Marseille Forum

[Dictionnaire ]le langage de MARSEILLE

titidegun · 1686 · 323456

Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764

chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
SI vous parlez de franchimand, c'est un qualificatif occitan un peu péjoratif pour désigner un français au parlé pointu et méprisant envers les autres culture de l'hexagone.
Ca peut se traduire par franchouillard.

On ne peut pas dire qu'on l'utilise beaucoup.  :-k

Dans les milieux défendant la culture occitane, "franchimand" est un mot très employé, mais c'est vrai qu'il n'est pas "populaire" à Marseille. :-(

Edité le : 27 Mai 2010 à 17:40:45
tiens on en a sùre parlé dans ce fil, mais bon j'y reviens
samedi en rando des calancoeurs, j'ai dit à Baobab, en spinchant des marcheurs au loin: "t'a pas un miroir ou une montre pour leur faire le gari ?"
il a pas compris  :shock:
donc "faire le gari "ou "le gari" (qui peut s'écrire aussi Garri, a au moins 3 significations en marseillais:
-le gari c'est un rat au départ
-faire le gari c'est les enfants qui font refléter le soleil sur la banaste de la mémé, qui leur dit fais pas le gari
-et "oh gari !" c'est un appel affectueux pour un jeune. Pour un enfant ce serait "oh minot !" là on est déjà avec Gari dans un adolescent ou un jeune homme. Mais cette forme est aussi utilisée entre les papets qui se lançent ce "oh gari" comme ils diraient "oh jeune !" en se moquant de leur age, de leur passé...et enfin c'est trés affectueux de la part d'un jeune adressé à un vieux, pour lui montrer qu'il est encore gaillard !
et alors le "oh mon gari !" là c'est vraiment de l'amour, mon gari à moi !
existe aussi "vé le gari !" (regardes le rat !) içi le rat, est toujours une image de quelque chose ou quelqu'un qui se faufile (donc comme un rat) : une boule, un joueur de foot, un minot qui court dans la rue ou la cour d'école.
Enfin, le mot Gari est aussi quelquefois utilisé pour désigner le sexe de l'homme (le vier quoi, mot non grossier en Marseillais)

allez Baobab, on révise pour les prochaines sorties...


Quand j'étais niston je me suis effectivement amusé avec une glace  (miroir) pour embêter les voisins, mais je ne connaissais pas la réponse "ne fais pas le gari".

Bien sûr je connais le mot gari dans ces  autres significations et je les utilise régulièrement.


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
franchimant ! tu me déçois !
je vais sayer de l'explicationner à ma fàçon quoi
ce n'est pas içi un qualificatif d'une personne (comme référence à franchouillard), mais un "adverbe" (petit larousse)
c'est le "franchement" déformé , comme le "peuneu marseillais" au pneu français
- c'est une constatation : franchiment elle est trop fagasse cette nistonne
- c'est un mot de dépit: fraaaaaaaaaaaaaaaanchiment (pour se moquer de quelqu'un sans le décrire, l'intonation doit se suffire à elle-même pour manifester le degré de surprise  :mrgreen: )
- c'est aussi une question: franchiment ? tu l'a furée ?

peut être aussi remplacé par le mot "comme !" qui n'est pas du tout le "comme" français ("identique", "autant que" petit larousse)
c'est en fait le mot "comment ?" mais içi prononcé "comme ?"
"Comme ? tu prends pas d'olives aque ton pastaga ?"



chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Un ancien du quartier du Rouet vient de m'écrire dans Copains d'Avant.

Il utilise une expression provençale que je ne connais pas.

Si quelqu'un pouvait m'expliquer exactement ce qu'elle signifie je deviendrais un peu moins bête.

Donc il s'agit de :

 "  gambe de béou", (mot à mot cela donne jambe de beau).

Pour Sourire : :smt039  :smt039

la personne qui m'a écrit est de la rue borde et a 66 ans.  Le Monsieur me parle d'un tonnelier qu'on lui disait le guintchou. C'est lui qui avait une  gambe de béou.

Est-ce que cela te dit quelques chose ?




Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764

hector

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7170
guintchou......"  gambe de béou", ....ne veut-il pas parler tout simplement de "Jambe de bois" (mal orthographié, mais phonétiquement..  :-k


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
guintchou......"  gambe de béou", ....ne veut-il pas parler tout simplement de "Jambe de bois" (mal orthographié, mais phonétiquement..  :-k

C'est possible.  :-k


fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8903
  • Le seul le vrai !!!
guintchou ça se rapporte à la vue, c'est quelqu'un qui y voit mal ou qui louche, guintchou lune est une expression marseillaise, ce type ne fait que me guintcher de l'œil, gambe de béou est certainement jambe de bois. On dit aussi de quelqu'un qui marche mal il est tout guintche et aussi il marche de biscanti. :smt039


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Normalement, on devrait dire "bosc" comme pour "Es un emplastre sus una camba de bòsc" ? :-k


hector

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7170
Normalement, on devrait dire "bosc" comme pour "Es un emplastre sus una camba de bòsc" ? :-k
Merci CocoA..je ne me souvenais plus comment on disait ça  :smt023


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
le guintchou (ou gantchou) c'est le crochet
celui utilisé par les bateaux (aujourd'hui on dit "la gaffe")
moi je le dis toujours, à la pêche, pour attraper un poulpe ou un fielasse "pique-le avec le guintchou, nono !"

