Marseille Forum

Recherche spécifique sur la traverse Parangon

bruno saurez · 40 · 11594

Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764

bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
Je tenais à vous tenir au courant des suites de mes recherches.

La mairie de l'arrondissement n'a rien, aucun document, aucun article, rien.

Le CIQ du quartier non plus, sauf deux personnes qui en ont entendu parler, je prendrais contact avec eux à la fin de l'été. En tout cas, j'ai été super bien reçu par le CIQ du boulevard des neiges, merci à eux  :smt023

Les parents (décédés depuis) d'une habitante du boulevard étaient amis avec le directeur du centre de la traverse Parangon, il venait souvent boire l'apéro chez eux. Ce directeur, Oxent Niesseroff, se faisait appeler Mr Mattei, surnom de maquisard de la résistance, il était employé de la laboratoire en tant que chimiste au cours Lieutaud. D'abord secrétaire des naturistes de Provence en 46, il est devenu Président de la seconde association Marseillaise, les libres culturistes de Provence en 49. Il était d'origine Russe et marié à une certaine Génia, ou Jénia (je n'ai pas son nom de jeune fille et je ne sais pas s'ils ont eu des enfants). Il était un anarchiste, à priori, il était actif dans ce courant idéologique, faudra que je creuse un peu.


Par contre, j'ai eu tort, le centre n'a pas déménagé en 73 puisque j'ai une pub de leur nouveau terrain sur la route d'Aubagne datant de 68 et la voici :


Quelques photos du centre de Marseille de la traverse Parangon (j'espère qu'il n'y a pas d'esprit perturbé par la vue de corps dénudé ici, on est tous fait pareil). Ce sont, pour l'instant, les seules que je possède. Je me garderai de vous en fournir d'autres sinon mon livre perdrait un peu de son intérêt...même s'il ne sera pas accès uniquement sur cette épisode.


La carte d'un adhérent du 3éme terrain qu'ils ont occupé à la Bédoule vers 78 et jusqu'en 85.


Amicalement,
Bruno


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
Je vous transmet, dans les grandes lignes, mes dernières trouvailles sur ce centre naturiste de la Vieille chapelle.

J'ai retrouvé la fille du Directeur de l'époque et une très bonne amie à lui (grâce à internet). Ils m'ont donné énormément d'informations sur le personnage atypique et sur le lieu. Ils connaissent par contre très peu, l'histoire du mouvement naturiste d'avant guerre mais pour cette partie, j'ai aussi trouvé de nombreux documents.
Le hasard a fait que son ancienne amie et moi, passions nos vacances au même endroit (sur la côte Aquitaine) nous avons donc pu longuement discuté.

En fait, ce centre faisait moins d'un hectare. Il était placé à la place de la résidence de l'infante. Il a existé entre 1947 et 1957, il n'a pas vécu jusqu'à la fin des années 60 comme je le pensais. En 58, ils étaient déjà sur la route de Gémenos. Je commence à avoir de nombreuses photos mais comme celles-ci sont avec des personnes nus, de face, et de près, ou avec des enfants, je ne vous les montre pas ici, surtout que flouter les sexes, donc censurer, n'est pas du tout dans mon style.

Il a eu l'idée de créer ce centre car sa femme a été enceinte et du coup, il ne pouvait plus aller dans les calanques.

Voilà une photo "montrable", ils avaient un stand aux Réformés pour promouvoir le naturisme. Vous avez Génia (Eugénie) Miesseroff et Oxent Miesseroff (alias Alliocha pour les intimes, et Mattei de son nom de résistant). La photo date de 1969.


Amicalement,
Bruno
« Modifié: 07 septembre 2012 à 09:31:44 par bruno saurez »


Grenouille

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5194
  • L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard
Je tenais à vous tenir au courant des suites de mes recherches.

La mairie de l'arrondissement n'a rien, aucun document, aucun article, rien.

