Marseille Forum

Lettre ouverte en réponse à l’article "Marseille-Mafia" du JDD.fr

smartis · 17 · 4804

smartis

  • Oh jeune !
    • Messages: 6
    • Mon blog
Bonjour,

J'ai décidé d'écrire une lettre ouverte en réponse à l’article « Marseille-Mafia, une cité à bout de souffle » publié dans les colonnes du JDD.fr afin de rétablir la vérité sur la réalité de la vie quotidienne à Marseille.

Voici le lien de ma lettre ouverte : http://adriensergent.wordpress.com

L'article du JDD m'ayant choqué, particulièrement par ces approximations, raccourcis, généralisations, clichés et erreurs, j'ai donc décider de rédiger cette lettre ouverte afin de montrer le vrai visage de cette belle et grande ville qu'est Marseille

Pour ceux n'ayant pas lu cette article du JDD.fr contre Marseille, voici le lien : http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Enquete-sur-les-violences-a-Marseille-391013/?from=headlines


N'hésitez pas vous aussi à répondre/commenter l'article du JDD.fr et à diffuser le lien de cette lettre ouverte autour de vous.

Je vous invite également à appuyer sur le bouton "J'aime" de la page Facebook "Fiers de Marseille" afin de montrer votre amour pour cette belle et grande ville : http://www.facebook.com/pages/Fiers-de-Marseille/179266155485185?sk=info


Voici ci dessous le contenu complet de ma lettre ouverte :


Lettre ouverte en réponse à l’article «Marseille-Mafia, une cité à bout de souffle» du JDD.fr


J’écris cette lettre ouverte en réponse à l’article « Marseille-Mafia, une cité à bout de souffle » publié dans les colonnes du JDD.fr sur la situation à Marseille, afin de rétablir la vérité sur la réalité de la vie quotidienne à Marseille.

Lien vers l’article datant du 17 Septembre : http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Enquete-sur-les-violences-a-Marseille-391013/?from=headlines

Votre article m’a choqué, particulièrement par ces approximations, raccourcis, généralisations, clichés et erreurs. Il est manifeste que ce papier a été rédigé par une personne connaissant mal Marseille et ayant un parti pris certain contre cette ville.

Je vais d’abord réagir au titre volontairement provocateur de votre article en répliquant d’une façon aussi exagérée et fausse : ce n’est pas Marseille qui est à bout de souffle, loin de là, je dirai plutôt : «Le JDD un journal à bout de souffle et d’arguments !».

Il est évident que la journaliste, Madame Marie-Christine Tabet, n’a de Marseille qu’une connaissance superficielle et s’est contentée de réaliser un reportage cousu de lieux communs et de clichés. J’en tiens pour preuve les nombreuses erreurs contenues dans l’article, pour vous en citer une, prenons l’exemple du nom du député «Renaud Muselier» que votre article transforme en «Bruno Muselier», ceci illustre parfaitement votre méconnaissance de la ville et des personnalités représentatives de Marseille.

Je souhaite réagir aux différents sujets abordés par l’article, car je pense qu’il est temps de rétablir la vérité sur Marseille :
 

Sécurité :

Vous décrivez une situation d’insécurité permanente à Marseille comme si c’était la ville la plus dangereuse de France, mais décortiquons vos arguments :

Des Kalachnikovs disponibles pour moins de 500 euros ? Des violences urbaines quasi générales sur Marseille ?
Ces fameuses Kalachnikovs que l’on peut se procurer à moins de 500 euros à Marseille, ce sujet qui fait tant de bruits dans la presse… admettez que ce trafic est un problème global qui touche toute la France ! Il est possible d’acheter des armes pareilles pour moins de 500 euros de la Côte d’Azur jusqu’à la région Parisienne et même au delà : lien !

Pour les violences urbaines dois je vous rappeler les tragiques drames qui ont eu lieu dans la région parisienne ?

