Marseille Forum

Le mal de mer

Invité · 29 · 11705

vanillablue

  • Invité
vous avez deja reussit a vaincre le mal de mer  :?:  Es ce qu au bout d un moment ca passe ou pas  :arrow: 



vanillablue

  • Invité
j ai pas triche mais a serait pas le mal de terre des fois  :mrgreen:

 8-[


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Il parait que certains kinés proposent des séances pour le vaincre !

Je crois que çà s'appelle la kiné vestibulaire mais j'en sais pas plus !


vanillablue

  • Invité
ca c est pas trop mal passe , finalement .. je comprends pas des fois en mer demontee j ai rien , et sur une peniche sur la scene je peux avoir le mal de mer... mais quelque part je me dis que ca doit etre comme le mal des transports,  au fur et a mesure de la pratique tu dois aller mieux...  :-k  fin je crois


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
Quels sont vos remèdes, vos astuces pour vaincre ou diminuer le mal de mer ? A quel endroit d'un bateau est-il le plus judicieux de se poster ?
Est-ce que c'est "dans la tête" ? Est-on physiquement égaux face au mal de mer ?

Personnellement je le ressens très fort au mouillage mais moins quand on navigue, et moins encore si je barre. En revanche, une fois qu'il est là, la Cocculine ne fait plus d'effet sur moi et seule la position allongée et l'espoir de remettre pied sur terre me font à peu près tenir...  :? 


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
le pb du mal de mer c'est souvent du fait que les "organes" bougent (estomac) et pas seulement comme on le pense le vertige ou le roulis (au niveau donc du cerveau).

le principe est le suivant: si on est affaibli: faim-froid-soif, et bien le mal de mer va venir c'est sûr !
quand on a compris cela et bien c'est facile:

1) impératif: avoir le ventre bien plein, et contrairement pas à ce que l'on pense pour nourrir ensuite les poissons...les gens qui ont le mal de mer se nourissent peu avant de peur de tout vomir...et c'est le contraire qui se produit.
et lors de la croisière ou sortie en mer ne pas attendre d'avoir faim le ventre creux pour bouffer, sinon c'est là que ça va se déclencher, donc anticiper (sandwich, quelque chose de bien consistant).

2) Idem attention la soif même combat, il faut boire boire, même si ensuite c'est pas pratique pour faire pipi suivant le bateau...

3) ensuite la taille bien serrée par une ceinture par exemple. incontournable.
les pécheurs provençaux traditionnels portaient la "taiole" la ceinture large autour de la taille (qu'on voit d'ailleurs quelquefois sur un costume de marié en Provence).

4) Puis le froid: affaibli et déclanche le mal de mer, donc toujours prévoir petit pull veste s'il fait un petit vent.

5) sinon solution finale: le cachet pour le mal de mer, en général un 1/2 cachet suffit pour un adulte 1/2 avant le départ, mais attention, à renouveller si sortie longue, et ça endort ensuite (donc pas de conduite longue). les bracelets et autres patchs c'est du bidon si les règles 1)à 4) ne sont pas respectées.

enfin ne pas entrer dans la cabine confinée pour trafiquer quelque chose, idem travail minutieux (sudoku) où les yeux se fixent trop dans le roulis...
et pour faire passer s'il vient quand même pas facile, regarder l'horizon ou vite débarquer.


*celine*

  • Invité
On m'avait aussi donné une astuce : regarder un point fixe, qui ne bouge pas, par ex si la sortie te permet de voir la côte continuellement, fixe la... ça amenuise l'effet de roulis...
Et puis après, moins "palpable", éviter de "penser" au mal de mer, se concentrer sur ce qu'on fait... Si le fait de barrer te permet de mieux vivre ta sortie en mer, ben barre plus souvent ;)


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Que des bons conseils déjà donnés par Béatrix et Stokofish  :smt023

Nous sommes presque tous égaux face au mal de mer, du moins sur le plan physiologique. Presque, car les enfants en bas âge sont normalement très peu touchés par le mal de mer, car leur oreille interne (centre de l'équilibre), n'est pas complétement formé.

Le froid, la fatigue, le manque d'hydratation, la faim (privilégier les aliments qui calent et faciles à avaler : pain d'épice, crèpes, bananes, cake, brioche, pain tout court... Purée-jambon, excellent également. Eviter les trucs un peu "forts" style paté ou fromage, question d'odeur :mrgreen: . C'est valable également pour la fumée de clope ).
L'appréhension est également source de mal de mer. Si on n'est pas confiant dans la situation, on est moins détendu et le risque de mal de mer est plus grand. Pour combattre ça, il faut essayer de se mettre en tête que les autres personnes sur le bateau, les plus expérimentés, ne sont pas venus pour mourrir. S'ils sont là et qu'ils ne semblent pas paniquer, c'est que tout est safe (ok, y a des excéptions mais on n'en parle pas  ;) ).

