Marseille Forum

Délocalisation dans le Sud de l’Institut de radioprotection et sûreté nucléaire

Coco · 13 · 3324

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
C’est en mars de l’année dernière que le gouvernement a décidé de délocaliser dans le sud de la France une partie des laboratoires de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) basé actuellement au Vésinet (dans les Yvelines).
L’objectif est de regrouper les laboratoires de l’IRSN dédiés aux questions environnementales et sanitaires liées aux rayons ionisants aujourd’hui dispersés sur plusieurs sites en France.
Ce regroupement permettrait de constituer un pôle scientifique de dimension internationale.
Bon à noter pour l’emploi, le projet représente un investissement de 82 millions d’euros avec, dans une première phase, l’emploi de 275 salariés puis 400 à terme.

Petite précision : le choix de la localisation du nouveau site de l’IRSN doit être pris dans les tout prochains mois.
Et à ce titre, la ville de Nimes est en concurrence avec le pôle scientifique d’Aix-Arbois.

Et pour Nîmes, l’implantation de l’IRSN fait dans la région le consensus auprès de tous : scientifiques, institutionnels, économiques comme politiques.
A ce titre, la communauté d’agglomération Nîmes Métropole, le Conseil général du Gard et le Conseil régional Languedoc/Roussillon se sont engagés dans le cadre du contrat de projets Etat-Région 2007-2013 à financer le projet à hauteur de 34 millions d’euros. En complément de ces aides, le préfet de région a été sollicité pour un abondement supplémentaire de 6 millions d’euros de l’Union européenne et la demande a reçu un accueil favorable.
De plus, sur le parc Georges Besse, site d’accueil de l’IRSN, Nîmes Métropole offre un terrain de 41 500 m2 extensible.
En complément du projet, les trois collectivités proposent de créer un Institut d’Ecotoxicologie : un pôle régional pluridisciplinaire santé/environnement de recherche, d’inventaire, d’expertise, d’intervention et de prévention recommandé lors du Grenelle de l’environnement dans le cadre de la table ronde «santé environnement». Cette structure réunirait une quarantaine de chercheurs des universités de Montpellier et Nîmes et des antennes de l’Ecole des Mines, du CNRS, de l’INSERM et de l’IRSN.

C’est donc une affaire à suivre !
Qui de l’Arbois ou de Nimes obtiendra la réalisation de ce projet d’envergure sur son site ?



Sources : résumé d’un article paru dans les Echos du 25 janvier 2008



Aguilex

  • Invité
dans une zone sismique ??? sympa ça !!

http://www.prim.net/citoyen/definition_risque_majeur/zonage_sismique_france/2.html

Rien à voir Yoyo !
Ils vont se contenter notamment de faire de la recherche et des analyses sur de petits volumes d'échantillons donc l'impact du risque sismique sera nul.
Et puis tte installation qui manipule bcp de radioactivité se doit d'etre conçue pour résister à un séisme plus important que celui qui a été historiquement recensé...
Voilà, comme beaucoup tu vois le mot nucléaire et tu commences à flipper alors qu'il n'y a vriament rien de dangereux dans ces activités !!!!

Donc, j'en déduis que le site de Valence est éfinitivement abandonné...
Ca fait longtemps qu'on en parle de ce projet mais manquait les sous et la decision politique.

A voir.


alterité

  • Invité
dans une zone sismique ??? sympa ça !!

http://www.prim.net/citoyen/definition_risque_majeur/zonage_sismique_france/2.html

Rien à voir Yoyo !
Ils vont se contenter notamment de faire de la recherche et des analyses sur de petits volumes d'échantillons donc l'impact du risque sismique sera nul.
Et puis tte installation qui manipule bcp de radioactivité se doit d'etre conçue pour résister à un séisme plus important que celui qui a été historiquement recensé...
Voilà, comme beaucoup tu vois le mot nucléaire et tu commences à flipper alors qu'il n'y a vriament rien de dangereux dans ces activités !!!!

Donc, j'en déduis que le site de Valence est éfinitivement abandonné...
Ca fait longtemps qu'on en parle de ce projet mais manquait les sous et la decision politique.

A voir.

oui oui agui l'homme moderne à tout prévu sauf l'imprévisible .... (l'homme n'est dangereux que pour lui même)

Le développement apporte des progrès scientifiques mais aussi des destructions dans la biosphère de nouvelles inégalités, de nouvelles servitudes se substituant aux anciens asservissements. Le développement déchaîné de la science et de la technique porte en lui-même une menace d'anéantissement (nucléaire, écologique) et de redoutables pouvoirs de manipulation.

Tout ce qui a été créé par l'homme a été utilisé contre l'homme

le sida a été crée par l'homme par le franchissement de la barriére de l'espece
le déglerement climatique est du a l'activité de l'homme il peut se retourné contre lui
la vache folle a été crée par l'homme
la grippe aviaire est du a l'activité de l'homme
le risque nucléaire est crée par l'homme et peut étre la cause de la mort de la planete
le cancer du poumon a été créé par l'homme
des exemples j'en ai des tas ....

même le risque sysmique est augmenté par le réchauffement de la planete du a l'activité de la planete ... Il ne faut pas sortir les choses de son contexte!!!!!!!!

