Marseille Forum

boues rouges suite..

Invité · 70 · 14329

Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5686
    • Les Fioupélans
voilà ma lettre est faite et j'ai diffusé au sein de mon entreprise.
Je pense que les Calancoeurs vont en faire un paquet et nous te donnerons tout pour transmission en main propre ce qui sera plus sûr.


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
voilà ma lettre est faite et j'ai diffusé au sein de mon entreprise.
Je pense que les Calancoeurs vont en faire un paquet et nous te donnerons tout pour transmission en main propre ce qui sera plus sûr.


 :smt023  =D>  :smt045


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8759
    • Marseille Forum ;-)
Le conseil municipal de Marseille réclame officiellement ce matin lors du conseil municipal l'arrêt dans les 5 ans des rejets de boues rouges à Cassis (au lieu de 30 ans, comme demandé par Altéo).


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
On va voir quel poids possède cette réclamation !


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
J'ai préparé ma lettre, j'ai récupéré celle de 2 copains qui prennent le bato bus avec moi. Vendredi ou samedi au plus tard je te fais parvenir tout ça Bruno !  :smt045


Miette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5686
    • Les Fioupélans

Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
A priori ils vont obtenir 5 ans

Avec tout plein de promesses de faire des recherches pour trouver des solutions viables pendant ces cinq ans.


jipé_du_34

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2104
  • Make Love not War
A priori ils vont obtenir 5 ans

Avec tout plein de promesses de faire des recherches pour trouver des solutions viables pendant ces cinq ans.
Et au bout de 5 ans de dures recherches ils n'auront rien trouvé alors ils demanderont une rallonge de 5 ans, qui leur sera accordée, bien sûr...


Olympien

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4083
  • Marseille dans mon coeur...
Et au bout de 5 ans de dures recherches ils n'auront rien trouvé alors ils demanderont une rallonge de 5 ans, qui leur sera accordée, bien sûr...

Mais c'est évident!!Voyons, pour faire des recherches il faut du temps et 5 ans ce n'est rien!!! #-o


fmbr

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 3019
    • Le site de la fortification
d'un autre coté, depuis 50 ans que ça dure, je n'ai pas appris que les Cassidains naissaient avec 2 têtes, mourraient à 20 ans d'un empoisonnement aux métaux lourds  et que Cassis était devenu une zone sinistrée.


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Un extrait d'un article paru le 23 sept dernier :


Quand même, tout ce poison déversé en mer, c'est pas mal....
Ok pas de Cassidains à trois tête, mais quels sont les chiffres des cancers, et autres maladies qui ont un taux looong d'incubation. Sans oublier les perturbateurs endocriniens responsables d'infértilité, stérilité et compagnie ?


Tout l'article :


memoterre

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2338
Fillette sais tu quil ya une petition qui circule.? Si tu sais la mettre en lige ce serait bie de la proposer assigner sur mf....je ne sais pas faire  8-)


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
Merci à tous pour vos courriers. Pardon de ne pas avoir répondu aux nombreux messages mais ne recevant pas de notifications de réponse, je ne pense pas à venir ici.

J'ai déposé 1750 signatures et 62 lettres manuscrites à la maison de l'urbanisme à Gardanne au commissaire enquêteur en mains propres le vendredi 25 septembre, le dernier jour de l'enquête publique.

Je pense qu'on s'achemine effectivement vers une autorisation de 5 ans en espérant qu'elle ne soit pas renouvelable. L'étau se resserre autour d'Altéo et sans aucune mobilisation, on en aurait eu pour 30 ans, on peut être fier de nous.

