemble du corps. [1]

Toutefois le respect de ces seuils sur les antennes relais est difficile à vérifier pour le grand public, on a recours alors à la mesure de champs électriques comparés à des limites de référence. Plus ce DAS est faible, moins l'appareil radioélectrique est potentiellement dangereux pour la santé."




Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764

isayun

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2379
alors moi j'suis grave de grave parceque ça fait des années que je dors avec mon portable sous l'oreiller... je suis bête c'est sûr, je n'ai jamais cru que ça serait dangereux... je vais quand même changer d'habitude!

pour les enfants... je trouve ça débile qu'un gosse de 10 ans aie un portable, si en plus c'est risqué y a pas à hésiter!

merci pour les infos ;)


fanette

  • Invité

Voilà deux mois, j'ai vu un reportage sur le portable ! Une gamine de 14 ou 15 ans qui avait une tumeur au cerveau était persuadée que ça venait de son portable ! Elle racontait, qu'avant, elle le laissait allumé toute la nuit, sous son oreiller !  :cry:

Bon, je connais du monde autour de moi qui travaille dans l'hospitalier. Lorsqu'on parle un peu partout des dangers d'un objet, je m'enquiers auprès d'eux pour savoir ce qu'il en est !

Quand on a parlé du sida voilà un peu plus de 20 ans des scientifiques  nous affirmaient qu'il n'y avait aucun danger à être piqué par des moustiques ! Ben, dans les hôpitaux, le personnel avait tout ce qu'il fallait pour faire disparaître les moustiques ! Nous, on nous rassurait pour pas qu'il y ait psychose, mais le personnel hospitalier était protégé, lui !

Pour les téléphones, j'ai demandé à des infirmières (elles en savent tout autant que les toubibs et elles parlent, elles, au contraire des médecins qui semblent avoir été payés pour se taire) : le téléphone portable est très dangereux lorsqu'on n'arrive pas à capter et qu'on fait tout pour avoir sa ligne !





 

SMF spam blocked by CleanTalk