mais donc ce crochet faisait référence au crochet d'une personne amputée, on pouvait le surnommer ainsi, le gantchou
il est possible que soit ton tonnelier avait une jambe de bois et il y a eu assimilation
Mais plus vraisemblablement, le tonnelier avait un crochet "professionnel" qui permettait de saisir et faire rouler les tonneaux. Ce crochet était accroché en permanence à la ceinture du tonnelier, d'où le surnom trés possible de guintchou !
et puis oui la jambe de bois, c'est gambe de béou , mais c'est pâs "la belle jambe" (bella gamba), mais la jambe de bos (de bois) ensuite certainement déformé en gentillet béou
un peu comme "pied-bot" en français
« Modifié: 11 juin 2010 à 11:11:47 par stokofish »


sourire

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4997
 :smt023 Stoko :smt023

Super Chris, je crois que c'est la "bonne" explication \:D/

(il va falloir que l'on se fasse une irl "des enfants du Rouet" \:D/ avec tous les copains que tu as retrouvé :smt023 )

Il y avait bien un Monsieur avec une jambe de bois dans le quartier, mais je ne me souviens pas qu'il était tonnelier...et un très vieux, qui avait un pied-beau, ça m'impressionnait petite, il avait une grosse chaussure noire, je suis sûre que ça va te dire quelque-chose)



chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
le guintchou (ou gantchou) c'est le crochet
celui utilisé par les bateaux (aujourd'hui on dit "la gaffe")
moi je le dis toujours, à la pêche, pour attraper un poulpe ou un fielasse "pique-le avec le guintchou, nono !"

mais donc ce crochet faisait référence au crochet d'une personne amputée, on pouvait le surnommer ainsi, le gantchou
il est possible que soit ton tonnelier avait une jambe de bois et il y a eu assimilation
Mais plus vraisemblablement, le tonnelier avait un crochet "professionnel" qui permettait de saisir et faire rouler les tonneaux. Ce crochet était accroché en permanence à la ceinture du tonnelier, d'où le surnom trés possible de guintchou !
et puis oui la jambe de bois, c'est gambe de béou , mais c'est pâs "la belle jambe" (bella gamba), mais la jambe de bos (de bois) ensuite certainement déformé en gentillet béou
un peu comme "pied-bot" en français

Merci Stocko pour toute ces explications.   :smt023  :smt023

Malheureusement le provençal de Marseille ne m' a été transmis que  très partiellement de façon naturelle, mais par moi même j'ai étudié l'occitan.

Donc pour dire bois, attention l'occitan (donc en principe la version provençale également ) à trois mots :

- bou ou bos = le bois comme matière ;

-bosc : la petite forêt  ;  (selvo ou selva = forêt)

- lenha ou legno = le bois de chauffage.


marina13

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 26
post tres interressant (long car j'ai passé une heure pour lire les 28 pages  :smt082 ) mais merci pour tts ces infos! :smt023


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1239
post tres interressant (long car j'ai passé une heure pour lire les 28 pages  :smt082 ) mais merci pour tts ces infos! :smt023

Il faudrait qu'on reprenne le fil ----


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1239
Zou, je donne deux noms d'arbrisseaux utilisés dans la région de Marseille.  Ce sont des noms qui sont en usage dans ma famille et que je n'ai pas appris par des livres.

Je remarque d'ailleurs que je n'ai appris le nom français du premier qu' à l'âge de 25 ans et que je ne suis pas sûr de l'équivalent français du second.


agarus = chêne kermes  

Le nom agarus n'est pas spécifique à Marseille, mais est provençal. Attention dans le reste de l'Occitanie on dit plutôt garus (sans le "a").

J'ai trouvé "garic" comme nom occitan dans un site, mais c'est faux. Garic désigne le chêne d'une façon générale.

argeras = ces plantes qui piquent (épines impressionnantes), font jusqu'à 1,3 m de hauteur et ont des fleurs jaunes.
Il n'y en a pas dans les calanques, mais on en trouve des champs dans Garlaban, sur le versant sud de Sainte Victoire, etc, etc, enfin dans les coins où on trouve de l'argile.

Ailleurs qu'en Provence, le nom peut devenir argelas.

Au passage, à Marseille comme dans toute l'Occitanie les nom de lieu n'ont, en principe,  pas d'article et on dit bien je vois Garlaban et pas je vois le Garlaban.



Paulcool

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 126
tres juste, l'absence du le ou la... Un ami me faisait sourire quand il disait  "J'habite à pointe Rouge"


Bellezize

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 951
A mon tour d'apporter ma contribution à cet intéressant sujet!
Quelle engambi,On a rencontré des cacoùs et des nervis on s 'est maravés puis on s'est cavalés,on a fait scapa!
quelle embrouille,on a croisé des voyous ,des énervés on s'est frappés puis on s'est enfuis,on s'est tirés.

Il a acheté un terrain en restanques ou en  bancaùs; c'est un terrain où la terre  fertile est aménagée en terrasses parce qu'on a bâti des murets en pierres sèches pour la retenir pour ne pas que les orages  rares mais violents en Provence l'emportent.
Quelques précisions :
pour s'embroncher:c'est se prendre les pieds dans...Trébucher.e x:je me suis embronché dans le tapis.
Pour un cabestron:c"est un entêté,une personne têtue chez nous
Fatche de con je traduis cela par foutre de con.
Ferme ta bouche tu as l'air de lou ravi de la crèche/Dans la crèche , il y a un santon hébété qui s'appelle lou ravi,c'est l'idiot du village,il est toti(simplet).Il est brave,peuchère!(il est bête,le pauvre!)

Adriana est une grande gigasse:une  fille de belle taille!

Vé celle_ là,marque mal on dirait une boucanasse!
Regarde celle -là elle a mauvais genre on dirait une prostituée!
Tu as petite mine,tu es mouligasse ce matin ,t'es malade?Tu es pâle et molle,malade?





« Modifié: 08 décembre 2015 à 22:43:32 par Bellezize »


 

SMF spam blocked by CleanTalk