Règlement de compte en plein centre de Paris faisant deux morts : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/04/22/01016-20110422ARTFIG00280-un-reglement-de-comptes-fait-deux-morts-en-plein-paris.php

Trafic d’armes de la Serbie vers Paris : http://www.leparisien.fr/faits-divers/demantelement-d-un-trafic-d-armes-destinees-a-la-banlieue-11-09-2010-1063349.php

Enquête sur les bandes à Paris : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/02/11/01016-20090211ARTFIG00037-des-bandes-de-plus-en-plus-violentes-a-paris-.php

Menace dans un hôpital d’un témoin d’une fusillade : http://www.leparisien.fr/tremblay-en-france-93290/fusillade-de-tremblay-encagoules-ils-traquent-un-blesse-a-l-hopital-18-09-2011-1613071.php

Vous présentez les faits d’une façon subjective en pointant du doigt Marseille comme pour dévaloriser cette ville, mais il serait temps d’ouvrir les yeux, au lieu de vous acharnez avec tant de hargne sur ces drames se déroulant dans notre cité phocéenne, vous savez bien que ce ne sont pas uniquement des drames marseillais, mais bien des problèmes existant sur tout le territoire français.

Pour illustrer cette situation d’insécurité nationale, examinons les statistiques d’agressions.

Les médias dépeignent régulièrement un climat de violence particulièrement élevé à Marseille, comme si la ville était une exception, comme si dans les autres villes tout allait très bien, seulement, en analysant sérieusement ces chiffres, on se rend compte que la réalité est tout autre : http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/taux-violence.pdf

En lisant ces statistiques, on découvre que 14 agglomérations de la région Parisienne se trouvent en tête du palmarès de la violence, Marseille n’étant qu’à la 18éme place !

De plus, nous nous apercevons que La Défense qui n’est pourtant pas réputée pour être une cité à bout de souffle, mais un quartier d’avenir pour Paris, a un taux de violence supérieur à celui de Marseille !

Alors soyons sérieux, arrêtons de stigmatiser la situation d’insécurité à Marseille, oui il faut lutter contre celle ci, mais il faut le faire ici comme dans toute la France !

 
Propreté :

Abordons maintenant le sujet de la propreté à Marseille :

Dans votre article vous soulignez la présence de nombreux rats dans les rues du quartier Noailles voulant ainsi donner une image de Marseille paupérisée et plus sale que celle de la plupart des autres villes françaises.

Vous semblez oublier les 6 millions de rats et plus infestant les rues franciliennes ainsi que certains quartiers de Paris regorgeant d’immondices : http://www.liberation.fr/vous/0101626131-rats-de-maree-sur-paris et http://you.leparisien.fr/actu/2010/10/21/video-tas-d-ordures-a-paris-iie-4402.html

 
Les quartiers de Marseille :

Vous racontez une visite d’un adjoint du maire à Frais Vallon située dans les quartiers nord de Marseille, votre description est celle d’un quartier totalement à l’abandon, bien loin de la réalité de cet endroit si riche d’énergie et de talents au travers d’une vie associative intense.

Rappelons nous aussi que toutes les grandes et belles villes ont des quartiers plus ou moins difficiles, ceci est une réalité pour toute métropole.

Je vous invite à aller visiter les banlieues parisiennes, dans certains endroits, vous verrez l’accueil fait à une voiture ayant une cocarde municipale…

Il y a une différence majeure dans l’urbanisme de Marseille en comparaison à celui de Paris, dans la cité phocéenne, les classes populaires et les classes moyennes vivent ensemble au cœur de la ville, alors qu’à Paris, les classes populaires sont enfermées dans de grands ghettos à la périphérie de la ville.

 
L’affaire Guérini :

L’affaire Guérini, est un sujet Oh! combien apprécié des médias, mais il ne faut pas oublier que la corruption est un fléau qui touche toutes les villes et régions de France, par exemple, l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_emplois_fictifs_de_la_mairie_de_Paris l’affaire des marchès public en Ile de France : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_march%C3%A9s_publics_d’%C3%8Ele-de-France ou bien encore l’affaire des HLM de Paris : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_HLM_de_Paris

Et pourtant, malgré toutes ces affaires de corruption, Paris reste une belle et grande ville, la majorité des élus sont honnêtes, personne ne dit qu’à Paris il faut mettre tout le monde dans le même sac, que Paris est une ville à bout de souffle, et bien c’est la même chose pour Marseille.

Oui les affaires de corruption sont graves, elles détournent l’argent du contribuable de sa fonction véritable et par la même, elles décrédibilisent l’action publique, mais elles ne sont hélas pas l’apanage d’une seule ville ou région en particulier.

Une nouvelle fois je vous invite à regarder le reste de la France afin de vous rendre compte du fait que la corruption est un fléau d’envergure nationale, arrêtons de pointer systématiquement Marseille du doigt.

