Marseille Forum

Vivre à Marseille => Marseille hier, aujourd'hui et demain => Marseille hier => Discussion démarrée par: Coco le 03 janvier 2009 à 17:41:58

Titre: Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 03 janvier 2009 à 17:41:58
Une des caractériques du terroir marseillais, enfin, pas aujourd'hui, mais au 19ème siècle, et même avant, mais on le voit encore quand on se balade dans les quartiers, c'est le système particulier de ruelles aussi appelées Viou (plutôt que Carriéro car plus petits) qu'on trouve partout.

Si on y prête attention, on en rescense partout de ces chemins et traverses toutes de part et d'autres cloisonnées de murs, même dans nos calanques, d'ailleurs !

Ben, ce sont tout simplement les limites des propriétés, les délimitant bien sûr, mais aussi en assurant la desserte. D'ailleurs, nombre de ces murailles sont parsemées de portes qui permettait un accés au domaine qu'elle délimitait.

Ces murs sont très typiques à chez nous, souvent construits en pierre séche, dans lesquels on avait inclu des tessons de bouteilles au sommet pour empêcher le franchissement, avaient beaucoup de fonctions :
- limite de propriété comme je l'ai dit,
- moyen de se protéger des intrus mais aussi des regards,
- et enfin, on y pense pas forcément, mais c'était aussi une protection contre le vent, lou mistrau !

Jean Giono dans Noé donne une belle image de ce réseau de traverses :

Citer
Quand j'ai fait cinquante mètres sur cette route, je tourne à droite dans un petit chemin. Il est bordé de murailles à hauteur d'homme... Le long du mur, le chemin tourne, retourne, contourne des tours, comme si on longeait les remparts de quelque immense Aigues-Mortes des champs.

Certaines de ces traverses avaient des noms rigolos comme la traverse de l'Oule à Montolivet, ou encore la traverse de Diable qui allait des Caillols à Saint Julien, et nous, près de chez nous, on a la traverse Pourrière, par exemple, ou on voit bien les hauts murs derrière lesquels devaient se nicher autrefois de belles bastides...
Mais au fait vous en connaissez d'autres de ces noms ?

Bon, bien sûr avec la frénésie d'urbanisation qu'on a subi, de plus en plus de traverses disparaissent, c'est dommage !!!

Voilà, j'avais envie de partager cela avec vous tout simplement, juste voir ce que çà vous inspirait, quoi !
 8-[
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Charito le 03 janvier 2009 à 18:15:12
Je connais bien la traverse du diable  :-P  .. mes enfants aussi, puisque c'est une traverse qui mène au collège des Caillols.

Je crois même (si je m'en souviens bien) que le collège des Caillols avait pour adresse la traverse du Diable au début et qu'ensuite ils ont décidé de changer d'adresse : trop diabolique  :mrgreen:

Maintenant l'adresse du collège c'est traverse de la Sarriette !  :D
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: sin prisa le 03 janvier 2009 à 18:23:41
Interessant ce post Coco  :smt023
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 03 janvier 2009 à 18:47:00
Merci !
 :smt023

Mais encore ?
 8-[

Quelques mots sur les murailles, Sin, çà t'inspire quoi?
 ;)

PS : charito, c'est super que tu confirmes qu'elle existe encore, j'avais un doute, j'avais vu une photo de la traverse du diable qui datait d'avant 1910 et j'avais peur qu'elle ait disparue !!!
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: fanette le 03 janvier 2009 à 18:57:11

En partant de l'Eglise de Mazargues, sur une partie du Chemin de Morgiou, il y a de jolis murs bien vieux, tortueux, certains avec toujours du verre de couleur verte, avec un trottoir qui doit faire 10 cm de large sur les deux côtés !!

Dans le même coin : Traverse de la Chaîne et alentours, il y a encore de beaux vestiges de ces murs !

J'ai connu la traverse du Diable Charito ! J'ai même connu les vaches qui paissaient dans le champ juste à côté !! C'est pas si vieux que ça ! C'était fin 70 !! Je me demande même si ce n'est pas le propriétaire de ces vaches qui faisaient les yahourths "La Cayollaise" !! Tu peux confirmer ou infirmer ?!  :-k




Titre: Re : Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Charito le 03 janvier 2009 à 19:04:10

J'ai connu la traverse du Diable Charito ! J'ai même connu les vaches qui paissaient dans le champ juste à côté !! C'est pas si vieux que ça ! C'était fin 70 !! Je me demande même si ce n'est pas le propriétaire de ces vaches qui faisaient les yahourths "La Cayollaise" !! Tu peux confirmer ou infirmer ?!  :-k


Je ne sais pas pour les yaourths Fanette (mais je vais chercher  ;)  ) par contre la laiterie a fonctionné longtemps. Les caillolais ont eu du lait frais au moins jusqu'en 1990 !

