Marseille Forum

comment sortir d'une depression??

eve · 132 · 26779

eve

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 651
et la famille qui vous entoure en souffre et ne vous comprend pas forcement, surtout les enfants qui eux croient que l'on les abandonnes!
ils ne comprenne pas pk un jours tout va bien et le lendemain c'est la crise de nerf !!! ](*,)  ](*,)


Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Je pense que l'on confond trop souvent déprime et dépression.
La vraie dépression est une maladie. Odabs ? es-tu là ?  O:)

On est souvent déprimé(e) dans la vie et le médecin peut, par facilité, prescrire des anti-dépresseurs.
Il commence à prescrire du magnésium et des vitamines puis, sur l'insistance du patient, il finira par prescrire les petites pilules du bonheur.

Les vrais dépressifs doivent bénéficier d'une prise en charge globale qui comprend plusieurs aspects dont un volet de thérapie médicamenteuse. Souvent, ces malades qui font des tentatives de suicides à répétition, doivent être hospitalisés pour des traitements longs.

Les conditions de vie ont été bouleversées depuis les deux dernières guerres mondiales : avant une personne se trouvait fortement encadrée et suivie par les parents ( proches et éloignés ) et les grands parents qui faisaient une excellente barrière contre les petites déprimes. C'était à la fois un carcan et une protection.

Aujourd'hui on gagne en liberté mais le revers c'est qu'il faut davantage se prendre en charge et "se donner des coups de pied au c.. " tout seul !


cocobarnabite

  • Invité

Les conditions de vie ont été bouleversées depuis les deux dernières guerres mondiales : avant une personne se trouvait fortement encadrée et suivie par les parents ( proches et éloignés ) et les grands parents qui faisaient une excellente barrière contre les petites déprimes. C'était à la fois un carcan et une protection.

Aujourd'hui on gagne en liberté mais le revers c'est qu'il faut davantage se prendre en charge et "se donner des coups de pied au c.. " tout seul !

Ha oui, c'est pas mal ça .... je trouve ça très vrai .... :smt023


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
Je pense que l'on confond trop souvent déprime et dépression.
La vraie dépression est une maladie. Odabs ? es-tu là ?  O:)

On est souvent déprimé(e) dans la vie et le médecin peut, par facilité, prescrire des anti-dépresseurs.
Il commence à prescrire du magnésium et des vitamines puis, sur l'insistance du patient, il finira par prescrire les petites pilules du bonheur.

Les vrais dépressifs doivent bénéficier d'une prise en charge globale qui comprend plusieurs aspects dont un volet de thérapie médicamenteuse. Souvent, ces malades qui font des tentatives de suicides à répétition, doivent être hospitalisés pour des traitements longs.

Les conditions de vie ont été bouleversées depuis les deux dernières guerres mondiales : avant une personne se trouvait fortement encadrée et suivie par les parents ( proches et éloignés ) et les grands parents qui faisaient une excellente barrière contre les petites déprimes. C'était à la fois un carcan et une protection.

Aujourd'hui on gagne en liberté mais le revers c'est qu'il faut davantage se prendre en charge et "se donner des coups de pied au c.. " tout seul !

je suis tellement d'accord avec toi Charito  :wink:


eve

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 651
trop facile à dire , mais pas à faire ](*,)
on se crois capable de beaucoup de choses, mais parfois on realise que la maladie est plus forte :evil:


faga

  • Empégué(e) du forum
  • *********
    • Messages: 8574
  • Soyez heureux !
justement quand on est en depression, on a gout à rien, on est vide.
alors aller vers les autres ou s'amuser : mission impossible.


 :oops:

J'ai juste essayé de donner mon avis  :-k
J'avais bien dit que je n'étais pas expert  :cache:


vanillablue

  • Invité
la dépression la vraie , a mon sens ne se guerit qu'avec l'aide d'un professionel c'est une vraie patologie qu'il faut savoir prendre en charge.


talyna

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 440
on peut pas refuser en bloc tout ce qui est traitement chimique, il y a des fois ou il est indispensable, mais dans tous les cas faut que ca soit accompagne d'un suivi  :-|


eve

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 651
d'autre pense le contraire, un bon coup de peid au derriere he hop tous doit se remettre en place,
je pense que cette maladie n'est pas prise aussi serieusement qu'elle ne l'ai ](*,)


Kalysta

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2204
  • Blonditude intérieure tres prononcée contagieuse!
Elle fait peur, elle releve d'un tabou pour bon nombre de personnes...

helas, beaucoup ne prenne pas au serieux cet etat de fait et donc cela passe en chose qu'il ne faut surtout pas dire...........

c'est triste mais comme cela.


eve

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 651
donc cloturer le sujet et on en parle plus
 :cry: désolé si j'ai blessé quelqu'un :oops:


Kalysta

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2204
  • Blonditude intérieure tres prononcée contagieuse!
donc cloturer le sujet et on en parle plus
 :cry: désolé si j'ai blessé quelqu'un :oops:

ah non ma belle, que nenni, on ne cloture rien, ce sujet fait du bien à certaines personnes, elle peuyvent exprimer certaines choses qu'elles ne feraient pas si tu n'avais pas ouvert le débat.......

et puis on est dans un pays libre, tu as le droit de t'exprimer (je t'en donne meme l'ordre ma toute belle, emem sis je n'ai aps le droit de le faire), si ce sujet ne plait pas, les gens ne sont pas obliges d'y intervenir, ni de le lire........

quand à ce sujet il est et restera tant qu'il apporte à certaines personnes........

allez sourie ma belle, cela te va mieux au tein........