Laissons la justice faire son travail et continuons à lutter contre la corruption au niveau national, sans stigmatiser ni généraliser une situation ou une ville particulière.
 

Conclusion :

En conclusion, je souhaite dire que cet article à peine digne d’un tabloid, ne fait pas honneur au JDD celui ci méritant d’avoir un travail journalistique d’une qualité à la hauteur de sa réputation.

Il est grand temps que certains médias arrêtent de stigmatiser Marseille en essayant d’en faire une ville bouc émissaire, les problèmes soulevés par votre article sont tous visibles dans d’autres villes pour la simple et bonne raison que vous essayez de faire passer cela pour des phénomènes locaux alors qu’en réalité ce sont des problèmes d’ordre national concernant toute la France : corruption, trafic d’arme, insécurité et propreté sont des sujets qui concernent tous les citoyens français quelque soit leur ville !

Alors il est temps d’ouvrir les yeux et d’accepter de répondre aux problèmes de façon globale sur la totalité du territoire.

Que les médias arrêtent donc de transformer Marseille en une ville rongée par la corruption et accumulant des montagnes de déchets dans ses rues, alors qu’en réalité Marseille est similaire à une Barcelone française aussi bien au niveau de l’état d’esprit méditerranéen ouvert sur le monde qu’au niveau de la fabuleuse croissance que Barcelone à connu dans les années 90.

Marseille est une belle et grande métropole, véritable creuset de cultures différentes réunies par le même amour de leur ville.

Marseille regorge de talents, d’énergie et de projets dans des domaines aussi variés que le monde de l’entreprise (avec le projet euroméditerranéenne), le tissu associatif avec l’incroyable énergie dont les marseillais font preuve pour le faire vivre ainsi qu’au niveau artistique et culturel avec la nomination de Marseille comme Capitale de la Culture Européenne en 2013 et tous les grands chantiers que cela entraine (Le Mucem, le Silo etc)

Marseille est une ville d’avenir, une ville cosmopolite et dynamique, une ville du XXI éme siècle, alors je vous serai gré de ne pas tenter de la salir avec des clichés et visions du monde datant d’un autre siècle.


Adrien Sergent

Un Marseillais indigné


hector

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7154
J'applaudis des trois mains...sur le fond...car moi non plus, je n'ai point aimé le "portrait" de Marseille fait par le JDD  :evil:
(de là à le traiter de "tabloïd"....comme certain (sans esse  :mrgreen: ) on crû pouvoir le faire vis à vis de  "L'express" lors d'une "interview" télévisuelle... :-k ...
je trouve que cela enlève du "crédit" à tes arguments....donc je n'appuierai pas sur le bouton "J'aime".. =;

Mais...tu as dû recevoir lors de ton inscription sur notre forum une "invitation" à te présenter ..même sommairement.....dans la rubrique idoine...et ici..on aime bien savoir à qui l'on a affaire...en plus d'une règle de siple politesse  :smt045

A bon entendeur  ;)



smartis

  • Oh jeune !
    • Messages: 6
    • Mon blog
Bonjour,

Avant toute chose, je suis déjà heureux de voir d'autres personnes n'ayant pas aimé le portait de Marseille fait par le JDD :) !

Pour le ton plutôt incisif de ma lettre, j'ai voulu adopter le même ton agressif que la journaliste la fait à propos de Marseille.

Par contre, pour le mot "Tabloid", si tu regardes bien ce passage dans la lettre, tu pourras voir que je ne dis pas que le JDD est un tabloid mais "En conclusion, je souhaite dire que cet article à peine digne d’un tabloid, ne fait pas honneur au JDD celui ci méritant d’avoir un travail journalistique d’une qualité à la hauteur de sa réputation."

C'est à dire que je trouve que cette article ne fait pas honneur au JDD et que cela me déçoit, un peu comme quand tu vas dans un cinéma pour voir le nouveau film d'un bon réalisateur et que quand tu ressors de la salle tu es déçu par la qualité du film tu peux dire "ce film est proche d'une série B, cela ne fait pas honneur au réalisateur".

Ce que je souhaite donc dire, c'est que je ne critique pas le réalisateur (JDD) mais l'oeuvre (article).


Mais même si tu n'adhères que sur le fond de la lettre et pas la forme, n'hésite pas à réagir toi aussi à l'article du JDD en postant un commentaire, en leur envoyant un mail ou en agissant d'une autre façon.