 ... A part la mort naturelle ....l'homme est l'ennemi de l'homme

meme aujourdh'ui jusqu'a utilisé la génétique contre la prévention de deviance ( origine inée..... ) comme si l'hetre humain n'avait pas la capacité de changer tout seul.... comme si avoir le chromosome n° xxxxx00065654 était porteur de tel ou tel deviance. Ou est l'interet de vivre dans un tel monde ??
crois tu que l'imprevu est prévisible et opérable ? toi tu seras facteur, elle, elle sera institutrice, et lui, on va le réparer ou l'enfermé car il présente dans ces genes , les codes génétiques d'un tueur (par exemple)


donc demain si la terre tremble en PACA, on viendra nous dire "il y avait peu de chance que ca arrive et c'est arrivé" je ne parle pas du cas precis des petits echantillons, je parle d'une pensée directive, calculée, scientifique qui dirige le monde mais qui l'occulte dans ses particularités : "fragilité, inconstance, complexe " et surtout sans auto - critique

« Modifié: 31 janvier 2008 à 17:38:08 par alterité »


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764

alterité

  • Invité
les scientifiques ont toujours raison et ne se remettent jamais en question... c'est bien ......

je sais pas une centrale nuclaire construit en zone sysmique c'est pas dangeureux ... comme un avion qui tomberait dessus........ Faudrait faire un test en grandeur nature pour eclairer la science !!


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Yoyo ? Ce n'est pas une centrale nucléaire mais un institut d'étude et de recherches !
 :roll:


Aguilex

  • Invité
On ne te parle pas de centrale, on te parle d'un labo qui fait des analyses sur qq pauvre petits échantillons... C'est pas la meme chose !!!!

Et puis, si tu consideres qu'on ne peut faire confiance à personne, il ne te reste qu'à développer tes propres capacités d'analyses dans tous les domaines : scientifiques, economiques, sociaux, politiques...


alterité

  • Invité
Yoyo ? Ce n'est pas une centrale nucléaire mais un institut d'étude et de recherches !
 :roll:


la finalité est la meme ... construire des centrales nucleaires.... construire des risques.... c'est pas la recherche qui elinera le risque quand avion se casse la gueule sur une centrale  :smt023
m'enfin faut pas etre  aveugle. Je ne met pas en cause les atomes je met en cause le risque ...



Aguilex

  • Invité
T'as pas tout à fait tord yoyo (mince, ca fait deux fois ce soir !).

La notion de risque est le produit de deux facteurs : la probabilité (fréquence) et la gravité.

Je suis d'accord avec toi (arghhh) que la probabilité d'un séisme est la meme que le truc soit une centrale ou un labo, mais la gravité est totalement différente dans les deux cas. Ce qui fait que le risque est egalement totalement différent !

Je te preterai mes vieux cours de cyndinique si ca te botte  :lol:


alterité

  • Invité
T'as pas tout à fait tord yoyo (mince, ca fait deux fois ce soir !).

La notion de risque est le produit de deux facteurs : la probabilité (fréquence) et la gravité.

Je suis d'accord avec toi (arghhh) que la probabilité d'un séisme est la meme que le truc soit une centrale ou un labo, mais la gravité est totalement différente dans les deux cas. Ce qui fait que le risque est egalement totalement différent !

Je te preterai mes vieux cours de cyndinique si ca te botte  :lol:


ok si tu veut pour les cours, bien que les probabilités indiquent qu'une chose peut arriver......


Aguilex

  • Invité
 :shock: arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh  ](*,)  ](*,)

Biensur que ca peut arriver !!!!!! Mais c'est pas aussi grave qd ca survient sur une petite install que sur une grosse centrale !!!!  #-o  #-o

On parlais du labo de l'IRSN et on te dit juste de pas comparer à une centrale nucléaire ! On te dit pas que rien n'arrivera mais que si ca arrive, ca sera pas tres grave et donc qu'il faut pas en faire une phobie...  ](*,)

Bon, j'abandonne là !




alterité

  • Invité
:shock: arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh  ](*,)  ](*,)

Biensur que ca peut arriver !!!!!! Mais c'est pas aussi grave qd ca survient sur une petite install que sur une grosse centrale !!!!  #-o  #-o

On parlais du labo de l'IRSN et on te dit juste de pas comparer à une centrale nucléaire ! On te dit pas que rien n'arrivera mais que si ca arrive, ca sera pas tres grave et donc qu'il faut pas en faire une phobie...  ](*,)

Bon, j'abandonne là !




je t'opposerais la compléxité à la probabilité


 

SMF spam blocked by CleanTalk