Born_to_be_Marseillaise

  • Invité
donc cloturer le sujet et on en parle plus
 :cry: désolé si j'ai blessé quelqu'un :oops:

y a pas de raison de clôturer le sujet Eve (beaucoup de gens sont concernés et ont peut être envie d'en parler justement) et tu n'as blessé personne que je sache, tu n'as rien dit de mal 
 :smt058  :smt058


lafeeisback

  • Invité
BTBM avait ouvert un sujet "post it" concernant ce problème...

Les médecins sont aussi là pour aider à s'en sortir, mais, pour l'avoir vécu, je pense qu'il faut bannir les traitements de choc de type "Prozac" qui créeent une dépendance et ne te soignent pas forcément, à part te droguer et te faire voir des éléphants roses...

Je serais dans ces cas là, beaucoup plus partisane des médecines douces...

et je pense vraiment qu il n y a pas plus douce medecine qu une main tendue.....


odabs

  • Marius/Fanny du Forum
  • ***
    • Messages: 649
  • réalisateur de séries addictes
Je pense que l'on confond trop souvent déprime et dépression.
La vraie dépression est une maladie. Odabs ? es-tu là ?  O:)


Euh oui je suis là. :-''


Mistral-Nikki

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 14094
donc cloturer le sujet et on en parle plus
 :cry: désolé si j'ai blessé quelqu'un :oops:

y a pas de raison de clôturer le sujet Eve (beaucoup de gens sont concernés et ont peut être envie d'en parler justement) et tu n'as blessé personne que je sache, tu n'as rien dit de mal 
 :smt058  :smt058

non nno eve faut pas cloturé le sujet, je le trouve tres interressant moi :wink:  :smt058  :smt058


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
La dépression, également connu sous le nom de mélancolie, est une souffrance de l'âme qui peut mener au suicide. On distingue entre deux formes: La dépression endogène (engendrée par des causes intérieures) et la dépression exogène (engendrée par des causes extérieures). La première est du ressort de la médecine, on ne peut pas s'en sortir sans aide. La deuxième est plutôt liée à l'environnent (boulot, famille, météo etc.). Dans ce cas, le Prozac, l'alcool et la drogue sont des pièges qui n'apportent pas le changement souhaité: Il faut éliminer les causes, changer d'environnement ou de comportement pour pouvoir s'en sortir.


Mimosaaa

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1838
  • Les ailes de géant de l'Albatros...
Je pense qu'il n'y a pas UNE solution, mais DES solutions à mettre en oeuvre en même temps.

Un être humain n'est pas qu'un corps ou qu'un cerveau ou qu'un coeur ou qu'une âme, mais tout à la fois.

Rétablir l'harmonie entre tous ces états en interaction relève à la fois :

- de la médecine (médicaments pour passer les caps difficiles et pallier l'urgence),
- de la thérapie (pour mettre le doigt sur le ou les problèmes qui ont déclanché la dépression et chercher les ressources personnelles du malade qui vont lui permettre de se reconstruire)
- de l'amour dans toutes ses définitions (amour familial, conjugal, amical, altruisme...)
- de la spiritualité (pour ceux qui y accordent une importance)

C'est seulement lorsque l'équilibre dans et entre ces 3 niveaux sera rétabli que la personne sera capable de changer ce qui ne va pas dans sa vie et s'épanouir.

J'espère que ce message aura su donner de l'espoir aux personnes concernées par ce mal de vivre, lequel est gravement encouragé dans notre culture moderne par le monde du travail, les médias, la publicité...

Le retour à une vie plus simple, plus conviviale serait un début.



Charito

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 12146
Je pense qu'il n'y a pas UNE solution, mais DES solutions à mettre en oeuvre en même temps.

Un être humain n'est pas qu'un corps ou qu'un cerveau ou qu'un coeur ou qu'une âme, mais tout à la fois.

Rétablir l'harmonie entre tous ces états en interaction relève à la fois :

J'espère que ce message aura su donner de l'espoir aux personnes concernées par ce mal de vivre, lequel est gravement encouragé dans notre culture moderne par le monde du travail, les médias, la publicité...

Le retour à une vie plus simple, plus conviviale serait un début.


Beaucoup de sagesse dans ce que tu proposes ..  :smt023  - d'accord avec toi sur tout ce que tu as dit !


Eric

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2244
Mouais, c'est vrai que tous les moyens sont bons, même celui de la spiritualité...  :-k

Durant mon adolescence, j'étais souvent en proie d'idées suicidaires, sans avoir été un cas clinique. Donc voici quelques observations:

D'abord, il est essentiel de ne pas se refermer sur soi-même, d'en parler avec ses amis et/ou avec un psychothérapeute, de s'analyser pour mieux comprendre de quoi on souffre. Souvent on connait les raisons sans le savoir, il suffit de les mettre à jour. Ensuite, pour que la désir de vivre reprenne le dessus sur celui de mourir, il faut agir et se rendre compte que, comme pour le corps, en fin de compte, la guérsion ne peut venir que de l'intérieur.




 

SMF spam blocked by CleanTalk