Marseille Forum

Pour discuter en marseillais

pétanque · 398 · 134059

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Moi, mon patois, c'est le cevenol, dans mon enfance, j'ai entendu ma grand-mère le parler, mais je l'ai jamais pratiqué !
Il y a quinze ans, par curiosité, j'ai pris des cours de provencal en graphie mistralienne, j'y ai rencontré des parisiens qui sont devenus mes amis mais j'ai pas assez travaillé, je sais pas l'écrire !
Mais j'arrive très bien à le lire, et la plupart du temps à le comprendre à l'oral !


fanette

  • Invité

Voilà, la phrase est corrigée !
En fait, dans mon histoire, c'est un curé qui fait la messe et tout en distribuant les osties aux femmes et aux enfants, il dit aux hommes qui se planquent au fond de l'église :

- attendez vous autres, on va faire une partie de pétanque !

 :smt005



Voici le conte, version française, Sourire !


Le croquemitaine :

Lorsque j'étais enfant, j'aimais mieux grimper aux arbres que jouer à la poupée. La poupée, j'y jouais certes, je la berçais mais à l'heure du crépuscule, assise sur la chaise basse que mon grand père avait menuisée pourmoi, ou la nuit lorsque j'allais au lit.

Mais le jour, je préférais me promener à travers la campagne autour de notre bastide ; c'est là qu'il se passait des choses extraordinaires pour une gamine de cinq ans.
L'été j'attrapais des cigales qui me faisaient pipi au nez en s'envolant. Je cherchais des grillons dans le pré, il fallait leur chatouiller le dos avec une tige sèche pour les faire sortir de leur cachette, ce n'était pas facile ; parfois j'en emprisonnais un dans ma cage ; comme il était joli annelé d'or, comme il chantait bien suspendu à l'espagnolette et rompant les oreilles à tous nos voisins.
Ce qui me plaisait par dessus tout, c'était de grimper sur le prunier ou sur le figuier, car ma grand-mère m'avait dit :

- tiens, voici un quignon de pain, va dehors, tu m'ennuies à tourner dans la cuisine comme un taon.

Je sortais, je goûtais une figue ou du raisin, je m'éloignais dans les vignes, et hop j'arrivais devans le puits. Aï, le puits ! Il ne fallait pas s'y mirer dedans, car il y avait le croquemitaine tapi au fond.

Sur mes pieds, je m'approchais en douce, je me dressais, je saisissais le seau, balalin, balalan, il rebondissait contre les pierres et se décrochait. Je m'enfuyais en braillant comme un âne, car il me semblait avoir une douzaine de croquemitaines à mes trousses.
Mon grand-père, alarmé disait :

- il faut que je fasse peur à cette petite, un jour ou l'autre elle se noiera !

Un après-midi que je faisais la sieste, à la saison des moissons ou des foins, quand le ciel se met en colère et qu'il tonne fort, il entra dans ma chambrette, encapuchonné, tenant ses mains comme celles d'un diable. Il vint à deux pas de mon lit en ricanant : "voici le croquemitaine, voici le croquemitaine qui vient te chercher pour te noyer dans le puits"

Sur le moment j'eus peur et mon coeur trembla. PUis je m'aperçus que le croquemitaine avait la barbe frisée de mon grand père et que son capuchon, je l'avais déjà vu suspendu dans la remise, mon grand-père le mettait lorsqu'il pleuvait à l'époque des vendanges.

Je ne dis mot, mais je ne retournai plus au puits, allez savoir, le croquemitaine et mon grand père auraient pu être compères.

 ;)

Voilà ! Ca doit rappeler de beaux souvenirs à plus d'un ! En tout cas, ceux qui ont connu, vécu à la campagne !  ;)

En Provençal :

Quouro ère pichouneto, m'agravado forço mai d'escala is aubre que de jouga à la titè. Si, la titè, la bressave au calubrun, assetado sus la cadiero basso que moun grand m'aviè fusteja, vo, la nue quouro anave au lié.
Mai, de jour, me fasié gau de landa dins l'incountrado de nosto bastido : es aqui que i'avié de causo espetaclouso pèr uno drolo de cinq an !
D'estiéu, agantave de cigalo que m'escampavon d'aigo au nas en s'enanant dins lou cèu. Cercave de grihet dins lou prat : falié ié faire lou coutigo sus l'esquino em'uno buscaio, pèr li faire sourti de soun escoundiho, èro mal eisa. De cop que l'i a, n'embarrave un dins ma pichoto gabi : coum'èro poulidet à l'èstro, que roumpié lou cuou à touti li vesin.
Subretout, ço que m'agradavo, èro d'escala la pruniero o la figuiero que ma grand me disié :

- tè, vaqui un cantèu de pan, vai deforo que vires cou'un tavan dins la cousino.

Anave deforo, tastave quauco figo vo de rasin, m'alunchave dins lou plantié, e zou, arribave davans lou pous.
Ai lou pous. Falié pas se ié miraia dedins, que i'avié la garamaudo au trefouns.
Sus mi petoun, veniéu de garapachoun, me aussave, agantave lou ferrat, balalin, balalan, reboumbelavo contro li pèiro et negave lou pouire. M'escapave en bramant coum'un ai, que cresiéu d'agué uno dougeno de garamaudo darrié iéu.

Moun grand èro escaufestra, disié "fau que fague pou àn'aquelo drolo, qu'un jour vo l'autre se negara"

Un vèspre que fasiéu une chaumo et que trounavo coumo lou cèu saup s'encagna au tèms di fen o di meissoun, intrè dins ma chambretto, encapouchouna, tenènt li man crouchudo coum'un diable ; me vèn à dous pan en richounejant :

- vaqui la garamaudo, vaqui la garamaudo, vèn te querre pèr te nega dins lou pous !