Apparemment, les nouveaux cachets "mercalm" donnent moins de somnolence que les anciens.

Je ne connais pas vraiment de reméde pour faire passer le mal de mer, une fois qu'il est avéré et que le gavage des poissons à commencé  :mrgreen:
C'est sûr qu'il faut tenter de penser à autre chose, et pour ça, prendre la barre est une excellente solution : ça permet de se concentrer sur autre chose. De plus, on sent mieux les mouvements du bateau, qu'on peut alors anticiper. Ca donne un coup de main à notre cerveau qui est alors moins déstabilisé. De même, fixer un point, sur la terre, ou sur la ligne d'horizon.

La meilleure place pour retarder ou éviter l'arrivée du mal de mer, c'est l'endroit où le bateau bouge le moins. C'est donc la position la plus centrée possible, sur la longueur comme sur la largeur. L'effet de levier est alors le plus faible, donc les mouvements ont moins d'amplitude.

Enfin, la propension au mal de mer n'est pas quelque chose de figé dans le temps (bonne nouvelle ;) ). Mon expérience perso à ce sujet :
Enfant et préadolescent, j'étais malade trèèèès souvent et ça survenait dès que je montais sur un bateau, parfois même sans sortir du port   :shock:  Mon papa louait un bateau à peu près tous les ans une semaine, et malgré le mal de mer, j'adorais ça (moi maso ? pitêtre un peu  :mrgreen: ).
Puis quand j'ai eu 11 ans, il a achetait un bateau. Et j'ai pratiquement étais de toutes les navigations. Avec toujours le mal de mer au début, puis rapidement, j'ai appris à faire plein de choses à bord et notamment barrer. Et là c'était radical : à la barre, dans n'importe quelle condition, je n'étais JAMAIS malade. Mon ennemi c'était le beau temps, sans vent : là, comme c'est une situation assez lassante, on utilisait le pilote automatique, donc plus besoin de moi à la barre....et hop, le mal de mer revenait  :mrgreen:
Mais petit à petit, ça c'est estompé. Et à partir de 17 ans environ, je n'ai plus jamais eu le mal de mer. Je peux passer des heures dans la cabine, bricoler des wc bouchés (ça arrive souvent  #-o ) ou un moteur, lire, dormir, préparer à manger, etc...je ne suis plus malade. Les dernières fois où c'est arrivé, c'était consécutif à un trèèèès léger  :mrgreen: excés de boisson (le manque d'habitude sûrement  :-'' ). Mais j'aurai peut-être étais malade même en étant à terre  :mrgreen:  :mrgreen:

Le tout dernier conseil : éviter absolument de sortir en mer avec des gros lourds (comme moi :cache: ) qui fument, mangent du paté qui pue ou des fruits de mer, racontent des histoires de vomi ou énumérent les pires recettes de cuisine possibles (exemple : mmmhhh les bons épinards à la béchamel, miaaam les rillettes à la mayonnaise  :mrgreen:  :mrgreen: ).


Mildiou

  • Administrateur
  • Empégué(e) du forum
  • **********
    • Messages: 8758
    • Marseille Forum ;-)

fanette

  • Invité
J'adore le dernier conseil  :ptdr:  :ptdr:

 :smt005  :smt005  :smt005  :smt005

Vi ! Avec ça tu ris tellement, que tu n'as plus d'appréhension et de ce fait plus de mal de mer !!

En vacances en Grèce, j'ai eu un mal de mer terrible ! Un gentil Grec est allé me prendre un café au lait ! Je n'avais plus le mal de mer, j'étais mourante !!  :evil: J'ai su par la suite, qu'il fallait bien, bien manger pour caler son estomac, mais surtout pas boire !! Car l'eau dans l'estomac fait "tangage" !!

En allant au Frioul avec des amis, je les ai suivis à la nage ! Il n'y avait que de cette façon que je ne souffrais pas : dans l'eau !!  :cache:





Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
J'adore le dernier conseil  :ptdr:  :ptdr:

 :smt005  :smt005  :smt005  :smt005

Vi ! Avec ça tu ris tellement, que tu n'as plus d'appréhension et de ce fait plus de mal de mer !!