Les collégiens étaient tout contents de voir ces vaches en allant au collège .. ça faisait campagne et ça sentait campagne !  :smt045
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: stokofish le 03 janvier 2009 à 20:50:15
traverse de la soude, traverse de la chaine, chemin de morgiou, chemin de sormiou (et du roy d'espagne) : quelques "restes" de ces murs entre les routes
et plus dans les collines les murets limites de propriétés (sablière roy d'espagne, plateau du puits du lierre...)
dans ces collines, au 19eme c'était une trés importante station de production récolte de câpres, et pour préserver les souches-mêres et avoir des graines pour planter de nouveaux plants, les gens prenaient des graines, et les entouraient de terre et avec un genre de sarbacane les envoyaient dans les trous et fissures de ces vieux murets, ensuite ils poussaient et étaient ainsi protégés.
mince j'ai empiété sur mon cours de demain... :smt102
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 03 janvier 2009 à 20:51:56
Cà fait rien, parce que je le savais pas et que c'est super intéressant, et si Titidegun passe par là, au moins il aura une réponse de bonne !
 ;)  
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: hermine le 05 janvier 2009 à 10:40:11
Voilà qu'en un fil et quelques-uns de vos posts, j'ai encore appris plein de choses.
 :smt023
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: chris3 le 05 janvier 2009 à 11:32:15
Et oui je le ai bien connu ces murs ! Il y en avait même au Rouet à la fin des années 50 et 60. ( ex: traverse d'Antignane)



Mais lorque nous allions à Sormiou en partant à pied de l'église de Mazargues, on longeait quelques km de murs avant d'arriver au bidon ville du Grand Arenas.

C'est sût qu'ils sont à l'opposé des basses clotures du nord de l'Europe ou de ce que l'on voit dans les films sur les USA.
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Mildiou le 05 janvier 2009 à 11:45:51
Merci Coco pour l'explication. =D>
Quand j'étais petit, je l'ai traversé quelques fois le chemin de l'Oule avec ses murs de forteresses :smt082

http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&geocode=&ie=UTF8&t=h&g=chemin+de+loule+marseille&layer=xc&ll=43.319886,5.426559&spn=0.008914,0.017939&z=16&cbll=43.319942,5.42645&panoid=wcp95RlzrPCwlSpIGAV68Q&cbp=12,299.5180290872968,,0,18.468887324924296
Titre: Re : Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 05 janvier 2009 à 13:02:35
C'est sûr qu'ils sont à l'opposé des basses clotures du nord de l'Europe ou de ce que l'on voit dans les films sur les USA.

C'est amusant, car même sans chercher si loin, j'ai appris au fil de ma lecture, qu'ils étaient très singuliers et propres à Marseille, intérieur de la ville et pourtour compris car même dans la campagne aixoise, fort pourvue en bastides et domaines en tout genre, on ne retrouve pas ces murs-là, typiques, qui clôturaient entièrement la propriété, autour d'Aix, c'est plus espacé, si la maison est entouré de murs, les champs, eux, sont laissés libres, alors que nous, dans et autour de Marseille, les domaines dans leur totalité, y compris leur terre à fonction agricole, ont tous été balisés par ses murs.
Aujourd'hui, les domaines ont été grignotés, voire détruits, et souvent, il ne reste que les murs de clôtures et les traverses qui les longeaient, mais ce qui est sûr, c'est que quand on les rencontre, on peut se dire qu'on est bien sur un chemin de traverse d'autrefois et que derrière, il y a au moins cent ans, il y avait une bastide et son domaine : jardin d'agrément, mais surtout champs, vigne et verger compris !!!


Edité le : 05 Janvier 2009 à 13:02:35
Merci Coco pour l'explication. =D>

De rien, Grand Chef, j'adore partager ces curiosités avec vous !
 ;)  
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: chris3 le 05 janvier 2009 à 13:10:20
Merci Coco, j'étais justement entrain de me demander si nos terrains clos étaient propres au terroir marseillais.

Pour ce qui est de la campagne entre Aix et Sain Maximin, l'usage était justement de ne pas clore les terrains.

On peut ainsi pénétrer par un peu tous les côté sur la propriété de la légion étrangère à Puyloubier.

Enfin, je parle au passé, car avec le mitage des paysages on trouve du fil de fer un peu partout malheureusement.
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Born_to_be_Marseillaise le 05 janvier 2009 à 16:38:23
Y en a plein des traverses comme ça dans le 7ème aussi
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Charito le 05 janvier 2009 à 19:57:53
Certains de ces murs ne sont pas en bon état et s'éboulent régulièrement. Les propriétaires des terrains délimités par ce type de murs sont souvent très ennuyés car ils s'étirent sur de longues distances et les travaux pour les consolider ou mettre une autre clôture en place peuvent s'avérer très coûteux.

D'autre part, ces éboulement peuvent être dangereux pour les chemins en contre-bas et parfois les pierres qui dégringolent empêchent le passage. Les dernières grosses pluies ont laissé pas mal de traces.