Le CIQ du quartier non plus, sauf deux personnes qui en ont entendu parler, je prendrais contact avec eux à la fin de l'été. En tout cas, j'ai été super bien reçu par le CIQ du boulevard des neiges, merci à eux  :smt023

Les parents (décédés depuis) d'une habitante du boulevard étaient amis avec le directeur du centre de la traverse Parangon, il venait souvent boire l'apéro chez eux. Ce directeur, Oxent Niesseroff, se faisait appeler Mr Mattei, surnom de maquisard de la résistance, il était employé de la laboratoire en tant que chimiste au cours Lieutaud. D'abord secrétaire des naturistes de Provence en 46, il est devenu Président de la seconde association Marseillaise, les libres culturistes de Provence en 49. Il était d'origine Russe et marié à une certaine Génia, ou Jénia (je n'ai pas son nom de jeune fille et je ne sais pas s'ils ont eu des enfants). Il était un anarchiste, à priori, il était actif dans ce courant idéologique, faudra que je creuse un peu.


Par contre, j'ai eu tort, le centre n'a pas déménagé en 73 puisque j'ai une pub de leur nouveau terrain sur la route d'Aubagne datant de 68 et la voici :


Quelques photos du centre de Marseille de la traverse Parangon (j'espère qu'il n'y a pas d'esprit perturbé par la vue de corps dénudé ici, on est tous fait pareil). Ce sont, pour l'instant, les seules que je possède. Je me garderai de vous en fournir d'autres sinon mon livre perdrait un peu de son intérêt...même s'il ne sera pas accès uniquement sur cette épisode.

La carte d'un adhérent du 3éme terrain qu'ils ont occupé à la Bédoule vers 78 et jusqu'en 85.

Amicalement,
Bruno

Je veux pas me poser en rabat joie mais autant je trouve super que tu fasses un retour sur tes recherches, autant je trouve que mettre des images c'est assez déplacé. Si j'ai envie de voir des kikis et des mounines, je sais où aller. En revanche, je n'apprécie pas qu'on me l'impose.

Alors, certes, il n'y a pas ou peu de modération ici, mais nous devons être nos propres modérateurs, et respecter que d'autres ne fassent pas partie du club très très fermé des "mounines en plein air".

Merci


fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8901
  • Le seul le vrai !!!
J'ai pensé la même chose, mais j'ai eu peur que l'on me traite de vieille coincée ce que je ne suis pas du tout, mais ce forum est familial et il y a certaines choses et images qui n'ont pas leurs places ici. [-X


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers

Je veux pas me poser en rabat joie mais autant je trouve super que tu fasses un retour sur tes recherches, autant je trouve que mettre des images c'est assez déplacé. Si j'ai envie de voir des kikis et des mounines, je sais où aller. En revanche, je n'apprécie pas qu'on me l'impose.

Alors, certes, il n'y a pas ou peu de modération ici, mais nous devons être nos propres modérateurs, et respecter que d'autres ne fassent pas partie du club très très fermé des "mounines en plein air".

Merci




Alors, n'allumes plus la télé, ne vas plus aux kiosques à journaux, ne vas pas à la plage (tu vas voir des string ou on ne voit même plus la ficelle dans les raie des fesse), ne feuillette plus Elle ou Voici et ne regardent plus les films (on y voit des gens tout nus) et ne regardent surtout pas les émissions ou je suis passé LOL.....désolé mais mes photos sont ultra pudiques, elles datent des années 50 (en tout cas, celles d'en haut) et figuraient dans des périodiques vendus en kiosques à l'époque ! Si ces photos ne sont plus acceptées aujourd'hui, ça démontrerait un réel retour en arrière des mentalités !!

Pourquoi faire un peu de promotion ici ? J'en fais sur les forums naturistes aussi mais à quoi ça sert de prêcher le convaincu ? Ce sont des débats qui tournent autour de l'auto-congratulation, je n'en vois pas l'utilité.

Il est ou le temps ou un film comme le reportage de "Vivre nu" de Robert Salis passait sur TF1, en 93, sans floutage des sexes ?


Le club "très fermé des mounines en plein air " compte juste 600 000 Français et deux millions de touristes en France.....