En vacances en Grèce, j'ai eu un mal de mer terrible ! Un gentil Grec est allé me prendre un café au lait ! Je n'avais plus le mal de mer, j'étais mourante !!  :evil: J'ai su par la suite, qu'il fallait bien, bien manger pour caler son estomac, mais surtout pas boire !! Car l'eau dans l'estomac fait "tangage" !!

En allant au Frioul avec des amis, je les ai suivis à la nage ! Il n'y avait que de cette façon que je ne souffrais pas : dans l'eau !!  :cache:


Ah ben oui, forcément le conseil de Fanette est imparable : pour pas avoir le mal de mer en bateau, nager derrière le bateau  :smt005  :smt005  :smt005

Je connaissais aussi : "si vous voulez allez sur la mer sans risque de couler, n'achetez pas un bateau. Achetez une île"  :mrgreen:  :mrgreen:


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
Merci Tom pour tous ces conseils ! J'attendais en effet que tu interviennes sur ce fil !  ;)
Je comprends mieux certaines choses : tu évoques l'effet aggravant d'odeurs fortes comme le tabac et le fromage ! Eh bien moi qui ne suis pas sensible à l'odeur de clope (voir autre fil) là je ne la supportais pas. Quant au fromage j'y suis allergique  :roll:  ... or mes compagnons de navigation ouvrait à chaque fin de repas un immense tupperware qui dégageait une odeur plus que nauséabonde ... et comme par hasard c'est après chaque repas que je me suis sentie le plus mal. Conclusion : je croyais avoir souffert du mal de mer et en fait c'était le mal de fromage ...  :-''   


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Conclusion : je croyais avoir souffert du mal de mer et en fait c'était le mal de fromage ...  :-''   

 :smt005  :smt005  :smt005


Rillette

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6144
Ben moi qui vient de faire ma première traversée Marseille-Ajaccio sur un voilier de 44 pieds et qui a de temps en temps le mal de mer, du moins qui sait qu'indéniablement cette sensation monte en moi au bout d'un certain temps... J'avais donc un peu peur avant d'embarquer.
Alors j'avais emporté de la Cocculine, du Mercalm (dont la formule a changé, il n'y a plus l'effet qui assomme brutalement  :smt023 ) et surtout, pour la soirée et la nuit, afin de pouvoir dormir dans le carré, j'ai mis au poignet des bracelets qui ont un effet comme de l'acuponcture...

Et du coup, j'ai pas du tout été malade  \:D/  \:D/  \:D/

D'ailleurs, j'attends encore mon diplôme de traversée..... :oops:


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
Je pense en effet que j'ai été "légère" de partir sans rien pour finalement vider la Cocculine de mes "coéquipiers" ... Mais je comptais vraiment sur mon mental (et surtout j'ai pensé aller à la pharmacie un 15 août à 20h autant dire qu'il valait mieux compter sur lui ...  8-[ ).

Mais maintenant j'ai une autre question : c'est bien beau tous ces trucs d'oreille interne qui expliquent le mal de mer et ces conseils comme fixer l'horizon, mais quand on est revenu sur terre depuis plusieurs jours et qu'on continue de tanguer plusieurs fois dans la journée ... c'est quoi ??? C'est dans la tête ? Qu'est-ce qui physiologiquement peut expliquer ça ?  :-k

Et là c'est pas une question de fromage !  :mrgreen:


*celine*

  • Invité
euh............... ben c'est normal  :mrgreen: ça passe au bout de quelques jours  :smt102


Juliette

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2986
  • (g)rêve général(e)
euh............... ben c'est normal  :mrgreen: ça passe au bout de quelques jours  :smt102

 :smt005  Mais encore ?  :mrgreen:

Parce que là je suis rentrée mardi et tout à l'heure j'ai bien tangué ! Et je ne fume pas d'herbe qui fait rigoler je précise !  [-X


*celine*

  • Invité
Bah disons que ce délai me paraît normal, faut que tu laisses le temps à ton corps à se réhabituer à la terre ferme. Quand je vivais en Corse, que je faisais les a/R/ régulièrement, j'avais toujours 48h pendant les quelles je tanguais un peu, puis ça passe ;)


Tomtom

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 4694
Oui 48h, c'est pas étonnant. Plus longtemps, et si les sensations sont vraiment celles d'un tangage prononcé, c'est étonnant. Si ça persiste, ça vaut peut-être le coup d'aller voir un médecin.

Pour l'explication physiologique, j'ai rien de plus que Béatrix : l'habitude du tangage met du temps à passer... :smt102


 

SMF spam blocked by CleanTalk