Marseille Forum

HELP GEOLOGIE

stokofish · 14 · 5749

stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
si certains s'y connaissent en géologie et peuvent m'aider
c'est un sujet auquel je m'interresse beaucoup depuis quelques temps, plus précisement la Géologie des calanques que "je creuse" pour en parler ensemble lors de nos randos.
De plus depuis tout minot j'y connais des coins à fossiles où j'emmene encore mes enfants à leur recherche tout en promenant.
Alors ma question:
je connais un endroit vers le vallon de la Cayolle, donc au pied de Sormiou, où tout un pan de rocaille est plein de genre de "gros galets" encastrés dans la roche.
la roche est un Urgonien, pas le plus dur des calcaires, car ressemble plutôt à une marne (mais trés peu argileux), mais reste encore trés dur.
l'environnement du vallon est trés sableux (sables quaternaires marins identiques vallon de la Jarre Roy d'Espagne), altitude environ 150m suivant carte IGN.
et donc sur cette paroi lisse et bien blanche, sur environ 3m de hauteur et 50m de largeur, des centaines de genre de galets affleurent (99,99% cassés au niveau de leur affleurement) donc plus fragiles que la roche, légèrements granuleux sur leur extérieur (sans traces comme certains fossiles d'oursins) et d'une couleur marbrée "caramel" à l'intérieur (pierre cassante style silex mais marron...) donc constrastant fortement avec l'urgonien blanc des parois.
je ne sais pas si ce sont des galets (rencontrés nulle part ailleurs dans toutes les calanques depuis Les Goudes à Sugiton) ou des fossiles...d'oursins ?? (j'en ai trouvé sur place des petits mais bien reconnaissables ainsi que des fossiles de coques, huitres et genre de moules).
leur taille va de celle d'un gros oursin (rarement plus petit) à celle d'un ballon de foot.
souvent quasiment aplatis (les plus gros), donc rond-ovales (exactement donc la forme d'un oursin).
alors késako ? aidez-moi !



« Modifié: 02 mars 2009 à 15:01:02 par stokofish »


CocoB

  • Frit Confit du forum
  • ********
    • Messages: 6846
Stocko ... C'est pas des oeufs ???? :shock:
Je dis peut-être des betises mais penche toi sur les oeufs de bestioles style dinosaures ... 8-[ Compare avec ceux de la Ste Victoire par exemple .... ou vas au musée d'histoire naturelle de Marseille, non ? En tout cas, la forme est celle d'un oeuf, je trouve .... :-k

Edité le : 02 Mars 2009 à 15:08:52
Juste rajouter : faudra que tu nous menes là-bas !! :mrgreen: Je ne veux plus rater une seule balade dans les calanques .... :smt011 C'est trop bien, malgré les raidillons ! :mrgreen: Et si en plus, on y voit des choses "historiques" alors là ..... :smt023
Mais ces "oeufs" m'intriguent ..... :-k Contacte aussi le service archeologie de la Mairie et tu demandes Ingrid Senepart specialiste des choses prehistoriques ! ;) Je suis sure qu'en regardant tes clichés, elle pourra te dire ce qu'il en est ! :smt023 


Traces d Huile

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 13444
  • En route pour l'aventure...
    • Concentration motos et motards à Marseille Plan de Campagne
Faudrait le passer au micro ondes, si t'arrives à faire éclore un tyrannosaure, il aura bien assez de forces pour casser la roche ! :P


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
 :smt005  :smt005  :smt005
je ne pense pas que ce soit des oeufs, mais bon...
les oeufs que j'ai pu voir (musées) ont conservé en général une "enveloppe" coquillée, et la forme est un peu celle d'un...ananas, vous voyez ce que je veux dire (faudrait trouver photos sur le web pour comparer).
Un oeuf je pense en avoir un , trouvé du coté du puits du Lierre (le célèbre) mais je n'ai jamais voulu l'apporter au muséum car tant ils me le confisquent...ça pourrait modifier la vision de marseille, immergée à l'époque des dinosaures qui pour l'instant semblent cantonnés vers Aix, partie émergée à l'époque.
je pense je vais envoyer photo à un site spécialisé


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
après lectures, il se pourrait que mes "oursins" soient peut-être des "nodules de silex" qui peuvent se créer dans des calcaires marneux...peut être cela expliquerait le fait qu'ils soient tous brisés à fleur de la roche (hommes préhistoriques ??????????? car nombreuses grottes à proximité)
en plus j'avais trouvé dans les collines un beau silex taillé , je vais comparer la matière de cette roche, avec un peu de chance, j'éluciderai ce mystère.......
à suivre... :smt102


Coco

  • Forumeu(r)/(se) aïolisé
  • **********
    • Messages: 29764
Posé question à Gil*** qui fait appel à ces souvenirs de spéléo et confirme qu'il existe bel et bien des silex blonds  qui aurait d'ailleurs été bien meilleurs pour les armes préhistoriques d'après lui mais je sais pas d'où il tient l'info, en tout cas, on en trouve beaucoup par chez nous, dans toute la région (on en avait trouvé dans les Alpes et ils sont bien de la même couleur que sur ta première photo), c'est donc peut-être bien des silex ?
 :smt102


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
lors d'après un ami du NONO (merci !) passionné de géologie, il se pourrait que ces formations s'appellent des "SEPTARIAS"
j'ai donc cherché sur le net une définition, voire des photos, et sous réserve de l'étude de l'échantillon que Nono fera suivre à son copain, la descrition correspond à priori parfaitement:
(mes remarques en bleu)