Amicalement,
Bruno, qui préfère voir des fesses à la télé plutôt que des meurtres au 20h00, c'est plus naturel
« Modifié: 07 septembre 2012 à 20:41:23 par bruno saurez »


Grenouille

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5194
  • L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard
J'ai pensé la même chose, mais j'ai eu peur que l'on me traite de vieille coincée ce que je ne suis pas du tout, mais ce forum est familial et il y a certaines choses et images qui n'ont pas leurs places ici. [-X

ben la grenouille elle a même pas peur  :mrgreen:


fanny13

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8901
  • Le seul le vrai !!!

Grenouille

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 5194
  • L'amour comme bouclier. L'humanisme comme étendard
Ouai mais elle peut devenir aussi grosse qu'un boeuf en colére.!! :smt005

voui  :-$  :-$  :-$  :-$  :-$  :smt005  :smt005  :smt005  :smt005  :smt005  :smt005  :smt005  :smt005


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
En tout cas, Saurez, tu es pugnace : tu as bien avancé dans tes recherches et pour parvenir à un résultat ! :smt023


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
En tout cas, Saurez, tu es pugnace : tu as bien avancé dans tes recherches et pour parvenir à un résultat ! :smt023


Et je ne dis pas tout ....  :D
Mais les doigts me démangent de dire tout ce que j'ai trouvé en anecdotes.

Le plus "fort" est trouver cette ancienne amie proche du directeur, qui passe ses vacances sur le même centre que nous avions choisi (pour la première fois en plus). Elle m'avait répondu, je ne peux pas vous voir, je suis sur Euronat (côte Aquitaine) jusqu'à la fin septembre.....et moi de répondre, ça tombe bien, nous y sommes en aout ! (j'avais réservé en avril !). C'est vraiment un grand coup de bol !

Cet ancien directeur a été résistant dans le maquis de barrême, ce qui ne gâche en rien le portrait du bonhomme. Le centre a aussi accueilli des femmes qui voulaient avorter (ils faisaient venir des médicaments de l'étranger et des médecins pratiqués les avortements clandestinement). Ils s'occupaient des femmes battues mais également des hommes maltraités.

Ce qui est surtout sympa, c'est qu'on me l'a décrit sans complaisance, avec ses qualités mais aussi ses défauts.

Quand j'aurais rassemblé toutes les anecdotes, je vous promet d'en faire un petit résumé. Mais ça va me prendre pas mal de temps...

Amicalement,
Bruno
« Modifié: 08 septembre 2012 à 08:27:56 par bruno saurez »


Christiancalanques

  • Oh jeune !
    • Messages: 6
J'ai pensé la même chose, mais j'ai eu peur que l'on me traite de vieille coincée ce que je ne suis pas du tout, mais ce forum est familial et il y a certaines choses et images qui n'ont pas leurs places ici. [-X

Bonjour Fanny et tt le monde.
Je suis Christian, habitant depuis longtemps le 8e arrondissement, et habitué des calanques et des îles.

  Je ne crois pas que Fanny et Grenouille soient des "vieilles coincées", je crois plutôt qu'elles sont très mal renseignées sur le naturisme (qui, simple remarque au passage, se pratique dans les calanques depuis le début du siècle dernier).
  La réflexion "ce forum est  familial" au sujet des photos insérées par Bruno Saurez n'a pas lieu d'être, pour la bonne raison que le naturisme est très familial, pour le plus grand bien psychologique des enfants qui ainsi sont radicalement préservés des curiosités et incertitudes pas toujours très saines.
   
  Les exhibitionnistes sexuels de Cap d'Agde qui se prétendent "naturistes", et que les médias présentent trop souvent comme tels, sont exactement le contraire du naturisme. Peut-être Fanny et Grenouille ont-elles été trompées par les médias qui recherchent plus volontiers du croustillant que la vérité ?


sauzeries

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 86
Barreme, j'y passe dans moins de 4 heures pour rejoindre mes petits enfants.
J'y connais pas mal de ses habitants et même de ses anciens maquisards..


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
Barreme, j'y passe dans moins de 4 heures pour rejoindre mes petits enfants.
J'y connais pas mal de ses habitants et même de ses anciens maquisards..