Amicalement,
Bruno

Edité le : 07 Octobre 2015 à 15:53:31
Maintenant les mairies ont jusqu'au 10 octobre pour émettre leur avis. Jean Reynaud (docteur en université) a envoyé ce courrier à toutes les communes concernées par cette enquête publique :

​Madame, Monsieur le Maire de …​

​Dans le cadre de l’enquête publique concernant les boues rouges vous allez être amenés  à prendre une délibération de votre Conseil Municipal avant le 10 octobre en vertu des articles R512-20 et R512-6 du Code de l’environnement. (à la fin de l'énoncé)

Aussi je me permets de vous apporter ci-après​ divers éléments dont vous pourrez tenir compte lors de votre délibération. ​

Considérant :
* L’âge de la conduite qui a maintenant 50 ans et sa fragilisation à proximité des réseaux ferrés (elle sera à un mètre du Valtram) : en 2012 un rapport de l’inspection des installations classées préconisait le lancement d’une étude sur le tronçon du Mussuguet, à proximité des voies du chemin de fer, « dont l’épaisseur nous apparaît comme anormale »
* Le petit nombre de vannes permettant de fermer la conduite : il y en a seulement 4 sur tout le parcours, dont une à Pont de l’Étoile;
* L’importance des risques encourus : avec un débit de 270m3/h, une rupture entraînerait plus de 1000m3 de rejets si la vanne de coupure de la conduite n’est fermée qu’au bout de 4 heures;
* L’impact polluant de ces rejets : si la dérogation demandée par Altéo et acceptée, une telle rupture déverserait 1700 grammes d’arsenic (au lieu de 50g), 1226 kilogrammes d’aluminium (sous forme de floculant) au lieu de 5kg, une pollution chimique  (DCO) de 800 kg au lieu de 6kg   et un pH très basique de 12.4, au lieu de 9.

Considérant aussi :
* Que depuis 50 ans l’entreprise n’a jamais rien versé à la commune au titre de servitude de passage de sa canalisation;
* Que rien n’a jamais été prescrit, lors des autorisations précédentes, en ce qui concerne la remise en état du site lors de l’arrêt de l’installation
* Que la commune n’a pas reçu de courrier de la part de Pechiney, propriétaire de la conduite, ni d’Altéo, l’utilisateur, concernant une demande de passage sur les terrains communaux ni les conditions de remise en état lors de l’arrêt de l’installation

L’autorisation de rejet doit être assortie des conditions suivantes demandées par la commune :
* Dans les 6 mois, une expertise indépendante concernant l’état de la canalisation, de l’usine au rejet en mer devra être réalisée : cette expertise doit porter notamment sur l’épaisseur de la canalisation, les taux d’usure, les risques de rupture et la qualité des vannes et faire l’objet d’une visite interne par caméra. Les résultats de cette expertise devront être communiqués aux communes concernés et mis à la disposition du public;
* Afin de minimiser l’impact environnemental en cas de rupture de la conduite, une vanne sera implantée tous les 5 km, : elle devra pouvoir être commandée à distance, de l’usine et fermée dès que la pression sur un tronçon diminue, entraînant ainsi une suspicion de rupture de la conduite : entre chaque vanne des analyseurs de pression devront être implantés et transmettre leurs données en continu. Ces équipements devront être réalisés dans un délai d’un an et des essais devront être effectués en présence de délégués des communes concernées;
* Des garanties financières destinées à assurer, en application de l’article L516-1 du code de l’Environnement la remise en état du site après fermeture, sur sa partie terrestre, avec suppression de la conduite et de toutes les installations afférentes, l’évacuation de tous ces équipements et leur dépôt dans des installations autorisées par la loi, pour un montant de 50M€, devront être apportées par le propriétaire de la conduite pour  en cas d’arrêt d’exploitation;
* Des garanties financières destinées à assurer, en application de l’article L516-1 du code de l’Environnement  la surveillance de la conduite et son maintien en sécurité et les interventions éventuelles en cas d’accident, pour un montant de 30M€ devront être apportées par l’exploitant; des garanties financières , d’un montant de 100M€ devront aussi être apportées pour financer l’impact des conséquences environnementales en cas de pollution provenant de la conduite; ces garanties financières pourront ne pas être imposées dans la mesure où l’autorisation de rejet ne permet aucune dérogation aux normes de l’arrêté ministériel de 1988, et qu’une rupture de la conduite n’apportera alors pas de pollution nuisibles à l’environnement;
* Au titre de la servitude, d’une durée maximale égale à l’autorisation de rejet, la commune demande une indemnité de 200.000€/an pendant 5 ans, puis une indemnité annuelle de 100.000€.