Mon objectif n'est pas d'accumuler les "J'aime" Facebook sur ma lettre, mais plutôt d'encourager des gens à répondre eux aussi à cet article du JDD.fr afin de défendre l'image de Marseille.

Donc si tu as le temps/envie de publier quelque chose je t'encourage à le faire et à m'envoyer le lien/texte afin que je le fasse tourner sur FB/Twitter, toujours dans l'objectif de montrer qu'il y a pas qu'une vision unique de Marseille mais que des gens vivant à Marseille ont d'autres choses à dire et d'autres points de vue.

Pour la présentation, je me suis inscris il y a quelques mois et je n'avais encore jamais posté de topic, du coup j'ai oublié/zappé sans le vouloir l'invitation à me présenter.

Sur les forums que je fréquente la présentation dans une rubrique dédiée n'est pas spécialement indiquée, d'où l'oubli de ma présentation.

En tout cas, j'en suis désolé et je vais rectifier cela dés ce soir :)

à bientôt

Cordialement Adrien



hector

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 7154
 :smt023

par contre...je te renvoie à l'excellent post (à mon humble avis  =D>  =D>)  de leonicat...sur notre forum  :arrow:
 
http://www.rue89.com/2011/09/22/a-marseille-la-violence-on-la-voit-pas-on-est-dedans-222751

pour une fois, un reportage qui ne fait ni dans la pagnolade-qui-nous-ridiculise, ni trop dans le sensationnalisme du genre : regardez à Marseille comme c'est trop pourri.

ça n'évoque pas tout (pas la douceur de vivre en tout cas) mais c'est intéressant. je m'attendais au pire à la lecture du titre, mais non...
:smt039


maxsuzy13

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 17
Bonjour,

Il est vrai que les sujets qui touchent Marseille sont toujours emprunts de vieilles notions de grand banditisme, d'omerta, de Mafia, de saleté etc...
Nous, les marseillais, ne pouvons que nous réjouir de voir la justice faire son travail dans les affaires de corruption et d'association de malfaiteurs (affaire Guérini par exemple). Il en est de même, j'en suis sûr, pour les habitants de Lyon avec leur affaire sur le n°2 de la PJ, ou encore des parisiens sur l'affaire des emplois fictifs...

Cependant, il est regrettable que ces sujets de corruptions ne soient pas traités de la même manière (http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/Emplois-fictifs-Chirac-dit-n-avoir-commis-aucune-faute-394403/). Mais je doute fort que cette lettre ait le moindre effet. Bien que ne voulant pas entrer dans ce jeu là, ce n'est que l'expression d'un parisianisme qui existe depuis bien longtemps et je citerai ceci retrouvé sur Wikipédia:

    « L'atticisme moderne, ce parisiénisme (...), qui consiste à tout effleurer, à être profond sans en avoir l'air. »

— Balzac, Œuvres diverses, t.3, 1841, p.228[2].

En plus de les avoir effleurés, ils ont affublés Marseille de l'origine de tous les maux!

Médiocre, donc.


Knaye189

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 25
   Adrien,
"Vous êtes des Parisiens, vous ne connaissez pas le vrai Marseille" et "Ailleurs c'est pas mieux qu'à Marseille" sont des arguments aussi peu valables que ceux développés dans l'article que tu cites. Et j'ajouterai que c'est précisément ces réactions passionnées qui alimentent les mythes et légendes circulant sur Marseille et les Marseillais.
 Dans le détail de ta lettre,

Sécurité : Je ne vous pas pourquoi tu compares Marseille à Paris/région parisienne si ce n'est précisément pour entretenir cette animosité fertile "anti-parisien contre anti-marseillais". Marseille doit être comparé à Lyon et Lille, au passage mieux classées que Marseille dans le document que tu rapportes.  

Propreté : Comme dirait un célèbre animateur de radio "à m'moment donné", il faut être honnête : le centre-ville de Lyon, Paris, Toulouse, Strasbourg, Rennes ... (pour ne prendre que des grandes villes que je connais et ayant les mêmes quantités de déchets à gérer) sont sans aucune mesure bien plus propres que ne l'est Marseille (je parle là des centre-villes donc vieux-port, place aux huiles, St Fé, Rome, Préfecture, Canebière,...)