Volontiers, si vous pouvez vous renseigner. Son nom était donc Oxent Miesserroff, il se faisait appeler Mattei (son nom de maquis). Il était chimiste de profession. D'origine de Moscou d'ou il était parti à l'âge de 17 ans, sa famille était du Caucase. Il était un peu "fou", prenant beaucoup de risques que certains jugeaient injustifiés. Il était sous le commandement d'un Martiniquais (il devait pas y en avoir beaucoup de maquisard Martiniquais !).

Il a écrit un livre en 1972 qui n'a pas été aimé par les résistants en mélangeant cynisme, réalité et humour noir....se moquant souvent des résistants de la dernière heure mais surtout de lui-même.

Amicalement,
Bruno


laplaine

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 3273
  • on né Marseillais On meurt Marseillais,
je ne savais pas qu' a La Bédoule il y avait eu un camp de naturiste, nous on allé faire la fête au Ranch
et Mireille habitait labas avec son johnny stark :mrgreen:


bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
je ne savais pas qu' a La Bédoule il y avait eu un camp de naturiste, nous on allé faire la fête au Ranch
et Mireille habitait labas avec son johnny stark :mrgreen:

Exactement, pour te situer l'endroit, c'était au Fourniers sur la route de Cassis en bas du mont Gibaou (ou les cendres du directeur ont été éparpillé en 92).

Ils y étaient de 71 (date approximative, entre 70 et 72 en fait) et y sont restés jusqu'en 92. L'autorisation d'exploiter le terrain en camping leur a été retiré en 85 à cause d'un non respect des normes mais en tant que bons anarchistes, ils ont continué à recevoir du monde et le maire disait "on ne peut pas les empêcher de recevoir des amis...". Donc, officiellement, le centre n'existait plus en 85.

Amicalement,
Bruno


sauzeries

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 86
Barreme, j'y passe dans moins de 4 heures pour rejoindre mes petits enfants.
J'y connais pas mal de ses habitants et même de ses anciens maquisards..

Volontiers, si vous pouvez vous renseigner. Son nom était donc Oxent Miesserroff, il se faisait appeler Mattei (son nom de maquis). Il était chimiste de profession. D'origine de Moscou d'ou il était parti à l'âge de 17 ans, sa famille était du Caucase. Il était un peu "fou", prenant beaucoup de risques que certains jugeaient injustifiés. Il était sous le commandement d'un Martiniquais (il devait pas y en avoir beaucoup de maquisard Martiniquais !).

Il a écrit un livre en 1972 qui n'a pas été aimé par les résistants en mélangeant cynisme, réalité et humour noir....se moquant souvent des résistants de la dernière heure mais surtout de lui-même.

Amicalement,
Bruno


Le maquis de Barreme, comme d'autres sans doute à été divisé politiquement.

Aujourd'hui encore, lorsque on parle avec les anciens résistants, une forte odeur de souffre sature l'atmosphère...

"Sauzeries" est un hameau situé à cheval sur les deux communes de Clumanc et Tartonne. Manfred, qui était Martiniquais mais sans origines Africaines, se réfugia justement sur Tartonne chez un habitant probablement résistant.
Voici des liens rappelant tout ça et qui mentionne justement votre russe tête brulée, anarchiste, directeur et naturiste.

http://memorialmartiniquais.wordpress.com/

http://www.gavroche.info/index.php/livres/32-au-maquis-de-barreme

Dernier point, dans ma plus tendre enfance, j'habitais à 300 m de la traverse parangon  juste de l'autre coté de la propriété et du château Maurel (huileries et banque Martin Maurel) et à l'adolescence, j'entendais les voisins parler des naturistes du château Beau Pin... :-k




bruno saurez

  • Chourm(o)/(ette)
  • **
    • Messages: 203
    • Naturisme, actualité des Calanques, écologie et divers
Puisque tu as l'air calé sur le sujet (merci pour les liens), j'en profite car j'ai plusieurs questions sur cette période de la vie d'Alloche (ou Aliocha ou Mattei, bordel tous les pseudos qu'il avait ! mdr !!  :smt082 ) dont je ne manquerais pas de parler dans mon projet de livre.

