Marseille Forum

Vivre à Marseille => Marseille hier, aujourd'hui et demain => Discussion démarrée par: CelineChris13016 le 01 avril 2007 à 14:41:38

Titre: Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 01 avril 2007 à 14:41:38
Arrivée à 20 h 30 pour un bête accident, j'arrive au service des urgences.
Déjà, je ne me sens pas à l'aise, un attroupement de jeunes dehors, devant l'entrée tombent bière parès bière .
Un type est garé devant la même entrée musique à fond dans la voiture.

mmmmmmhhhhhhhhhhh déjà là, je suis pas à l'aise devant tant d'irrespect de la tranquilité des gens que l'on soigne...
Je me fais enregistrer. Et là j'assiste à un truc hallucinant : les jeunes qui buvianet des bières dehors, forcent l'entrée des urgences pour voir leur cousin admis un peu plus tôt.
Les infirmières lui disent que dans ce sas, on accueille les patients, qu'ils sont priés de sortir et qu'on les tiendra informés. Ils se rebiffent (genre owwwwwwwwwwwww tu sais qui je suis moi ?) le service de sécurité s'en mêle, les jeunes traitent les employés du service de sécurité de "mongol" et se rebiffent.

Je suis outrée que dans des lieux aussi "solennels" qui appellent au calme on soit obligés
- d'embaucher des gens pour maintenir la sécurité et éviter les débordements
- qu'on assiste à ce genre de comportement "animal"

C'est horrible de travailler dans ces conditions ! A un moment, ils ont pris un enfant avant Axel car l'urgence était très urgente. L'infirmière est venue présenter ses excuses !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je suis persuadée qu'elle a fait ça car ils ont du rencontrer des problèmes genre "j'étais là avant lui". J'ai dis à l'infirmière qu'elle n'avait pas à se justifier que j'avais bien vu que l'enfant présentait une urgence plus important qu'axel... Elle m'a regardée avec des yeux écarquillés :lol:
Je comprend mieux pourquoi les infirmier(e)s me regardaient interloqué(e)s quand je leur disais : "bonsoir" "merci" "bonne soirée"

Je ne dirai qu'une chose : bravo à tous ces gens qui tous les jours se donnent à fond pour la santé, la sécurité de tous, et qui continuent à exercer leur métier avec passion malgré le climat difficile !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: odabs le 01 avril 2007 à 14:56:47
Et là j'assiste à un truc hallucinant : les jeunes qui buvianet des bières dehors, forcent l'entrée des urgences pour voir leur cousin admis un peu plus tôt.


Quand j'ai lu j'ai cru que le truc hallucinant, c'était que les jeunes qui buvaient des bière étaient en fait les infirmiers des urgences.  :lol:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 01 avril 2007 à 15:03:37
le reste n'étant pas pour toi hallucinant.... C'est un habitude ?????????????????????

Si oui c'est vraiment grave !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Aguilex le 01 avril 2007 à 15:08:26
Malheureusement, les principes élémentaires de courtoisie et d'education se perdent desormais... meme à l'hopital. :?

Ou va t-on ? Franchement cette derive m'inquiete : les gens sont de plus en plus egoistes et mal élévés...  :shock:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 01 avril 2007 à 15:26:25
oh oui ça fait peur...

Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: nikki le 01 avril 2007 à 15:28:50
c vrai que la politesse se perd  ](*,)  ](*,)
c bien dommage
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Nikon le 01 avril 2007 à 16:00:50
c'est aussi pour ça qu'il ne faut pas leur jeter de pierres lorsqu'elles manifestent ces pauvres infirmières !  :mrgreen:
Titre: Re : Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Born_to_be_Marseillaise le 01 avril 2007 à 16:05:35
c'est aussi pour ça qu'il ne faut pas leur jeter de pierres lorsqu'elles manifestent ces pauvres infirmières !  :mrgreen:

moi, j'ai pas honte de dire...chuis d'accord avec Nikon  :tirelangue:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 01 avril 2007 à 16:05:47
Ni aux policiers ;-)
Titre: Re : Re : Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Nikon le 01 avril 2007 à 16:07:13

moi, j'ai pas honte de dire...chuis d'accord avec Nikon  :tirelangue:
Ca marche pas ! J'ai un calendrier et j'ai bien vu quel jour nous sommes !!!  :mrgreen:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Jealousy13 le 01 avril 2007 à 17:23:48
Moi je trouve vraiment ce comportement intolérable
On devrait sévir les gens qui se comportent ainsi
Mais on devrait aussi apprendre à certains parents, ce qu'est l'éducation de son enfant
Le respect des autres est primordiale pour qu'un pays avance je pense
C'est intolérable et ca me révolte