Article R512-20 du Code de l’environnement :
« Le conseil municipal de la commune où l’installation projetée doit être implantée et celui de chacune des communes dont le territoire est atteint par le rayon d’affichagementionné au 4° du III de l’article R. 512-14 sont appelés à donner leur avis sur la demande d’autorisation dès l’ouverture de l’enquête. Ne peuvent être pris en considération que les avis exprimés au plus tard dans les quinze jours suivant la clôture du registre d’enquête. »

​Le maire​ devra aussi émettre un avis sur l’état dans lequel devra être remis le site lors de l’arrêt définitif de l’installation.en application de l’article R512-6, le dossier d’autorisation doit comporter, « dans le cas d’une installation à implanter sur un site nouveau,l’avis du propriétaire, lorsqu’il n’est pas le demandeur, ainsi que celui du maire ou du président de l’établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’urbanisme, sur l’état dans lequel devra être remis le site lors de l’arrêt définitif de l’installation. »

Cette obligation concerne un site nouveau, mais comme ce ne fut pas fait autrefois, on peut dès lors l’envisager!!


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
En plus des 1750 signatures récoltées lors des pétitions et des lettres manuscrites reçues, mon association a déposé également cette brève étude sur les courants marins et les vents qui auront pour effet de ramener ces effluents chimiques et toxiques sur nos côtes.








Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8759
    • Marseille Forum ;-)
Le nouveau président de la région semble vouloir s'occuper des boues rouges...

En tout cas, il le laisse entendre dans cet interview d'hier.
Bon, Maud Fontenoy en charge de l'environnement...  :-X

http://dai.ly/x3klhfe?start=2669


Hottuna

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5058
 ;D

" si je dois aller à l'encontre de la décision du préfet, je le ferai "

Je sens qu'il ne le "devra" pas.....


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
;D

" si je dois aller à l'encontre de la décision du préfet, je le ferai "

Je sens qu'il ne le "devra" pas.....


J'suis d'accord avec toi. Et Maud Fontenoy  :smt088  :smt088  :smt088 je suis en train de lire son livre qui date de 2013 (ras e bol des écolos). Elle enfonce des portes ouvertes. C'est nul. Que du blabla et rien de concret. Une excellente politique  :smt011  #-o  :-&


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8759
    • Marseille Forum ;-)
De mieux en mieux  :smt088

Dans son édition à paraître ce mercredi, le Canard enchaîné dévoile un document qui prouve l’intervention de Manuel Valls dans le dossier des boues rouges. C’est bien le premier ministre qui a dicté la position de l’État dans ce dossier, à savoir la reconduction de l’autorisation de rejet accordée pour six ans à l’entreprise Alteo.

https://marsactu.fr/bref/boues-rouges-la-position-de-letat-dictee-par-matignon/


Hottuna

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5058
;D

" si je dois aller à l'encontre de la décision du préfet, je le ferai "

Je sens qu'il ne le "devra" pas.....


De mieux en mieux  :smt088

un document qui prouve l’intervention de Manuel Valls dans le dossier des boues rouges.

Donc, c'est bien ce que je disais, avec en plus les accords qu'il a eu avec le PS.........il ne le devra pas !!!


fmbr

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 3019
    • Le site de la fortification
Faut être pragmatique. Jamais entendu parler d'un problème quelconque à Cassis et vu le prix des baraques je ne pense pas que les habitants aient peur.

http://www.lamarseillaise.fr/bouches-du-rhone/societe/44979-pechiney-fait-partie-de-ma-famille


 

SMF spam blocked by CleanTalk