Marseille Forum

Les Cévennes, un petit tour par la "Vallée Française"

Miette · 24 · 7298

Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
Et voilà, une nouvelle fois, je suis partie passer un petit week-end, bien trop court, du côté de Saint-Jean du Gard.

Nous avons eu un beau soleil samedi et en avons profité..heureusement car dimanche il a plut toute la journée.......pour aller faire une balade.

Je vous présente :  La Roquette "Sentier et spectacle audiovisuel de la mémoire orale"
http://www.mescevennes.com/visiter/la-roquette.php

Alors moi, je prends de photos même en voiture quand je ne conduis pas (quoi que celle de la fenêtre, c'est moi qui conduisais  :mrgreen: mais j'étais au feu)



je trouvais amusant cette colline avec ses quelques arbres comme trois poils sur la tête d'un chauve  :mrgreen:

Nous sommes entrés en Lozère.

Et nous arrivons sur le lieu de départ de notre promenade, le circuit dure 2,5 kms et la promenade est vraiment à la porté de tous.

Sentier de la Roquette (Molezon)

Ce sentier permet de découvrir un vallon à l'écart des grands axes de circulation, très évocateur de l'ambiance particulière des hautes vallées cévenoles du versant méditerranéen. On y aborde toutes les composantes de l'organisation de l'espace traditionnel cévenol (art de bâtir, aménagements hydrauliques, gestion et valorisation de l'espace) dans un site au caractère et à l'authenticité préservés.

Lorsque la saison est ouverte, on peut découvrir, dans le Mas Chaptal, un spectacle audio-visuel (40 minutes) "Le temps de la Parole" qui permet de pénétrer dans la culture cévenole au travers de témoignages d'anciens de la vallée (nous n'y avons pas eu droit, le Mas était fermé)

Le départ de la balade se fait sur la voie communale de Pont Ravagers à Trabassac. Elle fait une boucle et nous propose 19 points commentés sur le petit fascicule que l'on trouve dans un présentoir sur le parking.



N°1 : Le ruisseau de Trabassac





Un béal (bésal) qui est un canal amène l'eau du ruisseau jusqu'au point n°2

N°2 : Le moulin de la Devèze


Une immense tristesse de voir ce moulin abandonné, livré à la végétation car ça a dû être un super édifice.







Le béal mène l'eau jusqu'au réservoir du moulin dénommé gourgue (gorga), je suppose que le réservoir se positionnait là



Les bassins naturels creusés dans le lit des rivières se nomment aussi gorg.

Ce moulin abritait plusieurs meules (dont vous pouvez voir les restes ci-avant) qui produisaient, selon le cas : de la farine de seigle, de l'huile de noix, de l'orge décortiqué ou de la farine de châtaigne.

Nous avons laissé derrière nous, ruisseau, moulin pour remonter en direction du point n°3

Point n°3 les schistes


Les schistes, d'aspect variable, ont en commun de se diviser en feuillets parallèles.

Dans les Cévennes, ils constituent la roche dominante. Ils sont principalement constitués de mica (micaschiste).



Point n°4 La Châtaigneraie







La culture du châtaigniers commence au Moyen-Âge, avec une extension très significative au 16° siècle jusqu'au 19° siècle qui parque son déclin en tant que ressource économique.

L'utilisation du feuillage (pour la litière, l'aliment des animaux) et du tanin en ont fait  l'arbre-pivot d'une civilisation.

Les châtaigniers greffés (marqués d'un bourrelet au niveau du tronc) produisent des variétés aux qualités adaptées à divers usages ou diverses conditions écologiques. Les autres dits "bouscas" ne sont pas destinés à la consommation humaine. Aujourd'hui encore, ils nourrissent les troupeaux de chèvres et de moutons.

la suite demain


et voilà..on est demain

Point n°5 : Le ravin du Passet





La source était la seule ressource en eau permanente du Mas Chaptal. Un petit replat a été aménagé pour cultiver, sur un sol frais, le jardin potager que le captage de la source  permettaient d'irriguer.





Point n°6 Le Mas Chaptal


C'est le plus beau des trois groupes de bâtiment de la Roquette haute. Sa grande façade orientée vers le midi, en moellons de schiste assisés, est percée d'ouvertures régulières.