J'ai peut être que 17ans mais je trouve que les jeunes de nos jours font n'importe quoi

Faut pas s'étonner après que je ne les aime pas ces jeunes  :oops:
Titre: Re : Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Aguilex le 01 avril 2007 à 17:30:04

Faut pas s'étonner après que je ne les aime pas ces jeunes  :oops:



  #-o Ca veut dire que tu preferes les vieux ?

Moi aussi ! n'est ce pas...  ? :wink:  :-'' 
Titre: Re : Re : Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Jealousy13 le 01 avril 2007 à 17:34:57

Faut pas s'étonner après que je ne les aime pas ces jeunes  :oops:



  #-o Ca veut dire que tu preferes les vieux ?

Moi aussi ! n'est ce pas...  ? :wink:  :-'' 

Ben sincerement, oui je prefere les vieux Lol
La preuve, je parle avec des gens plus âgés que moi, mais ca ne m'empeche pas de vivre tout aussi bien, si c'est pas mieux d'ailleurs  :smt023
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: fanette le 02 avril 2007 à 15:34:41
Et toi Céline, comment ça va ? Tu n'as rien eu de grave j'espère ?!
Samedi, je suis allée raconter dans un centre social. C'était ouvert à tous.
Contes à 18 heures.
18 h 15, il y avait une dizaine d'enfants et deux parents.
18 h 25 je commence les contes devant 20 personnes.
18 h 30 un groupe de 10 personnes arrive
18 h 35 un autre groupe de 10 personnes arruve
et ainsi de suite jusqu'à ce que j'ai raconté 3 histoires à chaque fois interrompues, car bien que les chaises étaient installés et qu'il y avait beaucoup d'espace entre chacune d'elle, les gens faisaient un boucan monstre, s'interpellaient, les téléphones sonnaient (alors que j'avais demandé à ce qu'ils les éteignent) et ils répondaient à haute voix "ouais ! ouais ! je suis là ! y'a la conteuse ! tu veux parler à untel ?.........."
J'ai raconté 3 histoires et je me suis cassée ! Ca n'était plus possible.
La responsable m'a dit "vous comprenez, je n'aime pas faire le gendarme !"
Je lui ai expliqué que préparer les enfants et les parents aux contes, qu'il fallait être dans un certain état d'esprit et que les portables, les chaises qui grincent, les gens qui s'interpellent c'est perturbant pour le conteur et les spectacteurs. Qu'il est important de leur apprendre le respect du travail de l'autre.
Elle n'a pas suivi mes arguments. Je crois même qu'elle n'a pas compris. Et elle est directrice d'un centre qui reçoit des dizaines et des dizaines d'enfants et de parents.  :carton:  :carton:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 02 avril 2007 à 15:44:45
fanette ! Je vais bien ! Mon fils a juste eu un petit accident. Ce couillon :lol: a voulu shooter dans un ballon de baudruche mais son pied a malencontreusement rencontré le montant de son lit et craccccccccccccccccc. felure du gros orteil !  Plâtre pour 3 semaines !

Mais vois tu je suis horrifiée quand je vois ça. Mon fils était choqué aussi, mais mon Dieu ! MERCI à mes parents de m'avoir éduquée comme ils l'ont fait et je suis fière (pour une fois) de leur transmettre cette éducation, ces prinipes et ces valeurs.
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: lafeetagada le 02 avril 2007 à 16:04:00
il n y a plus rien de respecter  :?

la dernière fois que j étais à l hopital, à la conception, dès que la nuit arrivait, les infirmières faisaient rouler un énorme charriot derrière la porte d accès à l extérieur pour être tranquilles et parce qu elles s étaient déjà fait "attaquer" !!!  :shock:

vachement rassurant quand on est patient et qu on ne peut pas bouger de son lit  :-(
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: fanette le 02 avril 2007 à 16:17:43
C'est terrible ça ! Et si un feu se déclare ! Les malheureuses ! Vraiment j'ai un profond respect pour elles ! Je me souviens seulement 20 ans en arrière, j'avais été hospitalisée en urgence, on ne ressentait rien de tel. Mais bon, Antonin s'est fait une entorse voilà un mois. Nous sommes allés à Saint Joseph et j'avoue que là-bas tout se passe bien ! Vraiment comme autrefois !