Quand tu dis que le maquis de Barrême était divisé politiquement, tu sous entends qu'il y avait des collabos, des Pétainistes ? ou autres ?

Quand tu dis qu'une forte odeur de soufre sature l'atmosphère, ça veut dire que le sujet est tabou ou qu'il est sujet à polémiques ?

Ai je raison de penser que Gérard PIERRE-ROSE, Yves Goussard et Manfred serait la même et seule personne ? Je m'y perd un peu et n'ai pas encore approfondie cette partie de la vie de Mattei, alors merci de m'éclairer un peu.

Ou est le château Maurel ? Il existe encore ?

Que disaient les voisins à propos des naturistes de la vieilles chapelles ?

Merci encore.

Amicalement,
Bruno



sauzeries

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 86
"Ai je raison de penser que Gérard PIERRE-ROSE, Yves Goussard et Manfred serait la même et seule personne ? Je m'y perd un peu et n'ai pas encore approfondie cette partie de la vie de Mattei, alors merci de m'éclairer un peu"

Le capitaine Gérard PIERRE-ROSE, alias « Prince », alias « Manfred » dans la clandestinité est une des plus hautes et des plus pures figures martiniquaises de la Résistance. Si on sait qu’il fut fusillé, à la mitraillette, à Barrême (Basses-Alpes) le 18 juillet 1944,
Yves Gaussard est mort en déportation à Bergen belsen.

"Quand tu dis que le maquis de Barrême était divisé politiquement, tu sous entends qu'il y avait des collabos, des Pétainistes ? ou autres ? "

Non, non! des maquis dit de droite FFI et des maquis FTP (communistes) De nos jours encore, la division est profondément installée.

"Ou est le château Maurel ? Il existe encore ? "

La riche famille Maurel détenait des huileries et savonneries et détient toujours une bonne partie de la banque Martin-Maurel. Leur propriété "La redonne" et leur château  était situé sur l'emplacement actuel de la résidence ..."la redonne" et le lycée Ponso-chapus mitoyenne de l'avenue beau pin. (La campagne Martin elle, était à la vielle chapelle entre l'avenue des goumiers, la traverse Parangon et av de Montredon. sur l'emplacement de l'actuel bd Mireille jourdan barry.) Les associés actuels (Martin et Maurel) étaient donc voisins.

 "Que disaient les voisins à propos des naturistes de la vieilles chapelles ?"

Dans les années soixante, le naturisme n'était pas courant et suscitait bien des ..."curiosités.
« Modifié: 21 novembre 2012 à 11:59:16 par sauzeries »


Lavarède

  • Oh jeune !
    • Messages: 2
UP !

J'ai une autre question concernant la traverse... Je cherche à savoir s'il y avait un arrêt de bus au croisement de la traverse Parangon et de l'avenue des Goumiers à la fin des années 1970 (78-79). Visuellement, ça serait là :



Il s'agirait de la ligne 44 (éventuellement 45). Le bus remontait l'avenue des Goumiers, tournait à droite sur l’avenue André Zanetti, s’engageait sur le rond point et continuait sur le boulevard des joncs, le boulevard du sablier et l’avenue Clôt-Bey (jusqu'au lycée Daumier).

J'ai vérifié sur des plans guides Blay de 1973 et 1984... D'après ces deux plans, le bus 44 partait du Roi d'Espagne par la rue Musso (et encore... le plan dit "Traverse Musso") avant de rejoindre l'avenue André Zanetti.

Théoriquement, venant de la Pointe rouge (via l'avenue des Goumiers), j'aurais dû prendre le bus à l'arrêt "Lapin blanc" (avenue André Zenatti), or je n'ai aucun souvenir d'avoir marché aussi loin.

J'ai contacté les archives municipales. Ils n'ont rien.
J'ai contacté le site artm.asso.fr ... pas de réponse.

Si quelqu'un a habité dans cette partie de l'avenue des Goumiers à l'époque... il sera bien gentil d'éclairer ma lanterne.
« Modifié: 17 octobre 2015 à 13:12:42 par Lavarède »


 

SMF spam blocked by CleanTalk