Une belle baie à croisée, taillée dans la kersantite, anime cet austère mur de schiste. Tous les encadrements des portes et de fenêtres ont été traités avec grand soin, souvent en calcaire ou en kersantite (gris foncé, à grain fin).

Les portes, comme les charpentes et les planchers (récemment restaurés) sont en châtaignier.







Point n°7 Les mûriers blancs



Ce sont des arbres qui ont joué un rôle important dans l'économie des Cévennes entre le 16° et le 19° siècle puisqu'ils permettaient de nourrir les vers à soie (magnan).

Leur forme noueuse est héritée de l'exploitation des rames de feuillage récoltées chaque printemps pendant l'élevage. Ils faisaient l'objet d'autant d'attention que les vers à soie eux mêmes et prenaient souvent les meilleures terres, sur des terrasses de culture (bancels) proches du mas.

il est tard, je continuerai demain  ;)



 :smt039 vous êtes toujours là Coco et P.jojo? bon ben je continue pour vous  :D


Point N° 8 Le four à pain






D'aspect modeste, on remarque sa sole (plaque de cuisson) formée d'une meule de récupération en grès (je ne sais pas si on voit bien sur la photo). Les cendres étaient recueillies dans une sorte de niche et utilisées, notamment, pour la lessive.

Point n° 9 Le rucher (brusc)




Les ruches traditionnelles, en troncs de châtaignier évidés, sont posées sur une dalle de schiste et refermée par une lauze de couverture ronde.

Les abeilles y pénètrent par un trou creusé à la base et y construisent elles-mêmes leurs rayons, ce qui en rend l'exploitation plus difficile que dans les ruches modernes.

Le buis planté autour du rocher permet aux insectes de s'approvisionner très tôt en hiver sur ses fleurs parfumées.

Une variété particulière, l'abeille noire des Cévennes subsiste encore à l'état de relique dans quelques vallons isolés : le croisement génétique avec des abeilles importées menace très sérieusement son avenir.



Point n° 10 les toitures


toutes les couvertures sont en dalles de schiste (lauzes) et de forme rectangulaire ou arrondie, extraites de petites carrières voisines. Elles sont posées à l'aide de clous (anciennement de chevilles) ou simplement calées, en fonction du support. Les faitages, plats ou croisés, et les souches de cheminées, souvent imposantes, leur donnent un caractère inimitable.



Point n° 11 la Clède et le Trincat

La clède (séchoir) permettait de conserver les châtaignes déshydratées et protégées de la pourriture et des parasites. Les fruits étaient déversés par une ouverture pratiquée sur le pignon arrière sur un plancher à claire voie qui surplombait un feu couvert dispensant fumée et chaleur.



Le chemin taillé dans le rocher au-dessus des bâtiments est en fait un conduit de ruissellement (trincat). Coupant la pente abrupte, il capte les eaux de pluie et les dérivent, protégeant ainsi les aménagements situés en-dessous. Les trincats servent par ailleurs de voies de circulation pour les bêtes et les hommes.





la suite demain  :smt039

Bon demain a mis du temps à arriver mais j'avais perdu mes "sources" et je manquais de temps.

Point n°12 Le Chêne vert (yeuse)
Souvent les feux ou l'exploitation du bois de chauffage (et le charbon de bois) ont maintenu la yeuseraie dans un état modeste : il est donc rare d'en voir d'aussi beaux troncs. De plus, ils ont longtemps été taillés : jusqu'au 18ème siècle certaines yeuserais ont été traitées en verger où il était défendu de couper des arbres. Elles servaient de pâture (gland) aux pourceaux, moutons et chèvres.

On peut y côtoyer mésanges bleue et charbonnière, pouillot de Bonelli (découvert par le découvreur de l'aigle du même nom?), geai, grive musicienne, merle, rouge-gorge, roitelet triple bandeau et huppé.


j'espère que je ne me trompe pas de photo lol

Point N°13 - Le Mûrier noir

Plus résistant aux froids tardifs, mieux adapté à l'altitude (supérieure à 500 m) que le mûrier blanc, il a été introduit dans la Sud de la France au 5ème siècle et utilisé au départ (dès le 13ème siècle) pour l'élevage des vers à soie. S'il gèle au printemps, ses feuilles permettent de nourrir temporairement les vers à soie, en attendant que le mûrier blanc produise.
Le mûrier blanc l'a remplacé au 15ème siècle et il a presque disparu du paysage. Ses fruits sont succulents mais gare aux taches indélébiles !