Pauvre petitout ! A-t-il mal ? Il ne doit certainement pas pouvoir poser son pied ? As-tu les béquilles ?
Tu sais, Céline, c'est un gros, gros atout qu'on leur donne en leur inculquant certaines règles de vie. En Angleterre, le gouvernement a décidé que les sociétés n'embaucheraient plus les jeunes qui avaient des tatouages, des percings, des cheveux teints de toutes les couleurs etc...etc...
Je ne fais pas d'amalgame ! Ce n'est pas parce qu'on a des tatouages ou des percings qu'on est mal éduqués ou alors ceci ou cela !
Mais je crois que c'est, de la part du gouvernement anglais et des anglais mêmes,  le début d'un refus de comportements "associal".
La note que l'on donne aux jeunes sur leur comportement, dans les carnets scolaires, devraient être éliminatoires.
Tu as eu 6/20 de la 6ème au lycée : hop ! Pas de bac, tu dois le repasser !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Madame Vincentméry le 02 avril 2007 à 19:39:29
Et Axel ca va?????

 :roll:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: CelineChris13016 le 02 avril 2007 à 20:14:22
Et Axel ca va?????

 :roll:

oui oui Mon chouchou va très bien !
il est pété de rire  à longueur de journée ! Encore un prétexte pour se faire chouchouter par les filles !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: cocorouet le 02 avril 2007 à 20:39:43
Citer
Nous sommes allés à Saint Joseph et j'avoue que là-bas tout se passe bien ! Vraiment comme autrefois !
oui c'est vrai qu'à st joseph on a pas de problèmes de ce type, et à ste marguerite j'ai jamais vu ça non plus
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: ludo13005 le 02 avril 2007 à 20:56:40
Quelle histoire !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: fanette le 02 avril 2007 à 21:05:31
Tu es où en Normandie, Ludo ?
Mon copain est du Havre ! Jolie ville  :smt090 ! On a envie d'y vivre !  :smt005
Par contre, Rouen, est réellement magnifique !
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: ludo13005 le 02 avril 2007 à 22:31:23
J'habite à Gaillon, à 15 km de Vernon, 20 km d'Evreux, 40 km de Rouen.

Je ne connais pas le Havre.
En effet, Rouen est une jolie ville.  :wink:

Titre: Re : Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: chrispub le 09 juillet 2007 à 19:05:31
je suis allé aux urgences de al conception derbièrement.

certe un peu d'attente, mais ils font ce qu'ils peuvent avec le peu de moyen qu'on leur donne !!


felicitaion à tout le personnel hospitalier qui travaille dans des conditions tres difficille !!!!!

encore : FELICITATION aux personnes des urgences !!!



Arrivée à 20 h 30 pour un bête accident, j'arrive au service des urgences.
Déjà, je ne me sens pas à l'aise, un attroupement de jeunes dehors, devant l'entrée tombent bière parès bière .
Un type est garé devant la même entrée musique à fond dans la voiture.

mmmmmmhhhhhhhhhhh déjà là, je suis pas à l'aise devant tant d'irrespect de la tranquilité des gens que l'on soigne...
Je me fais enregistrer. Et là j'assiste à un truc hallucinant : les jeunes qui buvianet des bières dehors, forcent l'entrée des urgences pour voir leur cousin admis un peu plus tôt.
Les infirmières lui disent que dans ce sas, on accueille les patients, qu'ils sont priés de sortir et qu'on les tiendra informés. Ils se rebiffent (genre owwwwwwwwwwwww tu sais qui je suis moi ?) le service de sécurité s'en mêle, les jeunes traitent les employés du service de sécurité de "mongol" et se rebiffent.

