Marseille Forum

Le restaurant « Chez Dédé » à la Verrerie est menacé démolition.

Coco · 8 · 4275

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Lu dans La Marseillaise du 10/08/10.

Bien installée depuis 1964 sur son rocher, cette entreprise familiale vieille de trois générations vit peut-être son dernier été ?

En effet, le restaurant "Chez Dédé" est menacé de démolition car l’Etat refuse de renouveler son AOT (autorisation d’occupation temporaire), invoquant la fameuse "loi Littoral".

Or, le restaurateur précise qu'il est en règle avec la loi depuis plus de 45 ans, et qu'il dispose de toutes les autorisations et tous les permis de construire relatifs à l’édification et à la gestion de son restaurant sur la plage.
A ce titre, Dédé s’est pourvu en appel de la décision du Tribunal administratif de Marseille dont le jugement doit être prononcé en septembre.
 
Dans les faits, il lui est reproché que les escaliers d’accès à la calanque sont étroits et que le restaurant construit sur pilotis gênerait le passage sur la plage et l’accès aux rochers de derrière.

Je cite la suite de l'article pour avoir le témoignage du patron.


Citer
Les escaliers ont été construits entre deux immeubles sur le domaine public et ne dépendent pas du restaurant. Concernant les pilotis, « certaines personnes y viennent justement pour trouver de l’ombre », témoigne Dédé.
Quant à l’accès aux rochers, « ils ont été obligés de cimenter les rochers car la colline s’écroule », précise un voisin.

Pour sauver son affaire, Dédé se dit prêt à entreprendre à ses frais les modifications nécessaires qu’on lui signifiera dans un cahier des charges.
Ce restaurant avec vue imprenable sur la mer emploie 9 salariés en été et 4 en hiver. « En plus Dédé précise qu’il fait travailler le village en prenant le pain et les légumes dans le quartier, le poisson aux pêcheurs des Goudes et la viande à Castellane. Démolir va faire du mal à l’économie locale » et à sa famille aussi. Car si Dédé perd en appel, il aura 3 mois pour démolir son restaurant à ses frais (environ 120 000 euros), sans compter les crédits à rembourser.

« Ca me mettra à la rue avec mes 3 enfants. Ma femme sera au chômage et faudra que je trouve du travail car moi, j’ai droit à rien », s’inquiète cet homme qui perdra de fait sa Licence, ses équipements et son fonds de commerce.

En attendant, il s’est joint à la pétition lancée par l’Abri Côtier et la plage de la Pointe Rouge qui risquent de connaître le même sort.

A suivre… :smt102

Lien source :
http://www.lamarseillaise.fr/soci-t-quartiers/l-tat-veut-d-truire-une-affaire-familiale.html
« Modifié: 18 août 2010 à 06:08:05 par CocoA »


fanette

  • Invité


Je n'ai jamais signé une pétition pour certaines catégories de gens !
Cette année, pour la première fois de ma vie, j'ai signé une pétition pour un homme politique !!  :shock:

Mais cette fois, non seulement je signerais la pétition si on me le demande, mais j'irais manifester !
Car, ce qu'ils veulent faire de Marseille me stresse à l'avance ! Hier, encore des gens bien informés parlaient de ce qui va se passer dans les calanques ! Ben mes aïeux, ça promet pour nos enfants !!  :smt011

La pizzeria est là depuis 1964, mais le cabanon doit être plus vieux, non ??  :smt007
Pétard, c'est trop sympa comme lieu ! 


hermine

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4817
  • Marseillaise.
Je suis aussi car, franchement, n'a-t-on pas plus intelligent à faire? #-o

C'est  :-&  ](*,) .



vanillablue

  • Invité

fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8881
  • Le seul le vrai !!!
Justement l'autre jour j'ai vu un reportage sur ça, les gens sont scandalisés et dans la foulée ils veulent aussi démolir l'Abri Côtier, les deux propriétaires de ces établissements étaient interviewés et ils n'étaient pas d'accord ni contents.

C'est comme lorsqu'ils ont obligé les magasins de la Canebiére à enlever leurs marquises pour que vue du port l'artère soit claire et nette, quand on voit l'état actuel de la Canebiére ça me fait bien rire, la seule qui a eu l'autorisation de rester c'est celle de la torréfaction Noailles, encore heureux.


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Pour les curieux, je mets le lien vers les articles qui parlent du sujet des autres restaurants, l'abri côtier et ceux de la pointe rouge :

http://www.lamarseillaise.fr/soci-t-quartiers/une-p-e-de-damocl-s-plane-sur-les-plages.html

Et je cite un commentaire que j'ai trouvé intéressant !

Citer
Le Cercle des nageurs et sa terrasse sur pilotis, club privé très prisé par les « people marseillais », est lui aussi sur le domaine public maritime et il n'y aurait pourtant, selon la préfecture, « aucune raison de remettre en cause ces autorisations ».
Alors les commerçants se demandent pourquoi ces lieux ne sont menacés en rien tandis que les restaurants populaires disparaissent les uns après les autres. Pour Dédé, « la loi n’est pas la même pour tout le monde ».

En revanche, je n'ai trouvé nulle part sur le net de pétition à signer !  :smt102
« Modifié: 17 août 2010 à 19:13:37 par CocoA »


Rémi

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1323
Ce qui m'ennuie le plus c'est le deux poids deux mesures entre les resto "abordables" et Péron et Passédat par exemple.
Pour le reste je n'aime pas du tout ce qu'est devenu l'abri-côtier et la plage serait beaucoup plus grande sans le bâtiment.
Chez Dédé je ne sais pas... l'emprise sur la plage est moins importante.


 

SMF spam blocked by CleanTalk