Point 14 - le cyprès de Lous Paillous

Le lieu-dit Lous Paillous est composé uniquement de bâtiments agricoles. La silhouette du cyprès, en forme de fer de lance, signale la présence d'un cimetière familial protestant. Après la révocation de l'édit de Nantes (1685), la religion protestante n'a plus droit de cité et les protestants réfractaires à la conversion enterrent leurs morts sur leur propriété. La tradition s'est perpétuée jusqu'à nos jours, bien que le protestantisme soit redevenu légitime à la fin du 18ème siècle. Parfois aussi, la présence d'une tombe est marquée par deux simples dalles de schiste, plantées dans la terre à la hauteur de la tête et des pieds du défunt.



Point N°15 - L'aire à battre (airol)

Préalablement aplanie, elle a été recouverte de grandes lauzes de schiste pour qu'on puisse y battre les épis de seigle et en extraire le grain.

L'opération s'effectuait au fléau ou bien en faisant piétiner le sol par les ânes et les mulets. Du côté de la vallée, un rebord surélevé permettait d'éviter que les grains ne s'envolent : on y tendait un drap sur une barre de bois horizontale pour éviter de perdre ceux que les coups de fléaux projetaient au-dehors.
Créant une ouverture dans un milieu assez fermé, l'aire a battre est aujourd'hui fréquentée par des insectes, des micro-mammifères, des oiseaux (bruant zizi, rouge-queue, surnommés depuis peux the DSK's birds  :mrgreen: ) et des reptiles. Vous aurez peut être la chance d'apercevoir une belle couleuvre de Montpellier, à l'affût, ou bien, la guettant à son tour, l'aigle chasseur de serpent (circaète).





voilà..je ne vous dit pas à demain car je repars dans les Cévennes..un autre coin...mais je viendrai rajouter les 4 points manquants à ce voyage  :smt039


« Modifié: 10 juin 2011 à 07:30:48 par Miette »


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
:smt007 C'est superbe !!!

C'est un peu de mon pays...  ;) Jolies photos et beau reportage !  :smt023

Ha !!! Le chataignier ! L'arbre à pain des Cévennes, un emblème ! =D>

J'attends la suite avec impatience !!!  :smt039 


CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
Tiens tiens , pas mal cette petite balade ! :smt023

ça doit être agreable l'été en pleine chaleur ! \:D/


Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
je te confirme que les huguenots avaient le droit d'enterrer leurs morts dans leur propriétés vu qu'ils n'avaient pas le droit de l'être avec les catholiques après la révocation de l'Edit de Nantes.

pour la suite de mon périple, j'éditerai mon premier message sinon on va avoir des messages entre  ;)


p.jojo

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3890
  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:


 :-#  J'ai "emboucané" ton post, vraiment désolé .   Que veux-tu, les Cévennes, ça m'inspire   :roll:


 hop! disparu,  tu pourras continuer tranquilement, je le ferai plus ...   :-#


Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:  :cache:


 :-#  J'ai "emboucané" ton post, vraiment désolé .   Que veux-tu, les Cévennes, ça m'inspire   :roll:


 hop! disparu,  tu pourras continuer tranquilement, je le ferai plus ...   :-#
oh mais y a pas que ton post (y a nos réponses) p.jojo...et ça me fait plaisir que tu le fasses vivre...c'est juste que je vais vous emmener jusqu'au point 19 et que du coup, je mettrais tout sur un seul message pour que ça soit plus facile si un jour vous voulez l'imprimer  :oops:  :oops:  :oops:

remets ton partage, y a pas de soucis et je ferai comme j'ai dit, comme ça, ça sera dans la continuité.  :D 


p.jojo

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3890
Bon je le remets ...     


Aaah! les Cévennes   :roll:

La dernière virée en pays Cévenol date du printemps dernier, j'avais fait un fil sur le train à vapeur d'Anduze à St Jean du Gard mais notre périple ne s'était pas arrêté là.

Passage à Lasalle sur les restes de la proprièté familliale de mes 2 grands , je dis reste car la maison a été vendue ( :smt011  :smt011  :smt011 sans commentaire ... ), seule la colline a été conservée (7 ha).