Je suis outrée que dans des lieux aussi "solennels" qui appellent au calme on soit obligés
- d'embaucher des gens pour maintenir la sécurité et éviter les débordements
- qu'on assiste à ce genre de comportement "animal"

C'est horrible de travailler dans ces conditions ! A un moment, ils ont pris un enfant avant Axel car l'urgence était très urgente. L'infirmière est venue présenter ses excuses !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je suis persuadée qu'elle a fait ça car ils ont du rencontrer des problèmes genre "j'étais là avant lui". J'ai dis à l'infirmière qu'elle n'avait pas à se justifier que j'avais bien vu que l'enfant présentait une urgence plus important qu'axel... Elle m'a regardée avec des yeux écarquillés :lol:
Je comprend mieux pourquoi les infirmier(e)s me regardaient interloqué(e)s quand je leur disais : "bonsoir" "merci" "bonne soirée"

Je ne dirai qu'une chose : bravo à tous ces gens qui tous les jours se donnent à fond pour la santé, la sécurité de tous, et qui continuent à exercer leur métier avec passion malgré le climat difficile !



Edité le : 09 Juillet 2007 à 20:05:31
assez classique de la part des directeurs de centre sociaux : ils achetent la paix sociale en tolérant, ... l'intolerable !!!!!!!!



Et toi Céline, comment ça va ? Tu n'as rien eu de grave j'espère ?!
Samedi, je suis allée raconter dans un centre social. C'était ouvert à tous.
Contes à 18 heures.
18 h 15, il y avait une dizaine d'enfants et deux parents.
18 h 25 je commence les contes devant 20 personnes.
18 h 30 un groupe de 10 personnes arrive
18 h 35 un autre groupe de 10 personnes arruve
et ainsi de suite jusqu'à ce que j'ai raconté 3 histoires à chaque fois interrompues, car bien que les chaises étaient installés et qu'il y avait beaucoup d'espace entre chacune d'elle, les gens faisaient un boucan monstre, s'interpellaient, les téléphones sonnaient (alors que j'avais demandé à ce qu'ils les éteignent) et ils répondaient à haute voix "ouais ! ouais ! je suis là ! y'a la conteuse ! tu veux parler à untel ?.........."
J'ai raconté 3 histoires et je me suis cassée ! Ca n'était plus possible.
La responsable m'a dit "vous comprenez, je n'aime pas faire le gendarme !"
Je lui ai expliqué que préparer les enfants et les parents aux contes, qu'il fallait être dans un certain état d'esprit et que les portables, les chaises qui grincent, les gens qui s'interpellent c'est perturbant pour le conteur et les spectacteurs. Qu'il est important de leur apprendre le respect du travail de l'autre.
Elle n'a pas suivi mes arguments. Je crois même qu'elle n'a pas compris. Et elle est directrice d'un centre qui reçoit des dizaines et des dizaines d'enfants et de parents.  :carton:  :carton:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: Coco le 17 juillet 2007 à 20:56:00
A suivre de près : le rapport sur les 35 heures à l’hôpital rédigé il y a plus de six mois, ne sera publié que ce mardi après-midi, sur le site du ministère de la Santé car ce document pointe la mauvaise gestion des RTT au sein des hôpitaux, et a été qualifié de bombe à retardement par le journal «Le Parisien» daté de lundi et c'est donc sciemment que ce rapport aurait ainsi été soigneusement caché pendant la période électorale qui vient de s'écouler...

Lire la suite sur :
http://www.20minutes.fr/article/171068/France-Un-rapport-explosif-sur-les-35-heures-a-l-hopital.php
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: vanillablue le 17 juillet 2007 à 21:15:40
moi je dis la conception c'est vétuste en semaine c'est cool tu fais pas la queue la nuit , les hospitalier sont sympa , l'hopital nord c'est chaud , c'est glauque mais des fois quant on leur a piqué tous les oreillers ben tu regrettes ton lit .
Desbief sont super sympas mais que de jour. mais la queue est loooooooooongueeeeeeuhhh

la timone peut pas dire j'ai pas d'enfant  :mrgreen:
Titre: Re : Une soirée aux Urgences d'un grand hopital Marseillais
Posté par: chouchou13 le 17 juillet 2007 à 22:40:36
En tout cas moi j'ai accouché à Aubagne, à l'hopital ils sont vraiment supers, j'ai été super bien prise en charge !  par contre faut pas que ça arrive (d'accoucher) quand il y a le rush parcequ'il y a pas beaucoup de place genre 18 chambres à peine. ](*,)