Certaines co-propriétés récentes (il y en a une tout près de chez mois -  Dumez ) ont gardé ces murs sur lesquels ils ont fixé en plus une clôture grillagée : ce n'est pas très folichon (je trouve) ce mariage de l'ancien et du moderne moche ... :-)
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 05 janvier 2009 à 20:55:26
C'est vrai qu'il y en a un peu partout, là, j'en avais photographié un dans le massif de Marseilleveyre ! Il est assez abimé, tombe en ruine à certains endroits, et pourtant on voit bien qu'il était assez haut et qu'il y avait même une porte autrefois !
(http://www.zimagez.com/miniature/pict21743.jpg) (http://www.zimagez.com/zimage/pict21743.php)
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Mildiou le 25 mars 2009 à 23:57:22
Tiens j'ai pensé à ce fil de discussion de Coco l'autre jour en prenant une petite rue qui débouche sur la Corniche...
Un grand mur avec pleins de tessons de bouteilles ;)

(http://sd-1.archive-host.com/membres/images/151040125658734676/envrac/PICT0295.jpg)
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 26 mars 2009 à 05:55:40
Super, Mildiou, voilà l'exemple type de nos murailles, une belle propriété devait dans le temps se cacher derrière ce mur, avec au creux du domaine, une belle bastide, et si çà se trouve, les grands arbres qu'on aperçoit sur ta photo en faisait déjà partie  !
 :smt023  
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: fanette le 26 mars 2009 à 09:39:43


Que c'est joliiiii ! On croirait une photo prise à la campagne !!
Titre: Re : Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Mildiou le 26 mars 2009 à 09:51:18


Que c'est joliiiii ! On croirait une photo prise à la campagne !!

Si on imagine la même photo sans le mur oui :smt082  :smt082
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: sourire le 08 avril 2009 à 14:12:00


Ces murs sont très typiques chez nous, souvent construits en pierre séche

Voilà, j'avais envie de partager cela avec vous tout simplement, juste voir ce que çà vous inspirait, quoi !
 8-[

En lisant ce fil  :smt023  (j'adore ces murs, ces ruelles) j'ai repensé à deux choses, la première c'est que ces murs en pierre sèche, ce "domaine de la pierre" se trouve aussi jusqu'au Nord de Nîmes, et font de cet ensemble le plus important musée en plein air de constructions en pierre sèche d'Europe. (source l'Ecole Antique)

et ce qui me touche le plus, c'est la difficulté que représente ces constructions, l'habileté, l'adresse, la patience et l'intelligence de leur constructeur.
"monter un mur" c'est un art, avec ses règles.........et pas mal de secrets. un jeu de patience, grandeur nature.
vertical, sans "ventre" et si l'on se sert d'un marteau pour modifier la taille des pierres pour les adapter à leur emplacement, la fameux capusage.
le coup d'oeil, la mémoire ( se souvenir des pierres en attente) souvent sous un soleil de plomb, ou en plein vent.
Qu'est ce que je les admire ces constructeurs oubliés qui nous ont laissés un tel patrimoine de beauté.

Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 08 avril 2009 à 20:17:34
C'est émouvant de penser à ces constructeurs du passé !!!
Mais ils nous ont laissé les techniques, je connais un garçon qui est maçon et spécialiste des murs en pierre sèche, c'est un artiste, un vrai !!!
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: sourire le 08 avril 2009 à 20:58:10
 :smt023
c'est exactement cela, un vrai artiste, ce garçon, un poète virgilien.
Il y a peu de spectacle, aussi magnifique, que d'observer un "maçon-artiste"  construire un mur de pierre sèche,. Il est le  digne successeur de Durell, d'un Aimé Serres (à la Planète) ou d'un Marcel Gouvernet (au chemin des trois ponts, tu vois près de chez toi).

dans mon enfance observatrice, j'en ai regardé certains, pendant des heures, et c'est resté un souvenir magique, j'étais fascinée, et je le suis encore. ce calme, cette sérénité pour un bel ouvrage :D
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 08 avril 2009 à 21:09:53
Tu l'as dit toi-même un peu plus haut : l'habileté, l'adresse, la patience et l'intelligence de leur constructeur, c'est surement ce qui nous fascine aujourd'hui !
Titre: Re : Les murailles du terroir Marseillais
Posté par: Coco le 13 février 2011 à 18:51:57
Et bien, on en a parlé de ses murs qui délimitaient les propriétés ? Et bien, voilà un bel exemple de muraille prise aujourd'hui dans le vallon de la Jarre !
(http://www.zimagez.com/miniature/l1090713.jpg) (http://www.zimagez.com/zimage/l1090713.php)
Et
(http://www.zimagez.com/miniature/l1090711.jpg) (http://www.zimagez.com/zimage/l1090711.php)