Quartiers : D'accord avec toi : Marseille n'a pas le monopôle des quartiers difficiles. Par contre ton passage sur la vie associative à Marseille est plus que subjectif. J'en veux pour preuve le milieu sportif (hormis le foot évidemment): installations vétustes, dédales de petits clubs difficiles à identifier et probablement manque de soutien des collectivités. Tout cela résulte à l'absence de Marseille dans les sports co notamment (hand, basket, rugby) à l'échelle nationale. Exemple à suivre : Montpellier.

Affaires politico-économiques : D'accord avec toi. Mais dans ce cas, je pense que c'est la médiocrité de nos élus locaux qui attire les railleries des médias nationaux...

Conclusion arrêtons de nous offusquer quand quelqu'un critique Marseille et travaillons tous à notre échelle pour améliorer la situation. L'image de notre bonne vieille ville évoluera alors...




chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
J'ai envoyé une réaction à cette andouille.  Elle mériterait un bon procès en diffamation !

Edité le : 21 Octobre 2011 à 16:01:54
  Adrien,
"Vous êtes des Parisiens, vous ne connaissez pas le vrai Marseille" et "Ailleurs c'est pas mieux qu'à Marseille" sont des arguments aussi peu valables que ceux développés dans l'article que tu cites. Et j'ajouterai que c'est précisément ces réactions passionnées qui alimentent les mythes et légendes circulant sur Marseille et les Marseillais.
 Dans le détail de ta lettre,

Sécurité : Je ne vous pas pourquoi tu compares Marseille à Paris/région parisienne si ce n'est précisément pour entretenir cette animosité fertile "anti-parisien contre anti-marseillais". Marseille doit être comparé à Lyon et Lille, au passage mieux classées que Marseille dans le document que tu rapportes.  

Propreté : Comme dirait un célèbre animateur de radio "à m'moment donné", il faut être honnête : le centre-ville de Lyon, Paris, Toulouse, Strasbourg, Rennes ... (pour ne prendre que des grandes villes que je connais et ayant les mêmes quantités de déchets à gérer) sont sans aucune mesure bien plus propres que ne l'est Marseille (je parle là des centre-villes donc vieux-port, place aux huiles, St Fé, Rome, Préfecture, Canebière,...)

Quartiers : D'accord avec toi : Marseille n'a pas le monopôle des quartiers difficiles. Par contre ton passage sur la vie associative à Marseille est plus que subjectif. J'en veux pour preuve le milieu sportif (hormis le foot évidemment): installations vétustes, dédales de petits clubs difficiles à identifier et probablement manque de soutien des collectivités. Tout cela résulte à l'absence de Marseille dans les sports co notamment (hand, basket, rugby) à l'échelle nationale. Exemple à suivre : Montpellier.

Affaires politico-économiques : D'accord avec toi. Mais dans ce cas, je pense que c'est la médiocrité de nos élus locaux qui attire les railleries des médias nationaux...

Conclusion arrêtons de nous offusquer quand quelqu'un critique Marseille et travaillons tous à notre échelle pour améliorer la situation. L'image de notre bonne vieille ville évoluera alors...




Le racisme anti Marseillasi est une forme exacerbée du racisme anti méridional qui sévit au nord de la Loire.

Il trempe son origine dans l'histoire tragique de nos régions. Tout cela est beaucoup plus profond que les magouilles des frères Guérini (qui ont leur équivalent chez nos amis parisiens).


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
Il semblerait qu'il y ait eu une nouvelle émission malveillante sur une chaine parisienne (= nationale, malheureusement)

Marseille hors de contrôle” : un reportage accablant de France 24  (sic)

C'est, semble-t-il, du style, :

on se bat dans les rues à Marseille, les voyous font régner leur terreur , etc etc.


Knaye189

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 25

Le racisme anti Marseillasi est une forme exacerbée du racisme anti méridional qui sévit au nord de la Loire.

Il trempe son origine dans l'histoire tragique de nos régions. Tout cela est beaucoup plus profond que les magouilles des frères Guérini (qui ont leur équivalent chez nos amis parisiens).