L'accés côté rivière par un petit pont.








Le réservoir d'eau qui servait à irriguer les restanques directement alimenté par la deuxième rivière qui borde le terrain, à l'aide d'une retenue d'eau et le petit "esclafidou" qu'on soulève pour voir courir l'eau (et les écrevisses...) jusqu'au bassin.




Quelques petits escaliers plus haut à travers les chataigners, on arrive à la tombe familliale , droit de l'époque des Camisars de pouvoir enterrer ses morts chez soi (je crois mais rien de très sûr  :smt102 )





Vue sur le village d'à peu prés le même endroit.




Aprés l'ascension et la descente sur l'autre versant, vue sur la deuxième riviere cité plus haut





Voila, aprés cette parenthèse, je te laisse continuer cette superbe ballade pour notre plus grand plaisir


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
:smt023 Lasalle, je connais bien, même très bien, on va dire, si çà se trouve, certains de nos ancêtres étaient voisins !!! En tout cas, c'est superbe !!! Et merci pour les photos !!!

Miette ? On a du chemin jusqu'au point 19 ! C'est quand tu veux !!!

Décidemment, je me régale sur ce fil !!!


p.jojo

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3890
:smt023 Lasalle, je connais bien, même très bien, on va dire, si çà se trouve, certains de nos ancêtres étaient voisins !!! En tout cas, c'est superbe !!! Et merci pour les photos !!!

Je ne crois pas, ce n'est pas de mon côté (sinon la maison  ...    ](*,)  ](*,)  )



Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Point 7 ? Cà va, on a encore du temps pour voyager jusqu'au 19 !  :smt023

J'adore la Roquette haute, je rêve d'une batisse pareille !  :smt007


Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
Point 7 ? Cà va, on a encore du temps pour voyager jusqu'au 19 !  :smt023

J'adore la Roquette haute, je rêve d'une batisse pareille !  :smt007

:oops: Je rentre trop tard le soir en ce moment et du coup, je n'ai pas le temps de faire plus à la fois  ;)


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Mais tant mieux, au contraire, çà fait durer le plaisir au moins !!!  :smt023

Et moi, j'aime voir ces paysages qui me manquent un peu quand j'en suis loin ! ;)



Dèdou

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1821
  • C'est nous les gars de la marine...
A une époque le logo disait : " Les Cévennes j'aime "... :smt023

Puisqu'on parle châtaignes, le " bajanat " pour les ceusses qui ne connaissent pas, avec un gros rouge qui tâche... :smt030 
Y a de la pub au début de la vidéo... :?

http://www.wat.tv/video/recette-bajanat-soupe-chataignes-1uzbg_2eyxv_.html


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
:smt023 Nous voilà tranquillement au point 10, j'adore cette balade !!!

Tu t'es régalée visiblement en pleine terre cévenole ? Tu as ressenti l'âme de cette terre qui nous parle de nos ancêtres et de nos combats pour la liberté ? Et pour toi, çà peut être la foi ?  ;)  J'avoue que j'en suis fan de ces lieux forts et riches en histoires d'Hommes !  ;) Merci pour ce beau reportage ! =D>



Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
Depuis que j'y vais régulièrement j'avoue que je me prends à rêver y vivre un jour  :smt007


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
C’est ce dont j’ai toujours rêvé aussi…
Je sens tellement fort l'appel des racines...
Mais ma vie est à Marseille, famille, amis, emploi !
J’aurais aimé pouvoir concilier les deux, partager mon temps, mais les prix de l’immobilier sont inaccessibles là-bas aussi pour mon budget !
Heureusement, j'ai mes oncles, cousins et amis. Cà me permet d'y faire des sejours fréquents... Toi aussi ! ;)


Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5725
    • Les Fioupélans
C’est ce dont j’ai toujours rêvé aussi…
Je sens tellement fort l'appel des racines...
Mais ma vie est à Marseille, famille, amis, emploi !
J’aurais aimé pouvoir concilier les deux, partager mon temps, mais les prix de l’immobilier sont inaccessibles là-bas aussi pour mon budget !
Heureusement, j'ai mes oncles, cousins et amis. Cà me permet d'y faire des sejours fréquents... Toi aussi ! ;)

oui, tout à fait..mais je ne désespère pas  :D


 

SMF spam blocked by CleanTalk