Subran aguère pou e moun baticor tremoulavo.Pièi, m'avisère que la garamaudo avié lou barbet frisouleja de moun grand et qu'aquéu capouchoun l'aviéu vist pendoula dins la remiso, moun grand lou métié quouro plouvié pèr lis endùmi.

Diguère rèn, mai tournère plus au pous : de cop que l'i a, que la garamaudo e moun grand siguèsson coumpaire.

Fin  ;)

Je vous l'avoue, je n'ai pas relu le conte en provençal et peut-être (certainement) y-a-t-il des fautes !

« Modifié: 11 novembre 2008 à 12:09:33 par fanette »


sourire

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4997
 =D>  =D>  =D>

Oh c'est superbe!
et en effet, cela fait revivre de si jolis souvenirs.
Le plus souvent, les enfants de ma génération, ne restaient jamais à Marseille, pendant ses si longues grandes vacances d'alors, et quand on avait de la chance, comme moi, on les passait chez nos grand-parents, qui louaient à l'époque des grandes châleurs, un appartement dans les mas ou exploitations agricoles de Provence, pour moi c'était à Valensole :D au mas Mauléon. :smt007
et ce conte raconte à la perfection ses souvenirs heureux. :smt007
Merci Fanette :bouquet:


itomi-blue

  • Oh jeune !
    • Messages: 5
bonsoir  a tous,voila en ce moment je travaille sur le lengage des jeunes et j'aimerais connaitre la sgnification de cette phrase:ZERMA ON A CARNé LES MECS LES PLUS SHTARBER.merci beaucoup


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
bonsoir  a tous,voila en ce moment je travaille sur le lengage des jeunes et j'aimerais connaitre la sgnification de cette phrase:ZERMA ON A CARNé LES MECS LES PLUS SHTARBER.merci beaucoup

bonjour, je connais zarma, mais zerma, je ne sais pas...mon zarma à moi, il veut dire "ouais c'est ça" ou dans le genre...carné je ne sais pas

les plus shtarbés...shtarbés ça veut dire fous

donc je dirais

ZERMA ON A CARNé LES MECS LES PLUS SHTARBER
Ouais..yééé..on a ?????? les mecs les plus fous


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Heu ?
 :-k
Cà, c'est du marseillais moderne, moi j'ai pris l'option "langues anciennes", désolée, je peux pas t'aider !
 :cache:



Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
bonsoir  a tous,voila en ce moment je travaille sur le lengage des jeunes et j'aimerais connaitre la sgnification de cette phrase:ZERMA ON A CARNé LES MECS LES PLUS SHTARBER.merci beaucoup
je dirai"ouééééééé on a battu les mecs les plus fadas( dans le sens pas tranquille, pas frequentable, voyous) "

mais bon :cache: , moi le language d'jeuns je suis plus dans le coup :smt102

Edité le : 13 Novembre 2008 à 21:17:01
ou alors y a aussi si les shtarbers sont des profs ou pions ou adultes surveillant ca serai plutot

" ouééé on a battu ces c*ns"


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
ca veut dire:
"zou, sian spouffir les raspèdes niasquées"


itomi-blue

  • Oh jeune !
    • Messages: 5
merci pour vos réponses.si quelqu'un d'autre a une autre signification je suis preneuse.encore merci


fanette

  • Invité

Zarma ou zerma est un mot arabe ! Il n'y a pas de vrai traduction pour ce mot ! Un ex.
Une personne te dit : j'ai chanté dans la salle, j'ai eu un succès monstre !!
Tu ne la crois pas. Tu réponds "zarma tu te prends pour la Callas !!

La traduction de Btbm est parfaite ! Il n'y a que le mot "carné" que je ne comprends pas ! Pourtant, il me semble que mon fils m'a expliqué ça récemment ! Je le lui demanderais ce soir si j'y pense !

Autrefois, c'était facile, on parlait verlan ! Maintenant, ils donnent aux mots de la langue française une autre signification !!


itomi-blue

  • Oh jeune !
    • Messages: 5
oui il ne me manque que le mot "carné" j'attendrais se soir alors.merci :D


fanette

  • Invité


Ben, mon fils est là ! Il m'a expliqué "zarma" "chtarbé" mais il ne connaît pas le mot "carné" !
Il s'est demandé (à juste titre) si la phrase avait été prononcée par des filles ou des garçons !
Car il supposait que "carné" voulait peut-être dire "rencontré" ou "croisé" !  :-k



itomi-blue

  • Oh jeune !
    • Messages: 5

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Et celle-là, d'expression, vous la connaissez ?

Chasque toupin a trovo sa cabucello !


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Et celle-là, d'expression, vous la connaissez ?

Chasque toupin a trovo sa cabucello !

Chaque casserole a trouvé son couvercle ?  :-k  chaque fille a trouvé sa moitié  ?


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Ben, vivi, littéralement, la première traduction c'est la bonne, et par extension, on peut dire aussi la deuxième !
 :smt023


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Ben, vivi, littéralement, la première traduction c'est la bonne, et par extension, on peut dire aussi la deuxième !
 :smt023


C'est trop beau le provençal ..  :smt007  et si on faisait un topic où on ne parlerait que le provençal ?


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Ben, on a lui, et le dictionnaire en plus, pour s'entrainer et s'éclater !!!
 ;)


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Ben, on a lui, et le dictionnaire en plus, pour s'entrainer et s'éclater !!!
 ;)


Je sens que je vais m'y mettre  ;)  pour le plaisir de rouler ces jolis mots dans ma bouche !  :-P


 

SMF spam blocked by CleanTalk