Mais de quoi tu parles ? Si tu sors de Marseille (et là je ne parle pas d'Aubagne heing), tu verras que les gens n'ont plutôt rien contre Marseille pour peu qu'on ne leur sorte pas le couplet "Marseille, j'y habite depuis 12 générations c'est la plus belle ville du monde avec la plus grande équipe de foot au monde..." Et pour en avoir parlé avec des gens extérieurs à Marseille c'est surtout le manque d'ouverture d'esprit de ce couplet qui irrite... (et là je ne parle pas de la véracité du contenu du couplet!)


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231

Le racisme anti Marseillasi est une forme exacerbée du racisme anti méridional qui sévit au nord de la Loire.

Il trempe son origine dans l'histoire tragique de nos régions. Tout cela est beaucoup plus profond que les magouilles des frères Guérini (qui ont leur équivalent chez nos amis parisiens).

Mais de quoi tu parles ? Si tu sors de Marseille (et là je ne parle pas d'Aubagne heing), tu verras que les gens n'ont plutôt rien contre Marseille pour peu qu'on ne leur sorte pas le couplet "Marseille, j'y habite depuis 12 générations c'est la plus belle ville du monde avec la plus grande équipe de foot au monde..." Et pour en avoir parlé avec des gens extérieurs à Marseille c'est surtout le manque d'ouverture d'esprit de ce couplet qui irrite... (et là je ne parle pas de la véracité du contenu du couplet!)

De quoi je parle, et bien d'un phénomène que j'ai rencontré personnellement et sur lequel je me suis documenté.

Un détail, cela fait 30 ans que je travaille dans le nord de la France.


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8737
    • Marseille Forum ;-)
C'est clair que l'argument "c'est parisien c'est donc de l'anti-marseillais" vole pas bien haut  :roll:
C'est aussi crétin que les raccourcis de certains reportages sur la ville... Et je suis pas sûr que l'on puisse combattre efficacement des préjugés avec d'autres préjugés.



chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
"C'est clair que l'argument "c'est parisien c'est donc de l'anti-marseillais" vole pas bien haut  Rolling Eyes
C'est aussi crétin que les raccourcis de certains reportages sur la ville... Et je suis pas sûr que l'on puisse combattre efficacement des préjugés avec d'autres préjugés."

Mildiou :

il est évident qu'il y a des problèmes à Marseille.

Problèmes dont  certains Marseillais sont responsables. Je n'aurais pas créé un blog consacré à la saleté de la ville et au stationnement ahurissant dans le cas inverse, pour ne citer que deux exemples.

Ceci dit, je vous assure qu'il y a de très mauvaises habitudes à notre sujet au nord de la Loire.

Les insultes que j'ai subies, dés l'age de 10 ans , en colonies de vacances, ne s'oublient pas facilement (il y a en a eu d'autres depuis) et m'ont incité à me documenter sur le sujet. Sujet pris au sérieux par des sociologues occitans par exemple.

Je vous rappelle également la "guerre des cliniques" inventée par la presse parisienne dans les années 80.

Une partie de ma famille étant parisienne, je ne pense pas faire de l'anti parisianisme primaire , mais seulement souligner une réalité.




« Modifié: 03 novembre 2011 à 16:30:42 par chris4 »


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Je n'ose pas participer au débat car je ne sais pas faire aussi bien que vous, mais j'aime beaucoup vous lire et voir comment vous exposer vos idées, vous défendez vos opinions.
Je n'avais pas lu l'artice publié sur Rue 89, mais je vais rattrapé ce retard.
Idem pour l'article du JDD.


Enfin merci à vous d'alimenter le débat et de le faire ici. C'est enrichissant  :smt023


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
Voila ce que je viens de trouver sur un site nommé Boulevard Voltaire.

En principe ce site est intéressant car ses analyses politqiues sortent du politiquement correct, mais il ya peut être des limites ---

Le titre d'abord : lâcher le boulet marseillais.

Et le contenu :

Marseille est autant une ville française que l’étaient les villes de l’Algérie d’avant 1962. Un déni de réalité. Bien sûr, la majorité arabo-africaine est encore officiellement sous la coupe de la République française, mais plus pour longtemps, ne rêvons pas.

Le vieillissant Jean-Claude Gaudin est probablement le dernier ou l’avant-dernier maire français de souche ; après, il faudra passer la main. C’est le vent de l’Histoire ! D’ailleurs, depuis quelques mois, les médias mettent fortement en avant Samia Ghali, maire actuel du huitième secteur. Candidate pour les municipales de 2014, elle a le bon profil pour diriger la phase de transition. Algérienne d’origine, socialiste, et visiblement imprégnée de culture républicaine, Samia Ghali sera le symbole parfait.