On appelle septaria un nodule que l'on peut trouver dans les "terres noires" de l'Oxfordien dans le domaine dauphinois des Alpes notamment.  (l'Oxfordien est une période du Jurassique - 155/160 Ma environ, donc avant la période du Valanginien (Crétacé) - 136Ma période de constitution des calcaires Urgoniens, pierres de Cassis si vous préférez !)
 Chimiquement les septarias sont des concrétions de calcaire constitué par le minéral calcite, un carbonate de calcium.
La genèse de ces concrétions est la suivante :
1. Des bactéries anaérobies vivent des déchets organiques, animaux et plantes mortes, pourrissant dans la vase du fond de la mer et y créent des colonies.
2. La décomposition de ces matières rend alcaline l’eau contenue dans la vase autour des colonies bactériennes ce qui provoque la précipitation de la calcite. Il s'ensuit une minéralisation des restes animaux ou végétaux, des colonies bactériennes ainsi que du halo alcalin enrobant l’ensemble.
3. Cette précipitation produit un appauvrissement local en calcium et carbonate dans l’eau. Afin de restaurer l’équilibre ainsi rompu, un flux d’ions calcium et carbonate s'établit en direction des zones alcalines et évidemment ces ions précipitent à leur tour! (évidemment !...)
4. Les minuscules cristaux de calcite s'accumulent parmi et autour des restes organiques, créant ainsi une masse enrobée d'une sorte d'enveloppe calcaire (oui ce qui fait ressembler à une coquille d'oeuf autour !).
Ce mécanisme dure aussi longtemps que le milieu est alcalin et que l'eau interstitielle peut se recharger en calcium et carbonate.
5. Le phénomène de croissance s'arrête soit quand toute la matière organique est décomposée, soit suite à la mort des bactéries par élévation de la température ou soit par auto-étouffement, la carapace de calcite devenant étanche.

A ce stade de développement les nodules sont encore plus ou moins sphéroïdaux, bien enrobés dans les sédiments en voie de solidification.(oui et re-oui)
 L'intérieur est une masse hétérogène comprenant des minéraux, des fossiles, la colonie de bactéries et de l'eau de mer. Puis les nodules s’aplatissent sous le poids toujours plus important des sédiments qui s'accumulent au cours du temps. (oui exactement cela pour mes pierres !)
Peu à peu l'intérieur s'organise, les minéraux recristallisent provoquant une diminution du volume et la formation de cavités ou fissures de retrait.(c'est ça, c'est ça !  \:D/ )
Ce vide est rapidement comblé par de l’eau ou du pétrole provenant de la transformation des matières organiques piégées. boundiou du ..pétrole ???

Merci NONO, grâce à toi, je mourrai un peu moins couillon, et quand je verrai ces pierres je pourrai désormais raconter tout cela à mes enfants et aux randonneurs de MF ! :smt023  =D>  :smt007  :smt039  :smt045  \:D/
« Modifié: 12 mars 2009 à 14:53:44 par stokofish »


Bouchi

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 51
Je te confirme il s'agit bien de nodules de silex ;) (je suis étudiant en géologie si tu as des questions n'hésite pas à me contacter : vm30@hotmail.fr)
alex


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
ah merci !
et ce sont aussi des septarias qui donc se sont "transformées" en silex ??
si un jour on se voit une IRL je t'emmenrai des morceaux de ces pierres


chris3

  • Figure du forum
  • ******
    • Messages: 2308
  • Adiu a totes !
Avez vous fait le test des carbonates ?

C'est à dire verser une solution acide sur le produit.


S'il y a une effervescence, il ya pas mal de chance que l'on ait donc affaire à un calcaire  (Ca CO3).

Par contre le silex formée de silice (SiO2) ne réagit pas avec les solutions acides.

Petit pb : le vinaigre risque de ne pas être assez acide pour servir de solution testeuse.

L' " acide chlorhydrique " (enfin en réalité il s'agit de sa solution aqueuse) du commerce est très très concentré et à manier avec précaution.

Le produit est très corrosif pour la peau et catastrophique pour les yeux.


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
ok je testerai merci pour le truc, j'ai  toujours chez moi de l'acide chlo
quel mystère que ces pierres  ;)


Bouchi

  • Tranquille collègue
  • *
    • Messages: 51
Non mais je crois que tu es là en présence de la fameuse couche à silex du Crétacé inférieur que l'on retrouve autour de Marseille (je l'ai croisé il y a peu dans le Massif d'Allauch ;) )


nono13

  • Longo mai !
  • *****
    • Messages: 1662
tu as tenté d'en casser de ces pierres ?  :-k


stokofish

  • Fada(de) du forum
  • *******
    • Messages: 3597
  • pruch'ella duri !
alors dans l'ordre
nono: il est facile de prendre l'intérieur de l'une cassée (toutes celles affleurantes le sont, ce qui peut être accréditerait la thèse du silex, certainement trés recherché par nos amis de Cosquer...)
les plus grosses , complètement encastrées et aplaties sont impossibles à détacher sans les casser.
en cherchant bien, j'ai pu en trouver des petites quasi intactes (comme un oursin de taille) et qui avec un petit burin pourraient peut être être otées sans trop de casse, mais quand même c'est trés fragile (la "coquille" extérieure du moins)
mais je préleverai des morceaux que ce soit pour te donner pour analyse par ton copain, et aussi pour tenter expérience de Chris3.

Bouchi: merci de ton aide, oui c'est du crétacé inférieur, comme l'urgonien tout autour, mais d'après-toi, le rapport SEPTARIA - SILEX est-il possible ?


 

SMF spam blocked by CleanTalk