En attendant, continuellement à la une des faits divers, la deuxième ville de France, pourrie jusqu’à l’os par la corruption et les divers trafics, est devenue un véritable boulet pour la nation. Économique et humain. La bataille démographique est définitivement perdue. Plus de 50 % des jeunes de moins de 18 ans sont d’origine afro-maghrébine. Soyons lucides : Marseille est chaque année moins française.

Il faut peut-être envisager le dégagement. Rapidement. Des accords pourraient être trouvés pour que la minorité européenne qui vit sur place puisse conserver la nationalité française si elle le désire, et tout du moins, qu’elle soit protégée à l’avenir.

Le rapatriement doit néanmoins être sérieusement envisagé pour une grande partie des Français. Marseille ne revendique certes pas son indépendance en dehors des clubs de supporters de l’OM ou de quelques illuminés, et il n’y a pas là-bas de FLN, le pouvoir de la rue étant déjà aux mains de la majorité musulmane. La métropole pourrait donc jouir, dans un futur proche, d’un statut de ville libre ou de “Ville-État” associée. Mais elle devra progressivement acquérir une autonomie économique. La France ne peut plus continuer de payer une fortune pour gérer une fiction.

Le constat est rude, volontairement provocateur, mais n’oublions pas que la France fut jadis plus petite. Sous l’effet des vagues d’immigration conjuguées à sa trop faible natalité, elle se rétracte depuis quarante ans, en des frontières antérieures de quelques siècles. Il faut oser l’admettre pour reconstruire sur une base saine. La Seine-Saint-Denis et la région de Roubaix peuvent elles aussi devenir des enclaves officiellement reconnues d’ici vingt ou trente ans. Les Français disparaissent de ces zones géographiques, et une nouvelle culture a pris la place. Sauf à envisager une folle reconquête militaire, qu’y pouvons-nous ?

En 2016 sera achevée la plus grande mosquée de France à Marseille (7.000 places). La construction a été lancée le 5 juillet dernier, jour anniversaire de l’indépendance algérienne. Tout un symbole.

Premiers commentaires personnels :

A propos de  la délinquance, l'auteur reproche à notre ville une situation qui n'est pas celle de l'ensemble de la citée et que l'on retrouve dans TOUTES les zones de non droits jouxtant les grandes villes françaises ---

La différence est que les médias ne montent en épingle surtout les délits qui se sont déroulés à Marseille.
« Modifié: 29 août 2013 à 15:48:42 par chris4 »


Marielabeille

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5797
  • Si tu veux que Marseille soit belle, fais ta part
Cet article est odieux de "la France aux Français" et de maghrébinophobie, l'auteur a l'air animé par une obsession de la ségrégation raciale, il aurait été heureux en Afrique du Sud du temps de l'apartheid. Probablement un nostalgique des colonies ?

Sinon, j'ai mieux, dans le style "articles sur Marseille Mafia" : http://www.slate.fr/france/77098/reglements-de-compte-marseille-article
Une petite galéjade qui donne à réfléchir sur ce qu'on voit aux infos en ce moment...  :smt039


chris4

  • Collègue qui boulègue
  • ****
    • Messages: 1231
En regardant sur internet, je suis tombé un peu par hasard sur le site du journal ouest France signalant en très petits caractères qu'un forcené avait attaqué un paisible habitant à coups de machette dans l'ïle de Groix.

Imaginons que le même fait divers se soit déroulé chez nous.

La Provence en aurait profité pour en faire sa Une, les radios et les télés en auraient parlé.

Très rapidement on aurait trouvé un "témoin" expliquant que à MARSEILLE, on ne peut plus sortir sans protection et que le ville sombre dans un gouffre de violence sans fin.
Des éditos assassins seraient sortis contre nous, etc, etc.

Nullement mis en évidence sur la page web, j'ai trouvé également :

Brest. Un buraliste blessé lors d'un braquage.

Pour ce genre d'attaque, si elle s'était déroulée à Marseille , les médias aurait pu inventer une déclaration de guerre de la pègre marseillaise à tous les petits commerçants qui sont sans cesse attaqués, rackettés, etc dans la ville.
« Modifié: 03 septembre 2013 à 09:28:54 par chris4 »


 

SMF spam blocked by CleanTalk